L'Arbre de Vie : Symbole universel intemporel

L'Arbre de Vie : Symbole universel intemporel

arbredevie.jpg

Le concept de L'Arbre de Vie a été utilisé dans différents domaines tels que la religion, la science, la mythologie, la philosophie, etc. La signification associée à la notion d'Arbre de Vie diffère selon les contextes. Dans différentes mythologies, théologies et philosophies à travers le monde, elle est utilisée comme un motif. Le concept d'Arbre de Vie est également utilisé en référence à l'évolution. Ce phénomène est aussi utilisé métaphoriquement dans l'explication de la notion d'origine commune.

La signification de l'Arbre de Vie est présentée de différentes façons en citant différentes sources de savoirs. Selon l'Encyclopedia Britannica, arbre de vie et l'arbre de la connaissance sont deux formes de l'arbre-monde / arbre-cosmique. L'Arbre de Vie relie les différentes formes de la vie / création, alors que l'Arbre de la Connaissance relie le ciel et le monde souterrain.

Importance dans différentes cultures

Il existe différents concepts et mythologies liés à l'Arbre de Vie dans les différentes cultures. Jetons un regard sur eux un par un dans les paragraphes suivants.

Christianisme :

L'Arbre de Vie dans le christianisme est un arbre qui porte des fruits qui confèrent l'immortalité. Pour les croyances des chrétiens catholiques, l'humanité qui est exempte de péchés et de corruption est symbolisée par l'Arbre de Vie. La bible Mormone a une vue légèrement différente de l'Arbre de Vie. Selon les Mormons, l'arbre de vie symbolise l'amour. L'arbre est également mentionné dans le «Livre de l'Apocalypse». Il est dit qu'il possède des propriétés curatives, de soins.

Darwin Tree of Life :

Darwin a proposé un Arbre de Vie qui, selon lui, est une représentation symbolique de l'origine ancestrale commune de tous les êtres vivants. Le rapport ou lien entre les oiseaux et les dinosaures a été représenté à l'aide de cet arbre. Il est également possible d'établir l'analogie entre le système de classification biologique et le concept de l'arbre de vie. Dans ce système, une espèce donnée peut être retracée grâce à ses racines soit les eucaryotes, les bactéries ou les archées.

Mythologie chinoise :

Un dragon et le phénix sont inclus dans la représentation de l'Arbre de Vie dans la mythologie chinoise. Le dragon est vénéré pour l'immortalité et le "Fenghuang", une créature semblable au phénix est l'unique deuxième dragon en terme de respects qui sont offerts. Il y a une référence à l'Arbre dans une histoire taoïste où il porte la pèche comme fruit, une fois tous les trois mille ans.

Culture égyptienne :

L'acacia de «Saosis» est considéré par les Egyptiens comme l'Arbre de Vie. De par le système d'Ennéade (neuf divinités) de la culture égyptienne antique, Isis et Osiris sont considérés comme les deux premiers. Ils sont sortis de l'Arbre de Vie à savoir l'acacia de Saosis.

Système de croyance Baha'i :

Selon la foi baha'i, la manifestation de Dieu dans la réalité se fait via l'Arbre de Vie. " Baha'u'llah ", fondateur de la foi bahá'í, est considéré comme l'Arbre de Vie. Le «Livre de l'alliance» est également associé à l'Arbre de Vie.

Les croyances assyriennes :

Dans la civilisation assyrienne, une série de lignes entrecroisées et des nœuds ont été utilisés pour décrire l'Arbre de Vie. La signification de ce symbole est dit être "multivalant" et les prêtres (ou scientifiques) n'ont pas encore conclu ce qui est son exacte interprétation / traduction.

Arbre de Vie Symbolisme

Le symbole de l'Arbre de Vie représente différentes qualités et vertus comme la sagesse, la force, la protection, la beauté, la bonté et la rédemption. Il est également considéré comme le symbole de «Créateur». Cet arbre est associé à la création, car elle assure la protection, permet une production abondante de fruits et de ce fait, la régénération. Cette analogie peut également être utilisé pour décrire la vie des humains. Nous, les humains développons des «racines» de nos croyances, " qui s'expriment " par le biais de la sagesse et le « tronc » (esprit et corps) les maintient connecté.

Les Celtes de l'Antiquité croyaient que les arbres avaient des pouvoirs et fournissaient plusieurs personnes avec de la nourriture, un abri et la chaleur. Des Forces de vie différentes, y compris les insectes et les animaux ont trouvé refuge dans ces arbres. Ces créatures étaient à leur tour soutenues par l'Arbre de Vie. Le symbole de l'arbre de vie celtique a été préservé pendant des siècles et est représenté de diverses manières aujourd'hui. Les différentes parties de cet arbre sont attribuées à des significations spécifiques. Les Racines de l'Arbre de Vie sont considérées comme le fondement et elles symbolisent l'autre monde. Le Tronc de cet arbre joint branches et racines. Il est donc associé avec le monde des mortels. Les branches se connectent aux mondes différents qui sont présents au-dessus et au-dessous. La raison pour laquelle l'arbre de la vie celtique a été vénéré, c'est que la nature est adorée par ce symbole. Dans la langue gaélique, l'Arbre de Vie est connu comme «crann bethadh».

Symbolisme des animaux

Des symboles d'animaux différents ont été incorporés dans les représentations de l'Arbre de Vie dans différentes cultures. Un dragon et le phénix sont représentés dans les oeuvres d'art avec l'Arbre de Vie. Le dragon symbolise l'immortalité, il est présenté à la base de l'arbre tandis que le Phoenix est en haut. Les arbres du monde de la Méso-Amérique ont aussi des instances de représentations animales. Les Oiseaux résident dans les branches de ces arbres. La Représentation du monde souterrain sous la forme d'eau-monstre (ou divinité de l'eau)  à l'aide de racines se retrouve en eux.

Le sens de l'arbre de vie tel qu'il est perçu dans les différentes religions, les systèmes de croyances et de cultures résonne avec un message simple et fort d'unité. Ce symbole indique que toutes les formes de vie sont reliées par une énergie cosmique et que nous, les humains, devons vivre en harmonie avec le reste des êtres vivants.

Par Shashank Nakate

http://www.buzzle.com/articles/tree-of-life-meaning.html

« La transformation religieuse de l'Arbre de Vie ».

« Le concept d'un arbre de la vie a été employé en science, religion, philosophie, et mythologie. Un arbre de la vie est un motif commun dans diverses théologies, mythologies, et philosophies du monde. Il fait référence à l'interconnexion de toute la vie sur notre planète et sert de métaphore à la croissance commune dans le sens évolutionnaire. Le terme arbre de vie peut également être employé comme synonyme pour l'arbre sacré… différents arbres de la vie sont racontés (mondialement) dans le folklore, la culture et la fiction, souvent impliquant l'immortalité ou la fertilité. Ils ont eu leur origine dans le symbolisme religieux. » - Wikipedia

« J'ai appris de 22 expéditions chez les Indiens de Cuna, sur les terres de San Blas Islands du Panama oriental, que cette tribu a une transformation religieuse de l'Arbre de Vie semblable à celle de la Sumer antique de 3400 AV JC. … [les Babyloniens ont hérité de la civilisation des Sumériens et ont injecté leur fausse religion païenne dans elle par la suite.]

Mais les Sumériens antiques sont-ils vraiment jamais arrivés en Amérique ? Sargon d'Agade, son fils Menes, et son petit-fils Naram Sin ont tous écrit sur des tablettes d'argile qu'ils avaient navigué jusqu'à la terre du coucher du soleil, et que des colonies ont été fondées là. La Mana de Fuente a été trouvée près du rivage bolivien du Lac Titicaca, affichant une invocation aux dieux en sumérien antique.

Les Cunas ont à l'origine été habités en Colombie en bordure des frontières du Pérou. Les preuves viennent également de 74 mots des Péruviens indigènes qui ont les sons et les significations identiques ou semblables avec des mots en sumérien. Une liste de 42 identités culturelles où des similitudes dans la culture ont été décrites entre péruvien et sumérien.

Le tracé des symboles religieux découverts à Cuna tels que l'esprit placentaire du chien gardien (placental spirit guardian dog), l'itinéraire du bateau de l'âme, le labyrinthe du monde souterrain, l’élixir de la vie (Amniotic Water of Life), le petit Arbre du symbole de la vie, le Svastika, et la canne serpent-enlacée de la médecine, se retrouvent de nouveau à Sumer, Troie, Knossos, l'Egypte, et Mohenjo Daro. »

- de Keeler, Clyde, « influence de Vieux Monde sur la culture de Cuna, ESOP, 1987, P. 16.

(La photo incroyable ci-dessous est une photo de l'arbre de Tule, un cyprès de Montezuma dans Oaxacy, Mexique. Il a plus de 2.000 années et a le feuillage le plus vaillant de n'importe quel arbre dans le monde qu'il se trouve sur la liste expérimentale de l'UNESCO des beautés du patrimoine mondial. Selon l'UNESCO, « la population autochtone antique a considéré cet arbre comme sacré, » ce qui est la raison pour laquelle il est également surnommé l' « arbre de la vie ».)

mexique-arbredevie.jpg

VO : 'The Turning Tree of Life' religion.

" The concept of a tree of life has been used in science, religion, philosophy, and mythology. A tree of life is a common motif in various world theologies, mythologies, and philosophies. It alludes to the interconnection of all life on our planet and serves as a metaphor for common descent in the evolutionary sense. The term tree of life may also be used as a synonym for sacred tree...Various trees of life are recounted (worldwide) in folklore, culture and fiction, often relating to immortality or fertility. They had their origin in religious symbolism." - Wikipedia

"I learned from 22 expeditions to the Cuna Indians, on the offshore San Blas Islands of Eastern Panama, that this tribe has a Turning Tree of Life religion similar to that of ancient Sumeria 3400 BCE. ... [The Babylonians inherited the Sumerians’ civilization and injected their false pagan religion into it.]

But did the ancient Sumerians really ever get to America? Sargon of Agade, his son Menes, and his grandson Naram Sin all wrote on clay tablets that they had sailed to the Sunset Land, and there founded colonies. The Fuente Magna was found near the Bolivian shore of Lake Titicaca, bearing an invocation to the gods in ancient Sumerian.

The Cunas originally lived in Columbia that borders on Peru. Evidence also comes from 74 words of native Peruvian that have identical or similar sounds and meanings with words in Sumerian. A list of 42 cultural identities or similarities in culture have been described for Peruvian and Sumerian.

Tracing Cuna relgious symbols such as the placental spirit guardian dog, the itinerary of the Soul Boat, the labyrinth of the Underworld, the Amniotic Water of Life, the small Tree of Life symbol, the swastika, and the snake-entwined medicine cane, lead back to Sumeria, Troy, Knossus, Egypt, and Mohenjo Daro."

- from Keeler, Clyde, "Old World Influence on the Cuna Culture, ESOP, 1987, p. 16.

(The incredible photo below is a picture of the Tule tree, a Montezuma cypress in Oaxacy, Mexico. It is over 2,000 years old and has the stoutest truck of any tree in the world It's on the UNESCO tentative list of World Heritage Sites. According to UNESCO, "the ancient indigenous population considered this tree as sacred," which is why it's also nicknamed the "tree of life".) "

Yves Herbo : Aux origines, l'arbre sacré servait de lieu de regroupement, de point de ralliement et d'unité du clan, de l'humanité. Le concept existe toujours de nos jours dans certaines tribus africaines et il est indéniable que les plus anciens arbres attirent toujours les foules et le respect, la vénération. Mais son symbolisme et adaptations, ajouts suivant les époques permettent de suivre les diverses tentatives d'accaparation de ce (ces symboles, comme la Svastika en fait) symbole, véritable logo reconnu par la mémoire ancestrale de l'humanité et à ce titre, l'un des caractère de la langue universelle primordiale. Mais l'Homme suit la même logique de diversité biologique que le règne animal : il se diversifie lui-même en se répandant dans le monde et en s'adaptant aux conditions locales : c'est surtout le prix à payer pour la sédentarisation. Pas d'adaptation, pas de mutations liées à l'environnement donc pas de modifications de la teinte des peaux, de la corpulence, digestions, pilosités et autres liés à l'environnement, tant que l'Homme reste nomade et ne se sédentarise pas. C'est logique mais important d'avoir ce genre de choses à l'esprit. Ceci suit les principes de l'évolution et est édicté par la science officielle, les phénomènes de mixités étant compensés sur la longueur par l'effet environnemental (si on suit la logique évolutionniste de Darwin, les descendants de noirs ou blancs arrivés en Chine il y a quelques générations se confondront totalement à l'apparence locale : on devrait pouvoir déjà commencer à le vérifier). Bon, je connais le principe aussi retenu par les non-Darwinistes qui postule que les lois de Darwin sont faussées déjà de par le principe qu'une peau blanche est l'inverse d'une évolution car ne comportant que des désavantages par rapport à toutes les autres versions : ils insistent évidemment selon leur principe que l'homme a été créé à l'image du Créateur (blanc bien sûr) et qu'éventuellement, il s'est dénaturé en subissant les effets de la colère divine et en se dispersant mais que sa provenance d'Afrique est peu probable, à cause des Lois de Darwin justement... Je propose une troisième solution : l'Humanité moderne est née ou a atterrit/émergée dans un endroit aujourd'hui englouti sous les eaux (le plus probable) ou les cendres/laves et ses survivants ont principalement débarqués en Afrique (du Sud et le long de la façade est du continent, y compris Madagascar) mais aussi la péninsule arabe et certains pourtours d'Asie. Certains de ces endroits étaient probablement déjà habités par des hominidés (qui ont eu des millions d'années pour se répandre un peu partout). Mais revenons à nos moutons (blancs ou noirs suivant les circonstances !) et aux correspondances flagrantes entre les symboles cités ci-dessus et la notion réelle du pouvoir : la capacité pour ces symboles à s'incruster dans la mémoire humaine en liaison avec l'objet pour lequel il est utilisé. Leur puissance a été démontrée (et l'est encore malheureusement pour l'esprit moderne actuel) par l'usage incroyablement détourné du symbole de la Svastika. De Symbole d'Amour et de fécondité, il est devenu symbole de la haine raciale de par sa récupération outrancière par le régime nazi : cela a tellement bien fonctionné que le symbole est maintenant regardé avec dégoût dans une majorité du monde, sauf dans les quelques régions en Inde ou ancienne Mésopotamie qui arborent encore fièrement ce symbole d'amour au sommet des Temples ou autour du cou... Nous pouvons aussi admirer, y compris dans le mystérieux Manuscrit de Voynich, une belle référence à l'Arbre de Vie, y compris le symbolisme lié au monde souterrain et au Lion à travers les griffes-racines en bas de l'Arbre : une autre transformation religieuse spécifique de l'Arbre de Vie ? Retrouvable ailleurs ? :

voynich-arbre-1.jpg

 

Autres données : 

La croix de Saint-André


Croix_1

Les plus vieilles représentations de cette croix se retrouvent à Sumer, sur des sceaux.


Croix_3

Toujours sur un sceau chez les Hittites et leur dieu Indara (André ?) maîtrisant un griffon, où elle est représentée en couvre-chef, symbolisant une arme mortelle. 
 

Croix_2

On la retrouve dans la mythologie nordique aux côtés de Thor, représentant la double hache de guerre ou les marteaux, puis sur des monuments pré-chrétiens en Ecosse et en Irlande.

Hache_double_

graal-et-de-l-arbre-de-vie-stele-bogomile.jpg

Celtique: le graal-et-l-arbre-de-vie-stele-bogomile

 

 Arbredevie1

 Dante lui prête quand à lui le pouvoir de rendre un trésor (l’or, représentation solaire par excellence) aux hommes, la connaissance, celle que le héros doit conquérir. Il en est le gardien.

 griffon.jpg

 Les griffons avaient aussi la charge symbolique de surveiller l’arbre de vie, la colonne ou la déesse : les représentations montrent deux griffons affrontés les protégeant.

http://lieuxsacres.canalblog.com/archives/5__les_symboles/index.html

 

Emblème adopté par François Mitterrand après son élection en tant que Président de la République Française en 1981... une idée de sa puissance par hasard ? :

emblemefmitterrand.jpg

Yves Herbo traductions SFH 01-2013

Yves Herbo sur Google+

mystère environnement archéologie prehistoire échange lire

Commentaires (9)

LE BREBIS GALLEUX
  • 1. LE BREBIS GALLEUX | 15/03/2016

IL EST AUSSI ET SURTOUT LA KUNDALINI....http://lebrebisgaleux.blogspot.fr/2013/02/kundalini.html

yvesh

Merci également. C'est un très bon article m'a-t-on dit...

Anselme
  • 3. Anselme | 20/09/2015

Juste un grand merci pour le bon travail que vous avez fait
Paix Joie Amour

yvesh

Oui, je sais que la référence celtique manque et même d'autres encore car il semble bien que l'essence même de cet arbre de vitalité ait fait le tour d'une bonne partie de l'ancien monde... peut-être un jour si la destinée le permet...

Bordier

Bonjour, très bon article en effet, cependant il y manque la référence aux druidisme gaulois ou l'arbre est monde. Logarythmix3

yvesh

Merci !

Hugues

Bonjour Très bon article
Je vous ai fait un lien chez moi.
Chaleureusement Votre,
et à très bientôt,
Hugues.

lili
  • 8. lili | 05/04/2014

bonjour !!!!!

Bernard EMAN
  • 9. Bernard EMAN (site web) | 11/02/2014

Je dios fort eberlue de pouvoir lire et apprendre autant de choses dans un espace aussi reduit dans un monde oí on dirait que Nous avons tout appris!Tout simplement un spectacle du scire etc su sapere.
Merci.

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau