Grèce : la découverte de la Cité Perdue de Helike

Grèce : la découverte de la Cité Perdue de Helike

Helike geomwalls corner miniHelike - Geometric period (9th-7th c. BC)

Comme chacun le sait, en dehors des récits de Homère sur les aventures de Ulysse, l'histoire de l'Atlantide est l'une des histoires les plus célèbres de la Grèce Antique, contée par Platon. Mais il existe d'autres contes et légendes, dont la cité de Helike fait partie. L'histoire de Helike a d'ailleurs plusieurs points en commun avec celle de l'Atlantide et c'est peut-être ici que la réalité rejoint la légende car il existe plus de traces et d'écrits concernant Helike que l'Atlantide...

Alors que les poèmes d'Homère et les mentions de Virgile ont bien mené à la découverte de la Cité de Troie (Hisarlik en Turc, découverte théoriquement par les universitaires britanniques Edward Daniel Clarke et John Martin Cripps dès 1801 et géographiquement par l'aventurier rêveur et fortuné Heinrich Schliemann en 1871), les indices d'Eratosthène et de Pausanias concernant la Cité de Helike ont également mené à sa découverte récente...

walls of troy 2Troie (actuelle Turquie)

D'après les écrits historiques, Helike était située dans l'Achaïe, sur la partie nord-ouest de la péninsule du Péloponnèse. A son apogée, Helike était la Capitale de la Première Ligue Achéenne, une confédération qui se composait de 12 villes dans la région environnante. En raison de cette position, Helike était un centre économique, culturel et religieux important. La puissance de Helike peut également être vue dans les colonies qu'elle a fondée, comme Sybaris en Italie méridionale et Priène en Asie Mineure.

L'un des rapprochements d'avec l'Atlantide de Platon est le Dieu principal de Helike : Poséidon, le dieu grec de la mer et des tremblements de terre. Ce n'est pas surprenant, étant donné la position de Helike dans l'une des zones sismiques les plus actives en Europe. Le culte de Poséidon peut être vu dans le temple et sanctuaire du Poséidon Helikonien, une statue en bronze de Poséidon, et des pièces de monnaie qui portent la tête du dieu de l'endroit et un trident sur le revers.

piece-monnaie HelikePièce de monnaie de Helike : Face, la tête du Dieu Poséidon, Pile, le Trident du Dieu : Photo source: ww2.smb.museum

On connaît l'existence de Helike, la Cité de Poséidon, à travers les écrits du philosophe grec Eratosthenes qui dit avoir vu ses ruines 150 ans après sa destruction, en y incluant les restes d'une grande statue du Dieu en bronze, mais aussi de ceux du voyageur Pausanias, qui dit avoir vu les ruines de la cité, visibles sous l'eau...

Carte grece golfecorinthe

D'après les récits, la ville de Helike a été effacée en une nuit, pendant l'hiver 373 avant JC. Certains signes de la fin prochaine de la ville ont été enregistrés, notamment l'apparition "d'immenses colonnes de flammes" et la migration en masse des petits animaux de la côte vers les montagnes plusieurs jours avant la catastrophe. Un tremblement de terre majeur, suivi par un grand tsunami du golfe de Corinthe, effaça la ville de Helike de la surface de la terre. La troupe de sauvetage qui est venue le lendemain matin n'a trouvé aucun survivant...

La destruction de Helike a été attribuée à Poséidon. Selon les histoires, le Dieu de la mer était furieux contre les habitants de Helike en raison de leur refus de donner leur statue de Poséidon, ou même un modèle, une copie de celle-ci, aux colonies ioniennes d'Asie. Certains rapports ont même déclaré que " les représentants des Ioniennes ont été assassinés". En conséquence, Poseidon a puni les habitants de Helike en amenant la mer à avaler la ville, un peu comme ce qui est arrivé à l'Atlantide...

Statue de poseidonUne statue de Poséidon telle que décrite dans les récits au sujet de Helike (non retrouvée à ce jour sur le site)

Contrairement à Atlantis, cependant, Helike n'a pas été complètement perdue, puisqu'elle a été visitée par des voyageurs dans les siècles suivants. Le philosophe Eratosthène, qui a visité le site 150 ans après sa destruction, a écrit qu'il y avait une statue de bronze de Poséidon, immergée debout dans un «poros», et qui était un danger pour les filets des pêcheurs. Le voyageur grec Pausanias a également visité le site et a écrit que les murs de l'ancienne ville étaient encore visibles sous l'eau, mais ils étaient alors très corrodés par l'eau salée. Les anciens Romains étaient également friands de naviguer sur le site, car ils ont pu admirer la statuaire de la ville. La localisation de Helike, cependant, a été perdue au cours du temps.

Site of helikeUne partie de Helike, désensablée, Wikimedia Commons


Alors que les spéculations sur le site même de Helike ont déjà commencé au début du 19ème siècle, c'est seulement à la fin du 20ème siècle que Helike a été redécouverte. Comme Helike était une ville submergée, son emplacement a été l'un des grands mystères de l'archéologie sous-marine. De plus, c'est cette conviction que la ville était cachée quelque part dans le golfe de Corinthe qui a fait que sa découverte était impossible. En 1988, un archéologue grec, Dora Katsonopoulou, a évoqué la possibilité que les «poros» mentionnés dans les textes anciens pourraient ne pas se référer à la mer, mais à un lagon intérieur. Si oui, il serait plausible que Helike ne soit pas située dans le golfe de Corinthe, mais à l'intérieur des terres, puisque la lagune aurait été ensablée au cours des millénaires par les sédiments de la rivière. Alors, l'équipe a trouvé une ville romaine, ainsi qu'un site du Bronze ancien, c'est en 2001 que l'équipe a proposé que c'était Helike en Achaïe, Grèce. En 2012, la couche de destruction a été découverte, qui a confirmé que le site est en effet Helike.

Helike

Alors que la ville de Helike a été redécouverte, les fouilles sont toujours en cours dans la région. C'est important, car la zone a été occupée par différents groupes de personnes, et c'est par la découverte des colonies de différentes périodes de l'histoire qu'un tableau plus complet de la région, de la préhistoire à l'époque moderne, peut être produit. Après tout, bien que l'histoire de Helike peut être fantastique, mais ce n'est qu'un point dans une longue série d'événements qui s'étendent au cours des millénaires.

Références : ancient origins.net : http://www.ancient-origins.net/ancient-places-europe/uncovering-lost-city-helike-002510#sthash.CmVKsmxo.dpuf

Clark, J., 2014. Was There a Real Atlantis?. Available at: http://history.howstuffworks.com/history-vs-myth/real-atlantis1.htm

Gidwitz, T., 2004. City of Poseidon. Available at: http://archive.archaeology.org/0401/abstracts/helike.html

Wikipedia, 2014. Helike. Available at: http://en.wikipedia.org/wiki/Helike

www.bbc.co.uk, 2002. Helike - The Real Atlantis. Available at: http://www.bbc.co.uk/science/horizon/2001/helike.shtml

www.helikeproject.gr, 2014. The Helike Project. Available at: http://www.helikeproject.gr/       - un site a visiter avec de nombreuses photos des découvertes, dont celles concernant la période très ancienne du 9ème au 7ème siècle Avant JC, avec des murs et des poteries de la période géométrique...

Yves Herbo, Sciences, F, Histoires, 30-12-2014

Yves Herbo sur Google+

monnaie séisme volcanisme climat lire échange archéologie mystère prehistoire

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau