L'ancienne cité engloutie de Hujing, Taiwan

L'ancienne cité engloutie de Hujing, Taiwan

penghu.jpg

Cet article est en relation avec d'autres présents sur ce site, que je vous conseille donc également de lire : 

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/japon-plusieurs-pyramides-au-large-de-l-archipel.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/une-ancienne-civilisation-megalithique-a-aussi-laisse-des-traces-au-japon.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/l-empire-de-mu-identifie.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/les-anciennes-cites-englouties-modifient-l-histoire-humaine.html

http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/cites-englouties-donnees-compilees.html

L'île de Taïwan se situe juste au sud de la dernière île de l'archipel japonais Ryukyu, l'île Yonaguni. Cette dernière est devenue célèbre depuis la fin des années 1980 car une grosse structure étrange, engloutie par une quinzaine de mètres d'eau, y a été trouvée. Depuis, l'Université de Ryukyu a fini par y découvrir, au fond, des traces d'activités humaines (pierres gravées de symboles, probabilité de sculptures et un chemin de dalles gravées). Toute la région inondée il y a environ 12.000 ans a été examinée et les fonds dragués par endroits : il y a été découvert des fossiles d'animaux probablement terrestres, ainsi que des structures géologiques qui ont été à l'air libre à un moment donné. Il est assez probable que les diverses structures englouties au large de Taïwan et de ses petites îles connexes fassent parties du même ensemble de culture ancienne. On parle des Jomons ou encore d'une autre race qui a habité le Japon et ces parages dès 40.000 ans avant JC, peut-être aussi du "continent Mu" légendaire... Géologiquement parlant, il est maintenant prouvé que de larges bandes de terres étaient hors de l'eau entre l'Asie du Sud-Est, les Philippines et Malaisie, jusqu'en Indonésie et parages de l'Australie, avant d'être englouties par la fonte des glaces de la fin de l'âge glaciaire et des mouvements tectoniques/volcaniques importants... on a même repêché récemment des fossiles d'une race humaine peut-être nouvelle ou en tout cas peu connue... Mais les découvertes se multiplient aussi du côté de Taïwan, tant dans l'eau qu'au niveau des nombreuses grottes artificielles préhistoriques que compte l'île...

Arcs volcaniques luzon et ryukyu

Histoire géologique et tsunami : Il y a beaucoup de volcans existants dans le nord de Taiwan et ses eaux vicinales, y compris les Snow montagnes du Nord, où se trouve le lieu d'intersection entre les arcs volcaniques de Ryukyu et de Luzon. Des éruptions volcaniques ont eu lieu plusieurs fois dans les eaux du nord-est de Taïwan et à proximité. Nous pouvons souvent trouver des vestiges d'une éruption volcanique avec de la pierre "ponce" sur la vallée ou sur le rivage marin à proximité. Il y a 60 à 70 volcans dans le fond marin et au moins 11 sont encore en activité et il y a 30 à 40 cheminées de sources d'eau chaude autour des iles. Près de l'ïle de la Tortue, il y a la cheminée (ou buse) active de 4m de diamètre, 6 mètres de hauteur d'une source d'eau chaude, la plus grande connue dans le monde. Sur le secteur au nord des Snow Mountains, à proximité de Turtle Island, il y a les volcans du passé... (voir la carte ci-dessus)

En 2005, le professeur Chao-Shing Lee et le professeur Yi-Ben Tsai soulignaient qu'il y avait vraiment beaucoup de résidus de cellules de magma encore sous le sol des eaux du nord-est de Taiwan, et dans le groupe de volcans sous-marins, tous localisés dans la rupture et la faille du fond marin, qui continuent à s'étendre et se propager à l'angle nord-est de Taiwan, le long de la faille de la zone pour devenir une zone d'origine de tsunami.

Il y a environ 1.850 années, Chengkong, du comté de Taitung a été endommagée par un tsunami.
• Le 18 décembre 1867, un grave tremblement de terre a eu lieu près du Keelung Islet, a causé un tsunami, la vague était jusqu'à huit mètres de hauteur, et a causé la mort de plusieurs centaines de personnes et est devenue une grande calamité.

Ancien littoral de taiwan

L'ancien littoral du nord-est de Taiwan a été englouti

Le segment nord des Snow Mountains porte la trace d'un grand glissement de terrain, il semble que le flanc oriental ait été coupé par un événement de la nature. Après avoir étudié le fort courant marin provenant de l'est et les sédiments amenés, les scientifiques sont parvenus à la conclusion que le littoral original de coin nord-est de Taiwan était droit. Le littoral original du coin nord-est de Taiwan a été poussé et a été agrandi par la plaque Eurasie et la plaque marine des Philippines. Ainsi, il devait se propager à partir de la côte de Hua-Tung tout droit, à travers l'est de l'île de la Tortue, jusqu'à atteindre Santiago, et est encore présent en partie avec la côte rocheuse escarpée.

Le littoral d antan

Avant le gros glissement de terrain des Snow Mountains, la topographie d'origine du nord de Taiwan devait être la ligne rouge (ligne de contour de -1000m) et le courant marin "Black Current" passait entre l'Arc des îles Ryukyu et l'île de Taiwan.

Lorsque le glissement de terrain s'est passé, l'énorme volume de terre du flanc est des Snow Mountains est tombé dans l'océan Pacifique, et n'a pas seulement rempli et remonté le plancher de la mer sur plus de 3000 mètres, mais s'est aussi étalé pour former le Ilan plateau, le Ilan Sill, et a rejoint l'Arc des îles Ryukyu. Il a également rempli la hauteur du sud de la fosse d'Okinawa sur des milliers de mètres qui coupaient la circulation du Black Current et obligé le flux à devenir tel qu'aujourd'hui...

Reliefsous marin

L'énorme volume de terre est tombé dans l'océan Pacifique. Du flanc est des Snow Mountains à la côte d'origine d'Ilan, la zone est d'environ 800 km². Après, l'éruption du volcan et son effondrement a réduit l'élévation moyenne d'environ 600m; par conséquent, l'estimation du volume de terre d'environ 480 km3 tombé dans l'océan Pacifique a ainsi causé un méga-tsunami.

• Si le Volcan de Cumbre Vieja dans les îles Canaries à l'ouest de l'Afrique éclatait, il est estimé que 500 km3 de terre et de pierres pourraient provoquer des glissements de terrain et une hauteur de vague d'un méga-tsunami de plus de 100 mètres de hauteur
• L'environnement dans le coin nord-est de Taiwan est similaire au Volcan de Cumbre Vieja dans les îles Canaries. Selon le volcan de Cumbre Vieja, le glissement de terrain des Snow Mountains a créé un méga-tsunami, son onde pourrait avoir été de plusieurs centaines de mètres de large est être devenu un cataclysme mondial et la calamité de l'homme...
- Les sédiments du site 1202 viennent du glissement de terrain des Snow Mountains : c'est la seule réponse prouvant que les volcans des Snow Mountains du Nord ont éclaté et déclenché le grand glissement de terrain qui a produit les sédiments de terre à ODP Site 1202...

D'autres preuves de ce gigantesque glissement de terrain et probable tsunami viennent appuyer cette étude, avec la découverte de l'ancien lit de la rivière Lanyang, qui a donc changé son cours et l'endroit où elle se jetait dans l'océan à l'origine.

De quand date ce gros cataclysme ?

D'après les résultats de l'analyse des sédiments terrigènes du site sous-marin 1202 nous avons les intervalles de temps qui suivent:
Dans les sédiments terrigènes et sur le commencement de l'épuisement des isotope lourd de l'oxygène et la durée jusqu'à :
de 17.000 ans à 8.000 ans.
Le rapport C/N et le contenu CaCO3 des sédiments en vrac dans la fraction inférieure à 63 microns suggérant une source terrestre qui a contribué de manière significative au cours de la période de 25.000 ans à 11.000 ans.
Un renversement des valeurs isotopiques de l'oxygène à des valeurs plus positives suggéré entre 11.600 ans et 11.100 ans. La datation moyenne est d'environ 12.000 années Avant le Présent...

Le Minatokawajin, le plus vieil ancêtre du Japon, a disparu sur l'île d'Okinawa des Ryukyu il y a environ 18.000 années, puis aucune autre trace culturelle n'est apparue avant 10.000 ans avant maintenant. Selon la légende, il a été détruit en raison des inondations de l'ancienne terre des Ryukyu lors d'un cataclysme. D'après un grand nombre de nationalités de toutes les parties entourant l'océan Pacifique, y compris les Autochtones taïwanais, il a été dit que leurs ancêtres ont survécu après que le cataclysme ait fait des ravages.

On peut donc reconstituer d'après les analyses des sédiments et la présence du premier homme au japon il y a 18.000 ans, que la civilisation de Mu à pu durer 6000 ans et a été affaiblie par la fin de la 4ème période glaciaire et ses inondations avant d'être rayée de la carte par ce méga-tsunami brutal il y a 12.000 ans environ...

Fossilesstegodontaiwan

D'autres preuves que Taïwan était reliée au continent euroasiatique ne manquent pas : des fossiles d'éléphants (Stégodons) ont été trouvés à Tainan, ainsi que celui d'un mammouth à Taiwan Strait et à Chai-Liao River, voir un exemplaire ci-dessus. Des fossiles et cornes de bisons blancs ont également été trouvés dans l'île. On note que certains chercheurs revendiquent maintenant que Taïwan serait en fait la vraie Atlantide de Platon à cause de multiples correspondances avec ses textes...

Cartedudernieragedeglace

Cette carte des datations de différentes côtes et lignes du continent euroasiatique est évidemment très intéressante

MU, le continent ou île engloutie

Jameschurchward

L'anglais James Churchward a trouvé les tablettes de Naacal, des symboles et des gravures intéressantes, dans un temple indien en 1868, et il a recherché et enfin déchiffré leur sens après deux ans. Puis il chercha des vestiges de tablettes et des livres anciens à travers le monde, et étudié un grand nombre de vestiges antiques dans le monde. Churchward a recherché les données de livres anciens, y compris : le Codex Maya de Paris, le Cortesianus Codex, le codex de Dresde et le Troano Manuscrit, l'épopée indienne du Lamayana, le Livre des Morts égyptien et le Lhassa Record Tibétain. Puis il a écrit "The lost continent of Mu" après plus de 50 années de recherches pour introduire la terre de Mu, qui a été perdue il y a 12.000 ans. Le livre de 1925 a attiré l'attention des gens ordinaires. Churchward a compris l'existence de l'ancienne terre de Mu en tenant compte des tablettes Naacal.

Tablettesnaacal1

tablette Naacal

• Quand Churchward a parcouru les îles de l'océan du Sud pendant un mois, puis d'une civilisation préhistorique mégalithique, il a trouvé à un endroit le dessin de la carte de Mu, qui était un continent perdu au milieu de l'océan Pacifique.
• Le Domaine de Mu s'est étendu de quelque part au nord de Hawaï au sud-est de l'île de Pâques, au sud-ouest de Tonga-Tabou, et au nord-ouest des Ladrones. C'était défini de 8000 km d'est en ouest, et du nord au sud sur 5000 km, mais c'était une terre sans bornes.

Cartedemu1

La description de Mu par Churchward

Il y a très longtemps, il y avait un grand Empire du Soleil civilisé dans le pays de Mu, la terre-mère de l'homme, dans l'océan Pacifique. L'Empire gouvernait la terre, était en possession d'un énorme temple et de sept belles villes. Leurs peuples vivaient avec liberté et sans contraintes sous le soleil brillant. L'empereur se nommait "La Mu", et "La" signifiait le Soleil, «Mu» signifiait la mère. La civilisation de Mu remonte à il y a plus de 50.000 ans.

Narayana lecreateur

La Mu, l'empereur, gérait toute chose, la politique et la religion au Palais royal de la capitale. Les personnes étaient organisées en dix races, et il y avait 64 millions de personnes au total; et le premier droit à la culture a été obtenu par la race blanche. C'était une société matriarcale et la religion était unique, l'adoration du Dieu du Soleil, et l'adoration du Créateur de l'Univers - le serpent aux sept têtes Narayana.

Les habitants de l'Empire du Soleil ont émigré vers d'autres terres pour établir des colonies

Colonisationsdemu

• Un groupe de Karas (Caraïbes) a navigué vers l'est pour se rendre en Amérique Centrale, et s'est étendu vers l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud pour établir la colonie de l'Empire Mayax.
• Un groupe de Nagas s'embarqua vers le sud-ouest pour se rendre en Birmanie, et s'est étendu à l'Inde, en Asie et au milieu de l'Europe pour établir la colonie de l'Empire Naga.
• Un groupe de Ouïghours a navigué vers l'ouest pour se rendre en Chine, et s'est étendu à la Mongolie, en Europe orientale et en Sibérie pour établir la colonie de l'Empire Ouïghoure.

La destruction de Mu

Churchward livre1

Selon la description de Churchward, il y a environ 12.000 ans, une grande catastrophe a frappé tout le pays de Mu. Partant de la capitale, des grondements des entrailles de la terre, suivi par des tremblements de terre et des éruptions volcaniques. Les volcans crachaient leur feu, de la fumée et de la lave. Un épais drap noir de fumée sur le terrain ombragé. La terre se soulevait et roulait comme les vagues de l’océan, et se mit à trembler comme les feuilles d'un arbre dans une tempête. Puis d'énormes vagues cataclysmiques sont venues de tous les côtés rouler sur la terre. Les villes, les forêts, les personnes et tous les animaux ont été engloutis. Enfin, la terre de Mu a coulé dans l'océan et a disparu.

Churchward livre2

" Ainsi s'est achevée la destruction des édifices mayas dans le Yucatan, après les tremblements de terre qui les avaient ébranlés jusque dans leurs fondements. Les Mayas du Yucatan - les constructeurs - ont été pratiquement anéantis, vers 9.500 avant JC. "

Churchward livre3

Après le méga-tsunami, cette image montre l'Empire du Soleil qui a été détruit, et il ne reste que quelques îles désaffectées et des gens de Mu dispersés et isolés...

D'après Churchward, d'autres dossiers pertinents existent sur la terre de Mu.

- Une carte de Mu dans "Livre des Morts", des symboles reliés à Mu dans ce même livre
- Une peinture indienne en Amérique du Nord dépeint la destruction de Mu
- Un monument commémoratif à Mu a été trouvé dans la mine d'or Gulch au Nevada
- Il y a des ruines qui racontent l’existence du continent perdu de Mu

• A Copan du Honduras, au Guatemala, Quirigua, Opico et Cirraca-Mecal au Salvador se trouvent beaucoup de traces préhistoriques, et de symboles liés à la terre de Mu.
• À Uxmal au Yucatan du Mexique, un temple en ruine montre des inscriptions gravées commémoratives des "terres de l'Ouest (Mu), d'où nous sommes venus"; et la pyramide de Teotihuacan au sud-ouest de México, en fonction de ses inscriptions, a été construite comme un monument en mémoire de la destruction des dénommées "Terres de l'Ouest (Mu)".

Mais d'après plusieurs chercheurs taïwanais, Mu n'a jamais été au milieu du Pacifique, mais décrit une grande île ayant subit une grosse éruption volcanique et un méga-tsunami : Taïwan ! De plus, même les récits de Platon et les déductions des autres philosophes grecs correspondent, y compris les couleurs des pierres servant aux constructions (le marbre blanc, noir et une pierre rose-rouge existent à Taïwan), les animaux comme l'éléphant ou le bison y ont aussi existé, etc...

Ainsi, le grand glissement de terrain des Snow Mountains qui s'est effondré a fait que la capitale de l'Empire du Soleil sur la côte, construite au niveau de Ilan, s'est enfoncée dans la mer, et a formé le grand fossé circulaire que Churchward a décrit comme étant la terre coulée de Mu... Mais reste-t-il une réelle trace de cette capitale de Mu et d'autres constructions ? D'après ces chercheurs, oui, et ils le prouvent :

Moulesenbronzeetfer taiwanDes antiques moules en bronze et en fer trouvés à Taïwan

En Mars 2005, des moules très précis de bronze et de fer ont été déterrés dans les ruines de Jiu Xiang Lan de Taidung à Taiwan. De ces moules, les archéologues déduisent que les autochtones de Taiwan avaient une technologie d'une civilisation de l'artisanat et qu'une usine y produisait très tôt une grande quantité, donc la technologie des bronzes et de la quincaillerie du fer en Europe devaient s'y répandre dans les temps anciens depuis le peuple de Taiwan, qui était alors appelé des Atlantes.

Le site de Jiu Xiang Lan est un site du néolithique sur lequel plusieurs découvertes surprenantes ont été faites, des céramiques et de l'art étonnant pour une si ancienne période... ces découvertes de moules en bronze et fer prédatent de nombreuses années l'âge du fer et du bronze ! Voici quelques artefacts trouvés dans ces ruines et grottes aménagées (par des survivants du cataclysme ?) :

Sia jiu site02

Le mur de l'Ancienne ville sous marine de l'ilot de Hujing

Hujing city

Hujing city1


Dans la profondeur de l'eau entre 25 à 30 mètres, il y a des murs plats de roches s'étendant sur plus de 100 mètres sur environ un mètre de hauteur et 50 centimètres d'épaisseur. Les murs sont disposés dans une direction est-ouest. Certaines des sections murales ont des pavés arrondis, la longue formation linéaire de la structure sous-marine de roches provient certainement de travaux et n'est probablement pas naturel. Mais selon d'autres scientifiques, il y a des explications normales pour les formations de roche linéaires. Le professeur Tsao Nu-chung, chef de section à l'enquête géologique centrale de Taiwan, a dit que les basaltes d'inondation et d'autres types d'éruptions volcaniques de lave peuvent également créer ces formations linéaires, dues aux joints inhérents et aux structures planaires des roches plutoniques.

taiwan1.jpg
Ces ruines sont peut être celles de la civilisation perdue et légendaire des eaux de Penghu, entendue dans de vieux folklores et mythes taiwanais. Elles auraient entre 7.000 ans et 12.000 ans.

taiwan2.jpg


Il pourrait y avoir eu une ville dans ces eaux, maintenant submergée sous l'océan pacifique ! Selon les rapports d’anciennes Archives du Conté de Penghu (années 1940) on lit que, si l’on regarde de très haut au-dessus de Hujing, on peut voir une longue ligne de remparts sous la mer. On l’appelle habituellement "La profonde piscine de Hujing". En 1982, des plongeurs professionnels ont trouvé l’emplacement précis de la ville engloutie de Hujing, de l'île de Penghu !

megalithes-penghu.jpg

Mégalithes dans l'archipel de Penghu

L’ancien mur était en forme de croix. Les mesures au compas montrent qu’il indique avec exactitude les directions nord-sud et ouest est à angle droit. Le mur fut principalement construit en pierre de basalte et était recouvert d’algues. Il avait environ 160 mètres d’ouest en est, et environ 180 mètres du nord au sud. Il est épais d’environ 1.5 mètres sur le haut et d’environ 2.5 mètres sur le bas. Certaines parties sont inégales à cause de l’érosion, cependant les interfaces entre les pierres sont très serrées. Au nord, il y a une construction ronde en forme d’assiette. Le diamètre du mur extérieur est de prés de 20 mètres, avec un mur intérieur de prés de 15 mètres.

Hujing city2

Hujing city3

Hujing city4


A ce moment, quelques personnes pensèrent que la cité engloutie était en réalité une extension de Huljing s’enfonçant dans la mer. Cependant, les recherches des géologues indiquèrent que si le mur était formé de rochers naturels, il aurait été intact et d’une seule pièce. D’un autre coté, s’il était de la main de l’homme, il devrait avoir des parties distinctes. De plus, si le mur est très long et droit, il est très probablement construit par l’homme. Spécifiquement, les pierres sont toutes de tailles similaires, avec des angles droits, et un enduit entre les pierres. De même, les endroits creux sur le mur étaient en forme de croix, avec des interfaces plates et lisses. Ceci correspond totalement aux standards de construction d’aujourd’hui.

Hujing city roundconstruction5

Suite à une tempêtes (les hurricanes sont assez fréquents malheureusement), il semble que d'autres ruines se sont désensablées : une structure arrondie est filmée et comparée à une semblable, trouvée au niveau de l'antique ville biblique de Jericho en Israel (ci-dessous)...

Jerichocity israel

Hujing city6

Hujing city7

Hujing city schema

Le schéma expliquant les ruines trouvées : restes d'une ancienne cité ? Restes d'enceintes d'un ancien port ? Et ce n'est pas le seul endroit...

• En Octobre 1982, l'expert en plongées Hsinsi Xie a dirigé une équipe à Hujing Islet pour plonger et prospecter et a obtenu beaucoup d'informations. Ils y sont allés plusieurs fois.
• En Novembre 1982, l'expert en plongées Jan Su a dirigé un groupe de personnes à Hujing Islet pour plonger et prospecter, et a obtenu de nombreuses informations.
• En Septembre 1996, le professeur Kimura de l'Université de Ryukyu et son équipe, ont accompagné Hsinsi Xie à Hujing Islet pour plonger et filmer la ville engloutie.
• En Août 2001, le célèbre écrivain Hancock et l'érudit Mukuge ont atteint Taiwan. Ils ont fait équipe avec Hsinsi Xie, et autres, pour plonger et prospecter dans le secteur de la ville en contrebas de Hujing Islet et à proximité.

" Les documents généraux de Penghu" ont enregistré la "transparence profonde des eaux de Hujing", qui décrivent une ville sous-marine près de la rive est de l'îlot de Hujing. En regardant de haut, le banc avait réellement des lignes de formes analogues aux murs d'une cité ; ils rejoignent l'extrémité orientale de l'îlot et étaient visiblement cachés dans les fonds marins et ses extrémités étaient dans les profondeurs. Des personnes l'avaient appelé la "ville engloutie de Hujing", déjà une légende de longue date. Il y a deux remparts en croix verticales et une grosse pierre avec une sculpture de lignes entrecroisées sur elle, de sorte que la ville sous-marine est appelée "la ville entrecroisée".

Preuves de fabrication humaine :

• 1. Tant vers l'est-ouest et le sud-nord, les murs de la cité s'étendent en ligne droite sur 200 mètres.
• 2. Les quatre directions des murs de la cité parviennent à pointer les 4 bonnes directions de l'est, sud, ouest et nord de la Terre, et les sillonnent juste verticalement.
• 3. Le mur est en forme d'échelle et de forme régulière; sa hauteur et certaines données montrent que c'est le mur qui formait le château.
• 4. La jointure entre chaque muraille de la ville présente une rainure, et se couvre avec beaucoup de rainures qui traversent verticalement et horizontalement.
• 5. De la ville restent encore certains piliers de pierre de renforcement, comme la grosse pierre sculptée de la croix.

• 6. Il y a une tour de guet de 20 mètres de diamètre qui se joint à la paroi du nord de la ville.
• 7. Les plongeurs ont mesuré une pierre carrée très droite du mur de la ville, d'environ 50 cm de carré et de 20 cm d'épaisseur, qui a montré que le mur de la ville est entassé artificiellement.
• 8. Le mur de la ville est un entassement de pierres en utilisant la méthode des parallèles, et la surface et le niveau des jointures est lisse et on ne peut insérer qu'un couteau.
• 9. La forme du mur de la ville est très soignée et propre, et il y a les mêmes articulations de tailles.
• 10. En grattant l'avant et à l'arrière du revêtement du mur, nous pouvons trouver un ensemble de paroi très lisse et qui montre que le mur est une construction artificielle.

MurconcaveDesrempartstrapezoides

Le mur de la ville sous-marine présente une ligne droite s'étendant sans limite et le milieu des murs est concave. Les tailles du mur en trapèze sont : un fond large de 2,5 m, 1,5 m de large au-dessus et une hauteur de 3 m. Au milieu des deux murs, le lieu traversé présente une forme concave qui a peut-être été au sommet dans les vagues pendant une longue période. La texture du mur de la ville au fond de la mer est différente des colonnes de basalte hexagonales de Penghu et des giclées de roches éruptives de la croûte de la terre.

La "ville Croisillon" pourrait être la plus ancienne ville du monde

Dans la quatrième période glaciaire, il y a 12.000 ans, le niveau de la mer était inférieur de 120 mètres par rapport à maintenant, et Taiwan Channel était le plateau continental, donc la construction sous-marine de Croisillon Ville pourrait avoir été faite avant. L'histoire de "Croisillon City" a plus de 12.000 ans, alors elle devrait être la plus ancienne ville du monde, et peut-être la trace urbaine de la Terre de Mu des temps anciens...

Il y a un autre mur, près de Dongji Islet de Penghu :

Dongji penghu wall

Dongji penghu wall2

Le mur de pierres entassées est bien organisé et les morceaux de pierres montrent qu'il est artificiel.

Un ancien autel commémoratif près du bord de mer à Maoao de Gongliao

Maoao bloc1

Il y avait trois énormes pierres près du bord de mer à Maoao de Gongliao à l'origine; trois énormes pierres en plateforme présentes pour des offrandes sacrificielles et pour tenir une cérémonie commémorative. Les anciens Ketagalan rendaient hommage à la mère de la Terre souvent et tenaient une cérémonie commémorative ici, avec l'orientation du grand rocher en forme de visage de babouin sur la colline de Lao lan. Derrière les 3 grosses pierres il y a d'autres constructions en pierre qui est une place où l'homme des anciens clans se rassemblait et offrait des sacrifices pour leurs hommages à la déesse, mais des trois énormes pierres qu'il y avait à l'origine, une seule reste aujourd'hui.

Maoao bloc2

La pierre énorme est différente de la basse qualité de la pierre locale, pour montrer qu'elle a été déplacée d'un autre endroit.

Et il y a aussi des terrasses sous-marines et un mur de pierre à Maoao :

Maoao terrasses1

Maoao terrasses2

• Sous les eaux côtières de Taimali à Taitung, il y a une construction mégalithique plate d'environ 200 mètres de long ─ une plate-forme sous-marine et une chaussée de falaise; cette plate-forme du fond marin a été traitée artificiellement, et la chaussée de la falaise est entassée par du rock sur environ un mètre cube, et il y a plusieurs dizaines de marches...
• Une fois un pêcheur a fait une plongée sous-marine de 20 mètres de profondeur dans le fond marin des eaux côtières de Jiaroshui à Kending au parc national et a vu une plate-forme d'autel en forme de construction de pyramide, qui était grande de 40 mètres carrés, 15 mètres de haut, et au sommet il y avait une plate-forme qui était de 10 mètres carrés...

penghu-structures1.jpg

antique piège à poissons, Peghu

Graham Hancock, un écrivain anglais, est reconnu dans le monde entier pour ses livres, comme Les Empreintes des Dieux. En août 2001, lui et sa femme ont rejoint les chercheurs chinois et japonais pour explorer cette région. Il a expliqué que les pierres de la cité sous-marine engloutie sont clairement différentes des structures de pierres naturelles, en faisant plus probablement une construction d’origine humaine. Apparemment, les pierres de la cité sous-marine engloutie de Hujing sont positionnées exactement du nord au sud, et de l’ouest à l’est. Ces pierres ont aussi des surfaces plates et lisses; Elles sont alignées de façon si serrée que seul un couteau fin peut s’infiltrer entre les joints. L’opinion de Hancock est que ceci est de la main de l’homme et ne peut pas être un produit naturel.

penghu-structures2.jpg

Hancock a aussi dit qu'il y a actuellement un modèle établi dominant dans la société humaine. Cependant, ce modèle dominant échoue à expliquer les découvertes archéologiques récentes. Les structures actuelles et les structures préhistoriques sont elles connectées d’une façon ou d’une autre ? En fait, l’histoire actuelle ne réussit pas à expliquer les anciennes civilisations. Ce sont des indices qui nous parlent d’elles. En d’autres termes, il est très probable que ces découvertes, telles que la ville sous-marine Hujing et d’autres similaires, contiennent les preuves cachées de civilisations humaines passées et oubliées.

penghu-structures3.jpg

La Pyramide de Chihsing

Pyramidqixing

Le Yangmingshan National Park, au nord de l’île , a été crée en 1935 par les autorités japonaises qui gouvernaient l’île à l’époque , pour protéger la pyramide de la Chihsing Mountain.

Pyramidqixing1

La pyramide de près avant débroussaillage

Pyramidqixing2

La pyramide de prêt après débroussaillage

Pyramidqixing3

Les pierres empilées de la pyramide dans la couche inférieure ont été façonnées en forme ronde, ce qui montre qu'elle est très ancienne et devrait avoir une histoire de dix mille années...

Puis le site est devenu propriété de la défense nationale en 1940. Il a été réouvert au public en 1980. Depuis, la pyramide a pu être de nouveau visitée par des archéologues et historiens. A 100 mètres du sommet de la Chihsing Mountain, le point culminant de Taïwan, à 1120 mètres donc, il y a une pyramide de 20 mètres de haut, couverte d’herbe et qui ressemble à une petite colline, datée de 6.000 avant J.C.  Les souterrains de la pyramide sont reliés à de nombreuses grottes du Yangmingshan qui sont reconnues comme des sites datant de l’âge de pierre

Piliersdefulong de gongliao1

Piliersdefulong de gongliao2

Le Pilier des sept étoiles à Fulong de Gongliao est empilé avec sept piliers artificiels de roches. Les piliers mégalithiques sont empilés comme la pyramide vue plus haut. C'est bien plus grand. La grotte intérieure de la plus haute pile est adaptée pour l'entrée des personnes et avec un passage.

Pilierssaoba wuhe hualian

Les piliers de pierre de Saoba à Wuhe, les Vestiges de Hualian

Les piliers de pierre Saoba sont installés dans la terre de la terrasse de Wuhe. Le plus gros est de 6,7 m de haut, 1,8 m de large et 0,5 m d'épaisseur et il est le plus haut pilier artificiel de pierre à Taiwan. La direction de l'axe principal est sur est-ouest, et il a le titre de «le pilier en pierre millénaire».

Lunepilar1Lunepilar2

Le pilier de pierre de la Lune est une ardoise, qui a encore 4,5 m de haut. Par inférence cette ardoise pilier était une partie d'une maison non datée. Le matériau de la colonne de pierre de cette ardoise a probablement été chargé le long de la rivière Peinan et provient des lointaines montagnes centrales. Le pilier s'est malheureusement brisé mais on a encore des photos de sa précédente apparence.

A Taïwan ont aussi été découvertes une bonne centaine de grottes, dont beaucoup entièrement artificielles et creusées directement dans la roche, avec une technique inconnue de nos jours... :

Grotteartificielletaiwan1

Certaines grottes comportent même des revêtements protecteurs sous forme de couches d'enduits, des bouches d'aérations et d'évacuations de fumées... les chercheurs pensent que des êtres très intelligents ont été obligés de s'adapter brutalement à des conditions qu'ils ne connaissaient pas auparavant suite à un cataclysme...

Grotteartificielletaiwan2

Ces lourdes pierres ont été placées artificiellement pour soutenir le plafond... comment ?

Grotteartificielletaiwan3

Grotteartificielletaiwan4 aeration

Ceci est une aération de 20 centimètres environ, plusieurs de ce type ont été trouvées

Grotteartificielletaiwan5 metalliques

Deux caves découvertes comportent de mystérieuses traces de rouille de fer au niveau de leurs plafonds, comme si elles avaient été protégées un moment par une cloison métallique...

Des murs mégalithiques sculptés ! :

Murmegalithique1

Murmegalithique2

Ce Mur mégalithique n'est pas fait avec de la pierre hexagonale entassée, mais par la taille d'un monolithe unique en «Tableau Moiré» comme la géométrie. Son dégradé en épaisseur fait en tout 5 cm, les lignes sont très claires, absolument rien n'est érodé par la nature. Les géologues confirment que c'est un modèle de sculpture artificielle. Ses dates sont d'il y a quelques dix mille ans... Il s'agit peut-être d'un modèle gravé sur un gros monolithe pour montrer et apprendre la façon de tailler et d'entasser de vraies petites pierres individuelles par contre...

De nombreux monolithes de toutes dimensions sont régulièrement déterrés dans l'île :

Monolithes1

Monolithes2

De nombreuses gravures, dessins et inscriptions ont été trouvés dans ces dizaines de grottes, en voici quelques exemples :

Pierregravee1Pierregravee2La Pierre sculptée (en haut) présente un rectangle d'environ 1,2 mètre de longueur et d'environ 70 cm de large, sculptée de beaucoup de lignes et de signes. L'autre (en bas) a un bateau à voile qui est montré, il y avait déjà une technologie de la navigation à ce moment et la capacité de naviguer sur l'océan. Les deux pierres sont aussi sculptées de la statue d'un corps de bête mais avec la tête d'un homme qui peut être trouvé juste sur le totem du "Classique des montagnes et des rivières", qui a été gravé il y a plus de 2.000 ans.

Les gravures rupestres de Wanshan sont dans le village de Lam de Kaohsiung, et se trouvent en quatre endroits: Kopaca'e, Copilrili, Salrakinae, Takalravoe, et ont déjà été répertoriées comme le 3ème lieu historique national et protégé. Selon les chercheurs qui l'étudient et les ont jugés, les restes des quatre sculptures de pierre ne sont pas tous de la tribu de Wanshan, mais des reliques anciennes, ils sont toujours incapables de connaître leur source et la réponse à ce mystère à ce jour. Sculptures Kopaca'e :

Gravuresrupestres1

Gravuresrupestres2

Gravuresrupestres3

Gravuresrupestres4

Gravuresrupestres5

Gravuresrupestres6

Gravuresrupestres7

Gravuresrupestres8

N'oublions pas le Rock Coffin de Taitun, qui fait 2,64 m de long,  1,5 m de large et 1,32 m de hauteur et dont on ne connaît pas l'âge :

Rockcoffin taitung

Ni celui du Rock Coffin de Beishoulian qui est exposé à Taipei, et qui fait 2,25 m de long, 0,85 m de large et 0,94 m de haut :

Rockcoffin beishoulian

Un autre mystère (au moins !) est encore a traiter à Taïwan : les diverses écritures et scripts qui y ont été trouvés ! 

Scripttribubunun

Le script de la tribu des Bunun

La notation des événements est plus importante que de d'expliquer les événements. Chaque caractérisation a son sens, par exemple: ▲ désigne un jour; ︵ désigne aller à la chasse de tel jour à tel jour, les ronds désignent un panier rempli de mil, etc...

Hieroglypfpaiwantribu

Les hiéroglyphs de la tribu Paiwan

Chaque dessin a sa signification, par exemple: (1), les aborigènes porte un vêtement magnifique, une lance perçante et un ornement de plumes. (2), l'enfant monte un cerf; (3), les aborigènes porte un vêtement magnifique en haut et la main droite tient un couteau, etc.

Scripttribupaiwan

Ceci est le vieux script serpent-insecte gravé sur une sculpture sur bois de la tribu Paiwan au comté de Taitung.

• Le Yatang Corpus, une écriture de Yatang Lian il y a plus de cent ans, décrit ainsi : "Dans de nombreux endroits pittoresques de collines, il y a plusieurs scripts sur le haut des stèles, qui ne peuvent pas être identifiés. Le "script tadpole" était un peu plus âgé que le style du grand sceau de la dynastie Zhou. Est-ce que les Chinois sont venus à Taiwan avant la Troisième dynastie, il y a environ 4.000 ans ? "
• Selon ce dossier, dans la dynastie des Qing, il y avait de nombreux écrits sur des stèles antiques et à Taiwan plus tôt qu'à la troisième dynastie, mais maintenant c'est presque perdu..

Scriptsteleyiemperor

Script historique de la stele de l'Empereur Yi

Scriptstele inconnuekeelung

La stèle déterrée de l'antiquité la plus ancienne avait plus de 5.000 ans sur l'île de la paix de Keelung. Elle est stockés à Kyoto Royal House Museum au Japon aujourd'hui.

Steleduscriptdutigre chaoling

Script de la Stele du Tigre à Chaoling

Scriptempireofthesun

(I) désigne une ancienne écriture indienne ; (E) désigne le script de Lungo Lungo sur l'île de Pâques. Les deux sont probablement les scripts de l'Empire du Soleil, et sont semblables.

Totemsdestatouagesdetaiwan

Certains signes du script de l'Empire du Soleil sont semblables aux totems des formes de tatouages ancestraux de Taïwan

Alors, Taïwan aurait contenu la capitale de l'Empire du Soleil de Mu à votre avis ? Le mystère est profond, mais les eaux du Pacifique cachent encore de nombreuses ruines et secrets probablement encore...

penghu-cote.jpg

Penghu, côtes de basaltes volcaniques

Sources : http://www.megalithic.co.uk/article.php?sid=35623 + http://www.megalithic.co.uk/article.php?sid=35578

extraits des recherches de Hsien-Jung Ho + http://newidea.org.tw

Yves Herbo traductions, Sciences, F, Histoires, 03-2012, 04-2015

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau