Indonésie-Malaisie-Philippines : les mystères cachés vont-ils finir par réapparaître ?

Indonésie-Malaisie-Philippines : les mystères cachés vont-ils finir par réapparaître ?

candi-bawah-di-laut.jpeg

Ces trois Etats ou fédérations d'états sont constitués en grande partie de centaines d'îles habitées ou non. Situées dans les anciennes régions des "pirates" malais (qui existent en partie toujours d'ailleurs !) et dans des zones interdites à cause des conflits locaux sanglants... Cela n'empêchent pas les mystères d'y exister et de commencer à apparaître :

Un Temple véritable datant de milliers d'années trouvé dans le Détroit de Bali

candi-bawah-di-laut.jpeg

L'existence du temple sous la mer

Un plongeur a fait une découverte et des photos surprenantes. La vue sur le temple est en elle-même vraiment fascinante. Le temple et la porte se tenait fièrement dans les airs. Il a déclaré que le temple était situé dans les eaux entre Java et Bali Strait alias Bali.
L'information a été reçue par le Ministère de la Culture et du Tourisme (Kemenbudpar), qui a déclaré qu'elle irait immédiatement enquêter sur la véracité de l'information.

candi-bawah-laut.jpeg

Il existe plusieurs versions de photos qui montrent l'existence de ce site. La première photo montre un tas de pierres comme il sied à un temple. Bien qu'il ressemble à de la mousse ici et là, l'aspect original du temple est toujours vu très clairement. D'autres images ont montré une grande arche. Le bâtiment n'est pas sans rappeler que les arcs sont communs à Bali, mais que fait-il au font du Détroit ?

Source : http://sasakworld.blogspot.fr/2010/08/candi-pure-yg-berusia-ribuan-tahun-di.html

De plus en plus d'artefacts préhistoriques ont été découverts dans les îles de l 'Indonésie

pithecanthropus-erectus-java.jpg

Jakarta (ANTARA) - De plus en plus d'artefacts préhistoriques ont été découverts dans les îles de l 'Indonésie, de Sumatra à la Papouasie au fil des ans, attestant de très profondes racines de l' art de la civilisation du pays.

La découverte de restes fossiles d'Erectus Pithécanthrope ou «homme de Java", l'hominidé disparu sur l'île de Java, en Indonésie, prouve que la zone était déjà habitée depuis au moins deux millions à 500.000 ans.

Les restes fossiles comprenant calotte et fémur découvert par Eugène Dubois, un anatomiste néerlandais et géologue, début des années 1890, ont été les premiers fossiles connus de l'espèce Homo erectus.

L'Indonésie n'a développé de nombreux royaumes bien organisés que beaucoup plus tard. Construits par les indigènes Rajas qui ont embrassé les religions hindouistes et bouddhistes. La période des Royaumes bouddhistes et hindoux a duré de l'histoire ancienne jusqu'au 15ème siècle.

candi-gumpung-muarojambi.jpg

L'un d'eux était le Royaume Sriwijaya à Sumatra qui a prospéré entre le 7e et le 13e siècle dans l'archipel malais. Il n'est donc pas étonnant que de nombreux objets historiques qui ont été trouvés à Sumatra, se trouvent datés du Royaume Sriwijaya.

Récemment, des chercheurs de l'Office d'Archéologie de Palembang ont trouvé des artefacts considéré comme datant de 1000 à 1.400 ans à Kotaraya Lembak et les villages Gunung de Kaya, Pajarbulan sous district, district Lahat, province au sud de Sumatra.

lahat-sumatra.jpg

Ils ont trouvé au moins 28 objets constitués, entre autres, d'un Kampong mégalithique ou d'un établissement, sept chambres en pierre, quatre mortiers de pierre, un menhir ou une pierre de grande hauteur debout, et 11 dolmens. Au même endroit, ils ont également trouvé quatre pierres empilables, l'image sculptée d'un éléphant avec des personnes sur l'argile, des fragments, des céramiques étrangères (pas de ces îles).

Au village Mingkik, sous-district Atungbungsu du Sud Dempo, également dans le sud de Sumatra, deux caves en pierre, une chaise en pierre, un mégalithe trimurti, et un kampong mégalithique ont été découverts récemment.

Le site du mégalithique Kotaraya Lembak, situé près d'une plantation de café à près de 250 km à l'ouest de Palembang, a été découvert en 1988Sept chambres de pierre trouvés sur le site auparavant sont considérées comme datées d'environ 2.500 ans.

kotaraya-lembak.jpg

Toujours sur l'île de Sumatra, les archéologues ont trouvé des objets fabriqués par l'homme préhistorique, y compris une hache de pierre carrée daterait d'il y a 3500 ans, et une niche (ou abri sous terre), des morceaux de poteries et un squelette humain dans le village Mendale, sous-district Kebanyakan, District Takengon, la province d'Aceh, la plus à l'ouest d'Indonésie.

Source: Nouvelles Antara )

Cette photo du mur du Temple Prambanan à Java montre de colossales pierres très ajustées et taillées spécifiquement, bien visible en haut à gauche, et extrêmement semblables à celles des murs Mayas ou Incas :

http://album.aufeminin.com/album/see_624327_84/Java-Bali-2009.html

pre-inca-et-inca.jpg

Les Philippines semblent occupées par l’homme depuis au moins 50 000 ans, comme en témoignent des découvertes archéologiques réalisées dans le pays. Selon H. Otley Beyer, éminent archéologue et anthropologue américain spécialiste des Philippines, les premiers hommes à avoir colonisé l’archipel venaient d’îles proches du continent asiatique. La vallée de Cagayan au nord de Luçon témoigne de cette présence humaine par la présence de nombreux outils préhistoriques de pierre, laissés par des hominidés chasseurs de grand gibier tels le stégodon (éléphant préhistorique), le rhinocéros, le crocodile, la tortue, le sanglier et le daim. Les pétroglyphes d'Angono, à Rizal, sont une autre preuve de cette ancienne présence humaine. Les grottes de Tabon, situées sur l'île de Palawan, montrent des traces d'installation qui remontent à plus de 30 500 ans ; ces chasseur-cueilleurs utilisaient des éclats de silex comme outils. Sur Mindanao, ces outils préhistoriques sont en abondance, ce que le héros national José Rizal remarque lui même dans les années 1880, grâce à ses nombreuses connaissances scientifiques et à ses contacts avec la communauté archéologique espagnole et allemande. Le plus ancien fossile humain découvert aux Philippines est un morceau de crâne de 22 000 ans, appartenant à un homme de l’âge de pierre, découvert en mai 1962 dans la grotte de Tabon, à Palawan, par le docteur Robert B. Fox, un anthropologue américain du National Museum.

Après la dernière ère glaciaire (vers -14000 ans -à -12000 ans), le niveau de la mer s'élève d'environ 35 mètres submergeant ainsi l'isthme reliant les Philippines au continent, tout en donnant naissance aux mers peu profondes situées au nord de Bornéo. Les flux de populations ne deviennent alors possibles que grâce à l'utilisation de pirogues de type prao, construites à partir de troncs d'arbres évidées par des piochons (NdT adze en anglais). Il y a 5 000 ans, des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s'installer à Taïwan... N'oublions pas que les Philippines est un pays constitué d'un archipel de 7 107 îles dont onze d'entre elles totalisent plus de 90 % des terres et un peu plus de 2 000 seulement sont habitées, alors qu'environ 2 400 îles n'ont même pas reçu de nom. Détenues très longtemps par des confréries de pirates (sans compter les "guerrieros" indépendantistes rendus célèbres pour leurs enlèvements), nombre d'îles n'ont jamais été visitées par un oeil d'archéologue, et cela n'est pas prêt de changer malheureusement...

Penablanca, Philippines – Des archéologues ont mis à jour un os vieux de 67.000 ans qui prouverait que l’archipel était habité 20.000 plus tôt que ce qu’ils pensaient.

os-humain-vieux-de-67-000-ans.jpg

L’os de pied a été découvert à la suite de fouilles dans des grottes situées à Callao près de Penablanca.

Selon les archéologues, celui-ci serait antérieur de 20.000 ans à l’homme de Tabon, le premier homme qui aurait vécu aux Philippines. Cette découverte archéologique apporterait également de nouveaux renseignements sur l’histoire des Philippines. Ainsi, l’homme de Callao ou ses ancêtres aurait atteint l’île par radeau à une époque où les experts ne pensaient pas que les capacités de l'homme à naviguer étaient si avancées.

Des coupures sur des os d’ours et de biches trouvés à proximité indiqueraient aussi qu’il s’agissait d’un chasseur émérite, bien qu’aucun outil n’ait été retrouvé lors des fouilles. Il aura fallu près de trois ans à l’équipe d’archéologue pour parvenir à dater l’os découvert. Aujourd’hui l’équipe de scientifiques espère obtenir l’autorisation d’effectuer des fouilles plus importantes pour corroborer leurs théories.

Découvrez l'os de Callao en vidéo : http://www.zigonet.com/philippines/un-os-humain-vieux-de-67-000-ans-decouvert-aux-philippines_art14322.html

A suivre, Yves Herbo, S,F,H, 11-2012
Yves Herbo sur Google+

mystère environnement archéologie prehistoire

Commentaires (3)

escort France
  • 1. escort France | 18/03/2013

I see something truly interesting about your weblog so I saved to my bookmarks .

rencontre femme russe
  • 2. rencontre femme russe (site web) | 05/12/2012

Ces sites devraient être protégés contre les pilleurs et les collectionneurs privés.

femme russe Amiens
  • 3. femme russe Amiens (site web) | 05/12/2012

Ces pays sont vraiment mystérieux je trouve.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau