Des nouvelles de la Mer Baltique

Des nouvelles de la Mer Baltique - MAJ au 31-07-2012 en bas

ovni-baltique.jpg

Un regroupement de tous les articles et pages concernant les Anomalies de la Baltique ont été regroupés ici et mis à jour régulièrement :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

Mise à jour Aout 2012 et suite : http://yvesh.e-monsite.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique-suite-1.html

STOCKHOLM - le 13-6-2012 : A un autre endroit de la Mer Baltique, un groupe d'archéologues suédois spécialistes de la mer disent qu'ils ont trouvé ce qu'ils croient être les plus anciens pièges de pêche fixes au monde (à ce jour !) trouvé sur le fond de la mer Baltique, avec le plus ancien remontant au moins à 9000 ans.

Arne Sjostrom, un archéologue à l'Université Södertörn à côté de Stockholm, affirme que les restes de sept nasses, faites de tiges de noisetier attachées ensemble, ont été trouvés dans une rivière ancienne d'une vallée submergée au large de la côte sud de la Suède, à une profondeur de 5-12 mètres (16.5-40 pieds).

Seul l'un des paniers de carbone a été daté, et est estimé à environ 9.000 ans. Sjostrom a déclaré mardi que son équipe est "assez confiante et que c'est le plus ancien casier fixe de pêche qui a été trouvé à ce jour dans le monde."

L'objet mystérieux entre la Suède et la Finlande :

En ce qui concerne les recherches sur les trois "objets" repérés au fond de la mer Baltique en 2011 et sur lesquels l'équipe de plongeurs de Peter Lindberg (Ocean X-Team) est actuellement en train de travailler, les nouvelles ont été étonnantes le 7 juin 2012 mais depuis, les choses semblent s'être compliquées : un rappel rapide de l'histoire :

le 16-03-2012 : L'équipe réussit une récolte de fonds en signant un partenariat avec une producteur de documentaires télévisés pour une audience internationale, avec une production qui démarre dès avril 2012.
"Ocean X Team has now signed a partnership agreement with Titan TV production.
Titan TV will produce a TV documentary series and documantary film for an international audience.
The production starts in April, see more at: www.balticcowboys.com"

le 02-04-2012 : " incroyable, nous avons mesuré la valeur radioactive des ancres que nous avons utilisées. Le niveau normal de radiation est de 0.1 milli Sieverts eet nous mesurons 0.63 sur les ancres. C'est loin des niveaux dangereux mais tout de même 6 fois plus haut que le niveau normal de radiation. Les ancres ont été au fond vers 2 à 3 kilomètres du cercle, donc on peut se demander si nous aurons des valeurs plus élevées de rayonnement plus nous nous rapprocherons du cercle ? " - " incredible, we have measured the radiative value of the anchors we used. It’s quite intriguing, the normal level of radiation is 0,1 milli Sieverts and we get 0,63 when measuring on the anchors. It’s far from dangorus levels but still; it’s 6 times higher than a normal level of radiation. The anchors have been on the bottom like 2-3 kilometers from the circle, so one can wonder if we will get higher values of radiation the closer we get of the circle ? " - 

le 20-05-2012 : " Maintenant, nous avons acheté le navire Ancylus. Nous sommes en train de le préparer pour la grande aventure qui va commencer dans un proche avenir ... Je serai de retour avec une date exacte.
Pour plus d'informations, nous serons dans le port de Norrtalje bientôt. "

L'expédition commence à partir de Norrtälje le 1er juin et le planing est prévu pour continuer les prochaines semaines.

Pour plus d'informations, contactez Joséphine Görander, attachée de presse.
Josephine.gorander @ titan.se
+46 8 588 012 79, mobile 46 70-665 95 90

Le 04-06-2012 : " L'expédition a débuté le vendredi 1er du port de Norrtälje, quand Océan X-Team a réunit son équipage pour cette aventure passionnante à essayer de trouver ce qu'est le mystérieux objet en forme de disque. Malheureusement, les conditions météorologiques ont été vraiment mauvaises ces derniers jours, mais maintenant ils sont sur la route. " --  " News; The expedition started Friday 1st from Norrtälje harbor when Ocean X-Team took their crew out for this exciting adventure trying to find out what the mysterious disc-shaped object is. Unfortunately the weather conditions have been really bad the last days, but now they are on a roll. "

Le 06-06-2012 : " A 13h00, Océan Team X est sur le site. Le navire Ancylus, transportant l'équipe Océan X, est désormais ancré au-dessus de l'objet en forme de cercle. Ils ont commencé à numériser les fonds marins et ils prélèvent des échantillons pour des analyses. En raison de conditions météorologiques très mauvaises, l'opération a eu un peu plus de retard que prévu. Mais ils travaillent dur et se préparent à plonger là-bas pour d'autres investigations aujourd'hui. " -- " 1.00 pm, Ocean X Team on site. The ship Ancylus, carrying the Ocean X Team, is now anchored above the circle-shaped object. They started to scan the seabed and they are taking samples for analyses. Due to really bad weather conditions the operation took a little bit longer than scheduled. But they are working hard and prepare to dive down there for further investigations today."

Le 07-06-2012 : " 14:00, les plongeurs sont maintenant en bas et enquêtent sur le cercle et les rapports du navire disent qu'ils sont vraiment étonnés. Il y a définitivement quelque chose d'inhabituel de caché sur le fond marin - un mystère enseveli. Plus d'informations et des photos seront publiées la semaine prochaine. "

C'est la dernière communication officielle du site de l'équipe à ce jour, mais si j'ai dis que les choses sembles s'être gatées depuis, c'est que le 10 juin 2012, un site d'ufologues soucieux de la vérité dénonce ce qui semble être pour eux un coup publicitaire et commercial sans grand rapport avec des intérêts archéologiques ou autres. Des documents internes à l'équipe en question montrent clairement un montage financier et le fait que l'objet avait dès le début un intérêt commercial. Bon, il faut relativiser car le coût d'un bâteau et d'une expédition sérieuse coûte quand même très cher, surtout s'il n'y a rien du tout au bout... mais le fait est qu'il ne s'agit pas seulement de financer l'expédition, mais bien aussi de se faire un gros pactole avec l'aventure, à l'avance et avec ou sans bonne surprise en final... :

http://www.educatinghumanity.com/2012/06/baltic-sea-ufo-search-accusation-of.html

Le 12 juin enfin, nous apprenons que le bateau a levé l'ancre et est reparti vers son port d'attache, il y aura peut-être une conférence de presse à son arrivée ou peu après. La production du film a bien reservé un site internet pour le projet à monter... ce site est partagé entre le doute le plus complet, les possibles excuses invoquées par l'équipe (des manoeuvres militaires navales proches du lieu de recherches qui durent depuis deux semaines pourraient être une excuse invoquée par exemple pour le départ), d'autres pensent qu'ils ont tout simplement trouvé un ancien "point chaud" volcanique voir un ancien cratère de volcan... nous en saurons sûrement un peu plus bientôt si la production veut vendre son film et s'il y a vraiment matière...

http://www.guerrillaexplorer.com/2012/06/baltic-anomaly-is-it-hoax.html

ufo-cover-up-baltic-sea.jpg

MAJ : Enfin un peu plus de nouvelles le 15-06-2012 ! : L'express suédois (expressen.se) a obtenu une rapide interview de Stefan Hogeborn, membre de l'équipe, et obtenu quelques photos :

" Une plongée qui était censée apporter des réponses au mystère - mais qui a plutôt apporté encore plus de questions.

rocks-ufo-balti-sea.jpg

Stefan Hogeborn a 20 ans d'expérience de la plongée et à travailler comme photographe sous-marin et moniteur de plongée. Ici, il décrit la première plongée dans le cercle en question dans la mer Baltique :

- La première chose que nous avons vu, c'est une sorte de formation rocheuse qui semblait être coulée dans le ciment, a-t-il dit.

Quand ils ont nagé plus loin, ils ont vu plusieurs formations rocheuses.

baltic-sea-ufo-rocks.jpg

- Cela ressemble presque à un collier de perles ou que quelqu'un a essayé de faire une cheminée avec des roches de la taille d'un pouce (1 inch = 2.54 centimètres !) sur le plancher océanique.

L'espèce de four formé de roches au-dessus de ce qui constitue le grand cercle est ce qui a été découvert avec un instrument de scanner l'an dernier. Diverses images des plongeurs montrent que le cercle à son pourtour constitué de plusieurs blocs formés par des "rouleaux" (rolls) ou "champignons" (mushrooms) qui sont fixés aux autres, formant un cercle. Dans l'ensemble, l'objet a 60 mètres de long et à peu près autant de large.

- Quand nous avons nagé à travers l'objet, nous sommes arrivés sur la chose bizarre. C'était comme si quelqu'un avait pincé le bord de la montagne, comme si vous aviez reuni ensemble deux moules, et les avez collé au-dessus entre des formations lithiques, a déclaré Stefan Hogeborn. "Probablement du grès".

A la plongée suivante, ils ont pris un marteau pour déloger un morceau de matériau. Stefan Hogeborn décrit la visualisation de la matière carbonisée. Au cours des plongée dernières, les plongeurs ont découvert un trou oblong d'une fois et demi sur six pouces qui entre dans l'une des roches qui forment le cercle.

" - Je n'ai jamais, jamais, jamais, rien vu de pareil, dit Stefan Hogeborn. " L' Expressen a demandé à Martin Jakobsson, un professeur de géologie marine et de géophysique à l'Université de Stockholm, de voir une image de la plongée.

rocks-baltic-sea.jpg

" - C'est sans doute une sorte de grès. Quand vous regardez la structure, il semble que ça en soi ", dit-il.

Les échantillons provenant de la découverte de la mer Baltique ont été envoyés pour analyse. " - Puisque nous n'avons pas eu de réponses aux questions que nous nous posions, nous avons porté cette question vers des experts qui peuvent faire des recherches au niveau des pièces que nous avons apportées jusque là," dit Stefan Hogeborn. "

MAJ 2 : Interview du chef de l'équipe : " l'équipe de Ocean X a plongé vers l'objet en forme de cercle dans la mer Baltique et a rencontré quelque chose qu'ils n'ont jamais vu auparavant. D'abord ils ont pensé que c'était juste de la pierre ou une falaise rocheuse, mais après de nouvelles observations,  l'objet est apparu plus comme un champignon énorme, haut de 3 à 4 mètres / 10-13 pieds du fond marin, avec des côtés arrondis et des bords robustes. L'objet a un trou en forme d'oeuf débouchant par le haut, comme une ouverture. En plus de l'objet, ils ont également trouvé d'étranges formations en cercles de pierres, qui ressemblent presque à de petites cheminées. Les pierres étaient couvertes par quelque chose ressemblant à de la suie. 

baltic-anomaly-11.jpg

Le dôme pris de près : il semble bien y avoir quelque chose d'artificiel à la base. La ligne blanche visible est le câble d'un plongeur.

« Lors de ma carrière de 20 ans de plongée, comprenant 6000 plongées, je n'ai jamais rien vu de tel. Normalement les pierres ne brûlent pas. Je ne peux pas expliquer ce que nous avons vu, je suis allé là-bas pour répondre à des questions, mais je suis revenu avec encore plus de questions ", explique Stefan Hogeborn, l'un des plongeurs à l'océan X Team. 

L'environnement de l'objet lui-même peut être décrit comme une piste ou un sentier en descente qui est aplati sur le fond marin avec l'objet à la fin de celui-ci. 

" Nous avons d'abord pensé que c'était seulement de la pierre, mais c'est autre chose. Et puisque aucune activité volcanique n'a jamais été signalée dans la mer Baltique, cela devient encore plus étrange. En tant que laïcs, nous ne pouvons que spéculer de savoir comment cela pourrait être fait par la nature, mais c'est la chose la plus étrange que j'ai jamais vu comme plongeur professionnel ", poursuit Peter Lindberg, chef fondateur de l'équipe  Océan X. 

À l'heure actuelle, les scientifiques se penchent sur des échantillons de l'objet en forme de cercle, et des experts en imagerie sonar sont sur le traitement des données à partir du navire dans l'espoir de jeter plus de lumière sur le mystérieux objet. - oceanexplorer 

baltic-anomaliesommet.jpg

MAJ 21-06-2012 : le Co-fondateur de l'équipe, Peter Lindberg a reçu une question impromptue et a répondu sur la page du groupe Facebook il y a seulement quelques heures.
Voici reproduit ci-dessous un communiqué de Peter Lindberg sur ses propres pensées par rapport à l'objet.

L'anomalie est essentiellement en forme de champignon, avec le «pied» ou un pilier d'une hauteur de quelque 8 mètres sur le fond marin. Le dôme qui se trouve sur le dessus est seulement 1 à 4 mètres plus large que le pilier. Des illustrations à suivre dans un prochain article.

" Bonjour les amis, je n'ai rien écrit ici depuis un moment, cela peut peut-être s'expliquer par le fait que j'ai vraiment été là-bas ... Je vais vous faire part de mes estimations : " 

1. Je ne crois pas que le cercle soit une épave d'un engin volant de la Seconde Guerre mondiale ou même récent (ou de quelques milliers d'années en arrière d'ailleurs).

2. Je ne crois pas que le cercle soit une épave de tout type de bâtiments flottants connus du passé ou de l'époque moderne.

3. Je ne crois pas que le cercle soit une construction faite par quelqu'un après l'âge de glace (sous-marin, etc bases incluses).

4. Je crois que la surface du cercle est constitué de minéraux.

5. Je crois que la surface ressemble à du béton ou du ciment à travers la caméra ROV mais je ne pense pas qu'elle est fait de béton.

6. Je crois que les lignes très droites et les formations angulaires que nous pouvons voir sur l'image sonar à balayage latéral de l'année dernière existent vraiment. La chose qui est étrange est que je pensais, avant cette expédition, que lorsque nous pourrions observer ces formes, peut-être qu'elles ne sembleraient pas être si droites que sur l'image sonar à balayage latéral, en réalité, elles sont encore plus droites ! Cela ressemble vraiment à des parties construites sur le cercle.

7. Je crois qu'il aurait pu y avoir de l'activité volcanique dans la région et même sur (ou dans) le dôme après l'âge de glace, ou avant, mais alors ça ne cadre pas avec ce que nous savons sur l'âge de glace.

8. Je crois que le cercle "repose" sur le dessus de ce qui ressemble à un pilier de roche, qui s'élève à près de 8 mètres au-dessus du fond environnant. Le dôme semble avoir environ 4 mètres d'épaisseur. En d'autres termes, la partie supérieure du dôme se trouve à 12 mètres au-dessus du fond environnant.

9. Je crois que nous devons savoir lors de  la prochaine expédition si le dôme et le pilier sont fixés en un seul morceau ou si ils sont séparés d'une certaine façon.

10. Je crois que le chemin, ou la piste, est une crête qui s'éleve lentement à partir du bas à une hauteur d'environ 8 mètres au-dessus du fond environnant. Je pense également que l'arête est faite de matériau plus souple que le pilier et le cercle.

Ce que je ne crois pas parce que je le sais, c'est le fait que nous avons trouvé un trou rond d'environ 25 cm de diametre qui va directement à l'intérieur, dans la surface du cercle, comment c'est étrange n'est ce pas ? Quelle est sa profondeur ? Aucune idée, nous venions de le voir pendant quelques secondes avant que nous décidions de faire marche arrière, favorisant la préservation de la visibilité pour les plongeurs qui arriveraient en bas plus tard. Ils n'ont pas retrouvé le trou. Il pourrait y avoir une peu plus de trous, pour le moment nous ne savons pas. "

mapbaltic.jpg MAJ 23-06-2012 : Quelques photos sont apparues ainsi que des dessins faits d'après les descriptions des plongeurs. Les voici en attendant de nouveaux commentaires officiels et images :

sonar-baltic-anomaly-2012c.jpg sonar-baltic-anomaly-2011-2012.jpg sonar-baltic-anomaly-2012.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012d.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012h.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012i.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012g.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012c.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012cc.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012f.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012a.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012e.jpg 

 

Dans cette nouvelle vidéo récente extraite d'un reportage d'une chaîne de télévision, l'équipe est interviewée par radio et nous apprend que lors de leur arrivée sur les lieux, tout le matériel électronique s'est mystérieusement arrêté de fonctionner : plus de caméras, plus d'images satellites ni de l'équipement sous-marin : " Mysteriously, at 1min53s, they explained when they approached the object, they were not able to receive any video footage as the underwater camera and satellite electronics quit working. ".

Nouvel article suédois le 24-06-2012 : " (...) Deux plongées ont été réalisées à ce jour en Juin, une troisième aura lieu après la mi-été. Il y a de plus en plus de questions, dit Dennis Åsberg. Ca ressemble à de la science-fiction, mais ça ressemble à une soucoupe renversée, avec des bords biseautés. C'est fou. "

Quand il a rejoint l'expédition de renommée mondiale, c'est un fait que Asberg pensait que c'était une météorite qui était là-bas sur le fond. Maintenant, il est «terriblement incertain»:

- C'est peut-être une cité oubliée. Ou une base sous-marine. Mais d'où cela vient-il? J'ai été sceptique, mais les réponses sont faibles.

Des échantillons ont été prélevés tout au fond. Selon eux, quelque chose au sujet de la formation a été dans le passé " très, très chaud."

- Comme un météore ou un volcan, a déclaré Dennis Åsberg et dit que l'objectif de la troisième plongée est de prélever des échantillons, sur le sujet même.

Mais c'est difficile, la dernière fois qu'ils ont essayé, ils n'ont pas réussi à séparer n'importe quel matériau.

- Nous travaillons pour obtenir le bon outil spécial. Ce qu'il y a là-bas est vraiment dur et semble être en pierre ou en béton.

Martin Jakobsson est un professeur de géologie marine et de géophysique à l'Université de Stockholm. Il croit que des constructions de l'homme ne peuvent être exclues. Plus probablement, cependant, qu'il s'agisse d'une formation géologique :

- Il est difficile de dire que le savant est sérieux quand il n'a vu que des fragments. Vous devez voir où il se trouve, toutes les données de base et un bon regard sur lui. Il existe de nombreuses formations géologiques qui s'annoncent passionnantes qui se trouvent sur le fond marin. Il est possible que cela en est un.

Asberg Dennis insiste sur le fait que son équipe devra bientôt apporter une expertise pour résoudre le mystère. Mais expertise de quelle spécialité ?

http://www.svd.se/nyheter/inrikes/det-ser-ut-som-ett-tefat_7299311.svd

Autre interview suédoise de Dennis Åsberg le 25-6-2012, en sachant qu'une émission spéciale avec de nouvelles photos serait en train d'être montée en Suède pour une diffusion aux News le 26-6, nous en saurons peut-être un tout petit peu plus : « Nous sommes allés deux fois, et le point d'interrogation est devenu tellement plus grand maintenant, dit Dennis Åsberg. " Le secteur est un plat complètement circulaire avec 180 mètres de circonférence, et donc nous avons cru que c'étaient les premières traces d'un météore. Mais il y a une voie de 1.500 mètres sur le fond jusqu'à l'espèce d'objet - et ils ont également découvert des angles droits, des murs avec des surfaces absolument douces et des couloirs comme des cavités à l'intérieur de l'objet.Ce que nous avons trouvé sur cet objet et qui fait un point d'interrogation de plus, est qu'il y a un trou (25 cm de diamètre) qui va à l'intérieur. Surtout ces angles à 90 degrés et des "couloirs" (fractures ?) dans l'objet. Quand nous sommes sortis et avons vu les murs qui étaient droits et lisses, ils étaient effrayants, comme dans un film de science-fiction, « dit Dennis Åsberg de l'équipe d'océan-x en tant qu'explorateur de l'objet inconnu bientôt à nouveau. L'objet du fond de la Mer Baltique et découvert en 2011 par la  l'équipe de océan-x est toujours entouré par beaucoup de mystères. A l'origine les plongeurs pensaient que l'objet au fond de la mer était constitué par un météore, mais lui n'est maintenant plus aussi sûr, dit Dennis Åsberg, ce pourrait être une chose d'un vaisseau spatial qui a tout en commun sauf si l'expertise fait qu'il n'est pas de notre monde, mais ce qui fait ce merveilleux est qu'il doit être également responsable des perturbations dans leurs téléphones et ordinateurs. Aussi si c'est un UFO, nous pourrons probablement le savoirNous avons laissé de côté une autre chose. Nous pourrions discuter peut-être d'avantage de la sécurité pour les îles de Åland qui sont proches de l'objet. Ce pourrait être un risque sanitaire pour ceux qui vivent à proximité de l'objet. "

Les faits recensés à ce jour sur les deux principaux objets étudiés et le site (en vo) :

Current Facts - June 25, 2012  The following facts have been collected from the following sources: Members' comments from Facebook Groups Ocean X & Ocean X Moderated Discussion Board, Quotes from Peter Lindberg and Dennis Asberg, and the following internet website - http://newsfeedresearcher.com/data/articles_t25/object-team-baltic.html (It is possible that some portions have also been taken from various other reputable websites. If there are any discrepancies, they should be listed in the comments section.)

1. THE CIRCULAR ROCK FORMATION :

  • - lies approximately 80 meters deep
  • - 60 meters (197 feet) in width and 4 meters thick
  • - The Circle actually consists of smaller stone boulders, measuring 8 feet wide and 26 feet long, in a circular rock formation. The stones are separated by channels and resembled sandstone, “the kind divers see in keys and harbours".
  • - is sitting on a 8 meter high pillar which is 56 meters in width - total height of formation is raised 12 meters off the seabed. Peter said the top part of the pillar sticks out only a couple of meters at the wider part
  • - visible straight lines and angular formations (on sonar scan) "in reality they are even straighter ! It really looks like constructed parts on the circle." - Peter Lindberg "formations which are set at a 90 degree angle and look like passages or walls."


2. THE MUSHROOM DOME-LIKE OBJECT (latest picture shows portion of this object)

  • - round and dome-shaped in form - referred to as a "meringue"
  • - formation which sits directly on top of the 60 meter rock formation
  • - NOTE : Not clear on the width of this object!
  • - appears to be covered in some type of hard cement-like substance
  • - after being chipped, the interior of object is black, like volcanic rock, almost petrified inside. Material is very hard, not simple stone, described as "preserved rock". Hogeborn describes the sense of carbonized material
  • - in the center, it has an oblong hole (about 5.9 to 9.8 inches wide), six inches that go into it. It's not known yet where it leads.
  • - rounded sides with rugged edges (not smooth) of the divers had said: " When we had swum across the object, we get to the next weird thing. Then it's like someone has pinched the mountain at the edge, as if you have moulded together two molds, and it sticks out stones between the molds, said Stefan Hogeborn." (taken from article on Expressen.se)
  • - there are straight edges
  • - lying on top of the object are strange circular rock formations, like "fireplaces" (comme des feux de camp), of hard black "almost petrified" burnt looking stone each a few inches in diameter, like 4 or 5 pearls in a necklace. These stones are covered in something resembling soot.(suie)
  • - appears to have construction lines and boxes drawn on it (quote, Lindberg)
  • - “ the surface has cracks on it,” said Lindberg. “There is some black material in the cracks, but we don’t know what it is.”
  • - the rock isn’t covered at all in silt, which should have typically occurred on the bottom of the sea, Lindberg said.
  • - There are other, loose stones lying around as well
  • - object is rare and something the crew has never seen before
  • - no radiation has been detected
  • - electromagnetic disturbances (video and cell phone blackout) have been detected when approaching within 200 meters in the location of the object

THE "TRAIL / PATH":

  • - The 1500 meter path to the object itself can be described as a "runway or a downhill path" that is flattened at the seabed with the object at the end of it. Peter Lindberg believes that the path, or the track, is a ridge raising slowly up from the bottom to a height of approx 8 meters above the surrounding bottom. I also believe that the ridge is made of softer material than the pillar and the circle. (la colline sur laquelle est la "piste" et l'objet au bout est d'un matériel plus tendre et ordinaire que le "pillier" et le cercle).

baltic-hole.jpg

Toute dernière photo montrée le 27-06-2012, celle du fameux trou qui s'enfonce dans l'objet, parfaitement arrondi

baltic-corridors.jpg
Photo scaner 3D-intérieur et corridors-27-6-2012

MAJ 29-6-2012 : Interview de Lindberg: " L’objet n’est pas recouvert de sédiments. A moins de courants forts balayant cet endroit, cela est difficilement explicable pour une formation rocheuse posée là depuis des milliers ou millions d’années. Ou alors la formation est en fait très récente, peut être les prémisses d’un nouveau volcan surgissant du fond marin. Ou une météorite. (YH : là je rajoute personnellement une hypothèse : les dits-courants forts balayant ne se produisent peut-être que lors de tempêtes passant sur ces régions : il y en a régulièrement et encore récemment. Le sédiment et dépôt existe bien et est balayé régulièrement des sommets ou arètes pour se déposer plus bas. Question datation, trop tôt pour juger.)

Lindberg ajoute un détail surprenant : la surface de l’objet est constituée de lignes et de rectangles, avec également des arêtes rectilignes. Encore plus surprenant, l’objet semble reposer sur un pilier d’environ huit mètres de haut. Pourrait-il s’agir d’une forme d’éruption “gelée” en plein essor, par exemple par une calotte glaciaire ? Mais cela n’expliquerait pas les éléments géométriques entrevus par les chercheurs. Les conditions d’exploration semblent par ailleurs très difficiles, avec une visibilité de seulement un mètre au fond et la nécessite de se mouvoir très lentement afin de ne pas créer de nuages de sédiments (YH : bon, il y a tout de même du sédiment quelque part... leur simple arrivée a peut-être fait voler le sédiment qui était perché en haut... et mon hypothèse d'en haut n'est pas contredite... ils devraient en retrouver dans les fissures à priori...) qui réduiraient encore le champ de vision, des plongeurs comme des caméras. Toujours selon Lindberg, des échantillons de roche ont été remontés. La surface de l’objet est craquelée et les interstices remplis d’une matière noire qui reste à identifier.

Evidemment les spéculations vont bon train. Est-il envisageable, par exemple, qu’un vaisseau E.T. soit fait de pierre plutôt qu'en métal.
(YH : Amusant, cette hypothèse n'est pas mienne (et n'est pas écartée par moi), mais cette idée rejoint exactement le thème de ma nouvelle de 2011 ! : blog/fictions/la-pierre-dans-la-montagne.html . Un ancien site de type Stonehenge recouvert par la mer ? Possible qu'une telle structure plus "compacte" ait lentement glissé le long de cette pente il y a longtemps... L’attente est grande des résultats de cette exploration, qui ne devraient pas tarder à être publiés. Sauf si l’information s’avère trop explosive… par Vincent Verschoore

http://rhubarbe.net/blog/2012/06/29/anomalie-baltique-stonehenge-sousmarin/   - Une vidéo vous faisant assister à une séance de dessin de l'objet dictée par Lindberg :

 

Nouvelle intervention de Peter Lindberg le 28-6-2012 : " Ce que je peux dire, c'est que nous n'avons pas eu le sonar batymetric micro 3 D sur le ROV. BlueView n'a pas voulu nous commanditer avec ce type de sonar, mais il aurait certainement été intéressant d'en employer un. Cependant, nous obtiendrons les images 3D avec l'aide du sonar multi de faisceau que nous avons eu sur le bateau. Vous verrez les images 3D et les films plus tard mais pour l'instant ils sont aux mains d'une société qui fait le traitement de toutes les données enregistrées. Ensuite que les images et les ordres concernant le film appartient à la société de production. Nous verrons comment elles voudraient les éditer. " " nous devons retourner le ROV avant le 20 juillet, c'est ce que nous avons prévu. ". " C'est plus probablement une formation naturelle, mais si c'est construit de quelque façon que ce soit, je crois que ça doit être d'âge pré-glaciaire.". " Nous n'utiliserons pas un forêt sur cette expédition, c'est très compliqué. Les plongeurs doivent essayer de marteler un peu au-delà de la surface où c'est possible. Je m'assurerai qu'ils apportent à une vraie masse cette fois. " Une autre étrangeté aurait été constatée d'après Dennis Asberg : la température de - 1° C était anormale à cet endroit, alors que la norme est de + 4 à 5° C...  Voici mise en ligne le 1er juillet 2012 l'interview de Peter Lindberg par The Unexplained :

"You may have read in the world's newspapers about the discovery of a "possible UFO" on the floor of the Baltic Sea in Northern Europe. A diving team first discovered a large, strange disc last year -- and have now returned to the scene. One of the Expedition's Leaders -- Peter Lindberg -- talks with us about what they have found in this exclusive interview." Howard Hughes

Sources : http://theunexplained.tv - http://www.oceanexplorer.se

balticmontages.jpg

(c) Dennis Åsberg

MAJ 01-07-2012 : Nouvelles interventions de Dennis Åsberg sur Facebook : " We found the stones that are burned,,, strange but true - Nous avons trouvé que les pierres étaient brûlées... étrange mais vrai ". " Meteorites can not be, it's too perfect for it. volcano, no I do not think. - Ce ne peut pas être des météorites, c'est trop parfait pour ça. Volcan, non je ne pense pas ". "  We have found some parts--- indicates that it is constructed. - Nous avons trouvé quelques parties - qui indiquent que cela a été construit ". " as I've stated before, 90-degree angles and walls. of an object perfeckt round. with one or more holes in. for me it's not normal. - Je l'ai déjà énoncé avant, des angles à 90 degrés et des murs, aussi un objet parfaitement rond, avec un ou plusieurs trous dedans. Pour moi c'est pas normal ". " Returning about 1 to 2 weeks, we have some things to fix before - Nous y retournons dans 1 à 2 semaines, nous avons quelques trucs à arranger avant ".Yes there are walls up on the object - Oui il y a des murs sur l'objet ". "  I have so much that I want to say. but I will do a web cam movie tomorrow where I will answer some questions. - Je voudrais dire plus que ça, mais je ferai une webcam demain où je répondrai à quelques questions ".

MAJ 02-07-2012 : ajout de l'interview de Peter Lindberg par le vétéran de la radio Clyde Lewis pour Ground Zero :

http://www.groundzeromedia.org/gzpod/index.php?p=episode&name=2012-07-02_gzlive_062912.mp3

MAJ 04-07-2012 : Nouvelles photos tirées du teaser d'Ocean-X au-dessus :

baltic-anomaly.jpg baltic-anomaly2.jpg baltic-anomaly3.jpg

ajout de la video webcam de Denis Åsberg où il répond à certaines questions de facebook, en suédois puis en anglais à la 36.14 mn de la vidéo : 

MAJ du 06-07-2012 : Ajout de l'interview de Denis Åsberg (en anglais) ainsi que de nouvelles images de la 1ère anomalie : 

Nouvelles images avec la 2eme anomalie en 1er, qui sera visitée lors de la prochaine expédition vers le 20 juillet à priori : 

baltic-anomaly5.jpg baltic-anomaly6.jpg baltic-pierrebrulee-tracecendres.jpg baltic-anomaly7.jpg goblekitepeetbalticanomaly.jpg 

Comparaison avec les structures de Gobleki Tepe (-15000 ans)

MAJ du 10-07-2012 : Comme annoncé ce week-end par l'équipe, le bateau est reparti le 9 juillet vers les anomalies avec comme objectifs la visite de la deuxième anomalie repérée ainsi que des prélèvements des roches dures trouvées sur l'objet principal. Voici trois premières petites vidéos montrant l'équipe et le bateau en préparation avec leurs premières impressions (en VO), puis le départ et la route vers l'objectif :

 

MAJ au 13/07/2012 : Après une première plongée, Denis Åsberg (en anglais) nous fait un rapide compte-rendu des derniers évènements. Je résume rapidement mais il y aussi des échanges dans des groupes en ligne à laquelle participe l'équipe d'explorateurs, je ferais des mises à jour régulières. L'équipe a eu des problèmes avec le robot, un câble bloqué et quelques dégâts qui ont pu être réparés mais ont occasionné du retard.  Nous pouvons noter que l'explorateur a l'air quelque peu fatigué par ces intenses journées et nous parle rapidement de la principale anomalie en répétant : il y a bien quelque chose, et c'est vraiment, vraiment étrange. Ils ont pu étudier et prendre des échantillons divers, mais ne savent toujours pas vraiment de quoi il s'agit au juste. D'autres plongées sont prévues après un ravitaillement en fuel... :

Ajout du 16-7-2012 : cette vidéo a été ajoutée, résumant l'affaire mais nettement du côté de l'hypothèse "ovni" et de nouveaux scans des anomalies ont été ajoutés à la fin... j'ai personnellement de grands doutes sur la véracité de ces derniers scans, l'équipe officielle ne les ayant jamais montré ni approuvé... un trucage est possible donc... :


Les visions du médium Michel Genovese sur l'anomalie

Le 13/11/2011 : Mer Baltique : « je plonge »  pour rejoindre l’étrange forme qui repose par 300 pieds de profondeur. Ma première impression est que j’ai à faire à un artefact artificiel et gigantesque. Cela m’est confirmé dès mon premier abord. Sous le sable qui le recouvre, je peux distinguer une forme métallique, il y a même des rangées  « de hublots » de forme rectangulaire  donnant sur  l’intérieur où des étranges lumières clignotent  par intermittence.

Je poursuis mes recherches en « pénétrant » à l’intérieur de ce qui semble bien être un énorme vaisseau. Un couloir gigantesque a peine éclairé me porte vers d’autres pièces : tout semble irréel. Cette apparence est trompeuse car il y a de la vie ! Je rentre dans une chambre où des caissons contiennent des êtres qui semblent « endormis » depuis des millénaires. Une série d’appareillage inconnu semble maintenir leurs conditions vitales.

La technologie de cet « engin » est bien au-delà de nos conceptions. J’emprunte une sorte de monte charge qui me transporte à ce qui semble le  poste de commandement : il est  totalement déserté mais semble fonctionnel. Je continue mon inspection des lieux  ce qui me porte à noter un « message automatique » qui défile sur un « écran » ;  il peut  être visionner dans tous les idiomes de notre langage terrestre, j’en prends connaissance  et je vous le retranscris ci-dessous tel quel

AU PEUPLE DE  LA PLANETE TERRE NOUS VENONS EN PAIX ET AVEC DE BONNE  INTENTIONS A VOS EGARDS. JE SUIS LE COMMANDANT DE CETTE EXPEDICTION D’EXPLORATION. NOUS SOUHATIONS FRATERNISER AVEC VOUS ET ECHANGER NOS CONNAISSANCES. NOUS PROVENONS D’ UNE LONTAINE PLANETE A LA LISIERE DE VOTRE GALAXIE …………………Reste du message est indescriptible. Mais un compteur temporel de bord  reste figer sur une date terrestre l’année 1011 après JC !

ovnibaltiquegenevese.jpg

Si je reprends les éléments en ma possession,  je peux en  déduire qu’il y a mille ans, un engin provenant d’une autre galaxie, et pour des raisons inexplicables, amerri au fond de notre océan  sans avoir pu délivrer son message. Et qu’une partie de son équipage est encore en vie ! Sous état d’hibernation !

Quelle occasion unique se présente à nous et aux scientifiques de prouver, preuve sous la main, d’une existence, d’une vie extraterrestre! Il serait très intéressant d’envoyer une équipe d’exploration et d e récupération de cette fantastique épave.

Je quitte les lieux et transmettrais ces infos auprès de l’équipe d’ EXPLORER de Peter LINDBERG. Car au fond des mers, dort le message millénaire d’être venu d’un autre monde."

http://michelgenovese.unblog.fr/2011/11/13/au-fond-de-l-ocean-dort-un-message-millenaire-venu-d-ailleurs-l-ovni-de-la-mer-baltique/

Le 03-7-2012 : Il y a une année, je dédiais une enquête sur ce sujet en identifiant un possible artefact d’origine extraterrestre.

Aujourd’hui, le mystère s’épaissit autour de l’étrange découverte d’il ya une année dans la  mer Baltique par l’équipe d’OCEAN TEAM dirigée par le capitaine Peter LINDBERG.

Aux dernières nouvelles, le matériel d’analyse est tombé en panne  à l’approche de l’objet et  ont à  annoté une chute vertigineuse des températures à son abord et une «coupole» désignant une entrée à l’intérieur de celui-ci.

De plus, un deuxième objet faisant probablement partie du premier a été repéré à proximité de ce dernier. Je prends  donc  « le relais » en absence de l’équipe d’OCEAN EXPLORER et « plonge » pour vous ramener les éléments suivants :

ovni-disc-baltiquegenovese.jpg

Je rejoins l’artefact : première constatation : il y a une présence de chaleur absente lors de ma première enquête ; quelque chose commence à se «bouger» à l’intérieur de ce dernier. Je passe par la coupole située au-dessus de « l’engin », l’ouverture ovale repérée par l’équipe  d’OCEAN EXPLORER. La situation à l’intérieur de «l’engin» est plus intense,  tout laisse penser que l’intervention de l’équipe d’exploration à activer un système d’auto-défense. Je retrouve les sarcophages contenant  les humanoïdes en état d’hibernation  incroyable, ces êtres commencent à sortir  de leur long sommeil millénaire !

Un regard sur les instruments dans le poste de pilotage m’informe que cet «engin» commence à renaître à la vie, tous les cadrans sont lumineux, il commence à émettre des messages automatiques en direction de leur planète d’origine.

Des images de notre propre planète commencent à s’afficher sur les moniteurs de bord. Tous ces éléments me font déduire que nous sommes tous proches d’une fabuleuse rencontre. Mais je ne suis pas seul dans l’engin, je ressens la présence d’autre personnes dotées comme moi de capacités extrasensorielles : une seul déduction possible les services secrets américains, russes et chinois ont mis leurs propres « Espions Psychiques sur le coup ».

Je note également des petits submersibles espions appartenant certainement aux services secrets des grandes puissances en approche de l’engin qui les neutralises très facilement  un champ  de force vient de l’englober  ainsi que sa deuxième partie  qui s’est détachée lors de l’impact. Et maintenant,  les choses commencent à se corser très dangereusement car si ces équipes tentent de forcer l’entrée de l’engin ou essaie de le capturer, ce dernier va réagir d’une manière terrible ! Car il ressent le danger pour son équipage et pour la fabuleuse technologie qu’il possède.

Je vais quitter les lieux mais mes craintes se confirment : les grandes puissances vont toutes tenter pour « capturer » cet engin et ses occupants. Je souhaite  vivement le retour de l’ équipe d’ OCEAN EXPLORER  avant qu’il ne soit trop tard ! "

http://michelgenovese.unblog.fr/2012/07/03/disque-de-la-mer-baltique-le-reveil-des-millenaires-l-equipe-d-ocean-explorer-a-reveiller-des-humanoides-endormis-depuis-mille-ans-r/

Yves Herbo : Il y a bien sûr d'autres médiums qui ont annoncé diverses choses mais un avis de ce côté "spirituel" plus engagé me semble intéressant, dans la mesure où Michel Genovese a déjà effectivement participé avec ses dons à des recherches en collaboration avec les polices, avec un certain succès, et que c'est aussi l'un de ceux qui s'est le plus "mouillé" sur cette affaire à présent, la prise de risque mérite que l'on connaisse ses données... tout en n'oubliant pas que des visions de cette nature sont obligatoirement interprétées inconsciemment par le médium lui-même et qu'il y a une marge d'erreur plus ou moins importante... nous saurons en principe dans l'avenir la teneur de cette marge d'erreur par rapport aux résultats.

MAJ 19-7-2012 :  http://gaanderson.hubpages.com/hub/Baltic-Sea-UFO-Unidentified-Submerged-Object-Update

Nouvelle vidéo de la mer Baltique et interviews de l'équipe d'océan X sur l'expédition - Hoax ou preuve. (Yves Herbo : il s'agit de la vidéo du 11-7-12 déjà visible plus haut, avec de probables faux scans à la fin - à moins que ce ne soient ceux confisqués et réapparus !) Le Gouvernement suédois n'a aucun commentaire, et l'équipement électronique tombe en panne. Le (1er) retour de l'expédition sur l'objet immergé non identifié a été assombri par la Garde côtière suédoise, mais l'équipe a été autorisée à poursuivre l'exploration.

Depuis la première découverte en Juillet 2011, la controverse entourant le navire d'expédition de Ocean Explorer et sa mystérieuse découverte d'un objet immergé a tous les ingrédients d'un film hollywoodien ; gouvernement cover-up et complots, bases extraterrestres, phénomènes paranormaux, et maintenant une expédition de retour ajoute plus de mystères.

La Garde Côtière suédoise ennuie l'Expédition Ocean X

Après la controverse sur la confiscation par le gouvernement suédois des données des explorateurs lors de la découverte initiale et des images, la deuxième expédition à la découverte du site a été accueillie par un silence de la part du gouvernement. Une demande d'entrevue avec Anna-Karin Hatt, le ministre suédois des technologies de l'information et de l'énergie, a reçu la réponse, (à partir de porte-parole du ministre, Lenna Borgetstrom), que le ministère n'avait " Aucun commentaire" sur la question de la mer Baltique, ou sur les explorations de l'équipe OcéanX. Bien que le gouvernement semblait ne pas exprimer d'intérêt pour le chasseur de trésors (Peter Lindberg), au voyage de retour, plusieurs membres de l'équipage les ont vu encore, et des images vidéo du navire de la Garde Côte suédoise montrent qu'ils sont suivis tout au long de l'opération. - MAJ : cette info de confiscation de données est fausse (Peter Lindberg a confirmé)

ocean-explorer-balticanomaly2012.jpg ocean-explorer-balticanomaly2012j.jpg

Voici un dessin fait par un professionnel d'après les descriptions et données qu'il a recueilli mais attention, pas de l'équipe officielle donc sans confirmations quant à la précision... http://vaghauk.deviantart.com/art/Baltic-Anomaly-2012-313904672

La deuxième expédition sur l'UFO submergé échoue

Les grandes nouvelles du deuxième voyage de l'équipe sur l'objet immergé de la mer Baltique ont été : pas de nouvelles.

L'équipe est retournée sur le site avec son équipement d'imageries sous-marine robotisée, une unité plus forte de sonar à balayage latéral, et deux de ses plus expérimentés plongeurs en eaux profondes ; Dennis Åsberg et Peter Lindberg, le chef d'équipe.

Mystérieusement, aucun de leurs équipements électroniques, y compris le sonar à balayage latéral, l'imageur robotique, ni même leurs téléphones satellites, ne veulaient fonctionner quand ils étaient dans un rayon de 500 ou 600 pieds (150 à 180 mètres) de l'objet. Par conséquent l'équipe a été incapable d'obtenir d'autres données physiques en images ou par sonars, mais ils ont fait d'autres découvertes.

L'équipe a fait deux plongées sur l'objet et revint avec des échantillons géologiques et des carottages, qui ont été envoyés à des laboratoires de leur quartier général à des fins d'examens, (les résultats doivent encore être publiés), et ils sont également revenus avec plusieurs observations physiques.

Les plongeurs étaient en mesure de confirmer que la présence physique de l'objet correspond bien à l'image sonar d'origine, ce n'était pas un défaut de l'imagerie - mais un objet physique réel. Selon Dennis Åsberg, chef plongeur de l'équipe, " Il s'agit d'un objet circulaire, et ce n'est pas un sous-marin." Il a également noté qu'ils ont trouvé un trou circulaire qui semblait conduire au centre de l'objet. Bien qu'il ne pouvait pas confirmer ce que le trou était, ou conduit à, il était sûr que ce n'était pas un silo de missiles comme certains l'ont supposé.

La seconde découverte des plongées a été qu'il semblait y avoir eu une activité sur l'objet qui ne pouvait pas être expliquée par des phénomènes naturels sur le fond marin. Plus précisément, une partie avant de l'objet, ce qui semble être un dôme, a été entièrement recouvert de sable, dépourvu de végétation, (le reste de l'objet n'est que rayé par le sable et la végétation), et entouré par un cercle de ce qui ne pouvait être décrit comme des rochers placés à dessein. (Un journaliste de la station de télévision suédoise NDTV a décrit, "comme un collier de perles de pierres.")

Les pannes d'équipement épaississent le mystère

Selon un entretien téléphonique avec le chef d'équipe Peter Lindberg, ils prévoyaient une troisième exploration du site, avec des équipements plus sophistiqués d'imageries. Mais contrairement à beaucoup "d'autres", Lindberg ne pense pas que les pannes d'équipement de cette expédition aient quelque chose à voir avec les forces paranormales ou des émanations exotiques de l'objet. Il croit avoir une idée très claire de pourquoi la plupart de ses objets électroniques n'ont pas à fonctionné lorsqu'on est à proximité de l'objet, mais ont bien fonctionné lorsque ont est loin de là :

" Je n'ai pas toute la preuve, bien sûr, mais je dirai que je pense que nos défaillances d'équipement ont quelque chose à voir avec le bateau de la Garde Côte qui était autour de nous pendant toute l'expédition. Même si ils ne nous ont pas entravé ou harcelé, leur navire était plus grand et plus sophistiqué que la plupart des bateaux de la Garde Côte que nous observons habituellement, et il n'a jamais été à plus de 400 mètres à partir du site de plongée. "

" Il est connu que les dispositifs de brouillage électronique existent, et que la plupart des puissances militaires du monde en ont, alors pourquoi devrais-je pense que la Suède n'en a pas ? N'était-ce pas une explication plus plausible pour nos défaillances d'équipement que de dire que c'était des forces extraterrestres ? Surtout depuis que le gouvernement c'est introduit si rapidement et fortement dans notre première découverte de l'objet, y compris la confiscation de mes données, mais n'a fait aucune effort de contact ou d'interférence avec ce voyage sur le site. "

garde-cotes.jpg

* Note de l'éditeur : Une enquête visant Karin Enström, ministre suédois de la Défense, concernant les spéculations de M. Lindberg est restée sans réponse, mais une source au bureau du ministre a confirmé que le navire de la Garde Côte a reçu l'ordre d'observer le travail de Lindberg sur le site de plongée... A suivre donc pour la 3ème expédition et sûrement plus de détails de la part des plongeurs sous peu... Toute cette interview téléphonique a été déniée par Peter Lidberg et le journaliste du site http://gaanderson.hubpages.com/hub/Baltic-Sea-UFO-Unidentified-Submerged-Object-Update aurait donc fait un faux !

MAJ 21-07-2012 : Le navire est revenu à quai et l'équipage, bien fatigué, est parti se reposer. Voici les premières phrases et réponses de Dennis Åsberg, chef plongeur de l'équipe sur Facebook : " Is now at home, oh what an adventure, so tired now. and we still do not know what it is. but we have taken new samples will be analyzed. " - " one thing is sure, that this will take time to understand and analyze what it is. " - " and it seems to be very very old " - " all equipment is working well this time. " - " but it was very poor visibility down there ... but we are going there again soon " - " do not know today what the material is ... it must be analyzed " - " but it looks like something has been very hot down there so that the stone has melted. " - " it is not impossible that it is a volcano ... but why is it 90 degree angles and perfect form ? " - " According to researchers, it has never been a volcano there. and that a volcano does not look like what we've found. " - " Yes - because of the perfect form of it " - " world war -- NO! (réponse à la question : objet nazi ?) " - " I wish you could all be with us on this adventure " - " there will be more movies and pictures soon ".

traduction : " On est maintenant à la maison, oh quelle aventure, si fatigué maintenant. Et nous ne savons toujours pas ce que c'est. Mais nous avons prélevé de nouveaux échantillons qui serons analysés.- Une chose est sûre, ceci prendra du temps à comprendre et à analyser ce que c'est. Et ça semble être très très vieux - tout l'équipement fonctionne bien cette fois.- Mais il y avait une visibilité très pauvre vers le bas à cet endroit… mais nous allons y aller encore bientôt - Nous ne connaissons pas aujourd'hui ce qu'est ce matériau… il doit être analysé - Mais ça ressemble à quelque chose qui a été cuit à très chaude température à cet endroit de sorte que la pierre ait fondu. - Il n'est pas impossible que ce soit un volcan… mais pourquoi a-t-il les angles à 90 degrés et une forme parfaite ? - Selon des chercheurs, il n'y a jamais eu de volcan là. Et qu'un volcan ne ressemble pas à ce que nous avons trouvé. - oui (je ne pense pas que ce soit un volcan) en raison de la forme parfaite de ça - (objet de la guerre mondiale -- NON ! (question sur un objet nazi éventuel) - Je souhaite que vous puissiez tous être avec nous sur cette aventure -  Il y aura plus de films et d'images bientôt ".

L'équipe a trouvé une bouteille dans un coin de l'objet. Ce n'est pas trop surprenant en soit étant donné que cette étrange structure se trouve sous l'une des routes maritimes assez fréquentées depuis très longtemps... voilà quelques nouvelles photos de l'endroit où à été trouvé la bouteille, on y voit assez nettement ce qui ressemble a des blocs de grès ou de marbre assemblés à angles droits. On ne sait pas si l'endroit correspond aux "marches" trouvées sur l'un des côtés de l'objet ou ailleurs, des précisions seront données. :

baltic-22-7-12.jpg baltic-22-7-12f.jpg baltic-22-7-12e.jpg baltic-22-7-12c.jpg baltic-22-7-12d.jpg baltic-theoriemagma.jpg

L'une des théories les plus en vogues (évidemment) du côté scientifique et géologues, bien qu'il n'y ait jamais eu d'activité volcanique décelée en Mer Baltique, des épanchements de magma via des fissures auraient peut-être pu se produire dans le passé. De plus, cette théorie affinée s'applique dans le temps aussi bien avec le glacier qu'après sa disparition. Voici en images la théorie, assez facile à comprendre (au-dessus, agrandir).

25-07-2012 : nouvelle intervention vidéo de Dennis Asberg, aux 3/4 en suédois et le reste en anglais. Pas grand chose de révélé hormis qu'ils considérent les anomalies comme quelque chose de plus "grand" et d'important qu'ils ne le pensaient, ce n'était pas une petite chose et il leur fallait plus de moyens pour avoir du meilleur matériel... un appel est donc lancé pour que le public achète les tee-shirts à l'effigie de la team dont toutes les ventes iront directement pour l'expédition... voici le lien de la vidéo en VO, mais j'attends une transcription du suédois en anglais pour retraduire en français le plus intéressant... à suivre donc ! : http://www.youtube.com/watch?v=vV9Vux21fKk&feature=player_embedded

Voilà la traduction du suédois en français (via l'anglais) 25-7-2012 donctraddeclarasberg25-7-2012.doc traddeclarasberg25-7-2012.doc  

 YH : Déclarations très honnêtes et réalistes à mon avis, vu l'état du Monde...

MAJ 28-07-2012Dennis Åsberg et Peter Lindberg ont répondu à quelques questions concernant le principal objet en forme de disque en lui-même : est-il de la même matière, détaché ou faisant partie du pilier qui le soutien ? Peter a expliqué " "Pendant la dernière expédition, on a confirmé qu'il y a un espace formé par une brèche entre la partie supérieure (le disque) et la partie plus inférieure (base/pilier). Cependant, savoir si les deux pièces sont séparées complètement ou si la partie supérieure et la partie plus inférieure sont le même objet n'a pas été clarifié" . Peter a même transmis un dessin expliquant le ROV n'avait pu voir ce qu'il y avait au fond de la brèche (là où le disque et le pilier se rejoignent) : (cliquer pour agrandir)

image-object.jpg

Plus compliqué encore que ce qu'on pense : Dennis Åsberg en direct : " when we were at the object ... We have a strong radio signal of 40-60 megahertz ... under analysis now. There will be more news soon in detail about it .... when we have more facts. " - " Normally radio communication from submarine vessels is using the frequency band below 200 kHz, so the signal in the band 50-60 MHz is probably (?) not coming from a submarine unit. The frequency band is used by Russia for vessel tracing and localization. Notes found in WARC documents. (WARC is the global organization for frequency coordination. " - "  it stopped when we approached the Swedish waters " - " Did you know that we had 5 large military ships out there the second time we were there ... now you know it, we are not alone. " -  "why we watch it ... easy to check if there is military activity where we are and more." - " I am 100% sure that the military in different countries have an eye on us ... that I can certainly say. " - " Believe me there are no beginners, we are in contact with .... they analyze the data now " - believe me no matter what it is you can not move it so easy ... and they know we have much info about it now. " Trad fr : quand nous étions sur l'objet... Nous avons eu un puissant signal radio à 40-60 megahertz... sous analyses en ce moment. Il y aura plus de nouvelles bientôt à ce sujet... quand nous aurons plus de faits. La communication radio normale d'un sous-marin utilise une bande de fréquence d'environ 200 khz, aussi le signal de la bande à 50-60 Mhz n'est probablement pas le mieux pour un sous-marin. La bande de fréquence est utilisée par la Russie pour localiser et traquer les navires. Des notes ont été trouvées dans les documents du WARC (organisation mondiale pour la coordination des fréquences) - ça a stoppé quand nous avons approché des eaux suédoises. Est-ce que vous savez que nous avions 5 gros navires militaires autour la seconde fois où nous y sommes retournés... maintenant vous le savez, nous ne sommes pas seuls. Pourquoi nous voyons ça... c'est facile de voir si il y a des activités militaires où nous sommes et plus. Je suis sûr à 100% que des militaires de différentes nations ont un oeil sur nous. C'est ce que je peux certainement dire. Croyez-moi il n'y a pas d'amateurs, nous sommes en contact avec eux... ils analysent les données en ce moment. Croyez-moi il n'y a pas moyen car vous ne pouvez pas enlever ça facilement... et ils savent que nous avons plus d'info à son sujet maintenant. "
MAJ 31-7-2012 : Les analyses des fréquences détectées autour de l'objet et les recherches de l'équipe (un jeune physicien a même fait des calculs !) ont prouvées qu'elles ne provenaient pas de l'objet mais probablement d'un ou de plusieurs des navires à proximité à l'époque. Pour info, les 5 gros navires signalés étaient de nationalités américaine, britannique, suédoise et de l'OTAN. Je pense personnellement que les armées essaient différentes fréquences pour voir s'il n'y a pas une balise militaire ou civile automatique quelconque à cet endroit, ou tenter de voir ce qui aurait pu provoquer les précédentes perturbations magnétiques et pannes précédentes... 

Yves Herbo pour mon avis : Donc, probablement pas d'OVNI (ou alors un Vimana se déplaçant dans la lave et ayant eu un problème il y a des milliers d'années !), mais peut-être les traces de cette mystérieuse civilisation engloutie en Mer du Nord il y a au minimum 10000 ans (ou entre -130000 ans (traces de néanderthaliens, pas de glace à cette époque et un lac) et -60000 ans (retour des glaces) et -20000 ans et -10000 ans (création de la mer Baltique par débordement du lac)), ce qui prouverait une fois de plus la réalité des vieilles légendes - et surtout que l'homme a construit et créé des habitats et civilisations beaucoup plus tôt que ce que nous avons trouvé sur la terre ferme...). En tout cas la structure semble bien être faite de pierre, même si certains y voient (au sommet à travers les crevasses) du bois ou du métal. D'autres pensent que l'objet pourrait être si vieux que le sédiment l'a entièrement recouvert d'une couche pierreuse mais qu'il pourraît être en métal et peut-être provoquer des perturbations magnétiques locales. En regardant du côté de l'Ecosse et de ses Forts vitrifiés (http://logos_endless_summer.tripod.com/id139.html), on ne peut se demander s'il n'en s'agit pas d'un. Autres idées : Vaisseau-spatial-astéroïde (une combinaison des deux) ?... L'objet de Tunguska de 1908 qui a finalement atterrit là (d'où la luminosité visible jusqu'en Europe de l'Ouest à l'époque) ? Très vieille cheminée volcanique (ou four préhistorique ?) ou encore champignon géant fossile comme l'ont suggérés certains ! Les idées foisonnent de partout pour aider les explorateurs à identifier ce qu'il y a à environ 90 mètres sous la surface de la Mer Baltique... (où il y a assez mauvais temps en ce moment d'ailleurs).
mapeurope-130000ans.jpg niveau-mer-12000ans.jpg mapbaltic.jpg
 Niveau des mers - 130.000 ans et - 12.000 ans - maintenant, avec le golfe de Bothnia mentionné

Question périodes de glaciation de l'endroit : 

Il y a environ 800 000 ans, à peu près l'époque de la maîtrise du feu, le rythme change : la période des glaciations passe de 40 000 à 100 000 ans et l'amplitude devient deux fois plus grande. Le niveau des mers varie de 100 à 130 m à chaque fois et, à leur extension maximale, les inlandsis atteignent New York, Londres, Berlin et les glaciers des Alpes s’avancent jusqu’à Lyon. Le dernier cycle glaciaire est le mieux connu.
Il y a 130 000 ans, alors que I'homme de Neandertal arrive en Europe (estimations), les conditions climatiques étaient comparables aux conditions actuellesvoire plus clémentes. Assez régulièrement, malgré des périodes de recul, le volume des glaces a augmenté pour atteindre un premier maximum il y a environ 60 000 ans, puis un dernier voici 20 000 ans, à l’époque de l’homme de Cro-Magnon. Dans les hautes latitudes de l’hémisphère Nord,  les inlandsis  recouvrent de deux à trois milles mètre de glace l’Amérique du Nord et une grande partie de l’Europe du Nord. Puis, très rapidement, en moins de 10 000 anstoute cette glace disparaît. La déglaciation se réalise en deux temps : assez lentement (de -18 000 à -15 000 ans), le quart des glaces fond; puis la fusion s'accélère il y a 14 000 ans, et, en dépit d'un dernier coup de froid et d'une réavancée des glaciers de montagne il y a environ 12 000 ans, les dernières traces de calottes glaciaires américaine et européenne disparaissent il y a 7 000 ans.
Cette déglaciation est un phénomène extrêmement brutal ; à certaines époques, le niveau des mers est monté de un à deux mètres par siècle.(YH : des analyses de carottes de sédiments ont prouvés que la mer s'était élevée de 100 mètres très rapidement dans l'hémisphère nord). La calotte nord-américaine semble s'être en partie disloquée sous forme d'icebergs et, dans certaines régions, le front du glacier a parfois reculé de plusieurs kilomètres par an.  source : http://www.glaciers-climat.com/le-quaternaire.html
Jusqu’il y a peu, la mer Baltique était un lac. Ce n'est qu'il y a 10 000 ans qu’un brusque réchauffement climatique fit fondre les glaciers gelant le nord de l’Europe. Le niveau de l’Atlantique monta alors de plusieurs dizaines de mètres, permettant ainsi à l’océan dedéborder dans le lac Baltique et de créer l’une des mers les plus jeunes de la planète. Au départ, la mer Baltique était bien plus étendue qu’elle ne l’est aujourd’hui, couvrant la majeure partie de la Suède et de la Finlande. Elle ne se retira que lorsque d’énormes blocs de glace fondirent et que la Scandinavie, jusqu’alors écrasée sous le formidable poids de la glace, se mit à monter (YH : ce qui va se reproduire d'ailleurs là où il y a des glaciers et calottes de glace en train de fondre, d'où forts séismes en augmentation dans les montagnes...)
Plusieurs personnes s'étonnent de ne pas reconnaître du tout les structures prises l'année dernière au scanner dans les photos vue de près. C'est en partie parceque le scaner a vu ce qu'il y avait sous le sable, mais sur le fond, visuellement, seuls ces rochers dépassent encore. Il ne reste plus qu'à attendre les analyses des matériaux et leurs datations pour en savoir plus... et d'autres photos, et éventuellement tenter de désensabler cette structure possiblement mégalithique... Ces photos de rochers formant un cercle sont en fait prises au sommet de l'objet, de très près, et nous n'avons pour l'instant eu aucune vue nette de l'ensemble de l'objet... La visibilité n'est que de 1 mètre est il est difficile de prendre des vues d'ensemble des structures trouvées, il y aura probablement une mosaïque d'images (la 3D est prévue aussi) assemblées. Où alors un éclairage suffisant et coûteux est amené sur place ! J'ai vu que certains émettaient maintenant l'idée d'une grosse météorite avec une chute à l'horizontale, en peu d'angle, ce qui est aussi une possibilité si l'objet est effectivement constitué de pierre.
La théorie d'un engin nazi a fait surface aussi et il y a aussi une théorie d'un dinosaure genre plésiosaure dont on verrait certains gros ossements fossilisés... et en ce qui concerne une intervention des marines américaines ou russes à l'endroit comme certains l'ont laisser entendre, il faut savoir que les manoeuvres de l'OTAN ont lieu chaque année aux mêmes dates et aux mêmes endroits (qui ne sont pas éloignées mais pas du tout dans le secteur), que l'endroit est assez fréquenté par des navires de pêche ou de tourisme de tout gabaris et qu'un quelconque incident aurait été signalé...
fyrspannaren18thcenturywrecknynashamn.jpg
Voici un scan d'un autre endroit de la Mer Baltique, au sud de la presqu'île de Nynashamn en Suède, sur lequel on voit l'épave du navire en bois du 18ème siècle Fyrspannaren (58º 47' 53/ 17º 52' 64), mais aussi une étrange structure ronde assez proche de celle de l'anomalie. Grosse différence tout de même en ce qui concerne la profondeur : environ 9 à 10 mètres ci-dessus et 80 mètres pour l'anomalie... vu le peu de profondeur, il pourraît être intéressant de jeter un oeil à cette autre structure pour comparer par la suite... http://www.abc.se/~pa/publ/nynwreck.htm
Traductions fr et commentaires Yves Herbo SFH MAJ 31-07-2012 - la double page étant pratiquement saturée, les MAJ se feront ici pour aout 2012 et suite http://yvesh.e-monsite.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique-suite-1.html
Yves Herbo sur Google+

mystère archéologie prehistoire environnement

Commentaires (54)

yvesh

Confirmation du poids estimé de l'objet s'il est avec une matière semblable au marbre, par un "bon en maths" :
L'anomalie de la Baltique...
C'est un cylindre, donc le volume vaut V = pi * R² * h = 3.14* 30² * 4 = 11309 m^3 (metres cubes)
si la densité est de 2.6 ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_volumique ... le marbre) on a un poids de 29.400 tonnes!

La plupart de toutes les grues que vous pouvez voir au cours de votre vie (chantier style grue de tour ou sur camions...) ne peuvent soulever au maximum que 50 tonnes... !

yvesh

Je m'étonnes encore de voir ce genre de propos de gens qui "débarquent" sans rien lire et disent un peu n'importe quoi...
alors vraiment, petit 1 : remarque un peu dépassée quand on a lu les deux premières expéditions et qu'on attend en effet celle du printemps avec plus de matériel (et si un vieil objet antique est recouvert de sédiments, gratter et analyser le sédiment n'est pas synonyme de progrès sur l'objet obligatoirement !)
et petit 2, si vous aviez lu un peu plus et connu la taille et le poids estimé de l'objet à 90 m de profondeur, ce n'est pas très possible en fait : cherchez la grue capable de ça et on en reparlera... En plus vous êtes reparti sur la 1ère page, voici la MAJ : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique-suite-2.htmlhttp://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique-suite-2.html

LUCA
  • 3. LUCA | 09/02/2013

C'est trop n'imp toutes ces conclusions trop attives et tout....
Alors vraiment, petit 1 : ils n'ont qu'à percer et grater la matière mère de l'objet déjà pour savoir de quoi c fé.
Et petit 2, si il y a effectivement de la matière métaliisé ect ..... ils n'ont qu'à remonter ce machin et le découper et on n'en parle plus voilà! On va pas y passer 150ans à regarder ce truc de l'extérieur.

yvesh

Michel Genovese est effectivement un "sensitif" qui a aidé sur quelques affaires la police suisse sur des disparitions, avec un certain succès : il a prit le risque l'année dernière et cette année de délivrer quelques visions qu'il a eut de l'anomalie (c'est l'un des seuls à priori) et il les a envoyé à l'équipe Océan x... Et sinon, je n'en ai pas encore parlé car c'est assez complexe, mais il y a eut également cet été une expérience faite par un groupe de recherches en télépathie sur l'anomalie avec l'aide de personnes réparties à plusieurs endroits dans le monde, avec un certain succès si je comprends bien le rapport visible dans le groupe facebook de la team...

Audrey
  • 5. Audrey | 22/12/2012

Ce serait une super avancée pour la science si c'était un vaisseau extra terrestre!
Mais c'est quoi l'histoire "Les visions du médium Michel Genovese sur l'anomalie"?
C'est une personne qui a eu des visions?

yvesh

Vous commentez encore sur la page 1, mais avez-vous vu la suite sur la page 2 ici ? : http://yvesh.e-monsite.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique-suite-1.html

Les plongeurs ont décrits des "corridors" visibles de l'extérieur, et remplis de matière noire qui doit être en principe être analysée tôt ou tard. Une image du scanner montre effectivement l'un de ces endroits qui semble s'enfoncer à l'intérieur de l'objet en effet, avec des angles droits. Dans une dernière interview, Peter Lindberg a aussi insisté sur des marches ou ressemblant à ça, descendant de l'objet vers le sol qui entoure le pilier, ainsi que sur un trou situé à droite de l'objet (indication qui manquait) qui pénètre à l'intérieur de l'objet.

buzz
  • 7. buzz | 12/08/2012

Très interessant . Graham Hancock a parlé de Yonugani dans ses livres .

C'est gravé à même le roc ( il semble qu'à une certaine époque ils aient su tailler le roc avec une grande facilité et manier les blocs cyclopéens avec une expertise que nous n'avons plus cf les blocs de granit de la grande pyramide ou les objets taillés dans de la diorite ).
La discussion étant "gravé par la main de l'homme ou naturellement ?" Très étonnant mais pas très médiatique , dommage . Probablement gênant car remettant en cause pas mal de credos .

Vous dites qu'il y aurait aussi des cavités au sein de ce monument ( car pour l'objet de la Baltique c'est bien DANS l'objet que ces corridors ont été vus au sonar ( à moins que je n'ai pas compris ) ?

yvesh

Le scan montrant l'un de ces "corridors" est réel et provient bien de l'équipe : il y a bien des angles réguliers à 90 degrés et l'apparence de "lissage" de cloisons et des "marches". Mais on trouve la même chose à Yonagumi plus ou moins... où il n'y a plus qu'un scientifique local qui annonce de temps en temps des découvertes intéressantes... ignorées plus ou moins par le monde !

Si, le sonar utilisé pour détecter les épaves et cette image, agrandie et retraitée, montre les mêmes structures "fracturées" sur le dessus de l'objet. Ces rainures ont une profondeur de 50cm à 1,50 mètre (avec du sable, sédiment ou de la boue dedans empêchant éventuellement de bien mesurer leur profondeur je suppose). Attention, toutes les autres images montrant l'ensemble de l'objet sont des dessins et non des photos. Les photos des pierres prises au sommet de l'objet, sur une surface apparemment lisse ne sont pas obligatoirement significatives de la surface de l'objet lui-même : les "couloirs" ou fissures sont probablement espacées de plusieurs mètres et non visibles sur ces photos prises de prêt (entre deux rainures ou fissures peut-être).

Non, la Mer Baltique est au contraire une mer très jeune : l'une des plus jeunes du Globe ! Elle n'a que 10.000 ans d'existence en tant que telle. Lisez à la fin de mon article les données sur l'histoire de la Mer Baltique que j'ai résumé. Cet endroit a été un lac plus longtemps qu'une mer pour l'instant, géologiquement parlant, et a aussi été longtemps recouvert par un glacier, mais a aussi connu des périodes de réchauffements (plus élevées que maintenant !) et des reflux-flux des glaces, des eaux, et possiblement des périodes à sec aussi ! La Mer Baltique a été créée lorsque l'eau salée de la Mer du Nord a débordé les terres qui protégeaient le lac d'eau douce ;). On peut donc envisager facilement toutes les conditions possibles à cet endroit, sauf à priori le volcanisme ! Avant la dernière grande glaciation, l'endroit à probablement été au sec par contre et surélevé : c'est l'avancée des glaciers et leurs poids qui a lentement "enfoncé" toute une partie de l'ouest de la Scandinavie sous les eaux... alors même que justement, les océans perdaient de leur hauteur à cause de cette glaciation : cet objet me semble parfaitement situé pour se trouver dans un espèce de lagon mi-immergé, mi-sec suivant les saisons, vers -180.000 à - 120.000 ans (c'est à dire à une époque où de possibles civilisations préhistoriques inconnues (Erectus, Néandertal... autre) auraient pu évoluer bien plus qu'on ne l'imagine encore (même si ça commence sérieusement à se révéler).

Oui, de nombreux faux scans et fausses images sont apparues sur internet (comme d'habitude, certains humains ne peuvent s'empêcher de vouloir tricher sur tout ou fausser les réalités pour les autres ! - ces faussaires retardent l'évolution humaine toujours à des fins égoistes, et depuis toujours !).

Oui, il est certain qu'il y a bien quelque chose, peut-être même deux, mais les possibilités restent encore trop nombreuses...

buzz
  • 9. buzz | 12/08/2012

Merci de votre réponse .
Il y a un point que je n'arrive pas à comprendre en lisant les différents articles : ce sont ces images de structures géométriques qualifiées de couloir ou escalier , ces images de "densité thermo-acoustique" montrant clairement un disque et des formations régulières manifestement artificielles.

- le sonar utilisé pour détecter les épaves ( l'image principale livrée à la presse montrant le disque fracturé au bout de son sillon) ne montre pas les structures internes , par conséquent ces rainures observées sont à la surface du disque , ce qui n'apparait pas sur les clichés présentés où on voit une surface lisse et quelques pierres à sa surface
- s'ils ont vraiment détecté des couloirs des faces lisses , des angles droits, des degrés de taille égale comme un escalier , tout ça DANS l'objet , il n'y a plus trop de doute , c'est artificiel . De plus la mer Baltique est très ancienne donc ce truc est immergé et l'a été depuis le début ( cette zone de la Baltique a-t-elle été jamais à l'air libre ?)

http://gaanderson.hubpages.com/hub/Baltic-Sea-UFO-UnIdentified-Submerged-Object#

Sur ce lien il est question d'un objet plus gros cassé en deux , mais en observant l'objet B on a vraiment l'impression que c'est le symétrique de l'objet A , de plus l'objet C n'est que la redondance de la même image ... Peu crédible .

Artificiel SI les documents sonar de l'intérieur de la structure sont vrais , coulé ou tombé du ciel ( de la taille d'un Boeing au moins ) ...
Ça restreint les possibilités

yvesh

A priori, tous les objets tombant sur Terre sont obligatoirement "pollués" par la biologie terrienne dès qu'ils pénètrent son atmosphère : il y aura toujours un scientifique pour trouver que ces traces ne sont pas "pures" et "sûres", d'où les prélèvements sur des astéroides, comètes et Mars par des robots stérilisés. L'idéal étant de faire aussi les analyses en question sans aucun contact biologique terrestre bien sûr : dans l'espace... là seulement les scientifiques admettront l'impossibilité d'une autre solution que la vie extra-terrestre. En effet, la probabilité de l'existence de la vie extraterrestre a déjà été prouvée mathématiquement... c'est l'impossibilité qu'il en soit autrement que doivent maintenant prouver physiquement les scientifiques...

Je pense que malheureusement, le niveau de compréhension des humains sur la planète est très différent suivant les réelles conditions d'existences des humains en question : l'aspect psychologique sur une grande partie de la population mondiale est au contraire très important : ne jamais oublier notamment que le peuple américain est toujours un peuple en grande partie sous domination fortement religieuse et qu'une bonne moitié refuse même d'entendre parler de paroles considérées comme hérétiques : un élu américain ne peut prendre le risque de s'aliéner ses lobbies religieux très puissants... le risque de dislocation des religions principales et de multiplication de sectes "extraterrestes" est aussi évident, dès l'annonce officielle de cette existence... de quoi faire hésiter n'importe quel dirigeant...

yvesh

Bonjour et merci pour votre commentaire.
J'ai ajouté vers le bas de l'article la situation des faits réels enregistrés jusqu'à présent par l'équipe, dans un fichier doc. Cette liste est approuvée par Océan X mais évolue suivant les précisions des plongeurs.
Pour votre liste, je dirai à l'heure actuelle :
1 : oui
2 : non : il s'agit d'une élévation de 1200 mètres environ, de 8 à 10 mètres de hauteur par rapport au fond, large de plusieurs dizaines de mètres et qui comporte une surface "aplanie" ou en forme de "piste" de 300 m environ. cette "piste" mène à l'anomalie 1 dont le sommet se trouve lui à environ 15-16 mètres du fond, sur un gros pilier légèrement moins gros en diamètre que l'objet à son sommet. Cette "piste" entoure donc le pilier en partie (l'objet au sommet faisant environ 4 mètres de hauteur).
3 : les plongeurs n'ont pas affirmé qu'un glacier l'aurait recouvert : ils n'en savent rien. Ils ont au contraire prélevé des pierres "noires" et apparemment brûlées, fusionnées. La surface ressemble à du grès en effet, ou éventuellement à de la pierre artificielle (polymère, ciment antique ou moderne) - seule une analyse poussée du taux de carbone présent dans la pierre peut prouver une origine artificielle ou non.
4 : le dôme 'surnommé "meringue" pose toujours beaucoup de questions à l'équipe : on n'a pas une idée très précise de ses dimensions, où il commence et où il finit précisément ! Les dimensions citées sont probables mais la forme globale sujette à caution, et même l'endroit précis : un plongeur aurait cité aussi une "meringue" trouvée sur le fond, et non sur l'objet ! (les plongeurs avaient certainement chacun un secteur à visiter), voir même un trou dans une "meringue" ou un dôme... je sais que l'équipe a plus d'informations, gardées secrètes pour leur documentaire (c'est la seule chose qu'ils ont pu vendre à priori pour l'instant à part quelques tee-shirts), et c'est compréhensible je pense.
5 : oui, un trou rond ou ovale a été trouvé et filmé, mais non retrouvé lors des visites suivantes ! (d'où confusion possible avec un trou dans un dôme, ou plusieurs trous possibles. Il est possible que le trou ait été aussi en parti rebouché par la vase soulevée par le robot et les plongeurs selon certains... mais il doit y avoir autre chose de connu à son sujet à mon avis...
6 : oui, dans un rayon de deux cent mètres plutôt, mais il ne s'est produit qu'une fois, et il a été identifié comme provenant des navires militaires proches. Rien pour la seconde visite, aucun phénomène.
7 : des navires de l'Otan patrouillent régulièrement dans ces eaux, où se déroulent aussi très régulièrement des manoeuvres militaires... de plus, il a été dit que l'endroit n'est pas très loin d'une route maritime ancienne (d'où la bouteille trouvée éventuellement)... on peut spéculer en effet que des sous-marins militaires aient pu aller voir l'objet... mais je signale aussi ici que Océan X a eut aussi un sous-marin à disposition (très cher en carburant), et les projecteurs des sous-marins ne permettent pas de mieux voir l'objet ! Les militaires pourraient en être aussi pour leur frais à ce niveau, sauf qu'ils doivent avoir des meilleurs scans et traces radars que l'équipe elle-même à priori maintenant. Le hoax est impossible à ce niveau : Océan X n'est pas nouveau et possède une solide réputation (voir ses découvertes passées).

Les Etats n'ont pas à réagir (la Suède n'a même pas répondu officiellement à ses citoyens suédois plongeurs) car c'est en eaux internationales... l'ONU ou une organisation mondiale ? Si un scientifique leur amène un papier avec une preuve mesurée, peut-être... pas avant. On verra à la rentrée si des sponsors flairent bien ou ont le nez bouché ^^ Peter Lindberg a un autre contrat ou est sur une autre affaire à partir du 1er octobre à priori : Océan X est une entreprise et affecte des salaires et budgets sur telle ou telle affaire... il semble que l'affaire "anomalie baltique" amenée par l'équipe ait dépensé tout son budget à ce jour, en attendant les retombées commerciales du docu et des créations de vêtements mis en place, pas d'autre budget de prévu par Océan X, sauf si nouveaux sponsors ou idées financières rapides...

Ps : pour les sédiments, on peut constater une couche de seulement 1 à 2 millimètres par endroits sur le Titanic depuis son naufrage... mais je signale ici que le métal (y compris l'acier !) disparaît littéralement sous l'eau et se désagrège ! Voir ici le très bon article sur le Titanic et sa longue recherche pendant des décennies : http://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/99-xxe-siecle/4030-vie-et-mort-du-titanic-66.html

J.o
  • 12. J.o | 12/08/2012

Hmm.. l'idée ne pas créer de "choc" en commençant par dévoiler la présence d'anciennes traces de vie sur Mars avant d'annoncer "officiellement" que Barack Obama prend régulièrement son petit dejeuner avec un ambassadeur Klingon est interessante, mais ils auraient pu faire la même chose en déclarant avoir trouvé ces "traçes" dans une météorite directement tombée sur terre.. et pour moins cher!..
Il doit y avoir une autre raison pour laquelle ils vont faire du quad dans le cratère Gale..
les "ricains" avaient peut-etre de bonnes raisons pendant la guerre froide de montrer qu'ils étaient capables d'aller sur la lune quand leurs ennemis jurés mettaient Gagarine en orbite. (à ce propos je suis toujours emmerveillé qu'ils aient réussi à revenir se poser ou on les attendait!. décoller de la lune avec un gros pétard, retourner s'accrocher avec le module orbital et "go home"!.. respect!! plus de quarante ans après on applaudit quand une équipe d'astronautes réussi à s'arrimer à la station spatiale internationnale!.. )
Aujourd'hui une telle raison ne tient plus. Pas plus à mon avis que le "simple" fait de prouver quelque chose que tous ceux que ca interesse savent déja..
Le vrai but de "mission to mars" est ailleurs.. mais ou?..

yvesh

Tout à fait d'accord sur l'ensemble de ton texte... mais regardons l'Histoire et nous constaterons que l'argent n'a jamais été vraiment un problème quand un Etat, un dirigeant (surtout un dictateur il est vrai) veut quelque chose... la Lune n'a-t-elle pas été "conquise" en pleines crises post-1968, déjà de grosses crises "économiques" qui ont été suivies d'autres (1974 - crise du pétrole et chutes boursières pendant 3 ans (juste un an après que Pompidou ait cédé aux banques privées le droit de créer monnaie avant de mourir !) - 1981 : les socialistes arrivent au pouvoir et affirment que la droite n'a rien laissé dans les caisses de l'Etat... 1986 à 1990 crises économiques, trous divers et création de la CSG par les socialistes (qui n'a servi à rien, et ne sert toujours à rien : les commissaires aux comptes officiels ont affirmés que de l'argent était détourné du budget de la sécu et de la santé vers des partis partis politiques... ça a changé quelque chose ?, quelqu'un a réagit à l'époque ? non... on augmente tout de même les prélèvements sociaux - 1990 à 1996 - crises pétrolières et guerre du Golf, plongée des bourses... de 2000 à maintenant : crises économiques et énergétiques permanentes... soyons sérieux : ce système ne tourne pas rond depuis très longtemps et ne fonctionne qu'en escroquant en permanence les gens qui n'ont aucun choix réel aussi bien pour leur propre argent que leur propre vie... d'ailleurs, je signale que, malgré cette "crise économique des dettes" (prévue de longue date contrairement à ce que disent les dirigeants car évidente et même voulue puisque créée obligatoirement par le système "libéral"), nous n'avons pas encore eu vraiment celle - très attendue aussi par les économistes car en retard ! - du pic de pétrole prévue lorsque le monde commencera à attaquer ses stocks de pétrole sans pouvoir les renouveler assez...

Comme on le voit très bien aussi dans l'industrie de l'armement où il n'y a jamais eu autant d'argent qu'en ce moment !! Donc il y a effectivement beaucoup, beaucoup d'argent... qui n'est pas du tout où il devrait être mais que personne ne veut "voir" non plus ^^ hypocrisie, mensonges, matérialisme de bas niveau et égoisme fondamental, intérêts propres et privés sont le lot de tous nos dirigeants... vous voyez un Etat sauver des petites entreprises privées ou même tout simplement la vie de familles de citoyens ? Non, mais vous voyez les Etats sauver des entreprises financières privées en augmentant les dettes de ses citoyens volontairement, tout en admettant s'être fait arnaquer par les mêmes entreprises financières privées... mais si l'Etat récupère (en principe) cet argent "prêté" par les citoyens, pensez-vous que l'Etat va rembourser aux citoyens l'augmentation des prélèvements qui lui permettent à lui de payer ses fonctionnaires (et de repayer les dettes accumulées!)... pas du tout... si on regarde bien ce sont bien les citoyens seuls qui remboursent la traitrise de l'Etat en la matière (oui, il s'agit bien d'une haute trahison à partir du moment où ces mêmes états ne fabriquent plus que quelques pourcentages de l'argent réellement utilisé dans le monde !)... si le monde survit à tout ceci, je suis certain que dans le futur, l'Histoire CONDAMNERA sans appel le système "libéral" instauré dès la fin de la seconde guerre mondiale (et préparé avant d'ailleurs...)... le 20ième siècle peut être déjà considéré historiquement comme l'un des pires qu'ait connu l'Humanité depuis son existence... vous appelez vraiment ça du "progrès", de l'évolution, une marche en avant ? Moi j'appelle ça de l'illusion et de la régression, de la décadence plutôt du point de vue civilisation...

A priori, les USA ne voudraient pas causer un choc et annoncer brusquement un contact avec une intelligence extra-terrestre... comme on l'a vu, les humains préfèrent croire en majorité à un ou des dieux régissant secrètement leurs vies plutôt qu'en des possibilités scientifiques autres, tels que l'existence d'autres êtres pouvant se déplacer mieux que nous et donc plus intelligents (c'est surtout ça qui rebute l'humain et sa vanité en fait : la possibilité qu'il existe plus intelligent que lui dans l'univers est intolérable psychiquement !)... la jeune civilisation américaine en est d'ailleurs un exemple frappant. Donc les USA vont maintenant très vite je pense annoncer la découverte de bactéries vivantes extraterrestres (sur Mars, Encelade, peu importe !) pour déjà mettre l'humanité devant une première réalité : la vie existe ailleurs que sur Terre, et que les possibilités sont infinies sur le nombre de lieux probables. Des découvertes en physique quantique vont aussi être annoncées assez rapidement (elles ont déjà été faites je pense depuis un moment) par la suite pour annoncer la probabilité de déplacements quantiques dans l'univers, annulant en grande partie les effets de "distances"... il n'y aura qu'un pas à faire après par quelques scientifiques reconnus pour admettre la possibilité de visites et de voyages interstellaires (à commencer par les nôtres qui seront montés en épingles pour noyer le poisson par rapport à d'éventuelles visites d'aliens...). Cela peut aller très vite en fait, il suffit de quelques "découvertes" scientifiques bien documentées et le tour est joué à ce niveau... mais il faut bien aller "chercher" cette vie extra-terrestre ailleurs (et de façon le plus réaliste possible), donc Mars et les gros satellites sont les candidats tout désignés...

Pour la ou les anomalies dans la Baltique, je dirai que cela ne fait pas partie des schémas habituels de la science sur ses recherches et découvertes : c'est encore une "épine" dans le pied de la science officielle car la découverte n'a pas été faite par l'un de ses membres, mais par des chasseurs de trésors privés qui en ont donc légalement l'exclusivité... et qui n'auront donc aucune subvention ou aide, même si la découverte pourrait être importante... mais quand on voit les destructions de l'armée américaine (et pillage) d'une partie de l'histoire de l'Irak, on comprendra que la Baltique et ce qui s'y trouve (peut-être !) aura du mal à attirer l'intérêt des pouvoirs publiques ou privés, surtout s'il n'y a pas d'intérêts financiers en jeu en retour...

Merci pour ton avis et l'info de Agoravox que tu as cité.

buzz
  • 14. buzz | 12/08/2012

Erratum
Bonjour ,
Merci pour ce site qui met à jour régulièrement les infos sur cet "objet du fond de la Baltique".
J'ai découvert ça par hasard récemment sur un site russe Novosti .
Pour se résumer ( dites moi si je me trompe ) :
-il s'agit d'un objet s'inscrivant dans un cercle où on pourrait placer un boeing777 .Cet objet est un disque mais en certains points il y a comme des cassures angulaires lui donnant la forme du "Faucon Millenium"
-il se trouve au bout d'un sillon de 300m environ donnant la nette impression d'un crash ( c'est la première idée qui vient à l'esprit)
- sa surface semble en grès ou en ciment mais les pierres déposées à sa surface laissent supposer selon le plongeur qu'un glacier l'a autrefois recouvert puis a fondu
-sur sa face supérieure il y a une sorte de dôme oblong de 4m de grand axe ressemblant à une bulle de plexiglass à la face supérieure et sur le bord antérieur du disque ( sauf que la matériau est uniformément pierreux si j'ai bien compris)
-sur cette même face supérieure il y a un évent de 25 cm ovale , régulier qui s'enfonce dans l'objet
-aucune vue d'ensemble possible car la visibilité n'excède pas 1,5m
-phénomènes radioélectriques dans un rayon de 100m autour de l'objet
-bâtiments des garde-côtes suédois et bâtiments militaires étrangers autour des plongeurs ( perdraient-ils leur temps pour un tumulus néolithique ??)

Mes conclusions :
-soit cette affaire est un gigantesque hoax commercial , mais depuis mai 2011 il aurait été démonté il me semble
-soit au fond de l'eau il ya bien un objet ( ou deux ?) qui s'est crashé et les militaires qui ont bien plus de moyens que nos chercheurs de trésor le savent
Question : combien de temps faut-il pour qu'un objet métallique soit recouvert de concrétions au fond de la Baltique ?

Comment les états vont-ils réagir s'il s'agit d'un tel objet ? Enterrer l'affaire ou communiquer en toute transparence .
La campagne se terminera à a fin de l'été je crois , s'il y a quelque chose de sérieux derrière les sponsors ne vont pas tarder à flairer le profit , sauf intervention des états (en eaux internationales ?)

J.o
  • 15. J.o | 12/08/2012

Bonjour Yvesh,

tu écris: "Personnellement, c'est juste une impression en accord avec certains témoignages ou propos d'autres chercheurs, je pense qu'il y a bien eu contact, et qu'il y a une date limite de donnée à nos dirigeants pour accomplir certains progrès politiques au niveau planétaire... cela explique toutes les accélérations géopolitiques et économiques de ces dernières années"

bien qu'il n y ait pas de rapport direct avec notre "affaire" une petite question me tarabuste:

Partons du principe (auquel je souscrit) que des "contacts" ont déja été pris avec des intelligences extraterrestres, dans ce cas, pourquoi, en période de crise économique mondiale, les USA dépensent 2,5 milliards de dollars à la recherche de "fosilles chimiques" pouvant démontrer des "traçes de vie" sur Mars?.. N'y aurait-il personne à la NASA qui, s'il voulait trouver des traces de vie extraterrestre, aurait eu l'idée d'aller faire un tour dans le nevada?.. Ca couterait certainement moins cher qu'envoyer une "Smart" su Mars!.

Pour ceux que ca interesse:
" L'été dernier, Leslie Kean un journaliste connu et respecté de ses pairs, habitué des colonnes du "Boston Globe", du "N.Y Herald Tribune" et du "Journal of Scientists" a sorti un ouvrage très dérangeant : "UFOs : Generals, Pilots and Government Officials Go On the Record".
Un livre dans lequel il mettait en demeure le gouvernement de dire tout ce qu'il savait.

Angle d'attaque original : au lieu de partir à la pêche aux témoignages, avec la tâche ingrate de séparer le bon grain de l'ivraie, et le risque de se faire brocarder pour l'erreur la plus minime, il a sélectionné une quinzaine de témoins hyper crédibles : des pilotes de chasse et de ligne, des astronautes, un astrophysicien, des agents du FBI (qui a commencé lui aussi à déclassifier certains rapports qui raviraient Fox Mulder !) et, cerises sur le gateau, cinq généraux et un ancien gouverneur.

Quant à la préface du livre, elle a été rédigée par John Podesta, chef de cabinet à la Maison Blanche sous l’administration Clinton, et vice-président du team des conseillers spéciaux d'Obama à White House. Un homme au coeur du pouvoir qui en connait tous les secrets.
Cette fois, c'est du lourd. Du très lourd !

l'article complet:
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/zone-51-obama-et-les-aliens-97434

Paradoxalement, dans le même temps, impossible de trouver une entreprise (qui en aurait les moyens techniques) pour aller explorer completement notre "petite chose" de la baltique.. quel dommage!

yvesh

Et bien s'ils avaient trouvé quelque chose dans ce sens, ni nous ni les autorités ne le sauraient à priori pour l'instant. Ce qui m'étonne c'est l'impatience de beaucoup d'internautes : savez-vous que certaines découvertes n'ont été connues du public que 5, 10 ans après leur date effective ? Que certaines découvertes scientifiques ne sont pas révélées ou exploitées parce que le Dieu Commerce préfère faire payer plus cher et rentabiliser un maximum des créations dépassées ? Pour répondre à votre question, je dirai que l'affaire a déjà été trop loin, est trop connue du public maintenant, pour pouvoir y pratiquer facilement une dissimulation de la part d'une autorité quelconque (d'ailleurs quelle autorité : ce sont des eaux internationales faciles à surveiller - d'ailleurs j'en profite pour signaler que les internautes peuvent eux-mêmes surveiller ces eaux !)... même des sous-marins russes ont été détectés dans le passé dans ces régions. Non, je ne pense pas que même la CIA arriverait à faire du discret ici. Et il faudrait ramener du très très gros matériel sur place (bonjour la discrétion) pour enlever ce truc qui pèse des milliers de tonnes. Les explorateurs ont trouvé quelque chose d'intéressant, j'en suis certain car sinon la société de production Titan ne monterait pas un documentaire en ce moment, et de plus ça a été dit plus ou moins : ils n'ont pas tout dit (exigences du producteur bien sûr !) pour aussi éviter des pressions diverses. Maintenant, même si je sais qu'une partie des ovnis sont une réalité, ça ne m'empêche pas d'être aussi très réaliste en privilégiant en premier la nature et sa multiplicité : un objet géologiquement très intéressant pour les scientifiques (si c'est le cas, un navire scientifique ira tôt ou tard jeter l'ancre, il y en a tout de même de plus en plus), en second je pencherai pour : un volcan un peu plus loin a un jour expulsé une grosse bombe qui a atterrit sur la glace, puis celle-ci l'a laissé s'enfoncer l'objet plus ou moins lentement suivant sa chaleur et son poids jusqu'au fond, mais avec les déplacements des glaces, le gros débris volcanique s'est retrouvé là où il est... (là je ne suis pas sûr que l'objet n'attende pas encore très longtemps une visite scientifique). Ma troisième hypothèse est qu'il s'agit soit d'un énorme rocher amené là par l'homme il y a très longtemps (tout comme les énormes terrasses de Baalbek et certains gros "dolmens" ou autres) et gravé, usiné sur place, sur ce pilier plus ou moins usiné aussi (arrondi) : un monument donc ou quelque chose dans le genre (borne pour embarcations...). Le miracle serait qu'il y ait une tombe tout en dessous ! Ma quatrième rejoint le même principe préhistorique (datations diverses possibles) mais il s'agirait d'une antique habitation ou temple ruiné et fossilisé (polymère ?), amené là (de la Mer du Nord) par l'un des tsunamis ayant balayé la région (on a retrouvé des débris japonais de plusieurs dizaines de mètres près du Canada et des USA un an après le tsunami !). Pour finir seulement, la possibilité d'un antique vaisseau (vimana hindoux, dieu olméque, autre...) qui se soit crashé ou posé là il y a des millénaire, ou quelques centaines d'années suivant les sédiments. La matière peut être surprenante à ce niveau, mais ce n'est que si l'objet est en parti creux que cela peut se vérifier... nous ne le saurons (peut-être) qu'à la diffusion du documentaire à priori... si la censure possible n'intervient pas bien sûr (ou un vol de la bande ^^), les autorités ne pourront pas y faire grand chose à part du dénigrement via les médias justement : ce sera comme toujours et d'autres affaires douteuses : un documentaire non relayé par les grands médias et limité à certains pays ! Savez-vous qu'il y a tous les jours des gens qui découvrent seulement l'existence de l'objet en question dans la Mer Baltique, nous en avons la preuve dans les groupes sur facebook... y compris des suédois !... donc il faut relativiser. Personnellement, c'est juste une impression en accord avec certains témoignages ou propos d'autres chercheurs, je pense qu'il y a bien eu contact, et qu'il y a une date limite de donnée à nos dirigeants pour accomplir certains progrès politiques au niveau planétaire... cela explique toutes les accélérations géopolitiques et économiques de ces dernières années. Je pense aussi que nos dirigeants freinent des deux pieds et tentent de négocier, ralentir le processus, mais qu'ils n'y arrivent pas et que la machine est emballée maintenant : j'attends une intervention plus flagrante de leur part qui confirmerait les choses. Attention, savoir si c'est une bonne ou mauvaise chose est autre chose ^^...

david
  • 17. david | 08/08/2012

bonjour,pensé vous que si c'est vraiment un objet extraterrestre,ont va en parler dans les médias, moi je pense pas et d ailleurs , ont ne seras jamais si il a vraiment eu des contacts extraterrestre avec nos gouvernements =(

yvesh

J.o : Il suffit de se renseigner et de voir leurs précédents exploits pour voir où ils ont trouvé des fonds pour revenir : il s'agit d'une entreprise assez ancienne et qui a découvert plusieurs trésors (essentiellement des cargaisons de vieux vins et champagne) qui se vendent facilement... voilà pour les fonds... Ils n'ont pas beaucoup d'explications car ce ne sont pas des scientifiques de ce genre de chose, pas plus que vous je pense ou moi ! une radioactivité non dangereuse avait été mesurée sur l'ancre en effet mais pas assez significative pour être prise en compte, les internautes ont posés plusieurs questions à ce sujet mais ils ont répondu que des spécialistes les avaient rassurés là-dessus. Pour les températures, je ne sais pas, il y a peut-être des courants froids dans ce coin tout simplement - ça contredit en tout cas un point chaud volcanique à priori.
En ce qui concerne une construction antique, il faut être sérieux, des entrées peuvent avoir disparues ou être enterrées (ou il n'y a pas d'entrée et ce n'est qu'un monument.. nous faisons la même chose avec les notres et nos statues)... pour la 2ème anomalie, Peter Lindberg a répondu qu'ils n'avaient pas voulu y aller en plongée sans savoir un peu plus précisément ce que c'était et le chemin pour y aller, tout en disant en effet que c'était peut-être plus important que la première... je pense personnellement (et c'est logique) qu'ils n'ont pas tout dit de leurs découvertes pour préserver l'intérêt de leur reportage... les chasseurs de trésors n'ont aucun intérêt à trop parler, d'ailleurs si ils en ont parlé, c'est bien parce que pour eux c'est unique et non obligatoirement rattaché à leur métier habituel : on en aurait entendu parler deux ans après, comme la plupart des découvertes je signale ^^
Si seulement Disney pouvait vraiment les sponsoriser, ils ne diraient pas non ! Vous posez des questions, mais eux aussi se les posent ! et qui peut y répondre ?

Vos propos ne sont pas très réalistes non plus ;)

J.o
  • 19. J.o | 07/08/2012

Etre réaliste?? Alors soyons réaliste: ils ont mis un an pour financer leur retour en juin 2012, depuis ils y sont retournés 2 fois de plus!!, ou ont-ils trouvé les fonds pour les deux autres expéditions?? ..
Qui a donné un semblant d'explication pour les mesures radioactives anormalement élevées? Les perturbations électromagnétiques soi disant générées par le bateau des gardes côtes sont-elles également responsable de la chute anormale de la température aux abords de la "chose"?? Et si la "chose" était une construction très ancienne par ou y entrait-t-on? Par la cheminée??? Et la deuxième "chose" un peu plus loin?? Qui en a parlé??

Allez, je vends la mèche, il parait qu'en fait les murs sont recouverts de papier alu et qu'ils ont prélevés des poils de marmotte dans le "trou"!
Les studios Dysney sont les sponsors officieux car ils pensent qu'il pourrait s'agir de Scratch!! Voilà!.. Vous savez tout!..

yvesh

Il faut être réaliste : les découvreurs n'ont pas les moyens, et ils n'ont pas à priori trouvé de quoi être sûr de combler le trou dans le budget de l'entreprise...

James Cameron a fait un pari avec deux autres milliardaires, et ces trois personnes ont dépensé des sommes fabuleuses pour leur pari... pour un résultat somme toute peu intéressant scientifiquement (l'endroit avait déjà été visité d'ailleurs... dans les années 60 !)...

L'équipe a proposé de donner les coordonnées à une autre équipe vraiment scientifique si elle se présentait... ce qui n'est pas le cas pour l'instant (vacances...)...

J.o
  • 21. J.o | 06/08/2012

Bonjour,
Il n'y a pas 36 possibilités, si les clichés du sonar montrant des couloirs aux parois lisses et aux angles droits sont VRAIS : il est certain qu'il s'agit d'un objet artificiel et relativement "récent" et qui ne se trouve pas là ou il devrait etre... (et qui, compte tenu de sa taille, a peut-etre été recouvert assez recemment d'une substance solide pour le proteger des "intrus"..)
Dans ce cas de figure, et à l'heure ou on dépose une voiture sur mars, il ne doit pas etre bien difficile d'y envoyer une plateforme de plongée et tous le "matos" necessaire!.. Qu'on arrete de nous parler de telephones qui coupent et de caméras qui tombent en panne sur un site dont le dernier élément "concret" mis en ligne après 3 expéditions se résume à un dessin fait à main levée en repetant sans cesse qu'il y a plus de questions que de réponses!!... ce qui n'est pas difficile vu que des réponses on en a aucune!.. c'est radioactif et ca l'est plus, c'est en pierre ou peut etre pas, c'est plus froid que ça devrait, trop rond pour etre naturel mais pas assez pour etre sûr que c'est artificiel, il y avait un trou mais il n'y est plus, y a des sédiments mais pas assez pour que ce soit normal, on dirait de la pierre fondue mais c'est pas un volcan... STOOOOOP!...
Avec de telles explications ca pourrait aussi bien etre un Ovni en pierre que la maison de Bilbo le Hobbit!!..
Si les clichés du sonar sont vrais ce ne sont pas les moyens qui manquent!.. qu'ils filent le "bébé" à James Cameron!! (qui, Le 26 mars 2012, a exploré en solo plusieurs heures durant, le site le plus profond connu de la croûte terrestre, dans la fosse des Mariannes dans l'océan Pacifique par 10 898 mètres de fond, soit 10 810 mètres de plus que la profondeur de la "chose".. on s'excuse!..)
Ou alors qu'ils "envoient le pâté" et nous montrent une fois pour toute ce qu'ils ont vu!..
Là ca deviendra interessant!..

wiki
  • 22. wiki | 06/08/2012

Michel Genovese, je n ai rien contre vous mais c est quand meme un peu folklorique, je n exclue rien mais je suis sceptique, a voir, d autres choisiront de croire un medium, c est un choix que je respecte toutefois.

yvesh

Les médias en ont parlé et en reparleront quand il y a aura du nouveau... d'ailleurs si vous connaissez le suédois, les médias en parlent ^^
Les chasseurs de trésors ne sont guère bavards de nature, et ils s'expriment beaucoup mieux en suédois qu'en anglais... il y a une interview aujourd'hui même des deux leaders de la team sur une radio, à 18h30 local... j'en saurai sûrement plus demain...

david
  • 24. david | 05/08/2012

bonjour ,merci pour les mise a jours tous cela et passionnant mais moi je pense être déçu c'est peux être rien d extraordinaire et pourquoi les médias n en parle pas ?

LOLOJAPAN
  • 25. LOLOJAPAN | 05/08/2012

très interessant ! je suis très curieux de connaitre l'avancement de ce projet !

yvesh

Merci Michel Genovese pour cette intervention. En tout cas il semble qu'il ne soit pas impossible d'écarter une intervention de forces armées, comme vous l'aviez vu... d'un autre côté, cet objet attend depuis de nombreuses années sous l'eau, certains peuvent se demander si il y a urgence en la matière... je ne pense pas que le coût d'une intervention au hasard et coûteuse soit envisageable par les armées ou autres, pour répondre à Alain par exemple... comme on l'a vu avec les chercheurs de trésors, ils ne peuvent savoir ce que c'est non plus, et d'ailleurs l'objet se voit à peine à 10 mètres de distance... ils peuvent passer à côté sans le voir tant il fait sombre et tant l'eau est voilée par les particules... regardez les scans... l'objet est repéré sur la toute petite ligne qui représente une toute partie du fond... envoyer un sous-marin est encore pire : il soulève un sable très fin qui obscurcit tout encore plus, même le ROV soulève la poussière... Une chose est sûre en tout cas : s'il y a une modification au niveau de l'anomalie lors de leur prochaine visite, il sera certain que ça n'aura pu être fait qu'avec beaucoup de moyens... l'emplacement n'est pas vraiment révélé : vous pensez vraiment que des chasseurs de trésors iraient se planter pile au-dessus de leur éventuel trésor ? ils le disent clairement : le ROV et les plongeurs devaient faire plusieurs centaines de mètres pour parvenir à l'objet, aux boussoles... c'est d'ailleurs lors de ces approches qu'il y a eu des anomalies électriques... (provoquées probablement par les navires de l'Otan pour savoir où ils allaient dans le noir...)

Alain
  • 27. Alain | 04/08/2012

je trouve inquiétant de la part de ses chercheurs des eaux profondes d'avoir révélé l'emplacement de cette mystérieuse structure.
Des hommes beaucoup mieux équipés pouraient assez facilement se rendre sur place de nuit pour tenter de s'introduire dans la structure, et qui sait, y dérober quelques objets d'une valeur inestimable...
dans tous les cas je pense que nous aurons une explication toute bidon et que la nature exacte de cette struture ne sera pas révélée.
tout ce qui peut bousculer l'odre établit doit disparaître selon certains...

GENOVESE MICHEL
  • 28. GENOVESE MICHEL (site web) | 03/08/2012

Bonsoir à tous.

J’a i souhaitez intervenir dans votre débat au sujet du mystérieux artefact de la Mer Baltique. au quel j’ ai dédié une « enquête en REMOTE VIEWING »sur mon BLOG.

Les éléments identifier par l’ équipe d’ OCEAN X TEAM démontrent plausiblement la présence d’ une énigme qui laisse supposer la présence d’un artefact millénaire composer de métal non visible car recouvert entièrement d’ un sédiment de couche pierreuse.

L’ éventualité que nous nous trouvions en face d’ un engin extra-planétaire à été évoquée a de multiple reprise et ne peut’ être écartée. Certainement seulement une exploration à l’ intérieur de la structure nous apporterais de plus amples informations nécessaire à la
compréhension de cet étrange phénomène.

Tous en tenant compte de la marge d’erreur dans ce genre d’expérience. Mon « enquête » évoque l’éventualité d’une découverte capitale pour l’humanité entière.

Sans jeux de mot je peut affirmer que je me suis « mouillé » dans cette affaire et pour cela J’ entends bien aider l’ équipe d’ OCEAN X TEAM en leur offrant mes services qui pourraient s’ avérer très utile pour une identification interne de la structure.

Je remercie personnellement le concepteur de ce merveilleux BLOG pour m’ avoir citer dans sont intéressant article.

Cordialement à tous
Michel GENOVESE

yvesh

C'est pour ça que je profite, tant que c'est possible, des propres paroles de ceux qui l'ont eu sous les yeux... Personnellement je pense que les services gouvernementaux ou pas dont vous parlez préfèrent attendre de voir si des dépenses éventuelles peuvent être prises en partie par les chasseurs de trésors... si les analyses du moindre objet qu'ils en remonté dénotent le moindre intérêt scientifique, là je pense qu'ils iront voir par eux-mêmes...

Michel
  • 30. Michel | 01/08/2012

Quoi que ce soit, bravo pour le travail effectué à diffuser des informations sur un sujet qui suscite au minimum la curiosité. Après chacun pense ce qu'il veut, en l'absence de données plus précises, toutes les pistes sont plausibles...

TR3A
  • 31. TR3A | 31/07/2012

Même si c'était un vaisseau spatial de la planète Nibiru, vous ne le sauriez jamais. Les informations ne sont pas fiables venant des sources qui sont manipulées pour des raisons d'état et de recherches militaires ultra secretes. Si les 5 navires sont là, c'est que cette chose, avec ces angles droits internes a 90 degres et ces petites pierres magiques intéressent les plus curieux.

yvesh

Je n'ai pas cette prétention mais je vous remercie ! J'avoue avoir ressenti (instinct ?) quelque chose pour cette découverte dès l'annonce en été 2011, et avoir suivi de loin, puis de plus en plus près l'aventure de ces chasseurs de trésors. On a la chance que le ou les objets soient dans les eaux internationales, entre la Suède et la Finlande et que les explorateurs n'aient pas l'obligation de demander des autorisations à un pays ! Genovese n'est peut-être pas trop mauvais pour chercher des objets ou des personnes disparues, mais là il a peut-être confondu avec un souterrain sous une pyramide :)
Aux dernières nouvelles, le disque et le pilier ne seraient pas de la même matière, la théorie du magma sortant par une fissure puis bloquée par la glace en prend un coup à priori...

Luciano
  • 33. Luciano | 29/07/2012

Vous êtes le meilleur suiveur de l'affaire sur le net français, en plus cette affaire recommence à m'intéresser grave depuis que Lindberg et sa bande pensent à nouveau à quelque chose de super chelou mystérieux !
J'espère que le gouvernement suédois nen fera pas un truc genre zone 51. Par contre je ne crois pas aux dires de ce brave Genovese sur sa version e.t. En tout cas j'attend impatiemment la prochaine MAJ...

mika
  • 34. mika | 26/07/2012

on a hate de savoir ce que c'est bordel c'est quoi cet expedition vous rentrer dans le trou une fois pour toute et voilà lolll moi c'est ce que j'aurai fait si bien entendu j'avais la combinaison et le materiel adéquat (et là c'est une huitre geante mdrr ou un calamar qui dort mdrrrr

yvesh

Pas de quoi, ça m'intéresse aussi, mais là j'ai pratiquement rempli le maximum de la page avec ce sujet : je serai obligé de créer une autre page pour la suite ! (les nouvelles devraient se calmer avec le mois d'août à priori, à moins que des fonds-surprises tombent du ciel...).
Je ne suis pas sûr que la France soit déjà distribuée question accessoires de la Team (avec de beaux X)... vérifier la livraison et les taxes avant de passer commande.

yvesh

Oui, il est vrai que ce type de panne s'est produit en présence d'ovnis... et aussi de phénomènes type poltergeist ou "extra-sensoriels" pour résumer. Je suis d'accord aussi sur le fait que ce n'est pas parce que l'humain utilise en priorité le métal que c'est le cas pour d'autres civilisations : notre principe est un compromis entre la solidité et le poids, d'autres matières, minérales ou cristallines ou alliages exotiques peuvent avoir de meilleures propriétés. Comme il est précisé, la visibilité est presque nulle à 80 mètres de profondeurs... il est très possible que ces anomalies aient déjà été visitées par une ou plusieurs armées (des sous-marins "furtifs" ont été repérés plusieurs fois dans le passé en Mer Baltique), mais ce n'est pas sûr : trouver un objet de 60 mètres de circonférence au fond de cet assez grand espace par une visibilité de seulement 1m50 à 2 mètres n'est pas aisé, pour tout le monde. D'autant plus si les sonars fonctionnent mal à plusieurs centaines de mètre à la ronde... une chose est sûre : le gouvernement suédois a fait suivre le bateau des explorateurs par un gros garde-côte et sait où se trouve le point de plongée, mais connaissant un peu les ruses des chasseurs de trésors, ils ne doivent pas plonger directement dessus et se dirigent à la boussole en-dessous. On attend encore les analyses des derniers prélèvements remontés, et il semble que les scientifiques tardent à répondre ou à comprendre les premières analyses (les vacances sont là aussi pour tout le monde ^^). Quoiqu'il en soit, ils n'ont ramené aucune preuve que ce soit un ovni ou quoique ce soit d'identifiable comme étant "mystérieux", c'est ça le problème : ils disent que c'est quelque chose d'unique et de mystérieux, mais pour l'instant, les scientifiques ne voient qu'un amas de pierres ressemblant un peu à Yonagumi (que seul 1 scientifique japonais local intéresse encore apparemment !) et qui est curieusement en rond... Dennis Asberg a comme moi le goût du mystère, des énigmes et du "on sait jamais...", mais les entreprises n'y voient que "ça peut rapporter quoi un rocher usé au fond de la mer ?... rien du tout à priori...". Il y a mépris sur les motivations des uns et des autres à ce niveau. Si l'équipe avait ramené un artefact humain datant de 80000 ans, ils auraient été les héros de l'année, ou un débris constitué d'une matière extra-terrestre, encore mieux... mais si c'était le cas : les laboratoires seraient tenus de prévenir le Gouvernement (risque de contamination extraterrestre) : auraient-ils l'autorisation de le dévoiler par la suite ? Pas sûr du tout... La meilleure issue à tout ça serait que Cameron ou un mécène leur donne les moyens d'aller voir vite, avec des spécialistes divers (volcanologues, archéologues marins, géologues, architectes...) pour régler tout ça et en avoir le coeur net...

alexis
  • 37. alexis | 25/07/2012

merci beaucoup pour ce beau travaille de regroupement et de traduction
je vai acheter un blouson :-)

OVNILOGUE
  • 38. OVNILOGUE | 25/07/2012

perturbations electromagnétiques, niveau de radiations anormalement elevé ...si tout cela est bien réel l'hypothése ovni est la plus plausible ...combien de temoignages de gens tombé en panne en voiture quand un ovni les survolait ou de niveau de radiations a l interieur des crops circles etc ...rien ne prouve que les ovnis ont une surface metallique ..pourquoi pas une surface minérale ou d'apparence minérale ??? en revanche je suis etonné que les CIA NSA et compagnie laisse des plongeurs et une expédition non gouvernementale taquiner l'engin ...ou alors le site et l'engin ont deja été visité par des sousmarins et vidé de leur contenu ...tout est possible..lol...

yvesh

Je pense que ça va être très compliqué de savoir ce que c'est... Ces chasseurs de trésors n'ont ni les moyens financiers ni les connaissances scientifiques pour avancer réellement à mon avis. Ils demandent de l'aide aux géologues, archéologues et autres, mais personne ne se bouscule pour entrer dans cette histoire déjà trop médiatisée pour beaucoup... les scientifiques n'aiment ni la presse ni la pub sur leurs recherches (tant que c'est pas fini)... et là c'est l'inverse qui s'est produit : les médias avant même de savoir ce que c'est... l'équipe aurait par contre hier reçu l'aide d'un scientifique d'uruguay qui les rejoindrait en Suède pour la prochaine expédition (si elle a lieu). L'équipe est moins bavarde que précédemment et il semble qu'il y ait eu à nouveau des problèmes techniques ou électro-magnétiques près de l'endroit et que le robot aurait même eu un court-circuit (c'est ce qui les aurait obligé à revenir pour réparer ça)... Ils auraient eu tout de même un contrat avec Titan TV qui a donc les droits de diffusion exclusif des images de l'équipe (c'est pour ça qu'on en voit plus trop pour le moment)... mais les fonds seraient insuffisants pour continuer l'aventure beaucoup plus longtemps d'après ce que je lis : tout le monde est intéressé de savoir mais personne ne veut participer financièrement : on ne saura rien du tout si ça continue, faute de moyens... ou bien Cameron attend qu'ils fassent faillite et abandonnent pour prendre le relais plus tard à sa convenance !

mika
  • 40. mika | 25/07/2012

bon c'est qaund que l'on sait ce que c'est en tous cas si c'est un vaiseau avec des aliens le pied totalllllll

yvesh

Une 3ème expédition est prévue. Le manque de visibilité leur cause beaucoup de problèmes à priori. D'autres photos et films sont prévues. Je pense personnellement qu'ils manquent cruellement d'un archéologue spécialiste de la mer pour prendre des mesures et établir un plan de prélèvements... le scientifique japonais qui s'intéresse toujours à Yonagumi pourrait peut-être les aider ? Certaines photos peuvent s'agrandir en cliquant dessus. J'ai à nouveau eu quelques nouvelles paroles des explorateurs aujourd'hui, je faits le point et attend d'autres news plus intéressantes. Dans tous les cas, l'histoire est passionnante et ça fait toujours plaisir de partager ses intérêts et passions et de voir un écho en retour. Merci à vous.

Dikmak
  • 42. Dikmak | 24/07/2012

Merci pour se regroupement d'information et pour la traduction.
Décidément on dirai bien que tout cela va prendre beaucoup de temps avant que l'on sache ce que c'est.
Je trouve quand même que les photos sont petites et floues, ça serait bien d'en avoir des plus grandes et un peu plus net.

yvesh

L'équipe d'explorateurs est composée de gens normaux, ce ne sont pas des vedettes mais de bons techniciens dans leurs spécialités. Ils ont dis qu'ils feraient tout pour maintenir le public et leurs fans (très nombreux maintenant) au courant des choses. Maintenant, s'il s'avère que la (ou les) anomalie soit très ancienne et d'un intérêt archéologique, il est probable qu'ils devront passer la main aux scientifiques adéquats, mais c'est justement là qu'ils auront gagné leur notoriété historique...

cyberdodo
  • 44. cyberdodo | 21/07/2012

Merci beaucoup pour ces mises à jour très régulières, c'est passionnant ! je suis de très près cette affaire sur votre site ! J’espère juste que nous pourrons continuer à suivre cette aventure et que le gouvernement ne va pas interdire l'accès.

bobterminator
  • 45. bobterminator | 16/07/2012

Une actualité vraiment très intéressante ! En revanche il est probable que Michel Genovese n'ait pas été en contact avec un alien maîtrisant la langue française !

yvesh

Les hypothèses sont nombreuses et la tienne en fait partie en effet. Certains suédois affirmeraient aussi que les nazis auraient construits des piliers anti-sous-marins lors de leur occupation et que ça pourrait en être un vestige qui a glissé au fond. La preuve récente de terres maintenant sous l'eau dans un passé pas si lointain que ça amène aussi à penser qu'il pourrait s'agir d'une (ou plusieurs car il y a au moins 2 anomalies) très vieille structure préhistorique ou antique (viking ?) engloutie (ou amenée là par l'un des tsunamis qui ont eu lieu en Mer du Nord) ou par la glaciation/déglaciation. Un ancien petit volcan n'est pas tout à fait exclu non plus, ni une météorite.

touareg
  • 47. touareg | 12/07/2012

moi cela me fait penser a un silo . (decharge de dechet nucleaire) les trous peut etre pour verifier sont etancheite
le black aout des instruments (radioactivite) .

yvesh

Merci ! Je préfère encore mieux parler d'OANI pour être comme toi dans le sens large du terme "Objet Aquatique non Identifié", qui englobe aussi les lacs et rivières, lagons... (cet endroit était sous une couche de glace il y a longtemps, avec probabilité de lacs et rivières en-dessous avant la libération des glaces, formation de lagon et mer Baltique). Je suis logique avant tout : comment ne se focaliser que sur une hypothèse (pour beaucoup l'ovni) alors que l'on ne sait rien du tout encore de très probant ? C'est bien d'émettre une hypothèse mais il ne faut pas oublier de regarder toutes les autres possibilités contrariant celle-ci ou proposant une autre solution... Pour l'instant, c'est fait de roc d'après les seuls à pouvoir vraiment le dire pour l'instant, ce qui éliminerait déjà toutes les structures navales et aériennes humaines... faites de bois ou de métal pour l'essentiel. Reste les habitats humains de toutes époques, y compris modernes, qui sont faits de pierres, ciments, "torchis" et béton. Dans la mesure ou il y a une deuxième anomalie intéressante qui pourrait peut-être expliquer la première ou un ensemble, il est préférable d'attendre le prochain retour de l'expédition sur les lieux en juillet. Le fait qu'il y ait apparemment des structures géométriques au-dessus et à l'intérieur du principal objet observé pour l'instant renforce évidemment le mystère entourant le ou les objets... et m'a d'ailleurs amené une nouvelle hypothèse ! Mais attention, beaucoup de côtes comportent des structures avec des rochers à formes rectangulaires et comme taillés en marches ou en équerres, et ce sont des types de roches et structures assez connues, ce qui m'étonne, c'est la lenteur des analyses de ces roches... mais bon, elles ne seront peut-être que dans le documentaire... quant à la matière noire également en cours d'analyses, ça ne m'étonnerait pas trop qu'il s'agisse de pétrole, en espérant me tromper !

Seb
  • 49. Seb | 28/06/2012

Il serait plus juste de parler d'OSNI (Objet sous-marin non identifié), dans le sens large du terme car cet acronyme ne veut pas forcément dire qu'il s'agisse d'un objet provenant d'une quleconque intelligence extra-terrestre (bien que l'idée soit drôlement excitante... ).
En tout cas, un grand merci à l'auteur qui contairement à d'autres sites ne verse pas dans le sensationnalisme, nous propose des informations verifiables et garde les pieds sur terre... ou même sous mer.
Continuez de nous tenir au courant, svp !

yvesh

Effectivement. Il y a eu une nouvelle interview et photos cette nuit, notamment du trou et des corridors... je mets les photos et mettrait l'interview s'il y a vraiment du nouveau...

cassis 2000
  • 51. cassis 2000 | 27/06/2012

Un vrai sujet d'exploration ! Voilà une aventure très excitante qui pourrait nous apprendre des choses, au delà du fait que ce ne soit pas forcément un ovni... Comment cette structure peut elle se trouver aussi profond dans l'eau, comment est elle arrivée là, puisque de toute évidence elle est très lourde ? Plus de matériel semble être requis pour voir ce qu'il ya à l'intérieur, avoir une meilleure vue d'ensemble ainsi que des détails des bords et des reliefs pour déterminer si c'est fait par la main de l'homme ou pas... Cette expédition est d'un vrai intérêt en tout cas !

superfro
  • 52. superfro | 20/06/2012

merci bien pour ces nouvelles !
j’espère que nous aurons droit a un docu, car ce sujet est vraiment intriguant...

yvesh

Nos propres armées et services secrets arrivent très bien à cacher les choses quand ils ont des problèmes, que ce soit sur terre, dans l'air ou sur la mer. Je ne pense pas que des visiteurs à priori encore plus évolués laisseraient la moindre trace s'ils le voudraient. l'endroit où est situé le ou les objets en question est un endroit assez fréquenté, y compris par des sous-marins russes repérés depuis de nombreuses années... bon, tout n'est pas perdu car d'après eux il y a vraiment quelque chose puisqu'ils y retournent avec + de matériels et un robot... ils devraient aussi aller voir les deux autres objets à apparence cylindrique aussi dans les environs proches...

dje
  • 54. dje | 17/06/2012

Merci pour le suivi de l'info , bon pas d'ovni , un peu déçu ^^ mais qu'importe ce fut fort passionnant

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau