Des nouvelles de la Mer Baltique Suite 1

Des nouvelles de la Mer Baltique Suite 1 - MAJ 09-10-2012

baltic-anomaly6.jpg

Un regroupement de tous les articles et pages concernant les Anomalies de la Baltique ont été regroupés ici et mis à jour régulièrement :

http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

Voilà la suite des aventures des explorateurs et chasseurs de trésors Océan X dans la Golfe de Bothnie de la Mer Baltique, entre la Suède et la Finlande. La première partie très instructive est ici : http://yvesh.e-monsite.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique.html

MAJ 31-7-2012 : Les analyses des fréquences détectées autour de l'objet et les recherches de l'équipe (un jeune physicien a même fait des calculs !) ont prouvées qu'elles ne provenaient pas de l'objet mais probablement d'un ou de plusieurs des navires à proximité à l'époque. Pour info, les 5 gros navires signalés étaient de nationalités américaine, britannique, suédoise et de l'OTAN.
MAJ 05-08-2012 : Une photo est apparue dans un groupe facebook en relation avec la team Ocean X, mais sans explications, la photo a fini par être effacée comme "troll" ou "fake" avant de réapparaître avec une mention disant qu'elle avait été transmise par Roberto Mura (1), connu pour travailler à JAXA Japan Aerospace Exploration Agency... cette photo montre un objet assez similaire à l'anomalie de la Baltique, sauf qu'il est beaucoup plus petit. Un artefact découvert du côté de Yanaguni peut-être ? Tout le monde attend le retour de Mr Mura dans le groupe pour donner des informations sur cette photo... (vous voyez l'ébauche d'une interprétation graphique en dessous) :

anomalie-baltic.jpg
Cette vidéo est apparue aussi, et il s'agit d'une des premières adaptations imaginaires issues de cette aventure, juste donc un scénario-théorie mis en images, bravo en tout cas pour le travail :
Le 3 août 2012Linda Moulton Howe donne une émission radio sur Red Ice Radio dans laquelle elle est censé faire un petit update des dernières nouvelles, mais rien de nouveau en fait. Pour rappel, Linda Moulton Howe est une journaliste d'investigation américaine, auteure de quatre livres, productrice de documentaires et tenant le site Earthfiles.com, et elle discute également dans cette vidéo des mystérieux temples (les plus anciens à ce jour à priori) de Göbekli Tepe entre autres (en VO), toujours intéressant :

MAJ 06-08-2012 : Peter Lingberg est resté plusieurs heures cette nuit sur facebook pour répondre à quelques questions des membres du groupe de fans, en voici un résumé, avec surtout les nouveautés et confirmations de la part du leader de l'équipe Océan X : Tout d'abord, Peter Lindberg a dit que maintenant, ils attendaient la fin des vacances et le retour des gens (aussi de l'équipe) pour avancer sur des plans dans les semaines suivantes. A priori la fenêtre de temps et de disponibilité du chef de l'équipe va jusqu'à fin septembre, après il ne sera plus disponible qu'à 50% pour ce sujet. Un documentaire est en cours de montage mais il n'y a pas encore de date d'annonce, le film sera probablement en suédois et en anglais et sera diffusé dans différents pays. En ce qui concerne les échantillons, il n'y a pas encore de retour à cause des vacances, mais des roches en basalte ont été identifiées et étonnent déjà les géologues : ce basalte n'a rien à faire dans cette région de la Mer Baltique (YH : je rappelle ici que plusieurs outils préhistoriques en basalte ont été remontés de Mer du Nord). Les premiers ont été examinés mais assez rapidement et aucune étude sérieuse n'a encore été faite, comme tenter de trouver une datation. Le leader a confirmé aussi qu'ils n'avaient pas retrouvé le trou filmé lors de la deuxième descente, mais que sur un objet d'environ 5 X 10 mètres à 75 mètres de profondeur (il est à 15 mètres du fond) et avec peu de visibilité, ce n'est pas surprenant. En ce qui concerne l'arête qui mène comme une piste jusqu'au pilier, elle doit faire 8 à 10 mètres de haut (sur 1500 mètres à priori), et l'objet est plus à l'horizontal que certains des dessins montrés (YH : le plus proche de la réalité est mis ci-dessous). Le chef de l'équipe a aussi mentionné que si une autre équipe de scientifiques était interéssée d'aller sur l'objet, qu'elle le contacte et il ferait le nécessaire pour qu'ils trouvent leur chemin. Peter Lindberg nous apprend également que la ride rocheuse, le pilier et l'objet ne sont pas "soudés" ensembles apparemment, mais probablement constitués de trois matières rocheuses différentes. Ainsi, il pense que la grande ride qui s'élève à 8-10 mètres de hauteur et mène à l'objet comme une "rampe" qui l'entoure pourrait être un résidu de volcan, si c'est un volcan, ou un reste de ce qui aurait été enlevé par la glace, ou encore faite par les courants. Il a été confirmé aussi que l'objet étant dans les eaux internationales, ils ne pouvaient demander une protection ou une sécurité sur l'objet à aucun pays. Il est certain qu'il n'y a aucun métal de visible sur ou autour de l'objet ou dans le secteur. Ce qui est curieux, c'est que l'objet est essentiellement recouvert de sédiments sur une mince couche, mais qu'il y a des endroits où la couche de vase est plus épaisse, comme de l'argile. Je devine que des courants ont pu mélanger tout ça. Et le tout a la même couleur... A la question : si quelqu'un aurait fait une maquette de vaisseau spatial en pierre, cela y ressemblerait-il ?, Peter a répondu que si quelqu'un lui disait que des aliens construisent des vaisseaux en pierres (artificielles ou non ?) ou se servent d'astéroïdes usinés, il répondrait qu'ils pourraient en avoir trouvé un... (YH : je dis en effet que c'est l'une de mes théories plausibles, tant sur l'objet que sur d'autres cas d'OVNIs, que j'ai d'ailleurs exposée dans ma nouvelle "La Pierre dans la Montagne" - il me faudrait une traduction anglaise je pense ! ). D'ailleurs, plusieurs scientifiques pensent effectivement que l'utilisation d'un polymère de carbone, plus léger et solide que le métal, serait préférable dans l'espace. L'idée d'un gros organisme fossilisé n'est pas exclue non plus, suite à une question d'une internaute. Le leader de l'équipe ne peut pas non plus affirmer que l'objet est recouvert de roches de lave comme du magma pour l'instant, tout ce qu'ils ont trouvé sont quelques roches de type basaltique qui n'ont rien à faire là : les géologues ont dit qu'elles n'appartenaient pas à la Mer Baltique. En ce qui concerne les courants marins, l'équipe a passé trop peu de temps sur place pour décider et détecter les éventuels courants en profondeur, leur direction par rapport à la ride menant à l'objet. Il n'a pas semblé très perturbateur pour le ROV en tout cas. En ce qui concerne la 2ème anomalie signalée, le chef de l'équipe a dit que le ROV ayant eu des problèmes électriques, puis devant être rendu vers le 20 juillet, ils n'avaient pas voulu envoyer les plongeurs dessus dans savoir ce que c'était. Tout ce qu'ils pensent, c'est que cette deuxième anomalie pourrait peut-être compléter le puzzle et expliquer l'ensemble. En tout cas, le 1er objet examiné est composé d'une matière très très dure et qu'il n'y a pas n'importe quel sédiment du fond marin ordinaire dessus. A priori, d'après la comparaison avec le scan, les endroits sombres seraient des endroits moins couverts de sédiments et plus durs donc, mais il y a aussi du sédiment mou qui a également la même couleur. Autre chose de révélée : le fameux trou et une autre chose sont gardées secrètes jusqu'à diffusion du documentaire : une preuve importante donc probablement découverte. Le site ne ressemble pas à un site de crash. Le petit dôme trouvé ne ressemble pas vraiment à un dôme car assez applati (comme l'ensemble de l'objet) au sommet, mais bien rond, et c'est difficile de voir avec les images du ROV où il commence et où il finit : c'est curieux car il apparaît bien net sur les images mais quand nous sommes vraiment dessus en plongée on le voit moins bien. Il est certain pour Peter qu'il ne s'agit pas du tout de quelque chose construit par l'homme moderne en tout cas (style arme de guerre ou piège à soumarins). Les espèces de murs dans les "couloirs" de l'objet font de 0.50 à 1.50 mètres de haut. Question âge, l'explorateur pense que si c'est quelque chose de construit par l'homme, ça daterait au moins de 40.000 ans ou à peu près. Il y a eu une longue période pendant l'âge de glace où il y a eu un réchauffement, et il est possible que cet endroit ait été sans glace et au sec car l'eau était encore prise dans la glace plus haut. L'autre possibilité plus raisonnable serait que ça date de l'âge pré-glaciaire, c'est à dire d'au moins 75.000 à 100.000 ans, voir plus. (YH : notons qu'aussi bien Homo Erectus que Homo Neandertalis, voir plus ancien, ont possiblement hanté les lieux...). Nous avons aussi appris que Titan, productrice du documentaire, suivait aussi les autres travaux de recherches de trésors classiques de Ocean X (l'entreprise a déjà fait plusieurs découvertes intéressantes dans le passé).
baltic-bondessin.jpg
Voici le dessin le plus approchant de la 1ère anomalie repérée au fond du Golfe de Bothnie, Mer Baltique.
A l'annonce de la possibilité d'un passage de relais à une autre équipe scientifique, il semble que facebook se soit mis en ébullition (dans ce groupe) et qu'une équipe se soit rapidement montée pour monter elle-même un projet d'exploration de l'objet ! Dennis Asberg a réagit diversement, mais il y a eu aussi une interview du chef plongeur et de Peter Lindberg de diffusée sur la même radio cette nuit, avec quelques théories (en VO) : 

MAJ 07-08-2012 : Le dessinateur Peter Lof a réalisé un nouveau dessin d'après le shéma de Peter Lindberg sur la séparation entre l'objet et le pilier :

MAJ 08-08-2012 : Nouvelles images des dessinateurs et aussi des modèles 3D tirés dun balayage de l'image du scan, et aussi une comparaison avec un artefact maya révélé récemment :

baltic-separationobjet-pilier.jpg baltic-newdessin.jpg baltic-scanzoom.jpg 3dmodeling-tracingsonar.jpg 3dmodeling-tracingsonar2.jpg ufo-pyramide-maya.jpg

MAJ 11-08-2012 : (1) : Il s'agit peut-être en fait de l'un de cette équipe (ou l'équipe) : José Claudio Mura , Muriel Pinheiro , Rafael Rosa et João Roberto Moreira, spécialistes de la télédetection : La télédétection est l'acquisition d'informations sur un objet ou un phénomène, sans contact physique avec l'objet. Dans l'usage moderne, le terme fait généralement référence à l'utilisation des technologies de capteurs aériens pour détecter et classifier des objets sur la Terre (à la fois sur la surface, et dans l'atmosphère et les océans) au moyen de signaux propagés (rayonnement électromagnétique émis par exemple des avions ou des satellites) . Le message a été effacé par les administrateurs parce que la photo avait été mise comme ça sans explications... les chasseurs de trésors ne perent pas de temps avec les éventuels trolls ^^... plusieurs 10aine de personnes ont été sorties du groupe pour cette cause... peut-être une erreur en ce qui concerne cette photo !! http://www.mdpi.com/2072-4292/4/3/745/htm Article: Un décalage de phase méthode d'estimation pour InSAR DEM génération basée sur décalage de phase Fonctions À distance Sens 2012, 4 (3), 745-761 doi: 10.3390/rs4030745 Reçu: 9 Janvier 2012; sous une forme révisée: 5 Mars 2012 / Accepté: 6 Mars 2012 / Publié: 20 Mars 2012 - Non, finalement, un certain Roberto Mura, de l'université d'Oxford et ancien effectivement de la JAXA a été identifié. J'ai même pu récupérer ceci grâce à lui : de la 3D appliquée sur le scan de l'anomalie principale (se munir de lunettes classiques 3D rouge-bleu) avec un bel effet de relief, et une vidéo montrant les applications de la 3D projetable ... :

baltic-3dobject.jpg


Voici un fichier texte dans lequel vous trouverez tous les faits enregistrés d'après les déclarations et photos de Ocean X. Ce document est évolutif bien sûr (Mise à jour au 24 août 2012-VO) :  facts-anomaly-baltic-2.doc facts-anomaly-baltic-2.doc

Dernières infos en cours de vérifications : Peter Lindberg aurait dit qu'une colline en forme de rampe, semblable à celle du premier objet, entourait la deuxième anomalie également... et ceci sur les déclarations du plongeur Hogeborn : " Has a circular dome shaped "Meringue" formation which sits directly on top of the 60 meter rock formation, located on edge on the right side of sonar scan. 27 feet in diameter and 5 feet at the highest point. Surface not entirely smooth, some places the "cement" is cracking.the rock isn’t covered at all in silt, which should have typically occurred on the bottom of the sea. It appears to be covered in some type of hard cement-like substance, mineral deposit. After being chipped, the interior of object is black, like volcanic rock, almost petrified inside. Material is very hard, not simple stone, described as "preserved rock". Hogeborn describes the sense of carbonized material. The Meringue appears to have construction lines and boxes drawn on it. In the center, it has an oblong hole (about 5.9 to 9.8 inches (25 cm) wide), going into it. It's not known yet where it leads.It looks like there is a stair-like structure off of the circular object, however this hasn't been confirmed. (Peter confirmed the "staircase" reference was only an example to describe what he saw and that it is comprised of 8 steps with each step a 1 meter drop starting from the missing section on the left.) I have been looking all over for that one quote. construction lines and boxes drawn on meringue."

baltic-new.jpg

 baltic-2anomscan.jpg baltic-anomaly5.jpg

Dennis Asberg devant un schéma appuyant la théorie d'un crash (d'un volant ou d'un flottant) prenant en considération les collines et "pistes" et la position des deux anomalies relevées. La 3ème anomalie en forme de cratère se trouve justement sur le point rouge d'un impact éventuel ! Autant Peter Lindberg est très sceptique et espère juste un artéfact antique (l'archéologie sous-marine est en pleine expension dans la Mer Baltique en ce moment, avec de nouvelles techniques utilisées), autant Dennis Asberg est plus ouvert et ne repousse pas l'ovni ou l'oani par principe comme la plupart.

Une pétition/dons a été mise en place par les fans pour aider financièrement l'équipe : http://www.ipetitions.com/petition/signature-of-approval-show-your-support-for/

Vous vous souvenez qu'une photo d'un objet sous-marin ressemnlant à l'anomalie de la Baltique avait été postée par Roberto Mura, identifié comme un ingénieur italien ayant travaillé pour le JAXA (voir sur la page 1 - lien en haut). Mes recherches diverses m'ont permi de trouver cette photo montrant l'un des tumulus-tombes découvert à Jaettestue au Danemark (environ 5000 ans d'âge), et je pense que la première photo est un trucage provenant de ce tumulus. Je pense que Mr Mura a voulu comparer les deux objets mais le préciser aurait été mieux ! - j'ai pu contacter Mr Mura et il m'a affirmé ne pas avoir monté ces photos. :

anomalie-baltic.jpg jaettestue-350.jpg

MAJ 16-08-2012 : Quelques informations et questions actuelles (y compris sur ce blog, voir les commentaires) :

Il existe au nord des iles Aland une anomalie magnétique qualifiée de "forte" . Est-ce en rapport avec cet objet ? Eux seuls le savent car ils connaissent la position de l'objet. Concernant la texture de l'objet il existe diverses situations où un objet peut être pétrifié ( ou couvert de cendres volcaniques mais il n'y a pas de volcan dans cette région du moins pour la période concernée). Cet objet serait-il assez vieux pour avoir été pétrifié ? Il n'est pas recouvert de vase et cela a étonné les plongeurs car un objet au fond est habituellement couvert de vase. Mais il ressemble à un objet pétrifié. Ce qui est troublant au sujet de la vase est que Asberg a dit que c'était comme si il y avait de l'activité sur l'objet (empêchant le sédiment de s'y coller ?)... un flux, courant ou vibration d'une certaine fréquence ? Faits ajoutés ou confirmés :

- le "sillage" est asymétrique et comporte une "ride" de 8m de haut sur un bord 
- le sillage mesure 1500m
- à 2 km environ ( et dans l'axe de ce sillage d'après le schéma de Dennis Asberg que vous reproduisez ici il y a une sorte de "volcan" de 50 m de haut
- le second objet en forme de double vitrail gothique gisant à 200m de l'objet principal est lui aussi suivi ou précédé d'un sillage , les deux sillages convergent sur le "cratère/volcan" (pas de volcanisme dans la région)


Des analyses sont en cours sur les divers matériaux prélevés et lors de leur 3e campagne de plongée ils comptent :
- envoyer une caméra dans l'évent s'ils le retrouvent
- prélever un fragment de la "coque"
source : http://truthfall.com/tag/baltic-sea-anomaly/

La position de l'image du scan d'un des "corridors" a été définie : baltic-corridor1.jpg

Par Simon Josefsson pour Ocean-X

http://thebalticanomaly.se/the-puzzle/ - nouveau lien

MAJ 21-8-2012 : Un article traduit ici pour la Mise à Jour du 19-7-2012 (voir la page précédente), écrit par un journaliste à priori réputé (Mr Anderson), s'est révélée être récemment une fausse interview téléphonique, puisque niée par Peter Lindberg ce week-end : Toute cette interview téléphonique a été déniée par Peter Lidberg et le journaliste du site http://gaanderson.hubpages.com/hub/Baltic-Sea-UFO-Unidentified-Submerged-Object-Update aurait donc fait un faux ! Pas de problèmes avec les gardes-côtes à part des observations de loin donc et Peter Lindberg n'a accusé personne de brouiller l'endroit d'une façon quelconque.

Quelques nouvelles de la troisième anomalie : il y aurait une petite colline sous-marine à environ 400 mètres de la 1ère anomalie au sud, peut-être d'origine volcanique. Cette petite élévation est au point de convergence apparent des deux sillons menant aux 2 autres anomalies. Elle fait environ 28 mètres de hauteur et 275 mètres de diamètre avec une grande crevasse qui semble être cassée ou dédoublée en ce milieu, d'environ 37 à 55 mètres de large et 18 mètres de profondeur. La direction de la crevasse est identique à celles des "sillons". Il est suggéré par ceux qui croient à la théorie OVNI/OANI que ce pourrait être le point d'impact ou de la séparation des deux autres anomalies, si elles étaient jointes. Il a été aussi rapporté (plus une rumeur) qu'il y aurait aussi une ligne inscrite se reflétant sur le côté de l'objet qui pourrait être une marque de gouge (la gouge est un outil comme le burin) qui a frappé ou taillé la colline. (cette information n'a pas encore été confirmée officiellement).

A environ deux kilomètres de la 1ère anomalie, il y aurait une petite montagne de type volcan, sortant du fond à une hauteur de 50 mètres et ressemblant à un volcan classique : il y aurait même un nuage de matières indéfinissables flottant à son sommet : il pourrait s'agir d'un "black smoker", ce qui contredirait les affirmations des volcanologues qui affirment qu'il n'y a aucune activité volcanique dans le Mar Baltique...

Aux dernières nouvelles, le bateau devrait partir vers le 24 août prochain pour une autre expédition.

22-8-2012 : Un très beau petit film de fiction, entièrement tiré des scans pris par l'équipe Océan X et retravaillés par le dessinateur  "Tod Twentytod" :

Quelques nouvelles photos trouvées et dessins-théories attention : aucun des dessins présentés ici ne sont des "fakes", ce sont des propositions, suppositions et remarques demandées par la team à ceux qui veulent bien se gratter la tête comme eux... : 

baltic-ano-pierres.jpg baltic-ano-pierres2.jpg baltic-ano-model1peterlof.jpgaltar-in-the-ice-by-vaghauk.jpg baltic-3dmodel-antejohansson.jpg theory-bauman-robert.jpg

Dans ces derniers dessins, vous pouvez voir les tentatives pour "voir" le sillon et la disposition de l'objet par rapport, ainsi qu'une théorie assez imaginaire faisant intervenir un gros astéroïde en parti composé de matières organiques qui se serait retrouvé à cet éndroit il y a des millions d'années, et qui aurait petit à petit réémergé de la profondeur où il était tombé... Nous avons droit aussi a une intéressante théorie faisant intervenir la géothermie, une nape de magma donc pas trop profonde, et une cheminée d'eaux et de gaz chauds qui sortirait (par intermitence ?) à cet (ces ?) endroit(s)... le flux d'eaux et de gaz bouillants brûlant sur la longueur les roches, et modelant celles-ci par un vortex classique engendré par les courants ou la forme de l'objet... :

baltic-geothermie.jpg

La théorie est difficile à défendre car elle contredit la réalité de la température locale : -1 °C par rapport à la norme de + 4°C. Une résurgence d'eau douce froide gèlerait instantanément à -1°C et se verrait... Un rafraichissement local, en l'absence de glace, nécessite beaucoup d'énergie, comme une centrale pour les échanges thermiques... Dans la mesure où il fait - 0°C au fond des fosses du Pacifique, il y a une forte anomalie thermique ici dans la Baltique à - 90 mètres... mon esprit a aussitôt imaginé une petite théorie (visible dans les commentaires ci-dessous) mais qui n'est que supposition parmis tant d'autres possibles.

baltic-ano-geometric-consistency.jpg

Une analyse géométrique a été aussi faite, semblant confirmer certaines lignes symétriques non naturelles. Une autre nouvelle importante serait (en attente de confirmation) que les pierres en basaltes trouvées sur place seraient issues de l'Atlantique-Sud, rien à voir ici donc !

Une source a indiqué une compilation des articles et évènements sur les fameuses "roquettes fantômes" de la Mer Baltique, qui donne plein d'information, y compris des documents sur des soucoupes volantes soupçonnées d'êtres soviétiques à l'époque, et aussi, entre autres, la destruction d'un avion avec 10 militaires américains au-dessus de la mer baltique par les soviétiques en 1950... toujours un lien éventuel avec ces objets donc et à ne pas éliminer d'office  : http://www.project1947.com/gr/grchron4.htm

MAJ 26-8-2012 : Une expédition est toujours prévue sous peu, naturellement cette date dépend des conditions atmosphériques et d'autres préparations nécessaires. Peter Lindberg a énoncé qu'à cette date, aucun scientifique ne les accompagne sur cette prochaine expédition. Dans un courrier récent, Peter a déclaré que Titan TV a bien plus de 100 heures de matériel filmé qu'ils pourront employer pour le documentaire. Il pense qu'ils feront deux épisodes de 40 minutes qui seront vendus pour être annoncés avant la nouvelle année. Peter a dit que son équipe n'en a pas fini encore avec l'anomalie en disque et ils ne sont même pas allés voir la deuxième anomalie, tellement ici il y a énormément plus de travail à faire. Sa conjecture est que cette histoire ne finira pas cette année. Il y a une perspective possible et très positive pour un accord de recherches en association entre l'équipe de l'océan X et celle de Genesis Quest, un groupe international d'investigateurs, de scientifiques et d'ingénieurs consacrés à résoudre des mystères antiques négligés par la science qui suit le courant principal. Ils regardent pour créer une équipe crédible et capable d'océanographes pour évaluer un grand choix de sujets liés aux énigmes antiques. (partout dans le monde) (https://www.facebook.com/GenesisQuest). Dans un courrier adressé à Ryan Cramer (mathématicien) sur Facebook, il a posé la question « quelle vitesse initiale aurait besoin un objet, si cet objet avait une densité de béton avec un volume de 11300 mètres cubes et une section transversale de 240 mètres carrés, volait dans l'eau et ralentissait à une vitesse de zéro après 1500 mètres ? » (à 85 m de profondeur).  Peter Lindberg a offert une explication alternative au terme « arête », en vous énonçant « peut également se regarder comme une arête qui n'est pas une marque de glissement, mais pourrait être des restes de résidus d'impact… C'est juste une autre manière de regarder le mystère. »

MAJ 30-08-2012 : Un nouvel article dans l'Expressen le 28-8-2012 fait une update pour les lecteurs suédois, et reprend l'essentiel des nouvelles déjà visibles ici. Une déclaration intéressante néanmoins : Volker Brüchert, professeur agrégé de géologie, Université de Stockholm : " Mon hypothèse est que cette structure a été formée il y a plusieurs milliers d'années. ". Le professeur a en effet analysé les premières roches ramenées : " J'ai été surpris quand j'ai recherché le matériel et j'ai trouvé une grande pierre noire qui pourrait être une roche volcanique. Mon hypothèse est que cet objet, cette structure, a été formé au cours de la période glaciaire il y a plusieurs milliers d'années. " http://www.earthfiles.com/news.php?ID=2007

Il semblerait, aux dernières nouvelles, que le navire explorateur partirait vers le 7 ou 8 septembre pour une petite campagne de recherche d'épaves intéressantes pour l'équipe : puisque personne ne veut aider directement pour les anomalies de la Baltique, ils vont continuer leur métier de base : chercher des épaves avec des bouteilles de vins ou champagne (ou mieux) dans la Baltique (comme d'autres chasseurs de trésors en ce moment), pour tâcher de se renflouer financièrement et pouvoir continuer par la suite l'exploration des anomalies, surtout de la deuxième : Dennis Asberg : " we go out from Norrtälje 7 or 8 september, and it is not we were hoping for … we are missing some equipment unfortunately. And now we also look at objects 2 with ROV. We will also look at a wreck which we hope has load of interesting things so we can get money into the project … for that we need now.”

MAJ 31-08-2012 : Une théorie sur un dépôt naturel datant de l'âge de glace a été émise à nouveau par Natalie Wolchover, mais cette nuit, Dennis Asberg nous a fait cadeau de nouveaux scans de l'anomalie principale... qui révèlent de plus en plus un aspect fabriqué ou tout au moins taillé dans la roche. Un nouveau puzzle a essayer d'assembler... (cliquez sur les images pour les agrandir) :

baltic-newscan-upper-object.jpg baltic-newscan-upper-object2.jpg baltic-newscan-upper-object4.jpg 

baltic-newscan-upper-object5.jpg baltic-newscan-upper-object6.jpg baltic-newscan-upper-object8.jpg

baltic-newscan-upper-object9.jpg baltic-newscan-upper-object10.jpg baltic-newscan-upper-object16.jpg

Inutile de dire que ces nouvelles images renforcent le mystère sur cet objet : il semble bien y avoir une impression d'escaliers descendant à l'intérieur de l'objet. Ces images ont prise sur le dessus de l'anomalie, et vous pouvez y voir le métrage concerné grâce à la grille du scaner. L'épaisseur scannée serait estimée à 3 mètres en profondeur.

01-09-2012 : les tentatives pour reconstituer le puzzle donnent ça pour l'instant, mais il y a encore des scans qui n'ont pas trouvé leur place :

baltic-scans-collages.jpgbaltic-scans-collages2.jpg baltic-scans-collages3.jpg

baltic-scans-collages4.jpg baltic-scans-adaptation.jpg baltic-enhancement.jpg

La dernière image est une perspective déformée du 1er scan, qui n'a qu'un titre indicatif mais qui éclaire certains reliefs.

MAJ 06-09-2012 : Une journaliste a lancé un buzz disant qu'il s'agissait d'un dépôt laissé par l'âge de glace en se basant simplement sur les 1ères analyses d'un professeur d'université suédois de deux roches ramassées à proximité de l'objet... rien de très sérieux mais c'est ce qui semble ravir les grands médias... Citation de Dennis Asberg : " So much false rumors ... but I'm getting used to it now. We have not been able to take samples from the object. --- So no one can know what it is. We have only taken samples from the rocks near the object. --- Which is examined. We have a lot of movie time where showing something new and unique. answers from researchers --- have never seen anything like it. What I think ... in my eyes it looks like it may be constructed but if it is I do not know ". Il rappelle ici qu'ils n'ont pu détacher de roches directement de l'objet, mais seulement à proximité. D'ailleurs, les 1ères analyses montrent qu'une roche vient bien de la région, mais en principe d'un endroit dans la croûte terrestre, et que l'autre est du basalte de l'Atlantique Sud !

L'équipage serait prêt pour le 8 septembre, avec un départ prévu sur une épave repérée ayant une potentielle cargaison intéressante financièrement. La deuxième anomalie serait donc visitée au retour de la première expédition "classique". Aux dernières nouvelles, les caméramens de Titan TV ne seront pas du voyage (avec plus de 100 heures filmées, ils auraient déjà de quoi faire largement !), à moins qu'ils ne les rejoignent à leur retour sur les anomalies. Les deux expéditions sont censées être effectuées en une dizaine de jours.

baltic-scans-adaptation2.jpg baltic-scans-collages5.jpg baltic-scan0.jpg

baltic-scanzoom4.jpgbaltic-scanzoom3.jpgbaltic-scanzoom-1.jpgbaltic-scanzoom2.jpgbaltic-scan-montage.jpgbaltic-temperatures.jpg baltic-metallicornot.jpg 

MAJ le 07-09-2012 : Cette dernière image provient d'une analyse de l'internaute Jerry Harthcock :
" These are of the same frame captured in the YouTube video entitled “The Mystery Beneath” @ time 1:44. After considerable study and contemplation, as well as numerous hours reviewing the actual CRV sessions and transcripts, both in the forward and reverse direction, I have come to the conclusion that, with about 99% certainty, there exists a “leaf” covering at least this aspect of the object. 
At least one viewer actually objectified “leaf” (in the forward direction) in her session, and almost all of the remaining viewers uttered the word numerous times in the reverse direction. Moreover, virtually all of the viewers described at least some aspect of the target being “metallic”. When I say “leaf”, in this instance, it means a conformal covering or foil, made from a malleable material, such as zinc, silver, lead, nickle, copper, gold and/or some alloy thereof; or alternatively, some kind of (hydrophobic) resin-impregnated material such as animal hide or woven fabric. It's use goes back at least 5000 years. Think of aluminum foil or a tin plate that you can use to cover the outside of, or conceal, something with. I just hope that the ROV has a “tin-snipper” attachment/tool to cut off a piece and bring it up. " : cet internaute pense qu'il y a une couche d'origine métallique autour de l'objet, qui se serait totalement minéralisée avec les siècles (comme des pièces de monnaie laissées sous l'eau qui deviennent méconnaissables et "pierreuses" à la vue-toucher).

MAJ 08-09-2012 : ils vont lever l'ancre cette nuit prochaine a annoncé un membre de l'équipage. Comme prévu, voici une maquette envoyée par Maxitsmax pour expliquer ce qu'il pense avoir trouvé autour de l'objet et pourrait correspondre à des débris de l'anomalie laissés par l'impact et le glissement. " J'ai pu travailler sur l'image sonar qui à mon sens révèle des informations importantes. Evidement, lors de la découverte de cette anomalie, l'attention des explorateurs s'est concentré sur l'artefact lui-même ce qui compréhensible. Cependant je pense que des éléments dans l'environnement proche de l'objet, de tailles plus réduites, peuvent apporter des informations quand à la nature de l'objet. Je suis plus intéressé par l'archéologie que par la preuve de l'existence d'une vie extraterrestre, hors d'après mes connaissances et l'analyse que j'ai réalisé, il n'y a pas de doute quant au fait que l'objet qui nous intéresse présente les stigmates précises d'un objet en déplacement qui aurait subi une collision avec la surface terrestre. En effet, un objet de forte masse en déplacement dans l'air rentrant en collision avec une surface solide présente des traces qui sont caractéristiques. Je retrouve avec précision ces traces sur le sonar et cela, en écartant à 100% les informations concernant le phénomène de piste précédent l'objet. Ce qui est étrange, c'est que cette colision n'a pu intervenir sur l'eau ( ou bien à une profondeur dans ce cas inférieur à 20-30 mètres) ni sur de la glace. j'ai réalisé un maquette photoshop en surbrillance du sonar, présentant les différents débris que l'on retrouve autour de l'objet, (il y en a bien plus qu'on pense et il s'agit bien d'artefact). Tous coincides avec les lignes de perspective d'un point de collision. En toute modestie, je pense qu'il y a une erreur quant à la composition de l'artefact. on parle de bloc minéral. Par comparaison, lorsque que l'on voit l'aspect minéral qu'on prit des pièces metalliques ne serait-ce que de la seconde guerre mondiale qui ont séjourné dans l'eau de mer 65 à 70 ans, on peut se poser la question sur l'aspect un objet metallique ayant séjourné plusieurs milliers d'années au fond de l'eau et ayant vécu des écarts importants de températures. J’ai souhaité écarter le calcul de la vitesse initiale car l’équation est complexe et les facteurs de celle-ci sont trop incertains. Particulièrement en ce qui concerne la masse de l’objet et l’angle de collision. Concernant l’angle de collision. D’un premier abord, on pourrait penser que l’objet se met à cabrer afin de finir sa course à plat sans trop de dégât. (comme le ferait un aéronef lors de la phase finale de l’atterrissage) et que c’est la partie arrière qui à absorbé le plus de choc (aspect « déchiqueté » à arrière de l’artefact ). Mais aucun indice nous prouve que la partie arrière ne soit pas au final la partie avant, l’objet ayant capoté, suite à un choc frontal, aurait fini sa course sur le dos. La partie actuellement visible serait peut-être le dessous de l’objet. Les artefacts n° 5 et n°6 sont de formes identiques. Le groupe d’artefacts n° 9 présente également un fort intérêt. ". Maxitsmax :

anobaltic1-maxitsmax.jpg

MAJ 11-09-2012 : Le bateau est bien parti comme prévu, nous n'avons plus qu'à souhaiter bonne réussite à l'équipe. Voici quelques nouveaux dessins d'artistes apparus, ainsi que les plus gros formats de scans trouvés. J'ai un peu modifié les paramètres de contrastes et de luminosité sur le scan de la 2ème anomalie qui laisse songeur. :

baltic-scan.jpgbaltic-scan2.jpgbaltic-scan0-2.jpgbaltic-dessin4-peterlof.jpgbaltic-dessin3-stefanmalm.jpgbaltic-dessin2.jpgbaltic2emeanomaly-enhanced1.jpg

MAJ 12-9-12 : Le scan original fournit par Peter Lindberg et Dennis Asberg pour faire des recherches a été évidemment plusieurs fois étudié, zoomé et "enhanced" (amélioré-contrastes/luminosité/élimination de parasites...) et a donné plusieurs adaptations artistiques ou de recherche. La recherche de MaxitsMax, basée sur certains éléments fournis et visibles sur les sites officiels et groupes facebook créés via ou par des fans des explorateurs, ou sur ce blog sur lequel je suis avec attention les progrès de l'équipe depuis plusieurs mois, a reçu un très bon accueil sur les groupes facebook où elle a été soumise, comme d'autres. Cette simple image de recherche a déjà été adaptée dans un petit film sur Youtube ci-dessus... Plusieurs posts ont été repris la concernant et cela est encore commenté par des dizaines de personnes sur facebook... Le public ne doit pas oublier toutefois qu'il ne s'agit que d'hypothèses et de tests demandés par l'équipe Océan X en attendant d'autres confirmations ou infirmations, et que nous les faisons, d'après nos idées propres et héritées des propos des explorateurs,  juste afin d'aider, sans apriori. En voici un autre ci-dessous, tiré du même scan. Je pense aussi que la vérité est peut-être encore ailleurs, là où on ne l'a pas encore vue ni imaginée !


MAJ 15-09-2012 : Suite aux recommendations de la météo suédoise, le bateau de Océan X a dû rentrer au port pour se mettre à l'abri : la houle était trop importante de tout façon et il leur a été impossible de jeter l'ancre, bien qu'ils étaient au-dessus de leur cible. : " At home now, unfortunately it was not good ... weather gods do not want us there. I make a film about it now ... so you understand. - Dennis Asberg - " Dennis Asberg a fait un petit film des conditions météorologiques pour montrer à quoi ils ont dû faire face. Il est vrai que la dépression était très rapide (les restes du cyclone Leslie) et très creuse. ‎"The wind was too much. The waves were too high. Trying to keep Ancylys when we scanning the seabed on the course in 1.5 - 2.5 knots was very difficult, and very ineffective. Anchoring, diving, ROV driving and launching the tender was impossible and very risky. Believe me, we did everything we could to get some results." - Cai Magnusson, Ship Captain, The Ocean Explorer Team, September 14, 2012. Vents trop forts, mer trop haute : ils ont tenté de scanner le fond  avec beaucoup de difficulté et assez inefficacemment, impossible de s'ancrer, de plonger, de lancer le robot ou une plateforme sans risques. Ils ont fait ce qu'ils ont pu pour obtenir quelques résultats. Les premiers symptômes de l'automne polaire sont apparus plus au nord, et il semble évident qu'il n'y aura plus d'expéditions (sauf miracle) avant la fin du printemps 2013... Dennis Asberg semble d'ailleurs l'avoir déjà confirmé et il y aurait une grande conférence à organiser pour octobre 2012. Nous ne savons pas où en est le ou les documentaires de Titan TV ni sur quelles chaînes il sera diffusé.

Des calculs différents sur la masse et le poids estimés de l'anomalie 1 ont été faits et il en ressort que l'objet aurait une masse approximative de 14.400 mètres cubes maximum à 8.000 minimum et que si l'objet est entièrement composé de pierre artificielle style béton ou ciment ou équivalant (concrete), il pèserait environ 20.000 tonnes à 36.000 tonnes (" Here we have found it. Specific weght of concrete per cubic meter is 2400-2500 kilograms(2,4-2,5 tons). Let us take 8000 cubic meters x 2,5 I bet object mass is...nicely around 20 000 tons" Robert Bauman - qui a établi une moyenne de 11.314 mètres cubes et un poids de 27.000 tonnes). D'autres dessins ou recherches sur les scans sont apparus, ainsi qu'une théorie parue en Finlande non traduite, mais les images parlent un peu d'elles-mêmes : la théorie du magma sous-jaccent sous la Baltique y refait surface. Une autre théorie assez élaborée mentionne les migrations du Peuple mystérieux de Dana, qui serait passé par la Baltique précisémment (une carte a été ajoutée en bas avec celle de la théorie atlantéenne très connue) :

baltic-calculpoids.jpg baltic-dessin4-twentytod.jpgbaltic-scan-colorimetryenhanced-j-f-delory.jpgbaltique-finlandais.jpgbaltique-finlandais2.jpgbaltic-anomaly2-lastenhanced.jpgbaltic-anomaly1-lastenhanced1.jpgbaltic-anomaly2-dessin1johnweeks.jpgbaltique-crash-robertbuck.jpgbaltique-2scans-overlay-robertbuck.jpg

Un document officiel de présentation et d'appel aux sponsors a été émis dans beaucoup de langues, ma version a été retenue et la voici en PDF, merci de la relayer, de la diffuser dans votre entourage et en particulier au niveau de vos médias préférés :

ox-letter-french1.pdf ox-letter-french1.pdf

Un message crypté de la part de Dennis Asberg ? (lors du retour du navire) :

MAJ 19-9-2012 : Dennis Asberg, après plusieurs interventions en suédois, a sorti une petite vidéo dans laquelle il donne quelques nouvelles en anglais (voir le lien ici). Voici un petit résumé rapide : Il montre les différents genres de roches qui ont été trouvées sur l'objet ou autour de lui. Celui qui est noir est le plus intéressant, une roche volcanique… et cela n'est pas censé pouvoir être trouvé là. Il se demande : comment est-ce possible ? Il n'est pas possible qu'il y ait eu un volcan juste ici. Il pense que c'est d'avant l'age de glace, il y a 140 000 ans. Également, les roches ont dû tomber sur le dessus de l'objet à cause de la fonte des glaces. Mais les roches doivent avoir été chauffées jusqu'à un certain point… également que d'autres pierres ont une mince couche de noir sur leur surface. Ils vont vendre également un certain pourcentage de casquettes noires Océan X avec sur le haut l'une des pierres noire de l'anomalie... et un certain pourcentage de vestes noires Océan X avec quelques plus petits morceaux de cette roche volcanique cachés à l'intérieur. Ainsi venez et achetez et peut-être que VOUS serez le chanceux ! ! :) Ceci financera leur prochaine expédition.

Détails : 1ère roche : Roche volcanique - molle/possible de la casser en morceaux. C'est totalement noir à l'intérieur. Oxydation apparente au-dessus. Non magnétique. Mais à très haute densité (LOURD). Rappelle de l'acier (avec perte de rouille). Cela a été exposé à une chaleur extrême. Les scientifiques disent qu'il est très improbable qu'il y ait n'importe quel volcan dans ce secteur. 

2ème Roche (granit rouge) Trouvée au centre supérieur de l'objet. Elle est étrange en l'éraflant, elle semble être couverte par une certaine sorte de suie (le feu vif encore ?). C'est « une pierre normale » mais beaucoup ont été trouvées sur l'objetPourrait avoir fini sur le haut de l'objet durant l'automne de la fonte des glaces le " vers le bas". Pourrait indiquer que l'objet est plus ancien que 140,000 années. S'il est plus ancien que ça avec des angles /lignes droits, des coins arrondis tout comme un « plat de dîner » et séparé de la base en-dessous.

Ils ont également remonté quelques échantillons d'argiles pris autour de l'objet. Mais les analyses n'ont trouvé aucun composant étrange, juste de l'argile ordinaire. Les pierres n'étaient pas magnétisées non plus ni radioactives.

" C'est pourquoi nous (l'équipe) voulons VRAIMENT retourner encore. Mais maintenant la saison arrête cet effortL'utilisation de la masse à une profondeur de 90 mètres ne fonctionne pas. Durant l'automne et hiver, des tentatives seront faites pour obtenir l'accès aux outils appropriés mais les ressources sont trop limitées jusqu'à présent. "

on a recueilli beaucoup d'échantillons (de l'argile ordinaire - non radioactive), un type de "roche blanc-jaune" à l'air étrange (aucun autre détail sur ce dernier). Pourquoi y a-t-il ce beaucoup de ces roches étranges autour de cet objet et seulement ? Étrange !

« Ce qui je ferai maintenant : Essayer d'obtenir des ressources de la ligne de vêtements. Quand on recherche des épaves, il y a une évaluation de la réelle valeur de ce qui est  ». « L'objet n'a pas de « valeur » en tant que telle » (seulement des dépenses). Il y a besoin d'obtenir de l'argent d'autres façons. 
La possibilité de trouver un échantillon dans l'un des vêtements en en achetant sera disponible sur la boutique en ligne. ". Il aurait été aussi question d'une conférence organisée sur un paquebot de croisière en octobre ou début novembre, peu de précisions pour l'instant. 

Que penser de ces analyses ? Pas de magnétisme : la théorie de la météorite se trouverait renforcée pour certains, d'autres ajoutent : une météorite trouvée et façonnée, creusée et utilisée ensuite par l'homme. D'autres rebondissent sur certaines roches très dures utilisées et façonnées mystérieusement par les anciens, telles la lydite ou basanite, l'obsidienne. Des matières comme les anciens ciments égyptiens ou romains sont citées aussi. A noter que les températures nocturnes baissent déjà considérablement et que le peu de salinité de la Baltique (et plus encore du côté du golfe de Bothnie) fait que cette dernière gèle en surface (banquise) chaque hiver, et que nous ne sommes déjà pas loin de ces températures basses... (on prévoit des premières gelées blanches en plaine en France la semaine prochaine...).

baltique-etudefissure-endroit.jpg baltic-draw-j-f-delory.jpg

MAJ 26-09-2012 : C'est une très bonne nouvelle qu'avait un peu caché les plongeurs jusqu'à présent : lors de leur deuxième voyage sur l'anomalie (et donc non loin de lui), leur sonar a repéré ce qui ressemblait à une épave... Là, l'équipe a découvert une épave intacte avec une figure de proue. Dennis Asberg : " Nous avons envoyé des plongeurs nager à l'intérieur de la soute et ils ont trouvé ça... il y avait beaucoup de ces bouteilles. Nous avons ramené beaucoup d'entre elles, nous en avons rapporté environ 21 bouteilles à bord - 11 étaient intactes et 7 étaient potables. "

Il s'agit probablement du navire de luxe Astrid, de pavillon Suédois et ayant son port d'attache à Stockholm, chargé de vin de Porto, de vin de Madère et d'assortissements, entre autres choses. Les vins ont probablement été mis en bouteille à Stocholm et peut-être envoyés à Saint-Petersbourg. Le navire est soupçonné avoir été coulé par un sous-marin allemand vers 1916-1917.

Dennis Åsberg, Ocean Team : " J'ai goûté un peu et le goût dans ma bouche est resté toute la journée, en fait. Fantastique ! Je n'ai jamais bu quelque chose comme ça. C'est bon. " Selon Åsberg, trouver des acheteurs ne sera pas un problème car de nombreux collectionneurs seraient intéressés par un tel rare vin d'excellente qualité avec une histoire de 100 ans. Il dit que le vin découvert atteindra un prix proche du Champagne aux enchères pour plus de $ 29 000 dollars US par bouteilleNews NTD, Stockholm.

YH : Voici la vidéo expliquant les choses, et je vous rappelle au passage la bouteille soi-disant trouvée sur l'anomalie (et d'ailleurs filmée) lors de ce voyage... à mon avis un hommage à l'anomalie qui leur à permis de trouver cette cargaison, qui va leur permettre de retourner peut-être plus rapidement que prévu sur les anomalies... le temps de vendre les bouteilles, de faire le point et d'attendre que le mauvais temps tempétueux (et celui à venir) se calme dans la région. Les glaces étant encore très loin grâce aux fontes records de cette année (triste à dire) et un temps plus clément prévu sur octobre pourraient permettre une dernière expédition annuelle... quoiqu'il en soit, le moral n'était pas si atteint qu'on le pensait et l'équipe nous réserve probablement d'autres surprises sur l'anomalie elle-même. D'autres études et dessins sont apparus depuis la dernière mise à jour, vous les trouverez au-dessus à la suite des dernières photos. En cherchant attentivement, j'ai trouvé des traces officielles de l'Astrid : coulé en 1916 par un U-Boat22 alors qu'il se rendait en Finlande, je ne dirai pas où précisémment pour ne pas faciliter d'éventuels concurrents de Océan X et je conserve donc cette source...

 

MAJ 30-09-2012 : Dennis Asberg a révélé que l'anomalie 1 avait été testée question magnétisme et qu'elle ne l'était pas.

baltique-scan3d1-official.jpg

Marc-Philippe Evrard a continué de tenter d'améliorer le scan de la deuxième anomalie, voici son dernier résultat, il n'ira pas plus loin :

baltique-anomaly2-scan.jpgbaltic-ano2-evrard-mp.gifbaltique-anomaly2-zoom.jpg

Robert Bucks lui s'acharne (avec raison) sur les images du ROV de l'anomalie et penche de plus en plus sur une construction ou les débris d'un bateau relativement moderne, y inclus du métal, mais il regarde aussi l'hypothèse d'un crash (mais le glissement d'une ou plusieurs épaves navales sur une pente pourrait-elle peut-être aussi provoquer ce genre de sillon ?). " This 90 degree Piece is sticking Straight up from the Anomaly, and is at an astounding Precision 90 Degree angle. This is NOT Stone. I'd Stake my Life on it.- The more I look at this 9th Image, The more I'm taken away from the thought of the Anomaly being an Asteroid or Simple Man Worked Stone Structure. Dennis Said "Do you see now we have found something Unique?" This must be Unique indeed. But I see Metal in this Sonar Image ! Has to be ! ". 3 objets différents sont visibles sur ce scan, et il pense que celui du milieu pourrait être proche d'une vanne ou d'un coude de pipeline (voir photos - toutes les photos peuvent être agrandies en cliquant dessus), ce qui nous amènerait une hypothèse reliée au pétrole (plate-forme coulée ou ancien puit rebouché ?) : 

baltique-3dscans3-rbuck.jpgbaltique-3dscans-rbuck.jpgbaltic-robert-buck2.jpgductile-iron-pipe-fittings-90-degree-elbow.jpgwear-resistant-pipe-elbows-for-pneumatic-conveying-16064-2378451.jpgbaltique-crash-robertbuck-1.jpg

Robert Bauman attire l'attention sur certains détails et pense voir des structures construites également, et même du "câblage"... :

baltic-robert-bomanbv.jpgmeringue-rbauman.jpg

D'autres beaux dessins et images artistiques sont apparues, les voici à titre indicatif (Hauke Vagt sur l'Anomalie2 - une théorie dessinée de Reima Suvisuo - art-by Twenty-Tod  :

baltic-2anomart-haukevagt.jpgthese-art-reimasuvisuo.jpgbaltique-art-bytwenty-tod.jpg

MaxitsMax m'a envoyé un autre document concernant une recherche de comparaison de traces avec plusieurs sites de crashs d'avions connus. Devant la taille de la documentation que nous commençons de notre côté à avoir sur nos différentes hypothèses, et en particulier celle du crash, je vais ouvrir une page spéciale " Recherches et Théories SFH sur les Anomalies de la Mer Baltique " dans laquelle je mettrais nos propres travaux. J'ai moi-même commencé à travaillé sur un découpage-remontage des scans originaux mis à l'époque par Dennis Asberg dans un petit groupe à part (il y en a plusieurs sur Facebook) car d'autres détails y apparaissent... et personne ne s' en sert... Cette nouvelle page sera opérationnelle sous peu, j'attends encore de la documentation de MaxitsMax. Il y aura un lien ici aussi.

Yves Herbo pour mon avis : Donc, probablement pas d'OVNI " classique" (ou alors un Vimana se déplaçant dans la lave (comme dans tout autre fluide) et ayant eu un problème il y a des milliers d'années !), mais peut-être les traces de cette mystérieuse civilisation engloutie en Mer du Nord il y a au minimum 10000 ans (ou entre -130000 ans (traces de néanderthaliens, pas de glace et + chaud à cette époque qu'aujourd'hui, et un lac) et -60000 ans (retour des glaces puis repli) et -20000 ans et -10000 ans (création de la mer Baltique par débordement du lac)), ce qui prouverait une fois de plus la réalité des vieilles légendes - et surtout que l'homme a construit et créé des habitats et civilisations beaucoup plus tôt que ce que nous avons trouvé sur la terre ferme...). En tout cas la structure semble bien être faite de pierre, même si certains y voient (au sommet à travers les crevasses) du bois ou du métal (a été démenti à priori). D'autres pensent que l'objet pourrait être si vieux que le sédiment l'a entièrement recouvert d'une couche pierreuse mais qu'il pourraît être en métal et peut-être provoquer des perturbations magnétiques locales. En regardant du côté de l'Ecosse et de ses Forts vitrifiés (http://logos_endless_summer.tripod.com/id139.html), on ne peut que se demander s'il n'en s'agit pas d'un. Autres idées : Vaisseau-spatial-astéroïde (une combinaison des deux) ?... L'objet de Tunguska de 1908 qui a finalement atterrit là (d'où la luminosité visible jusqu'en Europe de l'Ouest à l'époque) ? Très vieille cheminée volcanique (ou four préhistorique ?) ou encore champignon géant fossile comme l'ont suggérés certains ! Les idées foisonnent de partout pour aider les explorateurs à identifier ce qu'il y a à environ 90 mètres sous la surface de la Mer Baltique... et au vu des dernières découvertes et déclarations, je me demande s'il ne s'agit pas de rampes de lancement d'ogives que les allemands ou les russes auraient tenté de construire directement sous l'eau dans les année 40 ou pendant la guerre froide, à moins que les alliés de se soient débarrassés du matériel encombrant des nazis dans les eaux internationales, pas très loin dans la Mer Baltique par mesure d'économie... pas grave la pollution... ou encore des rampes antiques utilisées pour construire un temple (ou pour lancer des vimanas ?)... 

Déclaration de Océan X - Contacts : ox-letter-french1.pdf ox-letter-french1.pdf  - Plusieurs langueshttp://thebalticanomaly.se/media-letters/

Traductions fr et commentaires Yves Herbo SFH MAJ 09-10-2012 - FIN DE LA SUITE 1 - Merci à tous pour vos commentaires ci-dessous !


baltic-ano2.jpg baltic-ano3.jpg baltic-ano.jpg


map-80000ans-these.jpgmapworld-200000ans.gifmigrationspeuple-de-dana.jpg

 Cartes théorie atlantéenne - 80.000 ans avant maintenant et - 200.000 ans avant maintenant - les 3 migrations du Peuple de Dana

FAIR USE NOTICE: These pages/video may contain copyrighted (© ) material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. Such material is made available to advance understanding of ecological, POLITICAL, HUMAN RIGHTS, economic, DEMOCRACY, scientific, MORAL, ETHICAL, and SOCIAL JUSTICE ISSUES, etc. It is believed that this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior general interest in receiving similar information for research and educational.

Recherches icihttp://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/recherches-et-theories-sfh-sur-les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

Suite ici : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique-suite-2.html

Yves Herbo sur Google+

ufo ovni alien MHD mystère interviews environnement archéologie prehistoire nucléaire volcanisme séisme arctique

Commentaires (190)

yvesh

Excusez-moi, mais vous n'êtes pas sur la bonne page... les dernières mises à jour sont ici : http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

et aussi en bas de la page d'accueil du blog : il y a la même chose sous forme de 3 magazines plus faciles à lire...

mexem
  • 2. mexem | 01/01/2014

Dans la lignée des vaisseaux intergalactiques imaginés dans Stars Wars celui trouvé en mer Baltique pourrait s'y intégrer parfaitement. Il est crédible dans sa forme et donc dans son avancé technologique avec son poste de pilotage ou poste d'observation (la forme bombé en cercle sur les photos de l'objet trouvé) si je laisse parler mon instinct, pour moi c'est un vaisseau venant d'une autre galaxie donc d'une autre planète qui est sur sa piste d'envol et qui a été abandonné à l'époque par ce qu'il ne marchait plus, ou il lui fallait des pièces de rechanges venant de sa planète d'origine qui ne sont jamais arrivé puis le climat à changé sur Terre : eau glacière .... irruption volcanique unique près de sa base de décollage ? bref, un vaisseau hors d'usage. Donc des êtres venant d'une autre galaxie auraient implantés quand il y avait ou pas des premiers hommes sur Terre une base. Ce qui ne me parait pas surréaliste. Les photos de l'objet devraient être montré à des spécialistes en aéronautique spatiale et il faudrait leur demandé si cet objet par a forme et sa conception peut tout simplement volé en n'oubliant son énergie motrice et sa mode de fonctionnement. Ensuite il faudrait faire une modélisation 3 D de l'objet informatiquement puis en faire une maquette en résine et étudié tout son aérodynamisme et autre test fait dans l'aviation. Calculer la puissance énergétique qu'il faudrait pour le mouvoir dans l'air en fonction de son poids. Mais au stade actuel des recherches, une estimation du poids approximatif de l'objet a t'elle été faite?

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/01/1388586053-1360378826-thr0007.jpg

eroraKic
  • 3. eroraKic | 12/03/2013

Hi, thought I should introduce.... me!

yvesh

Merci pour votre commentaire mais pourquoi avoir mis ça à la page 1 sans lire la suite ? : http://www.sciences-fictions-histoires.com/pages/ecrits/les-anomalies-de-la-mer-baltique.html

Seb
  • 5. Seb | 23/02/2013

Salut à tous c'est vraiment hallucinant ce truc !
Moi je propose soit :
une "arche" pour la civilisation avant nous (qui aurais alors été voué à l'échec)..

Peut être qu'il y a juste une personne à l'intérieur (morte ou en cryostase) qui devait perpétué l'espèce.. ?
..Peut-être tout un peuple

Soit une " maison" de sirène... (non sérieux, j'ai regarder le reportage sur Discovery c'est... regardez) parraît qu'ils aiment traîner par là.. En tout cas avant que la Marine américaine ne fasse ses testes LFAS..

Soit ben ouais.. un ovni.. :)

yvesh

En fait il y a une autre page Suite 2 pour les anomalies, mais je me demande si je ne vais pas recopier les commentaires les plus intéressants des deux premières pages dans le regroupement.
Oui je connais Mr Haramein qui a repris à son compte beaucoup de théories de Mr von Daniken et Mr Sitchin ... non, je ne vois pas trop de nouvelle vision de sa part mais comme beaucoup, une influence des prédécesseurs dans ce type de recherches, en particulier tout ce qui touche à l'archéologie et les anciens. C'est surtout une personne qui, comme Maussan, vit de conférences et de publications de textes récents ou anciens... S'il a de nouvelles propositions ou preuves, je ne l'ai pas vraiment ressenti comme telles (j'ai visionné deux de ses conférences sans vraiment y trouver du vraiment "neuf" ou inédit... : les artéfacts montrés sont prétés par des musées et déjà connus).

Jérôme
  • 7. Jérôme | 10/10/2012

Bonjours,
yvesh connais-tu Nassim Haramein? Ses travaux sont très intéressant et surtout il nous offres une nouvelle vision...
Je sais que ca n' a rien a voir mais bon vu que pour l' instant ca stagne du côté des anomalies je me suis dit que ca relancerait un peut la discussion.

yvesh

Bonjour !

Il en est question dans cette interview en suédois que j'ai traduite à peu près lisiblement :) - La page Suite 1 étant déjà saturée (elle a été regroupée avec les autres ailleurs), une suite 2 est sortie ici ;) : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/des-nouvelles-de-la-mer-baltique-suite-2.html

david
  • 9. david | 09/10/2012

bonjour a tous, yvesh a tu des news sur le reportage que titan a produit. merci pour ton boulot, je viens tous les jours jeté un petit coup d œil voir si il a des news ;)

Jérôme
  • 10. Jérôme | 05/10/2012

Bonjour,
même si l' anomalie n' est pas d' origine terrestre (ca serait trop beau) je pense qu' elle nous donnera des indications d' une autre histoire, peut être que les mentalités changeront et les livres d' histoires...mais pour ca faut beaucoups de temps a moin qu' une découverte incontestable vienne accélérer tout ca.
Je me demande ce que ca changerait d' avoir une preuve incontestable que ce soit d' une autre histoire ou d' extraterestre. comment le monde réagirais?j' essaye de me projeter mais j' ai du mal...

yvesh

En effet, j'ai déjà moi-même fait un petit article il y a un bon moment sur ce fameux cratère :
http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/le-mysterieux-cratere-patomsky-en-russie.html

Non, nous avons aussi des films et photos prises par des avions militaires, analysés et certifiés scientifiquement : ils sont réellement indiscutables, justement... en voici un exemplaire ici, http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/ovnis-et-la-pathologie-de-la-raison-d-etat.html mais vous trouverez aussi sur mon blog une photo prise en france et dont le film a été analysé par un organisme scientifique officiel très reconnu et certifié sans trucage (date des années 70 : moins de possibilités de trucages chez les gens n'est-ce pas ?)... parmi d'autres et aussi des enregistrements radars (avec des analyses météo contredisant les possibles "inversions de températures" perturbant les radars), des traces physiques sur le sol (dont certaines analysées et prouvant une action physique extérieure à l'environnement normal (micro-ondes notamment) et sur des témoins...

Il y a donc réellement, et déjà depuis un bon moment, des films et vidéos indiscutables et reconnus, y compris par les autorités (ou en faisant partie professionnellement), voir le rapport Cometa juste pour la France... si ces films et photos avaient été déclassifiés immédiatement dans les années 50, 60, 70, il est évident que les médias en auraient parlé tous les jours jusqu'à ce que l'Etat se prononce officiellement... en les déclassifiant 30 à 50 ans après (dates "légales" décidées unilatéralement par l'Etat sans avis de sa population, logique très "démocratique"...), l'impact est réduit à néant et les gens d'aujourd'hui ont dans leur tête le fait que "tout peut être truqué de nos jours...", sans réfléchir que ces originaux ont été pris à une époque où les ordinateurs personnels étaient très rares, les logiciels et moyens de trucages encore plus ^^ en plus, les trucages sur pellicules sont beaucoup plus faciles à déceler que sur le numérique...

Personnellement je ne prends pas les simples lueurs dans le ciel comme "phénomène ovni" : je ne privilégie que les objets non lumineux, lumineux mais de jour, de prêt ou ayant une forme distincte, un traject distinct, ou de nuit très proche (permettant de distinguer autre chose qu'une simple lumière) ou au sol... je ne trouve pas probant non plus tous ces triangles formés de trois points de lumière orange signalés partout la nuit... beaucoup de réflexions (voulues ?) de lumières à travers des vitres d'après mon analyse...

Ce que j'ai vu moi-même n'était pas non plus une simple lueur dans le ciel mais bien une grosse sphère blanc-laiteux qui est passée à une 20aine de mètres au-dessus de moi... c'est indiscutable pour moi, mais je comprends très bien que ça le soit pour ceux qui n'ont rien vu DE PRET...

En ce qui concerne les anomalies dans la Baltique, j'y écris que je ne suis pas convaincu de la possibilité "OVNI extra-terrestre" (à moins que la théorie du crash soit confirmée et que l'on découvre vraiment un élément non-terrestre bien sûr, ce que l'on ne peut objectivement rejeter à 100% à l'heure actuelle). Beaucoup d'autres possibilités, et plus terrestres justement, sont devant cette théorie, y compris d'ailleurs la possibilité que nos anciens bien terriens aient découvert les moyens de voler bien plus tôt qu'on ne l'imagine (les maquettes d'avions antiques nous y incitent, ainsi que les fameuses cartes inexplicables de Piri Reis...), mais qu'ils n'avaient peut-être que quelques prototypes... qui se sont crashés dans la Baltique ! Qui sait ? La théorie volcanique est celle que je retiens le plus pour l'instant pour être réaliste à 100%, celle d'engins volants, naviguants ou de constructions/aménagements de grottes par un peuple préhistorique X (Atlantes, hyperboréens..., néandertalien, denosovien, etc...) est la seconde d'après les traces d'angles à 90 degres et autres mentionnées...

Vortex
  • 12. Vortex | 05/10/2012

Bonjour Yves
Déjà merci beaucoup pour cet investissement .. Un réel plaisir à suivre régulièrement la suite de ce mystère... Je recherche également beaucoup de réponse... J ai trouvé également cette info sur ce lien http://french.ruvr.ru/2012_10_03/90078348/ le mystère du cratère patomsky en Sibérie.autre mystère du même genre que la baltique . Maintenant meme si on a tous était plus ou témoin de lueur étrange dans le ciel nousne pouvons affirmer aujourd hui que se sont des ET, une explication scientifique ou militaire est toujours possible et nous n avons pas à ce jour une vidéo réellement indiscutable, un simple amateur peut aujourd hui réaliser énormément de trucage vidéo...

yvesh

Je pensais la même chose de mon père tant il m'a paru très "terre à terre" toute sa vie mais maintenant qu'il a presque 82 ans, je m'aperçois qu'il s'est posé le même type de questions que beaucoup de gens à l'esprit "ouvert" toute sa vie, mais seulement dans sa tête... il avoue lui-même qu'il a "mit de côté" certaines coïncidences étranges dans un coin de sa tête toute sa vie, pour faire comme tout le monde... donc, on n'en sait rien du tout ! les indiens d'amazonie qui verraient débarquer des aliens seraient mieux préparés ? Non, je ne pense pas, mais l'homme a des facultés d'adaptations surnaturelles :)

yvesh

désolé Buzz, un prob de lien...le voilà : http://www.youtube.com/watch?v=jsX8WuZ9_iE
En ce qui concerne le 21-12-2012, et le calendrier maya... j'ai lu plusieurs fois (sans y faire trop attention) que plusieurs théologiens, spécialistes religieux donc, affirmaient que l'on n'était pas du tout en 2012 mais en 2011 en ce moment : les bidouilles des papes avec les calendriers... ceci juste pour faire relativiser aussi sur notre notion du temps... qui est certainement fausse si on se fie à certaines découvertes scientifiques ^^...

- on vient apparemment de découvrir ce qui ressemble à un calendrier à Cuba... on ne parle pas des calendriers incas, mais ils existent aussi... sans parler des Chinois...

- On sait en effet qu'il y a eu déjà plusieurs "fin du monde" - ou tout au moins, c'était le fin du monde des êtres vivants à ces périodes, en grande majorité - le monde Terre est resté intact, mais il est vrai que c'est un monde déstabilisé et "fissuré" (il faut être réaliste)... l'une de mes premières questions serait : l'intelligence évolue-t-elle plus vite après chaque "fin du monde" ? ma réponse : oui, indéniablement : notre propre civilisation le prouve. Notre civilisation a-t-elle évolué suffisamment vite pour réussir à contrôler ces fins de cycles naturels ? je pense malheureusement que non et c'est même un peu l'inverse (à cause de notions purement matérialistes comme l'argent par exemple). Reste-t-il du temps pour inverser les choses ? Oui, jusqu'à la dernière seconde de ce calendrier :)

Je pense que les calendriers mayas sont un témoignage, un avertissement et une aide pour leur futur, mais un calendrier local terrien ne peut avoir la priorité sur le grand calendrier galactique. Ce qui doit arriver arrivera de toute façon.

david
  • 15. david | 04/10/2012

bonjour,yvesh et a tous le monde juste pour dire que j aimerai que ce sois réellement un engin venu d une autre planète mais je croie malheureusement que les humains ne sois pas prêt un exemple ma grand mère qui a 84ans serais t elle prête a ça ou tout autre personne de l ancienne génération a mon avis faudra encore attendre au moins 20 ans

buzz
  • 16. buzz | 04/10/2012

Bonjour ,
Je n'ai pas retrouvé la video youtube du lien ( le message de Dennis)

A propos du calendrier maya , au mois de mai un certain William Saturno a découvert un très ancien calendrier maya qui va au-delà ( en effet ) de la date du 21/12 .
http://www.huffingtonpost.com/2012/05/10/maya-painting-xultun-glyph-mayan-calandar_n_1506830.html
Mais il ne faut pas oublier qu'avant le "cinquième soleil " d'autres cycles de 4000 ans environ ont existé .
Ce que dit la mythologie maya c'est que ces fin de cycle se déroulent de façon cataclysmique . Ce n'est pas la fin DU monde mais c'est la fin d'un monde . le passage au "6e soleil" pourrait donc être agité :
http://www.dinosoria.com/calendrier_maya.htm

" Le premier soleil, Matlactli Atl : durée 4 008 années. A cette époque vivaient des géants. Le premier soleil fut détruit par l’eau.
On lui a donné le nom d’Apachiohualiztli (inondation, déluge). Les hommes furent transformés en poissons. Un seul couple survécut et repeupla la Terre. D'autres disent que sept couples se cachèrent dans une grotte en attendant la fin du déluge. Ils repeuplèrent la Terre et furent adorés comme des Dieux par leurs nations ..."

" Le second soleil, Ehecoatl : durée 4 010 années. Ce soleil fut détruit par Ehecoatl (le Serpent du Vent) et les hommes furent changés en singes.
Un homme et une femme furent sauvés de la destruction..."

" Le troisième soleil, Tleyquiyahuillo : durée 4 081 années. Ce soleil fut détruit par le feu. Les hommes qui descendaient du couple rescapé du second soleil, mangeaient un fruit appelé tzincoacoc ..."

" Le quatrième soleil, Tzontlilic : durée 5 026 années. Les hommes moururent de faim après un déluge de sang et de feu..."
Le symbole du cinquième soleil est le visage de Tonatiuh, le dieu-soleil. Sa langue fait voracement saillie, symbolisant la soif de sang et la faim de cœurs humains du dieu. Il apparaît à l'intérieur du symbole Ollin qui signifie "mouvement".
(...)
"Pourquoi le soleil du mouvement ? Parce que selon les inscriptions: " au cours du cinquième soleil, la Terre se mettra en mouvement et nous périrons tous".

Mais chacun sait que ce n'est que de la mythologie , même si les apparitions de Fatima ou d'Akita font allusion au soleil ou au "feu du ciel"

La raison est largement supérieure à la foi . Il n'y a qu'à voir à quel point notre civilisation rationnelle se porte bien en ce moment . :)

Jérôme
  • 17. Jérôme | 03/10/2012

Avec la technologie actuelle (smart phone et autres)on aura de plus en plus de preuves de leur visite.
Mais sommes nous prêts a acceullir les changments que ce type de révélation entraine?Ca provoquerais un tsunami dans les croyances, religions, les piliers qui constitue notre société actuelle serait renversé.Un tel bouleversement ne sait jamais produit dans l' histoire il est donc impossible de faire une estimation quelconque de ce qui pourrait ce passer et je pense que c' est pour ca que les états,nos dirigeant se montre discret a ce sujet car pour moi ils savent qu' ils sont la mais ils savent aussi qu' il ne savent pas comment réagirait l'être humain et pour éviter une panique général de la population et garder les marchers boursier en état ils ne disent rien.
Je ne comprend pas qu' il n' y ai pas plus d' engouement a ce sujet, ca devrait nous passionner et pas nous faire peur.
Si l' esprit de l' homme n' est plus tourmenter par son passer il pourra se tourner vers son avenir et découvrire de nouvelle chose sans s' attarder sur ce qui fut.

yvesh

Bonjour Jérome

Nous possédons déjà des faits incontestables avec des preuves : parmis elles, les analyses de plantes et terre suite à un atterrissage avec témoin, avec traces, en France existent et sont reconnues scientifiquement : il y a des preuves de modifications organiques par "probablement l'action de micro-ondes spécifiques" : ce simple fait devrait suffire pour argumenter sur tous les témoignages sérieux de pilotes, de spécialistes et même parfois de foules... mais non ! On nous dit : si ils voudraient être reconnus, ils iraient au-dessus des grandes villes se faire voir... mais ils l'ont fait ! ils ont même atterri dans des jardins de gens, survolés les centrales et installations militaires et se sont même amusés à faire peur à des troupes entières si on regarde certains rapports... ça a changé quelque chose ? oui, un peu plus de gens se sentent concernés au fur et à mesure des années : le fait certain est que ce genre de phénomène, à l'heure actuelle, doit être vu (et de prêt !) pour être accepté à 100%. Et il est certain que cette simple preuve personnelle "change" la conscience de la personne et modifie à jamais sa perception du monde : qu'en serait-il pour une "révélation" subite pour une majorité du monde en même temps ?

Les mythes et légendes sont déjà considérés comme ayant une part de vérité, c'est leurs interprétations diverses qui rendent les choses compliquées... d'un autre côté, s'il n'y avait plus de légendes ou de mystères, d'inexpliqué, l'être humain s'ennuierait peut-être aussi un peu trop :)

En ce qui concerne le calendrier Maya, je signale que l'auteur principal de cette découverte (David Stuart) à modifié son premier rapport (celui évidemment repris par tous les médias) en disant qu'il avait commis une petite erreur : la date du 21-12-2012 a bien été trouvée finalement dans le même calendrier en question, mais ce roi en a fait un autre (un autre cycle donc) qui continu jusqu'en 5125 (d'après David Stuart)... autrement dit, la logique aurait été plutôt de dire qu'un roi, à cause de ses propres problèmes, à modifié les règles et calendriers à l'époque... ce qui ne change donc rien aux légendes originelles : ce roi a modifié l'histoire réelle et les légendes, mais son "apport" n'est pas à prendre en compte pour la légende en elle-même à mon avis...

Jérôme
  • 19. Jérôme | 03/10/2012

Bonjour, a l' heure actuelle il ne s' agit plus de "croire ou pas" il y a beaucoup de documentations des astronautes , des commandants de l' armée de l 'air et bien d' autres parlent.
Il faut ouvrir les yeux et pour que ca arrive il faudrait un fait incontestable avec des preuves et c' est pour ca que je suit ce blog, j' espère que enfin le doute soit levé pour le plus grand nombre d' entre nous, que la provenance de l' anomalie ne soit pas terrienne ca serait formidable, ca ferait peur mais ca changerait énormément de choses.
Les mythes et légendes deviendraient réalité l' inexpliqué expliqué ! et je vais plus loin et si l' anomalie faisait partie du 21.12.12 prise de conscience universelle ca pourrait être la révélation que ces anomalies ne sont pas d' ici.
Bien qu' il semble que le calendrier maya continue jusqu'en 5125je crois...

yvesh

Dans la mesure où je pense que cette vidéo est extraite de celle mise en ligne par Dennis lui-même ici : http://www.youtube.com/watch=jsX8WuZ9_iE&feature=share
ce n'est pas un fake. Mais il faut ajouter qu'ils rentraient d'au-dessus de l'anomalie sans avoir pu y rester à cause de la tempête et qu'il était un peu d'humeur "spéciale"... compréhensible. Autre chose : il ne faut pas non plus trop en rajouter, il n'a pas prononcé spécialement le mot extra-terrestre ni ovni, mais qu'il était sûr qu'il existait des autres intelligences dans l'univers... ce que les mathématiques confirment d'ailleurs statistiquement et que ne dénient pas de grands cerveaux scientifiques actuels... j'affirme aussi d'ailleurs la même chose de mon côté, parce que j'ai été témoin direct et que cela me suffit en toute honnêteté pour en être certain...

Il est convaincu, je suis convaincu et d'autres aussi, d'autres non et d'autres ont peur que ça soit vrai ou même possible... est-ce vraiment important ? je n'en suis pas sûr : les choses existent avant d'être découvertes et acceptées par l'ensemble de l'humanité (ce qui peut mettre longtemps)... et aussi, contrairement à ce que beaucoup pensent, je ne crois pas que le nombre soit important : même si une" mémoire collective" existe (ce que je crois et que je nomme plutôt "mémoire-cache humaine" personnellement), l'Histoire (et nos différents "dieux") nous a prouvé qu'un homme, placé au bon endroit au bon moment pouvait faire basculer le monde à lui seul... et je sais que "quelque chose" derrière la destinée de chacun peut intervenir et faire en sorte que certaines choses se produisent aux bons moments...

Bon, je ne vais pas insister sur le sujet, même s'il est important et que c'est parfois l'occasion de partager quelques idées ;)

A bientôt J.o

J.o
  • 21. J.o | 02/10/2012

Bonjour tout le monde!
Yves, quel degré de sérieux doit-on donner au message "crypté" de la part de Dennis Asberg que l'on peut voir sur ton site (un peu plus haut)
Le principal intéressé le cautionne-t-il? (puisqu'il est sur YouTube...)
Dans l'affirmative il est pour le moins troublant qu'il se permette de telles affirmations (surtout en ce moment) sans avoir une preuve formelle de l'origine extra-terrestre de ce qu'ils ont trouvé..
Si le message est un fake (on dit comme ça?) je pense qu'il devrait être enlevé. (simple avis)
À bientôt!

yvesh

Les plongeurs ont déjà admis ne pas avoir tout dit précisément à cause du contrat signé avec Titan TV... donc oui je pense qu'ils ont trouvé autre chose qui est gardé secrète pour l'instant. Question qualité d'images, ça ne va pas être évident à mon avis en effet, à priori les images vont devoir être pas mal retouchées et améliorées pour passer à la télé, il va y avoir de la 3D et des nombreux scans et images sonars que nous n'avons pas vu... nous verrons bien mais comme le dit l'équipe : ils ne savent pas ce que c'est aujourd'hui encore, ce n'est donc pas ces films qui vont trouver la solution tout seuls mais vont seulement tenter d'attirer l'attention des scientifiques et du public, tenter d'avoir des aides matérielles et financières, c'est le but principal de ces films.

Jérôme
  • 23. Jérôme | 24/09/2012

Bonjour, oui je suis d' accord ils ont 100 heures d' enregistrement pour deux fois 45 min mais Il n' y a pas de visibilité dans l' eau ils ont filmé quoi?
Ils vont montrer une grosse pierre en disant on ne sais rien de ce que ca peut être...pas très intéressant donc pour moi ils ont sûrement quelque chose de spécial a dire et ou montrer sinon je vois pas l' interet de ce docu enfin si ce n' est peut être de faire connaitre l' anomalie...

yvesh

Titan Tv a enregistré plus de 100 heures de videos pour deux docu de 45 mn... ils ont de quoi faire en effet et choisir... les formules ne peuvent être exactes à mon sens sans savoir les matières en jeu, si c'est creux ou rempli, ou même un angle possible de chute, une vitesse... toutes les données sont des chiffres "à la louche", y compris les dimensions de l'anomalie 1...les 4 mètres d'épaisseurs ne sont pas sûrs ni peut-être constants sur toute la surface : il y a des trous, des creux et des bosses : la masse est incertaine à mon sens...

En ce qui concerne l'article repris par Aera51, c'est un peu dépassé et très spéculatif : tout l'équipage du navire explorateur a bien vu 5 navires de l'OTAN qu'ils ont croisé, ils ont même correspondu par radio mais sans plus... Peter Lindberg a été clair : ce sont des rumeurs et il n'y a aucune interférence ou intervention d'un état quelconque (ils auraient bien aimé en avoir de la part de la Suède mais même pas...)... j'en ai déjà parlé sur les pages au-dessus (et la 1), il n'y a rien eu de nouveau à ce sujet depuis juin !... les annonces de "manoeuvres navales" surprise ou pour immobiliser l'équipe sont très stupides quand on sait que ces mêmes manoeuvres existent depuis 15 ans minimum aux mêmes dates et aux mêmes endroits, c'est vérifiable très facilement... une chose est sûre : l'équipe n'a jamais été "immobilisée" ou gênée d'une quelconque façon... en plus tous les chiffres concernant l'anomalie dans l'article sont faux !

géïèl
  • 25. géïèl | 22/09/2012

http://area51blog.wordpress.com/2012/09/22/course-entre-les-etats-unis-et-la-russie-pour-recuperer-lovni-de-la-mer-baltique/ bonjour, Yves!! ceci est un lien pour un site ( 100% ufo ) que je visite!! il y est fait mention d'une théorie qui voudrait que les Americains et les Russes seraient "en guerre" pour la récupération de l'anomalie???
n'ayant entendu parlé de ça nul part, j'aurais voulu ton avis? merci....

Jérôme
  • 26. Jérôme | 22/09/2012

Bonjour, l'équipe de titan tv doit sûrement avoir des infos croustillante voir insolite sur le sujet sinon avec quoi pourraient- ils meubler leur docu?
Ils doivent en savoir plus que nous...
Les formules pour le calcul de la masse et de l'énergie cinétique lors de l' impact sont correcte pas de rectifications? Je demande car pour moi un objet avec une telle masse aurait du complètement disloquer lors de l'impact ou alors il ne volait pas et la théorie de l'objet volant tombe a l'eau

yvesh

Non, Titan TV a ses propres réseaux de diffusion... Canal + pourrait peut-être s'offrir l'exclu en France mais à priori les américains ont plus de chaînes spécialisées dans le documentaire... et le docu sera en anglais-suédois à priori... même pas sûr qu'une traduction ou un sous-titrage français ou autres langues soit prévu. Selon le succès, je suppose que le docu sera petit à petit diffusé dans le monde et traduit/sous-titré sur quelques mois... ou disparaîtra comme tous les autres ! Sauf grosse surprise bien sûr dans le docu, mais ce serait étonnant maintenant sans nouvelle expédition.

Je comprends très bien ton soucis de vouloir sortir cet objet peu conforme de ses profondeurs mystérieuses, mais il semble difficile de convaincre un grutier ou spécialiste de s'intéresser à la chose alors que les plongées n'ont pas encore vraiment démontré que le jeu en vaut la chandelle : il faut tenter de se mettre à la place des différentes parties. Pourquoi ne pas avoir remonté ce qui ressemble à un temple englouti au large de Yonagumi, si c'était possible, rien que pour être sûr ? ah, l'argent... remonter quelque chose à 90 m de profondeur coûte la même chose que si c'était à 4 000 mètres : une fortune ! Les chasseurs de trésors remontent les bouteilles, les amphores, les statues, les barres de métaux, des choses transportables... rarement l'épave elle-même (ou alors les musées paient très très cher, voir le musée de Stockholm...). Comme l'a dit Asberg, cet objet au fond de la mer n'a aucune valeur au sens de notre monde actuel tant qu'on ne sait pas s'il est vraiment unique, rare ou pouvant apporter un intérêt pour l'être humain. Et pour ça, nous n'avons pour l'instant que les paroles (qui sont censées et respectables) des plongeurs, quelques scans, photos et vidéos, analyses de pierres étonnantes mais sans plus. Est-ce suffisant ? Apparemment non, mais si vous suivez le coût d'un tel reportage/film en extérieur, il y a tout de même quelque chose de surprenant au niveau même de ce reportage qui devrait à priori coûter environ 500.000 euros (c'est le coût d'un reportage classique et sans trop de surprises en amérique latine par exemple) à la production. Je ne pense pas que Titan TV ait signé à l'aveuglette en mars 2012 avec Océan X sur leurs bonnes paroles et les scans montrés : il y a autre chose à mon avis...

Je suis tout de même assez sceptique sur une météorite : ça ne correspond pas aux sillons visibles, je ne vois pas une météorite glisser sur le fond... par contre les mentions de formations apparemment volcaniques (même si elles ne sont pas censées exister !) à 2 kilomètres des objets me font obligatoirement penser à la possibilité d'une bombe volcanique ayant été éjectée par ce volcan à 2 km pour "rebondir", chauffé à blanc, sur le point X, se casser en deux et former le crash que l'on soupçonne actuellement... ce volcan qui semble même plus ou moins actif à l'heure actuelle et signalé par l'équipe ne semble pas créer non plus de surprise de la part des vulcanologues, pas de réactions tout au moins. Etonnant qu'aucun n'ait demandé les coordonnées pour vérifier au moins ça !

Au contraire, je me demande s'il n'ont pas remonté quelque chose qu'on leur a conseillé de cacher déjà, dans un intérêt commercial ou autre. Oui, la crainte principale est que même si la découverte a été déclarée (d'ailleurs, déclarer quoi ?) et est connue, n'importe qui peut, s'il en a les moyens, se l'approprier vu que c'est en eaux internationales...

buzz
  • 28. buzz | 20/09/2012

Bonjour,
A propos de la Tunguska , le livre de G. Hancock "The Mars mystery" dans sa deuxième partie expose largement le concept d'objet geocroiseur , et on s'aperçoit :
1. qu'ils sont myriades et de tailles très variables (de qques mètres a des centaines de km )
2 qu'ils sont très peu visibles et il donne de nombreux exemples de découverte au dernier moment
3 qu'il y des exemples historiques illustres de mauvaises rencontres de ce type

Pour finir si la fameuse planèteX est en effet invisible cela n'ecarte pas la possibilite d'un astéroïde ou d'un essaim de météores

Mais on s'éloigne du sujet .
Belle mise a jour graphique Yves

J.o
  • 29. J.o | 20/09/2012

Bonjour à tous,
@Yves: as tu une idée de la date de diffusion du reportage et si celui-çi sera diffusé en france?
Concernant la poursuite des recherches je continue à déplorer leur politique commerciale, ce n'est pas en vendant des casquettes ou des blousons (même pleins de cailloux noirs!) qu'ils vont réussir à reunir les fonds suffisants à un renflouage, même du plus petit des "objets"..
Et cela m'étonne un peu de leur part, car même un "chasseur de trésor" amateur sait qu'il faut le sortir de l'eau pour en profiter...
Cependant leur volonté de continuer à plonger dessus démontre qu'ils sont persuadés d'avoir trouvé autre chose qu'une "construction antique", et que ce qu'ils ont trouvé pourrait leur rapporter de l'argent.
L'idée de créer une société qui interesserait les actionnaires aux bénéfices me paraissait préférable, mais bon, c'est eux qui voient..
Pour l'instant qu'ils n'ont rien remonté qui ait pu prouver qu'il s'agit bien d'une sorte d'ovni (ou d'une partie) qui se serait crashé, et heureusement pour eux car ils se seraient fait piquer leur découverte en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.. mais ça ils doivent le savoir.. :-)
A bientot.
Et encore merci à Yves pour son travail!..

yvesh

Oui des roches autres que la roche noire et volcanique, comme des granit rouges ont des traces de brûlures, couche de suie ou de brûlé. S'il y a eu pollution, cela peut être dû au hasard aussi : l'endroit n'est pas loin de routes navales antiques ou non et beaucoup de choses sont balancées par dessus-bord, de tous temps d'ailleurs... les roches volcaniques a cet endroit sont plus étranges...

géïèl
  • 31. géïèl | 19/09/2012

merci pour cette traduction Yves!! donc si j'ai bien compris beaucoup de roches de différentes compositions toutes soumisent a une forte température ? et une question me taraude : serait il possible qu'il y est eu pollution de l'anomalie pour ralentir les recherches ? ( apport de différentes roches volcaniques + bouteilles, etc )

yvesh

Oui, merci de signaler le lien. j'ai vu qu'il avait pas mal parlé en suédois et un peu en anglais, cette vidéo pour tous est très commentée évidemment. Je suis en train de faire une petite MAJ dans l'article avec une rapide traduction. J'ai eu des nouvelles de MaxitsMax et il pense avoir trouvé d'autres traces significatives sur le 1er scan de la 1ère anomalie sur lequel il insiste (celui de la deuxième anomalie n'étant pas assez net pour lui). Il semble conforté dans la théorie du crash, nous aurons des nouvelles sur le sujet tôt ou tard. La tâche verte apparaissant sur son image colorisée serait un petit endroit en forme de cratère, et il y en aurait d' autres de ce type dans les environs, à voir.

géïèl
  • 33. géïèl | 19/09/2012

bonjour Yves, je viens de voir que Dennis avait mis une nouvelle vidéo en ligne, peut en faire une traduction que je puisse comprendre ce qu'il raconte. merci d'avance!!http://www.youtube.com/watch?v=hJPJe6Kd3W4&feature=share

yvesh

Bon, Wikipedia donne de bonnes sources mais ça s'arrête là, les mises à jour traînent et les auteurs parfois ne sont pas toujours "objectifs" ou exacts...

J'ai parlé de l'évènement cité ici : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/ovni-ufo/colossales-explosions-en-tunguska-siberie-en-1908-et-2002-part-5.html mais il est vrai qu'il y a peut-être une mise à jour à faire... trop de témoins parlent de plusieurs boules de lumière sur cet évènement, trop de légendes dans la région remontant à de plus anciennes périodes... les sphères citées historiquement ont été découvertes bien avant par les russes et étudiées. Un lac aurait été formé par un gros débris aussi. Néanmoins, vu la trajectoire et la forte luminosité sur plusieurs jours enregistrée dans tout le nord de l'Europe à l'époque (y compris Paris), on peut se demander si un débris (ou le "missile" ayant détruit la comète/météorite) n'a pas continué son chemin plus loin suite à cette énorme explosion, pour chuter sur la Baltique... une possibilité comme une autre...

Brunus

Au sujet de l'objet de Toungouska : "Une étude américaine en 1993 avança qu'il s'agissait d'un petit noyau cométaire, essentiellement composés de gaz gelés qui ont fondu et explosé entre 6 et 9 km d'altitude, le reste de la matière étant dispersé en une pluie de sphérules."
source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89v%C3%A9nement_de_la_Toungouska

yvesh

Non, Leslie est déjà passé sur la Baltique : c'est Nadine qui est au large du Portugal en ce moment et qui va perturber les choses, dans un sens ou l'autre...

buzz
  • 37. buzz | 15/09/2012

Le cyclone Leslie est en plein Atlantique
http://www.meteo-world.com/cyclones/cyclones.php
et la météo dans le Golfe de Bothnie c'est une mer entre 3 et 4 Beaufort

C'est quoi cette tempête exactement ?

yvesh

Les droits des images sont détenus par Titan TV à priori, je pense qu'ils ont les moyens à ce niveau...

Une MAJ de prévue dans la journée : le bateau est rentré en catastrophe suite à l'arrivée de la forte tempête dûe aux restes du cyclone Leslie... ‎"The wind was too much. The waves were too high. Trying to keep Ancylys when we scanning the seabed on the course in 1.5 - 2.5 knots was very difficult, and very ineffective. Anchoring, diving, ROV driving and launching the tender was impossible and very risky. Believe me, we did everything we could to get some results." - Cai Magnusson, Ship Captain, The Ocean Explorer Team, September 14, 2012. Ils sont rentrés à bon port, assez déçus évidemment. Dennis Asberg a déjà fait des déclarations (en suédois surtout). Il serait question d'une conférence en octobre notamment...

Quelques autres travaux sur les scans sont apparus.

buzz
  • 39. buzz | 15/09/2012

Il existe une technique appelée photoclinométrie qui correspond à un logiciel utilisé pour la cartographie de Mars qui convertit les ombres en relief ( utilisé aussi pour le visage de Cydonia et .... le St Suaire ) .C'est le logiciel VP-8 utilisé pour la cartographie martienne et aussi pour traduire les images 3D encodées dans le St Suaire .

Cette technique de traitement de l'image pourrait donner une image en relief des artefacts ( l'image sonar est comparable à une image lumière , les sons agissent comme la lumière sauf qu'ils pénètrent ce qui est meuble et sont très bien transmis dans l'eau

http://www.sculptor.org/3D/Scanning/ShapeFromShading.htm

Une idée comme une autre

yvesh

Tout à fait d'accord avec toi buzz : plus on regarde une image comportant des parasites et des distorsions, plus on croit y voir des choses qui n'y sont pas... l'imagination humaine y contribue aussi pas mal !

Pour l'anomalie 1, si je m'y connaissais un peu plus en 3D, je tenterai de recoller un morceau à gauche qui me semble bien correspondre avec une autre partie à droite, puis de "remonter" des murs... faire un découpage des pièces droites apparentes et tenter de faire un modèle en 3D "fil de fer"... des idées difficiles à écrire mais il va falloir attendre de meilleures images...

buzz
  • 41. buzz | 14/09/2012

A la verticale de l'anomalie 1 celle ci ne peut être un disque parfait puisqu'il est incliné d'avant en arrière et sur la gauche .
Cet objet est à 85m de profondeur

La seconde anomalie est à 200m de la première donc l'effet de perspective est compréhensible si on se place d'un point de vue unique . Mais en tournant l'image et c'est curieux , un disque et deux sphères apparaissent , ça rappelle les illusions d'optique incluses dans certaines images en noir et blanc

http://flepi.net/images/visage-illusion.jpg

yvesh

Bonsoir, le crash d'un objet volant a été une hypothèse depuis le début (surtout à cause de l'aspect de l'anomalie 1 il est vrai) et certains éléments semblent aller en cette faveur, mais ce n'est toujours qu'une hypothèse, comme toutes celles émises jusqu'à présent. Ce sont peut-être des débris plus petits et plus facile à remonter que de devoir casser un morceau directement de l'objet : il faut juste être sûr qu'ils en sont bien issus.

Autant j'ai l'impression d'être à la verticale de l'anomalie 1 quand je regarde le scan, autant je n'ai pas cette impression pour l'anomalie 2... il me semble pourtant que les deux scans sont issus de la même ligne de visée. La perspective est beaucoup plus trompeuse pour l'anomalie 2...

Jérôme
  • 43. Jérôme | 13/09/2012

Bonjour tout le monde
donc d' après ce que je comprend on partirais sur un crash d'un objet volant?
Les debris laisser a côter du scion serait des morceaux de l' objet lui même donc y a t' il moyen de reconstituer l' objet en remettant les débris au tour comme si il s' agissait d' un puzzle?
Comme ca on aurait une idée de la forme d' origine.

buzz
  • 44. buzz | 13/09/2012

bonjour ,
Je n'avais pas vu la video "enhanced image"
Sur l'anomalie N°1 on voit nettement "en avant" ( par convention par rapport au sens de progression du sillage ) l'emplacement d'un dôme ( mais qui a sans doute disparu puisqu'ils ne le signalent pas ) : il doit donc logiquement correspondre avec l’intérieur de la structure dans l’hypothèse UFO , et un peu en arrière a droite la "meringue" autre structure en dôme recouverte de ce qu'un autre internaute (plus haut baltic metallicornot )appelle a "coat" un revêtement .

l'anomalie N°2 laisse apparaitre cette forme de deux obus jumelés mais curieusement en tournant l'image de 90° on voit apparaitre deux sphères sur un disque ...( le changement de perspective ) ce qui n'est pas naturel non plus car ces sphères semblent très régulières .
Ce sera la surprise de la 3è expédition

yvesh

Merci pour le lien ;) licence free et pas de pub automatique, ça va. Pas d'argent en jeu est ce qui me convient en matière de partage et d'info ;) Ce n'est pas une nouvelle réalisation, ni un nouveau scan mais juste un coloriage et des réajustements de contraste/luminosité qui peuvent être faits par tout un chacun qui s'y connaît un peu en réglages, sans ajouter quoique ce soit à l'image elle-même, qui n'a pas été retouchée du tout...
Je suis plutôt facile avec le tutoiement donc pas de problème Gil !

géïèl
  • 46. géïèl | 12/09/2012

http://www.youtube.com/watch?v=6-_QkDQQr4I&feature=youtu.be ça devrait être le bon!! et tu peux me tutoyer yves!!

yvesh

logique je pense... vous avez le lien pour voir ?

géïèl
  • 48. géïèl | 12/09/2012

wouah!!!, juste pour info, je viens de voir que le graphique de Maxitsmax avait été reprit par un internaute et mis sur youtube dans petit montage de moins d'une minute!!

yvesh

Comme je disais, nous reparlerons de moyens pour entrer ou creuser l'objet quand nous en saurons plus à son sujet (et vérifier si une ouverture plus aisée n'existe pas déjà, ou peut être élargie !)...

A ma connaissance, ce genre de grues ou de systèmes pouvant supporter des poids énormes sont assez rares et il faut faire la queue un moment avant de pouvoir les louer, ou y mettre le prix... enfin, mes infos sur le sujet sont assez dépassées car elles dates de la construction de l'aéroport de Vatry à Chalon en Champagne : la Tour de controle est montée d'une seule pièce et il a fallut faire venir (à l'époque) l'une des rares grues en europe pouvant la soulever et l'installer... des mois pour avoir la location de l'engin, pour l'amener par convois exceptionnels via un grand port hollandais... et des dizaines de milliers d'euros rien que pour ça ;)... et c'était fait par une entreprise de grosse taille, filiale de Thalès... les moyens et techniques ont bien sûr évolués en 10 ans, mais également les coûts à mon avis ! je sais que les système de renflouages (avec des ballons) dans l'eau sont plus aisés à priori mais le risque de rupture des objets arrachés à la boue est aussi évident... Le Titanic n'a pas été renfloué pour cette raison à ma connaissance...

Les ROV peuvent recevoir de nombreux modules et sondes, détecteurs suivant les modèles. Les chercheurs de pétrole utilisent ce genre de détecteurs de cavité je suppose, y compris et surtout sous les océans à priori...

Maxitsmax
  • 50. Maxitsmax | 12/09/2012

Bonjour,

Quand je parle de dynamiter l'objet il s'agit seulement d'en extraire un echantillon (1 metre) et ce justement pour eviter que l'equipe oxt pour des raisons financieres soit dans l'obligation d'arreter par manque de preuve. Idée peut-etre a reflechir en fonction des resultats de la 3ieme expedition.

Effectivement nous ne savons pas tout. Mais si une société privée reprenait la suite nous ne serions pas sur qu'elle diffuse une partie de ces investigations comme le fait oxt.

Je suis tout de meme d'accord avec l'effet dangereux ne connaissant pas la nature exact de l'objet. Je n'avait pas penser a cette hypothese.

Apres en ce qui concerne le levage je trouve l'idée excellente car je pense ca effectivement "possible" sur le principe.mais ne connaissant toujours pas la nature de l'objet il pourrait se disloquer ce qui aurait un effet bien plus destrueux que de faire sauter un petit morceau. ( quels sont vos avis?)

Concernant le detecteur de cavité je ne connait pas les caractéristiques de fonctionnement, je vais me renseigner si cette appareil marche sous l'eau, avec quels limites, et son cout. je partagerai les infos que j'ai trouvé.

yvesh

Bon, à vrai dire je ne suis pas trop pour agir comme des pilleurs de tombe à la première occasion... ce pourrait être irrémédiable en plus s'il s'agit d'un vestige d'une construction antique unique... je pense qu'il va falloir redoubler de patience en ce qui concerne la première anomalie, en espérant que des découvertes intéressantes (éclaircissantes ?) se feront sur la seconde anomalie (et de meilleurs scans)...

Maintenant, s'il s'agit bien d'un crash d'un objet devenu non identifiable, la possibilité peut évidemment s'envisager pour les chasseurs de trésors...

yvesh

Ne vous en faites pas @TR3A j'ai aussi lu de nombreux rapports de pilotes et de contrôleurs aériens, et je sais que ce que j'ai vu moi-même n'était pas mû par probablement de la MHD (surtout à l'époque) ou même un système technique que nous pourrions imaginer... un simple exemple ? aucune technique, même la MHD (qui s'occupe certes du mur du son) ne peut empêcher le bruit du fonctionnement d'un moteur et connexes... or, une grande majorité d'ovnis sont décrits comme totalement silencieux (le mien aussi, et il n'était pas loin du tout). Mais le rapport avec l'anomalie de la Baltique n'est pas encore évident par manque de témoignages du crash éventuel ;) Nous ne pouvons qu'attendre à ce niveau pour savoir ce que c'est...

J.o
  • 53. J.o | 11/09/2012

@ tout le monde!
Arghh!! Il veulent plastiquer mon ovni!!!
Allez!! Allez!! On boit un coup, on allume une cigarette et on se calme!..
On va laisser les marins s'amuser avec leurs torpilles et le FLNC avec ses pains de plastic et on va continuer à réfléchir à 'une méthode qui nous permettrait de récupérer un "truc" qui semble encore fonctionner après des centaines (milliers?) d'années passées sous l'eau en évitant de l'éparpiller au fond de la baltique!...
Pour ce qui est du "levage" de l'objet: un jeu d'enfant!! (Même s'il est composé de matériau très dense! merci Archiméde!)
Quand je dis que c'est facile je pense bien entendu à une societe spécialisée dans la récupération d'épave (renflouement de tankers voire même du Titanic!), pas à nos amis chasseurs de trésors d'oxt.
Le seul "hic" serait que notre objet soit "enraciné" dans le sol , un peu comme un bouchon de champagne dont on ne verrait que le haut..
C'est un risque, mais pour ma part je serais prêt à le courir.. Après tout la vie n'est qu'une succession de risques que nous courrons tout les jours. (c'etait ma minute philosophique, ça fait tendance! :-))
Je continue donc à "voter" pour une association, une SARL , ce que vous voulez, qui puisse réunir des fonds pour tenter l'opération de récupération du "bidule"!
Je connais des avocats spécialistes du droit international et je connais le fonctionnement des sociétés et j'ai bossé 10 ans ;quand j'étais jeune) comme infirmier hyperbariste (85 mètres de profondeur ça me parle...)
Le problème c'est qu'on ne sait pas "tout".. Mais vu l'interet qu'ils portent aux théories de maxitsmax on peut en déduire qu'ils penchent très fortement pour un crash... (donc un objet POSE sur le fond! :-))
Un accord de leur part sur le principe d'une récupération de la "mise" des investisseurs par une exploitation commerciale du "machin-chose" et je prends mon billet pour la Finlande demain!...
A voté!

buzz
  • 54. buzz | 11/09/2012

@Max
Un peu prématuré . Attendons le retour de la 3e expédition.
Je suis par nature méfiant : faire sauter cet objet présente peut-être un danger (au minimum pollution ) . Il arriveront soit a en tirer un échantillon soit a explorer une ouverture .
Vous n'avez pas répondu sur l'appareil complémentaire : un détecteur de cavité ?

TR3A
  • 55. TR3A | 11/09/2012

Yvesh, je ne suis pas un ufologue mais je connais beaucoup le domaine militaire qui n'a plus rien a m'apprendre. Je peux vous informer que beaucoup de pilotes de rafales et d'helicopteres voient des choses chaque jour dans le ciel. Et ce n'est pas que des avions au MHD ni des soucoupes au mhd.

yvesh

Beaucoup de commentaires et de réponses-débats en cours ! Je vais faire ça en plusieurs temps car ce dernier à l'air de se rétrécir de plus en plus !

En ce qui concerne une quelconque expertise en matière d'ovnis ou de phénomènes parallèles, je dirai pour ma part que le terme est mal choisi : comment être expert d'un objet (en principe) que personne (hormis les éventuelles récupérations mentionnées par @TR3A) ne peut démonter et remonter chaque jour (basiquement) ? Je ne me considère absolument pas comme un ufologue personnellement, ni un expert de quoi que ce soit (d'ailleurs ma propre vie m'a largement prouvé que même les experts (ou considérés comme tels !) se trompent finalement comme tout un chacun si certaines conditions sont réunies ! Il s'agit avant tout de réactions cervicales et de réflexions, d'idées et de ce qui fait finalement l'essentiel de la réalité humaine : une série d'hypothèses non encore prouvées sur son existence, sur sa vie et sa mort mènent tout de même toute la vie des humains de A à Z, de leur naissance à leur mort... l'être humain évolue donc grâce à ses hypothèses, qui sont régulièrement remises en cause, prouvées et parfois désapprouvées ensuite... c'est son lot et à ce titre je me dois d'y participer.

En ce qui concerne un renflouement de l'anomalie 1, je suis assez sceptique : en l'absence de connaissance de sa matière (et donc de son poids), il est difficile d'envisager ça du premier abord... le coût et l'intérêt (si c'est naturel !) n'abondent pas pour l'instant vers une telle option.

Je reviens pour répondre au dynamitage... en disant juste qu'il faut toujours voir plus large quand j'émets une simple hypothèse : quand je parle de bombardement par exemple, j'imagine autant un torpillage horizontal de la part d'un sous-marin que d'un missile d'un jet ou tout ce qui a un rapport avec l'idée ...

TR3A
  • 57. TR3A | 11/09/2012

tyrteo, la preuve que les ovnis existent se trouve sous les pyramides d'egypte, dans les bases secretes de la zone 51, dans le ciel, et aussi sur les artefacts mayas retrouvés datant d'il y a perpete. Les preuves existent également dans les bases secretes russes du fsb. Quant aux contradicteurs, ils ne me font pas peur vu qu'ils sont humains comme moi, donc aussi betes que moi Je n'ai pas peur du ridicule. Je crois de toute facon que la vie est ridicule vu comme elle est menée. Par contre je n'ai jamais rien dit sur les travaux de Yves. J'ai dit qu'il y en a qui se prennent pour des experts en donnant des hypotheses et je confirme.

Maxitsmax
  • 58. Maxitsmax | 11/09/2012

Bonjour,

@buzz
L'image de l'anomalie 2 est de fort mauvaise qualité. je ne pense pas pouvoir faire de proposition objective même avec un traitement d'image dessus.

@géïel
Oui l'image me fait également penser à l'anomalie 1. ceci concourre à l'idée d'un objet en mouvement rentrant en collion avec la surface terrestre.

La solution que j'ai à proposer fera peut-être sauter plus d'un dans son siège mais elle est très sérieuse. Peut-être a-t-elle déjà été proposé?

IL FAUT DYNAMITER L'ANOMALIE

Pourquoi?

L'equipe ne trouvera jamais les financements pour poursuivre les recherches si la dernière expédition n'amène pas plus de confirmation quant à la nature de l'objet: Objet volant ou bien vestige d'une ancienne civilisation.

Même si nous tous ici pensons que ce risque est faible, beaucoup de gens seraient prèt à investir dans ce véritable trésor mais le risque est que l'objet à toujours une probabilité d'être une formation géologique naturelle et ceci aurai moins (et même plus du tout) d'intérêt.

N'oublions pas que l'anomalie mesure près de 60 m, qu'elle est a 80 mètres de fond dans des conditions difficile d'accès. la seule facon qui semble la plus simple et la moins couteuse est de dynamiter une zone dans l'interstice ( entre le dome et le pillier simplement sur 2 ou 3 mètres) afin de ramener un maximum de matériaux à la surface et les reconstituer en laboratoire. (la déperdition d'une explosion dans l'eau est faible, tous les morceaux seraient dans une zone maritime maitrisée). ceci permettrai de connaitre exactement la composition intérieur de l'objet: (matière / structure / existence de pièce) et dans le cas ou il serait creux: de pouvoir rentrer dedans pour le visiter.

Ces nouvelles découvertes pourraient permettre d'écarter (ou pas) définitivement la thèse de l'origine naturelle de l'anomalie.

Ceci aurait pour conséquence une médiatisation encore plus importante des anomalies de la mer baltique et donc d'attirer des sociétés privées soucieuse d'aider l'équipe OXT dans ces recherches par la notoriété qu'elles pourraient en retirer.

Différents types d'explosifs existent pour ce type d'opération, ce n'est pas du tout mon domaine. Ceci est je pense le moins couteux et le plus riche en terme de futurs découvertes possibles.

De toute manière, réfléchissons, si effectivement il s'agit de vestige ou des restes d'un objet volant, vu sa taille, celui-ci sera au final destructuré de cette manière pour être reconstitué à l'identique à la surface afin d'être scruté et étudié.

Alors pourquoi ne pas commencer par la fin? Qu'en pensez vous?

Tyrteo
  • 59. Tyrteo | 11/09/2012

Salut à tous. Bravo à Yves et tous les investigateurs. Votre boulot est fantastique et vous vous honorez par votre démarche qui se veut avant tout rationnelle.
@TR3A
Tu dois être un expert en ovni je suppose?? Tu es sûr de toi. C'est très bien. Mais jusqu'à présent, si tu ne veux pas avoir l'air ridicule face à des contradicteurs, il faut apporter des preuves, ou du moins, rechercher un faisceau de preuves et tout ceci de manière scientifique. C'est une exigence que l'on doit avoir lorsque on travaille sur ce genre d'affaire. Il s'agit peut être d'une découverte capitale...ou non! Donc tu devrais remercier le travail que font Yves and co et ne pas venir affirmer des choses que tu n'es pas en mesure de prouver.

TR3A
  • 60. TR3A | 11/09/2012

Quand je vois vos commentaires, j'ai l'impression que vous êtes tous des experts...Ce disque est un ovni...j'en suis certain. Vous cherchez une explication...il n'y en a pas. Il s'est crashé, il y a fort longtemps et il s'est désintégré. Les formes, les angles, les détails tracés laissent penser que ce vaisseau est fait pour affronter l'espace. Je souhaiterais que ce vaisseau s'en aille du jour au lendemain, pour vous prouver le tout. Notre monde veut encore etouffer l'affaire.

J.o
  • 61. J.o | 11/09/2012

@ tout le monde!.. Les cerveaux s'agitent à ce que je vois, et la thèse du crash prend de l'avance sur les autres. C'est très bien!.. "era ora! :-))"
Savons nous quand le reportage sera diffusé? (le 21/12/12??) Sera-t-il retransmis en France ? (j'en doute!.. Claire Chazal n'en a pas encore parlé, donc, pour l'instant, ça n'existe pas.. )
Une dernière petite question à notre ami Yves: leur as tu parlé d'un projet de renflouement de l'objet?...
Merci à tout ceux qui apportent leur pierre à l'édifice et à Yves qui permet sa construction..
A bientôt!

buzz
  • 62. buzz | 11/09/2012

bonjour

@Max
je pense à l'anomalie N°2 dont la forme est aussi peu naturelle que celle du disque
Elle fait penser à deux réservoirs jumelés mais peut-être y verrez vous autre chose
http://www.moviepopquiz.com/2008/May/May9/prop10.jpg

Pour ce qui est de l'aide éventuelle , il s'agit peut-être d'un détecteur de cavités
http://www.okmmetaldetectors.com/products/cavity-detectors.php?lang=fr

mais cela fonctionne-t-il sous 9 atmosphères en pleine mer ?

Maxitsmax
  • 63. Maxitsmax | 11/09/2012

@Yves
Ces hypothèses sont très intéressantes.
Concernant le bombardement , je pense qu’on peut écarter l’hypothèse :
Vu la taille des anomalies 1 et 2, si celles –ci devaient être des éclats, on aurait une trace d’impact de la forme d’un cratère d’un rayon énorme à proximité des anomalies.

Pour votre 2ième question, il s’agissait de la première théorie que j’avais quand j’ai commencé mes investigations et que j’ai finalement écarté.

Explication :

En effet, j’ai d’abord pensé que l’anomalie 1 était le résultat d’une éruption d’un volcan « sous –glacière ».

Regardez ce schéma (visualisez les croquis A, B, C et D et voyez comme la ressemblance est stupéfiante :

http://www.volcanogeol.com/eyjafjoll/Volcanisme%20sous-glaciaire.jpg

Légende des croquis :
Dessin A : éruption sous-glaciaire, accumulation de pillow-lavas dans un lac captif sous le glacier, début d’effondrement en surface. (ndlr : les pierres rondes retrouvée en collier concentrique sur l’objet serait alors les fameux pillow-lavas piègés dans la partie haute de la glace qui a fondu par la suite.

Dessin B : apparition du lac, explosions avec gerbes cypressoïdes, formation de hyaloclastites ( ndlr : « les hyaloclastites forment une sorte de sable noir qui contraste avec le jaune des produits hydrothermaux » [source : livre « Le feu des abysses » Hekinian, Binard], ce qui est exactement le cas ici. L’anomalie est de couleur jaune et lindberg a dit en juin « La surface de l’objet est craquelée et les interstices remplis d’une matière noire qui reste à identifier. »

Dessin C : émersion, formation d’un cône terminal et émission de coulées

Dessin D : état après régression et disparition du glacier. (ndlr : notez la forte ressemblance de la forme à l’anomalie).

Concernant ce qu’on appelle la meringue de l’anomalie, et toujours dans la théorie volcanique voici ce qu’on trouve sur mars autour du volcan Biblis Patera .
[source : photo Mars Express ESA/DLR/FU Berlin (G. Neukum)]

http://astronomia.fr/2eme_partie/planetes/Mars_img/BiblisPatera.jpg

De très jolies meringues parfaitement rondes identiques à celle de l’anomalie.
Seul différence: la Caldera du volcan Biblis Patera, sur le plateau de Tharsis mesure 170x100 kilomètres pour une hauteur de 3000 mètres.

Je sais qu’après ces comparaisons, l’envie de penser que les anomalies 1 et 2 sont des volcans « sous glacier » est relativement fondée.

Pourquoi j'ai écarté cette théorie:

- Il n’y a pas de murs formant des angles droits dans un volcan.
- Il n’y pas d’orifice rond sur la surface (le trou découvert allant à l’intérieur de l’anomalie)
- Le phénomène de piste précédent l’objet infirme la théorie de volcan « sous glacier »
- Les pierres retrouvées autour de l’objet devrait avoir des formes striées (processus de refroidissement des pillows lavas)
- Il y aurait d’autres stigmates liée à l’activité volcanique

J’espère avoir répondu correctemenent à vos questions Yves.

Concernant l’image sonar, si un autre format de fichier n’est pas accessible mais qu’un jpeg de plus grande taille existe je suis preneur.
Je vais travailler à nouveau sur l’image sonar et finaliser une analyse complète documentée FR/ANG. J’attends les dernières informations de l’expédition afin d’avancer dans le bon sens.
J’ai vu que le budget de ces investigations ne permet pas à l’équipe OXT d’avancer comme ils le veulent.
Je pense avoir trouvé une solution qui pour la somme de 2000 à 4000 dollars US devrait permettre à OXT de lever le voile une fois pour toute sur l’origine de l’anomalie et comprendre précisément la structure interne de l'objet.

Si les résultats de l’expédition ne sont pas bonne, et que vous avez un contact direct avec Denis Asberg, nous pourront peut-être leur proposer cette solution.

Bien cordialement,

géïel
  • 64. géïel | 10/09/2012

http://bit.ly/TZtXu5 voici l'adresse Maxitsmax, c'est un rapport du 6 sept, je vous laisse visionner, je pense que vous verrez de quelle image je fais référence.

yvesh

Je vais tâcher de voir s'il est possible de récupérer mieux comme format d'image, sans garantie !

Je m'y connais bien moins que vous sur ces questions, mais est-il possible d'éliminer d'autres hypothèses ? : bombardement d'une cible sur le point X ayant donné deux gros "éclats" 1 et 2 (1 et 2 étant les deux premières anomalies repérées), éruption explosive d'une matière en X ayant éjecté deux grosses "bombes" 1 et 2, point élevé percuté en X par le fond d'un glacier, ce dernier entraînant deux gros débris (et des plus petits) sur deux sillons jusqu'en 1 et 2, avant de fondre... ?

Je suis autant curieux que nos amis lecteurs de découvrir votre travail ! En plus, étant donné que le bateau est bien parti comme prévu pour une dernière expédition avant les mauvais temps, nous aurons je pense du temps pour en débattre...

Maxitsmax
  • 66. Maxitsmax | 10/09/2012

Bonjour,
@Buzz,
Oui le tailstrike est une théorie fort possible. Vous me demandiez mes compétences ?, je suis passionné d’archéologie et de sciences physiques. (Spécifiquement dans l’étude des champs magnétiques, je travaille sur l’élaboration du moteur à énergie libre à induction magnétique). Je maitrise correctement le traitement d’image. Environ 300 heures de vol dans le civil (brevet PP). Donc simplement des connaissances « de base » en aéronautique. Je ne vole plus aujourd’hui.
Je ne comprends par la volonté de Ryan Kramer à vouloir donner une estimation de la vitesse de l’objet . Quelle(s) information(s) cette estimation peut-elle nous apporter pour l’instant, alors que nous nous questionnons tous sur l’origine de l’artefact.
Quand vous me posez la question « Avez-vous examiné l'image sonar de l'objet N°2 ? A quoi vous fait-il penser ? » parlez-vous de « l’objet n°2 de mon document ou bien de la 2ième anomalie ? merci
----
@ géïèl
La sonde qui a atterrit sur mars l’a fait en douceur et a bénéficié comme vous le soulignez de rétrofusées, je ne pense donc pas qu’on soit dans la même configuration que la théorie du crash. Cependant je serais heureux de pouvoir consulter cette image afin de voir si cela me fait penser comme vous à l’anomalie. Je n’ai pas trouvé cette photo, Avez-vous un lien à fournir ? Je remercie par avance.

J’ai continué l’investigation sur l’image sonar et après plusieurs traitements de l’image, j’ai découvert à nouveaux 4 objets fort intéressants (peut-être plus que les premiers...) aux formes très singulières.
----

@Yves

Merci Yves d'avoir transmi mon travail à l'equipe et d'avoir mis les premières réactions.

Serait-il possible d’obtenir l’image sonar « original » (format RAW et non en jpeg) ou 1 jpeg en grande dimension afin que je puisse faire un travail d’analyse plus complet ?

Cette fois ci, une cartographie complète : chiffrée, mesurée et zonée. Ceci permettrait de mettre à jour de nouveaux débris, de déterminer leur localisation précise, leur taille exacte mais surtout de définir les zones les plus prioritaires.
La compression jpeg de l’image sonar que l’on trouve sur le web crée beaucoup de « bruit » (pollution) et de pixel faux. Il est difficile d’aller encore plus loin avec le document que j’ai alors que ce document est loin d’avoir révélé tous ces indices.

J’ai travaillé ce w-e sur la piste précédent l’objet, je pense également avoir découvert des nouvelles informations et une preuve qui expliqueraient la surélévation de celle-ci et le phénomène de pilier sous l’objet. Ces explications concouraients egalement à la théorie du crash.

J’aimerai sortir ce petit rapport en version FR/ANG après avoir fini la nouvelle cartographie afin d’être précis et juste dans mes conclusions, et que tous les intéressés puissent en débattre.

Je vous remercie par avance

yvesh

Exact Buzz, pas de coraux ni de bestioles qui attaquent le bois des coques des navires : la baltique est idéale pour la conservation des épaves de toutes sortes, même très ancienne...

j'ai envoyé l'image de Max et mon texte (rapidement traduit !) à Dennis Asberg directement, et il y a eu quelques réactions sur notre sujet :

Laura Funke : " Very interesting Yves, are these fragments to be seen in the sonar image?

Robert Buck : " Please everyone... Dennis Asberg and Peter Lindberg... Take a close look at the Image Yves has Posted Here. This is Important... Very good Stuff Indeed. It looks like there are in fact, Many smaller objects around the Anomaly. Yves, I was just beginning to largely suspect this Myself. Thank you my Friend, and I hope this helps the OXT... Maybe they will retrieve something of Importance from the Locations you have Pointed out here... Laura Funke... Yes, these smaller spots can be Identified on the original Sonar... I will research the Images I have of the Original Sonar Scans for you, and post my findings here Later... Thank you all. Yves... Please post this on the OXT Group as well if you have not all ready done so. Thanks again. "

Constance Papadopoulus : " Yves, your graphic -- highlighting other possible pieces of Anomaly 1 lying along its apparent path on the seabed -- is most impressive. I wish the OX team could see it before they cast off on this expedition (now perhaps happening at dawn tomorrow) Maybe someone here can call or email them with this graphic while they are still in port. It's possible that one or more of those possible pieces of the object could be brought up for examination on land."

Leif Amundson : " To me it looks like it might be the same geological activity that created the anomaly."

Oisin Mcquillan : " If we could find a Geological Phenomenon that could carve in this way and create/shape a "

yvesh

Il y a aussi de nombreux "chasseurs d'ovnis" qui surveillent la zone 51 et qui confirment les choses, et même des transports énormes de chars d'assaut par train qui ont été filmés... cela correspondrait plutôt aux préparatifs pour une guerre... ou pour forcer ses propres citoyens à obéir rapidement...

Titan TV ne les accompagne pas apparemment cette fois-ci : les chasseurs de trésors n'ont peut-être pas envie de révéler la ou les autres épaves qu'ils ont repéré : trop de concurrences dans le coin ^^

yvesh

bonjour Gil ! Oui de vastes sujets sur lesquels j'essaie de faire avancer un peu les consciences qui me croisent ! Le problème étant justement que les humains ont peu de mémoire et que, contrairement à ses propres affirmations, il est rarement plus "mur" ou "sage" en vieillissant (ça se verrait depuis le temps ^^), et qu'il ne tient pas vraiment compte de ses propres expériences...

En ce qui concerne les températures, oui c'est possible... si les températures en question sont confirmées, ce que l'équipe se refuse à faire sans vérifications... l'eau douce gèle à 0°C et l'eau salée à -2°C... le manque de salinité de la Baltique pourrait faire varier ces écarts de gel légèrement... Oui, tu as raison pour les visites sur le trou, la vase se soulève à la moindre onde et met du temps à se redéposer...

Oui je m'intéresse aussi beaucoup à Curiosity et Mars, même si je n'en ai pas trop encore parlé. J'attends un peu de voir s'il trouve quelque chose de vraiment valable à dire et du nouveau, ce qui ne me semble pas être le cas pour l'instant (à part des photos des satellites qui ont été pris pour des ovnis !).

Il m'est possible d'installer un forum pour discuter peut-être plus rapidement (sans attendre ma modération) sur certains sujets. je vais y réfléchir après un nouvelle petite absence de ma part lundi...

buzz
  • 70. buzz | 09/09/2012

@Maxitsmax
Alors là chapeau . Vous avez du travailler dans la marine ( sonar ) ou dans l'aviation ( cartographie aérienne ) pour voir quelque chose là-dessus !
Si vraiment en ces points gisent des fragments ils pourront les prélever .

@Yves ( et Max)
Concernant la pétrification : elle survient seulement dans des conditions particulières : bitumes ou ambre pour la conservation ( ce n'est pas de la pétrification ) , fontaines pétifiantes à l'air libre , fossilisation lorsque l'objet est pris dans des sédiments ((http://webfossiles.free.fr/fossiles.htm ) , ou recouvrement par du corail comme les chariots de Pharaon dans le Golfe d'Aqaba ( clin d’œil à Yves : http://www.wnd.com/2003/06/19382/ ) .

Mais il n'y a pas de corail en mer Baltique . Donc il demeure un mystère concernant cette chape qui recouvre l'objet (à moins que ce soit tout bêtement l'objet lui-même )

Jérôme
  • 71. Jérôme | 08/09/2012

J 'ai vu des photos avec google earth de la zone 51 et ont voit qu' ils sont en train d ' apporter beaucoups de contenaire (zone 51 egale arche de Noé pour riche???).C' est vrais qu' il y a de quoi devenir parano avec tout ce qu' on lit sur internet mais ya beaucoups de fake aussi il faut faire attention.
Des nouvelles de l 'équipe de tournage qui était avec eux?

géïèl
  • 72. géïèl | 08/09/2012

houla!!! (bonjour a tous) vaste sujet que vous avez là!! mais nous sommes loin de la monnaie unique, d'une terre sans frontière ou l'être humain prend conscience qu'il fait partie de la même planète!!! (et malheureusement nous devrons passer par bon nombres guerres, dont une sainte, avant d'en arriver là) ms revenons-en a notre anomalie: je reviens sur la différence de densité que je constate en visionnant la vidéo du trou (l'eau de mer gel a -2degrès) si la température constatée est bien de -1° autour de l'objet elle sera la même a l'intérieure donc pas la même densité si elle est prête a geler. (corrigez moi si je me trompe)et cette différence de densité confirmerai le -1°. je reviens la dessus Yves car Dennis dit qu'ils ne se sont pas approchaient trop près du trou pour justement ne pas remuer la "vase" pour d'autres plongeurs qui devait arriver mais ils ne l'on pas retrouvé. (peut être d'autres images de lui avec titan) sur la théorie du crash que dont parle "Masitsmax",je suis aussi les aventures de Curiosity sur le sol martien, ils ont publié une photo avant-hier ou l'on voit le crash du robot avec les rétrofusées qui a permis de déposer avec douceur Curiosity, en voyant cette photo j'ai tout de suite pensé a l'anomalie de part la disposition des traces qu'il a laissai. (c'est peut-être hors sujet mais je tenais a le signaler pour ceux qui voudrai y jeter les yeux ) en étant ravi de pouvoir discuter de ce sujet avec vous tous!!!!!

yvesh

oui, bien sûr @buzz, le rapport avec la fameuse planète x est évident... ;)

et je suis d'accord avec toi : il se prépare surtout un très gros coup économique et certains états se préparent à... lutter contre une partie de leur propre population, par la force bien sûr... l'une des solutions de ces états étant évidemment de se faire la guerre mutuellement pour éviter d'en arriver là ^^ : autant tuer la population du voisin que la sienne...

buzz
  • 74. buzz | 08/09/2012

Oui Maxitsmax , l'assiette du disque ( "nez" vers le haut , penché sur la gauche ) fait penser à un "tailstrike" . Vous trouvez que le calcul de la vitesse initiale est complexe ? Vous me rassurez :) Ryan Kramer lui s'est lancé bille en tête sur FB et personne n'a osé le contredire .

Avez vous examiné l'image sonar de l'objet N°2 ? A quoi vous fait-il penser ?

@Yves deux liens ( je ne crois pas au complot US ) :

http://www.youtube.com/watch?v=lqkCIHdtoH0&feature=related
http://www.youtube.com/user/sbpitn/videos

Ceci peut aider dans les temps troublés que nous traversons ( qui le seront peut-être encore d'avantage bientôt )

Ce ne serait pas en rapport avec la fameuse "planèteX" ces nouvelles alarmantes ? Ils doivent aussi se préparer comme nous autres ( et c'est plus terre à terre ) à des troubles d'origine socio-économique .

yvesh

Nous souhaitons tous une bonne réussite à l'équipe dans toutes leurs recherches, qu'elles soient financières ou de la vérité sur ces objets.
Oui, le pôle nord surtout se déplace plus vite qu'auparavant et commence à perturber sérieusement la navigation aérienne dans l'hémisphère nord (2 crashs russes au moins rattachés à ces problèmes magnétiques). D'ailleurs, si je mettais sur ce blog toutes les alertes que je reçois de la part des "pro-complot" sur les préparatifs US d'une catastrophe énorme imminente, je crois que ça aiderait un peu trop la paranoïa de certains sur 2012 ! mais il y a aussi des éléments troublants et des preuves concrètes inquiétantes à ce sujet...

J'ai voulu faire de la pub gratuite pour leurs tee-shirts mais il semble qu'ils ne soient pas accessibles facilement pour les français... si quelqu'un a des nouvelles de ce côté, qu'il le dise !

J'ai transmis la maquette de Maxitsmax avec une explication (mal) traduite dans deux groupes de suivis (dont celui des "analyses et reflexions"), la team en aura des nouvelles. Suivant les réactions, je l'ajouterai sur leur site officiel. J'ai participé aussi à la traduction d'une lettre de présentation internationale pour la team.

Jérôme
  • 76. Jérôme | 08/09/2012

Salut les gens, que de suspens...
J' espère qu' ils vont trouver une épave pleine de vieux vins pour financer leur recherche.
J' ai vu un reportage qui disait que nous sommes actuellement dans une période de "glissement des pôles" cet un phénomène récurrent qui survient tous les 10 000 ans je crois.Peut être est ce lié. Si l' artefac retrouvé était prévu pour fonctionner il y a 10 000 ans dans des conditions magnétique différente, enfin ce n' est encore qu' une idée...
Moi je suis d 'accord pour les aider a financer leur recherches, il est temps que les mentalités changent et pour une fois que des privés sont sur une découverte ca serait dommage de laisser passer cet chance et de laisser les gouvernements s' emparer de cet découverte.

Maxitsmax
  • 77. Maxitsmax | 08/09/2012

Bonjour
@Buzz
J’ai souhaité écarter le calcul de la vitesse initiale car l’équation est complexe et les facteurs de celle-ci sont trop incertains. Particulièrement en ce qui concerne la masse de l’objet et l’angle de collision.
Concernant l’angle de collision. D’un premier abord, on pourrait penser que l’objet se met à cabrer afin de finir sa course à plat sans trop de dégât. (comme le ferait un aéronef lors de la phase finale de l’atterrissage) et que c’est la partie arrière qui à absorbé le plus de choc (aspect « déchiqueté » à arrière de l’artefact ).
Mais aucun indice nous prouve que la partie arrière ne soit pas au final la partie avant, l’objet ayant capoté, suite à un choc frontal, aurait fini sa course sur le dos. La partie actuellement visible serait peut-être le dessous de l’objet.
La maquette des débris à été envoyé par mail. Les artefacts n° 5 et n°6 sont de formes identiques.
Le groupe d’artefacts n° 9 présente également un fort intérêt.

yvesh

heu, quand on regarde l'histoire de l'Eglise de Rome et ses Borgias, on se demande s'il y a eu vraiment un fruit à l'origine ^^

je vais regarder ton lien mais je me demande si je connais pas déjà ;)

buzz
  • 79. buzz | 08/09/2012

bonjour
J'ai lu ce paragraphe et j'ai trouvé une carte : des anomalies magnétiques en fait il y en a partout dans la zone (http://epic.awi.de/3688/1/Ped1992a.pdf ) et elles ne sont pas ultra pointues . Que faire de cette information ? Je ne sais pas trop . En revanche pour brouiller un téléphone satellite dans un rayon de 200m il faut un peut plus que ça .

Pour le reste et sans vouloir te heurter ( ni faire de prosélytisme ) jette un œil à ce film :
http://www.majoroakentertainment.com/findingfatima/

Les deux sujets ne sont pas exclusifs , quant au Vatican d'aujourd'hui , le ver est dans le fruit , l'actualité l'a largement montré .

yvesh

Je ne penserai jamais que la vérité puisse être pire que le mensonge ;)

Les mentalités ont évolué et le doute sur notre isolement réel augmente... certes, le plus à redouter sont les extrémistes religieux et les xénophobes... ce sont surtout ceux qui sont encore attachés à des valeurs dépassées comme la nation ou le drapeau, la langue qui risquent d'être déstabilisés dans leurs illusions (et ils sont très nombreux)... l'avenir et l'évolution de la Terre est un peuple unique, une nation unique et une langue unique, ceux qui s'accrochent au passé empêchent l'évolution réaliste de l'humanité...

En ce qui concerne les religieux "officiels", ils ont déjà préparé le terrain et ont admis que dieu ou allah pouvait avoir créer des êtres partout où il voulait, et ils sont même cités aussi bien dans la Bible que dans le Coran selon ces officiels reconnus... le vatican a même créé une commission spéciale au sujet de cette vie extraterrestre et a même fait construire un gros télescope rien que pour lui... risque des extrémistes oui bien sûr, mais pas obligatoirement plus qu'aujourd'hui (ou demain avec les crises financières qui ne sont pas prêtes de finir)...

Au contraire, une telle découverte aurait peut-être l'avantage de préparer mieux les masses en douceur qu'une flotte qui atterrit dans un grand stade :) une telle opportunité ne se loupe pas en tout cas, si c'est le cas bien sûr !

Des news en ce qui concerne le magnétisme et les perturbations enregistrées : " "It's Interesting to note that there is a magnetic anomaly just North of the Aland Islands, in the Gulf of Bothnia. This could very well be in the same area in which the 'disk' was found. This can be confirmed or refuted, once the location of the disk is revealed. This anomaly is described in the scientific literature as a 'strong maximum' ; meaning it's the strongest magnetic anomaly in the region. It will be interesting to see if there is some connection between the 'disk' and the anomaly, and what this might suggest about the nature of the object." http://www.abovetopsecret.com/forum/thread845520/pg8

Difficile de trouver sur une carte où se trouve précisément cette anomalie magnétique repérée depuis longtemps à priori...
Bon, j'ai trouvé un gros article en pdf sur l'anomalie magnétique et gravitique de la Scandinavie, bien complexe mais qui avoue bien qu'il y a un mystére géologique sur cette région (un rapport avec nos objets ?) : " The Precambrian crystalline rocks of the shield continue below the Vendian-Phanerozoic sediments of the East European craton, establishing the Fennosarmatian Shield. It is not known what factors caused the Precambrian rocks of the Fennoscandian Shield to be exposed in the upper surface of the crust, in contrast to the covered rocks of contemporary origin in the platform area. Thus the question is what is the history of the updoming of the shield ?"

Si j'ai bien compris, il y a un facteur inconnu qui a fait que des roches très vieilles du précambrien, en principe en train de s'enfoncer dans le manteau et le magma, se soient retrouvées exposées à l'air libre, à l'inverse d'autres de la même période et dans la même aire, qui ont fait le chemin normal... ces anomalies m'ont l'air réparties sur toute la scandinavie par contre. Si quelqu'un est intéressé par ce document en vo, je mettrai un lien dans l'article ci-dessus...

vigilman
  • 81. vigilman | 08/09/2012

Cet affaire est super interessante merci a l'équipe de nous faire partager son aventure.Mes bon je ne croi pas au pere noel ,car si c'est vraiment un ovni bein on le sera jamai =) on nous dira c'est un temple ou c'est un objet d'une guerre X .Une tel découverte aurait des consequence désastreuse ,( religion, technologie, meme la medecine lol .Pour moi dire au gens que la vie existe ailleur c'est crée une 3ime guerre mondial -_- Mes le reve lui ne fait pas de mal .

bonne soirée

yvesh

Merci Maxitsmax de votre intérêt et passion commune. Je vous ai transmis une adresse pour votre fichier, que je partagerai bien sûr ici. Je transmettrai aussi aux correspondants de l'équipe de l'expédition (qui reste en rapport constant) à toute fin (ils sont demandeurs), si vous avez quelques explications en anglais à joindre pour nos amis suédois, c'est pas de refus, sinon je me débrouillerai.

Oui buzz, ce sont des cachotiers, et il le faut dans ce métier je suppose ;)

Ce sont précisément des roches éparses autour de l'objet qui ont été remontées pour l'instant... les premières analyses sont connues et apportent un peu plus de mystère (contrairement à l'avis de l'analyste d'ailleurs qui ne veut pas trop se mouiller à priori et qui pense que ce sont des "dépôts glaciaires"... ce qui ne veut pas dire grand chose en soit quant à la composition exacte des pierres et leur origine !).


buzz
  • 83. buzz | 07/09/2012

P.S. @ Maxitsmax
Vous avez au-dessus un petit schéma ( geometric consistency ) très intéressant soulignant les formes géométriques qui se dégagent de l'objet . On distingue une sorte de poutre médiane d'avant en arrière , l'objet porte une ligne médiane , bien que asymétrique .
Il existe une bulle à l'avant ( mais sans le dôme qu'on imagine facilement dessus ) et la fameuse meringue un peu en arrière .
Je pense que ce sont des petits cachotiers et qu'ils nous réservent des surprises car sur toute épave il y a des ouvertures , surtout lorsque l'épave est brisée ( objet2) .
Donc quelque part autour de cet objet il y a une fracture et s'il est creux un accès vers l'intérieur quelle que soit sa nature .

buzz
  • 84. buzz | 07/09/2012

@J.O. : allez le leur proposer , j'en suis mais pas pour 1000 euros et avec un contrat bien monté . 100 euros me parait plus raisonnable
@Maxitsmax
bonjour , puisque vous semblez aussi pencher pour la collision avez vous plus d'idées concernant la méthode de calcul de la vitesse initiale ?
Concernant votre découverte des artefacts épars il serait peut-être intéressant de laisser cette info sur leur blog avant qu'ils n'appareillent ( demain ...)
L'essentiel étant de remonter un fragment de cette structure pour analyse

Maxitsmax
  • 85. Maxitsmax | 07/09/2012

Bonjour,

je suis avec grande attention les nouvelles concernant la découverte de l'artefact en mer baltique.
Je vous remercie pour la qualité du travail que vous accomplissez sur votre blog et les commentaires de chacun sont très intéressant.

J'ai pu travailler sur l'image sonar qui à mon sens révèle des informations importantes.

Evidement, lors de la découverte de cette anomalie, l'attention des explorateurs s'est concentré sur l'artefact lui-même ce qui compréhensible.

Cependant je pense que des éléments dans l'environnement proche de l'objet, de tailles plus réduites, peuvent apporter des informations quand à la nature de l'objet.

Je suis plus intéressé par l'archéologie que par la preuve de l'existence d'une vie extraterrestre, hors d'après mes connaissances et l'analyse que j'ai réalisé, il n'y a pas de doute quant au fait que l'objet qui nous intéresse présente les stigmates précises d'un objet en déplacement qui aurait subi une collision avec la surface terrestre. En effet, un objet de forte masse en déplacement dans l'air rentrant en collision avec une surface solide présente des traces qui sont caractéristiques. Je retrouve avec précision ces traces sur le sonar et cela, en écartant à 100% les informations concernant le phénomène de piste précédent l'objet.

Ce qui est étrange, c'est que cette colision n'a pu intervenir sur l'eau ( ou bien à une profondeur dans ce cas inférieur à 20-30 mètres) ni sur de la glace.

j'ai réalisé un maquette photoshop en surbrillance du sonar, présentant les différents débris que l'on retrouve autour de l'objet, (il y en a bien plus qu'on pense et il s'agit bien d'artefact).

Tous coincides avec les lignes de perspective d'un point de collision.

En toute modestie, je pense qu'il y a une erreur quant à la composition de l'artefact. on parle de bloc minéral.

Par comparaison, lorsque que l'on voit l'aspect minéral qu'on prit des pièces metalliques ne serait-ce que de la seconde guerre mondiale qui ont séjourné dans l'eau de mer 65 à 70 ans, on peut se poser la question sur l'aspect un objet metallique ayant séjourné plusieurs milliers d'années au fond de l'eau et ayant vécu des écarts importants de températures

Je peux vous envoyer cette maquette par pièce jointe. Si vous trouvez ce point de vue intéressant, vous pouvez la divulger sur votre blog.

Bien cordialement

J.o
  • 86. J.o | 07/09/2012

Bill Gates a partagé microsoft en milliers de parts.. il ne s'en est pas encore plaint.. :-))
Plus serieusement la "manip" n'est pas si difficile, il faut juste créer une société dont les actionnaires (qui auront injécté de l'argent) se verront crédités des parts qui leur reviennent.
Le risque est plutot de savoir comment sera gérée cette société.. Si le(s) gérant(s) ne sont pas rigoureux la société rejoindra dans les 'profondeurs' l'objet qu'elle voulait en sortir et les actionnaires perdront tout..
Si l'opération est bien menée (c'est à dire si on ne s'est pas planté dans le coût du renflouage et de la mise au sec de l'objet) la société n'aura plus qu'à faire payer les droits de visite et d'une façon générale de tout ce qui pourra en etre dégagé.. Je sais que mes propos sur l'"argent roi" doivent un peu heurter la sensibilité d'Yves Herbo :-))) mais c'est la seule façon (à mon avis) qui nous permettrait d'en savoir beaucoup plus sur cet objet pour le moins mystérieux.
Un avocat spécialiste du droit internationnal, une compagnie spécialisée dans le renflouement d'épave, un devis détaillé, un expert comptable, les gérants... et nous.. pas si compliqué..

buzz
  • 87. buzz | 06/09/2012

1 l'objet N°2 ( que je baptise "the rocketeer" ) est plus petit et peut-être déjà accessible au renflouage ou à un prélèvement
2 un état aurait déjà pu s'intéresser à la chose entre mai 2011 et juin 2012 ( fortune de mer ) . Ils ont eu de la chance jusqu'à présent .
3 L'idée est bonne , il faut le leur proposer . Une mise de 100 euros me parait plus facile à défendre mais il s'agit de mettre en place une véritable entreprise recherchant des actionnaires . C'est assez lourd , et il s'agit de chercheurs de trésor : veulent-ils partager leur butin en milliers de parts ? Pas sûr .

J.o
  • 88. J.o | 06/09/2012

Dans les eaux internationales, faute de convention internationale, la recherche d'épaves est libre et ce qui est découvert appartient à qui le trouve.
Ne sont pas considérées comme "épaves" (du moins pour le droit français) tout ce qui peut représenter un "bien culturel maritime" . (décret du 26 décembre 1961)
Il est probable que d'autres pays voient les choses sous cet angle.
Mais la nuance est importante car un aéronef, ou n'importe quel objet échoué, est une "épave" qui appartient à son découvreur alors qu' une construction antique est un bien culturel...
Si l'on estime que l'objet est posé sur le fond c'est qu'il pourrait sans trop de difficultés en être décollé et remorqué.
C'est ici que tout se joue: à partir du moment ou il est en état d'être remorqué dans quelles eaux devra -t-il être emmené? Car à ce stade on commence à voir la couleur de l'argent!..
L'objet, construit ou échoué, une fois mis "au sec", ne manquera pas de visiteurs.. Et pourrait peut être même livrer quelques données d'une technologie que l'on ne possède pas..
Donc deux possibilités: soit un état paye son renflouement et récupère la mise en négociant avec la société OXT, soit ce sont des investisseurs privés qui jouent le coup et ils ramèneront l'objet dans les eaux qui leur sembleront les plus avantageuses..
Si les membres d'OXT veulent financer l'opération ils ne doivent pas compter sur des "dons", des ventes de tee-shirts ou des droits de télédiffusion. Dans tous les cas les investisseurs voudront du profit, ils se foutent pas mal de faire avancer l'histoire ou de se faire de la pub!..
Si demain Lindberg explique qu'il faut 1 million d'euros pour son renflouement et qu'il cherche mille actionnaires à 1000 euros l'entrée et qu'on percevra 1/1000 de toutes les bénéfices qui pourraient être dégagés, direct ou indirect, j'en suis!..
Et vous?

J.o
  • 89. J.o | 06/09/2012

Si l'objet n'est pas composé du meme matériau que le sol ou il repose et si la majeure partie de sa structure a des bords extérieurs concaves, il serait beaucoup plus facile d'essayer de le décoller avec des "parachutes" et de le remorquer dans une eau beaucoup moins profonde que de vouloir l'étudier là ou il se trouve.
Des sociétés spécialisées dans le renflouement des paquebots n'auraient aucun problème pour mener cette opération.
C'est l'unique solution qui vaille pour l'étudier correctement..
(même si c'est un monument)

buzz
  • 90. buzz | 06/09/2012

Les calculs que j'ai fait sont grossiers et basés sur le freinage des voitures ou la friction du roc sur le sol ....
Mais c'est un ordre de grandeur .
Par contre savoir quelle énergie ( friction + choc initial ) il faut pour stopper une masse de 11400m3*densité de l'objet ( béton? creux ou plein?) donnerait plus d'information sur la vitesse initiale .
Beaucoup d'inconnues , on ne connait que la présence de la colline fendue en deux , de la double trainée de 1500m et le volume supposé de l'objet 1 en sachant qu'il faudrait ajouter celui de l'objet 2 pour avoir la masse initiale ( s'il s'agit bien d'un crash )

Globalement on peut dire que l'hypothèse du crash est tout de même bien tentante et que cet objet était extrêmement solide ( si on compare aux épaves de nos crashs )
L'expérience des crashs sur la mer est bien connue ( épave du vol Egyptair sur les côtes américains , dispersée en miettes , ou épaves de la guerre du Pacifique en Micronésie ) . Pas de sillage .

Il leur faudra remonter un échantillon de la "coque" ou le film de ce qu'il y a à l'intérieur et là les "bailleurs de fond" afflueront .

Ceci dit , si des états ont noté la position approximative ils retrouveront vite l'objet avec un chasseur de mine et feront discrètement ce qu'ils ont à faire si OXT est à court d'argent .

yvesh

Il me semble que quelqu'un avait donné une estimation du poids... vais rechercher ça... mais sans savoir la matière de l'objet, c'est très aléatoire je pense !
Question angle, Lindberg avait demandé une estimation s'il avait chuté à la verticale directe de l'endroit (que ce soit sur la 3ème anomalie ou non). Je pense qu'il faudra peut-être aussi estimer (quand ce sera possible ou raisonnable, nécessaire) un angle "rasant", voir ricochant sur la glace ou l'eau/boue...

Oui, si de nouvelles perturbations se produisent à ce troisième rendez-vous, les soupçons vont augmenter à ce niveau...

Je suis un tout petit moins pessimiste que toi J.o, j'espère que si l'équipe remonte une preuve irréfutable qu'il s'agit bien de quelque chose d'unique sur Terre, il y aura un groupement de scientifiques sérieux et curieux qui se créera vite pour obtenir des subventions... je suppose même que des gens comme Cameron (et ses concurrents) ne veulent pas risquer d'être la risée des magazines people pour l'instant, mais que si quelque chose de précis survient, nous pourrions peut-être assister à une nouvelle course entre milliardaires ! Tout peut arriver encore à ce stade, et c'est tout l'intérêt aussi d'une chasse aux trésors/secrets... le suspens à ses attraits aussi ;)

J.o
  • 92. J.o | 05/09/2012

bonjour à tous
Merci pour tes calculs Buzz, ils me semblent bien plus réalistes que les 15000 km/h lu ailleurs..
Si on connaissait l'angle avec lequel l'objet a heurté le sol on pourrait "affiner" les calculs, sans cet "angle" (ni le poids de l'objet) on ne peut pas savoir quelle proportion de l'énergie cinétique accumulée a été absorbée lors de l'impact.
Quoiqu'il en soit, si les perturbations electromagnétiques et les émissions radio sont avérées, on peut espérer que quelque chose fonctionne encore à l'interieur..
Si les explications s'orientent vers une "simple" construction ancienne (voire trés ancienne!..) personne ne mettra un "copec" pour en sovoir plus. Dépenser des millions pour faire avancer l'histoire ca n'existe pas. (sauf s'il ya un trésor dans le tombeau!..)
Par contre la possibilité de mettre la main sur un appareillage "inconnu", et encore en fonctionnement après des milliers d'années, c'est le jackpot!!..
wait and see...

yvesh

Oui, j'ai été voir son blog en effet, sympa ;)
D'après un article récent, le départ est prévu pour le 8 septembre, pour 9-10 jours, avec une plongée sur une épave d'un vieux navire repérée en quête de financement et une plongée sur la deuxième anomalie au retour...

buzz
  • 94. buzz | 05/09/2012

En effet , je ne tiens pas compte non plus de la force d'arrêt d'un impact sur une colline de 50m .
Ce serait donc l'inertie résiduelle qui aurait donné ces traces
Le deuxième objet ressemble aux fusées jumelées dans le fim "The Rocketeer" . Ou à deux réservoirs jumelés .Ils vont bientôt le voir de prés .
Dennis Asberg a ouvert son propre blog .

yvesh

En plus, il y a peut-être plusieurs possibilités : un objet est-il tombé sur un gros rocher X, et s'est divisé en deux parties (donnant les deux sillons et objets) ? Un objet s'est-il crashé à l'endroit X et s'est cassé en trois morceaux ? Un objet a rebondi sur un gros rocher en X, a détaché un morceau de roc d'un côté et à continué sur 1500 m ? Un objet posé en X a été bombardé ou percuté et s'est retrouvé 1500 m plus bas, cassé en deux, ou la deuxième partie est le percuteur-bombe ?... plusieurs possibilités et aussi dans des profondeurs d'eaux différentes possibles, voir juste un marécage ou bien des tonnes de glace...

buzz
  • 96. buzz | 04/09/2012

Bon ... j'ai essayé de calculer la vitesse initiale de l'objet de deux façons ( mais c'est chaque fois arbitraire )

- avec une décélération constante de -6m2/sec je trouve 134m/sec ( racine carrée de -2*-6m2/sec*1500m ( la distance de freinage)
- avec un coefficient de friction de 0,3 ( rocher sur sol )
V au carré/1500m/9,81 ( accélération de la gravité) * 0,5 = coefficient de friction =0,3
ce qui me fait une vitesse initiale de 94 m/ sec environ

donc rien de faramineux (338 à 482 km/h) mais je ne tiens pas compte de la masse et ni le coefficient de friction ni la décélération ne sont certains

Si vous avez d'autres idées ...

yvesh

Il y a eu des estimations de 15.000 à 60.000 euros par jour ! (salaires des 14 membres, location du ROV (1000 € par jour mini) et d'autres matériels (dont un sous-marin venu d'Angleterre mais pas utilisé à cause du coût du carburant (plusieurs milliers d'euros le plein !), moyens et nourriture du bateau, assurances, logistique, etc...)... On doit pas être loin à 40.000 euros par jour à mon avis (chiffre cité par Lindberg je crois)... 90 mètres, c'est une plongée profonde : interdite et dangereuse aux amateurs... de plus, les touristes n'y verraient rien du tout ! 30 à 50 cm de visibilité seulement en bas... mais ils y ont pensé en effet, d'autant plus qu'en eaux internationales, il y a peut-être moins de contrainte de logistiques envers un pays que si c'était sur son territoire... mais les moyens à mettre en oeuvre pour ça (un sous-marin pour touristes avec de puissants projecteurs ?) relèvent aussi d'une entreprise de la taille de Disney ou... d'un milliardaire comme Cameron...
Comme on l'a déjà vu et comme on le verra encore, l'argent et son rôle donné par le Dieu Commerce de plus en plus dans notre société, empêchent de plus en plus l'évolution humaine, le bloquent de diverses manières, le font régresser même spirituellement et moralement...

Les trois anomalies semblent en effet reliées entre elles par deux sillons partant d'un des trois objets... les deux objets ont-ils été détachés du 1er par une explosion ou un gros choc ? Par un glacier qui a trainé les deux objets jusqu'où ils sont restés depuis l'âge de glace ? Cet objet initial volait-il avant de chuter dans l'eau/glace/marécage ? Cet objet voguait-il ou se déplaçait-il sous l'eau avant de couler (des objets aquatiques non identifiés ont été aperçus déjà) ? Des hommes ont-ils voulu, comme en Inde ou ailleurs, construire un temple taillé dans la roche et ont-ils voulu le déplacer ou l'amener à l'endroit choisi (on sait maintenant que les lourdes pierres de Stonehenge ont été amenées de plusieurs centaines de kilomètres de carrières retrouvées, on ne sait toujours pas comment certaines pierres monstrueuses ont été déplacées et posées où elles sont : voir les terrasses de Baalbek...)...
Les anciennes civilisations inconnues ou légendaires ne le sont pas vraiment : on sait qu'elles existent car on a les preuves de langages écrits découverts et non encore assimilés à une civilisation connue... des mythes ont été démontés, et d'autres prouvés scientifiquement (voir encore et toujours en Inde...) quant à leur réalité...

Jérôme
  • 98. Jérôme | 04/09/2012

Salut tout le monde,
je me demandais combien coutais une expédition?
J' aurais bien envie d' aller sur place voir ce que c' est de mes yeux et la une idée me vient...et si ils proposaient aux gens, touriste, civile...de voir l' anomalie d' eux même ca pourrait leur rapporter de l' argent pour pouvoir continuer.
Moi je dis quoi que ce soit ca nous viens d' une civilisation inconnue ou soit disant légendaire.Ca redonne de la crédibilité a ce que nous appelons mythe enfin c' est ce que je crois.
Petite précisions les trois anomalies ont toute ce fameux sillon?

yvesh

Ca démontre que le monde n'est pas un film où l'argent tombe du ciel ^^ Les USA c'est un état, représenté par un gouvernement... pas censé miser l'argent des contribuables sur d'éventuels trésors ou autres, même si la science pourrait être intéressée ^^ Des musées financent quelques recherches, des instituts avec des subventions, des privés... des gens quoi... si personne ne veut risquer le coup à part nos découvreurs, ça peut durer un moment oui, en effet... l'objet à l'air d'être là depuis des millénaires ;)

mika
  • 100. mika | 03/09/2012

donc au final il abandonne le projet un moment pour se renfloué bref on sait toujours pas ce que c'est . Je parie que les usa ou autres vont se mettre sur le projet maintenant que l'equipe quitte le navire
BRef c'est un disque sauf qu'on sait pas c'est quoi lollll

buzz
  • 101. buzz | 03/09/2012

bonsoir à tous

d'abord le lien sur le site sur lequel l'émission radio est citée :
http://thebalticanomaly.se/

ensuite l'intervenant sur FB est Ryan Cramer , il s'est basé sur le volume du disque ( 11400m3 ) , la matière supposée ( béton ) la longueur du sillage , le coefficient de friction ( béton sur fond vaseux ) et il a supposé que la chute a eu lieu lorsqu'il n'y avait pas d'eau .
Il est arrivé à ce résultat (environ 15.000km/h ) .
Je n'ai pas les compétences nécessaires pour commenter ce résultat .

Pour ce qui est de la radio activité ( mon père a travaillé dans ce domaine ) le problème n'est pas seulement ce qui reste sur eux après la sortie de l'eau mais aussi la mesure directe de la source supposée ( compteur Geiger au fond ) . Si la radioactivité était 6 ou 30 fois la normale ( selon les chiffres qu'ils évoquent ) sur l'ancre à 2km ils doivent se demander si au voisinage immédiat de l'objet il ne se passe pas quelque chose . Mais bon ... ils ne sont pas suicidaires .

Quant aux objets antiques , les objets sculptés dans la diorite en Égypte ( dont des vases ) posent problème en terme de réalisation , même avec les instruments d'aujourd'hui . Les blocs de granites taillés de façon ultra précise pesant des dizaines de tonnes , le "sarcophage" au centre de la "chambre du Roi" parfaitement régulier , tout ceci n'est pas évident pour des gens supposés avoir travaillé avec des outils en cuivre ... Mais c'est un autre problème .

S'ils arrivent à prélever un fragment de l'objet 1 ou 2 ou explorer l'évent , ça devrait faire avancer leur affaire mais à 85m dans cette eau vaseuse ...

J.o
  • 102. J.o | 03/09/2012

Bonjour,
Buzz, tu as precedemment écrit:
"-un impact qui ne ressemble pas à un météore mais à un crash contrôlé avec une vitesse d'impact ( calculé par un membre FB) faramineuse bien au-dessus d'une vitesse terminale de météore , au-dessus de ce que nous faisons et au-dessus de la résistance actuelle de nos matériaux (15000km/h au niveau du sol ! )"
Je ne suis pas un génie des mathématiques mais j'ai l'impression que les calculs réalisés n'ont pas tenu compte d'un "crash" qui se serait passé à une époque ou le niveau de l'eau était plus bas..
Compte tenu du poids et la densité de l'objet, et si 'on considère que le cratère qui précède la "piste" est le point d'impact initial, en l'absence d'eau (ou très peu), je suis sur que le calcul de sa vitesse d'arrivée serait bien inférieur aux "mach15" avancés par le membre FB.
A mon avis on tombe sous les 2000 km/h..
Il faudrait recommencer les calculs mais sans l'eau.. avis aux amateurs!.. :-)

yvesh

Bonjour Jean-Olivier et buzz (et à tous !)

- L'équipe pratique un peu la langue de bois et c'est logique dans leur situation. C'est déjà extraordinaire le nombre de données révélées par rapport à des fouilles officielles qui durent depuis des années et dont nous ne savons rien du tout. Par contre, il ne faut pas prendre toutes les données en question au pied de la lettre :

" Expedition occurrences which may be of significance : -

1) The satellite phone didn’t work when the boat was directly over the object, but just some tenth meters away from position they worked again.
2) Electrical problems were experienced on the last expedition and also this time, but the team is not sure if its related to anomaly, as he said it is normal for him.
3) A strong radio signal of 40-50 megahertz was picked up when they were near the object. Dennis said that it wasn’t coming from the object.
4) Thermometer reading of -1 C at sea bottom, when it should have read +4 degrees C (this MAY or MAY NOT be relevant as the false reading could not be explained. It was thought to be a malfunction of equipment.)

En ce qui concerne la radioactivité, elle n'inquiète pas le chef de l'équipe et il n'y a rien qui la rattache aux anomalies elles-mêmes : " - In two weeks we make new dives, says Peter Lindberg, one of the owners of the company Ocean Explorer.
Measurements show that the area is radioactive.
What does that mean?
When the diving at the mysterious circle was finished, they measured the radioactivity of cameras and other equipment used.

- It turned out that the background radiation was measured to 0.3 millisieverts, mSv, says Peter Lindberg. Normal radiation to be 0.01 mSv.
Why radiation is higher here, you never know.
- Baltic Sea has high radioactivity, says Peter Lindberg. Maybe it has a connection with the Chernobyl accident.
The higher radiation does not Peter Lindberg see as a threat.
- Would it be 5 mSv, I would be worried. At 10 mSv radiation is directly harmful. "

En fait, ce ne sont pas des éléments directement rattachables aux anomalies, ils sont juste à garder en mémoire au cas où ça se reproduirait ou autre, mais pas à inclure dans les tentatives d'explications des anomalies en question (c'est mon avis) pour l'instant, sans autres données vérifiées (températures, etc)...

Effectivement, il manque encore des analyses sérieuses des dernières pièces ramenées et surtout des prélèvements de la coque et de l'intérieur si possible. Non, l'analyse des matériaux ne prouveraient pas encore une non-intervention humaine (ou autre)... on sait que les humains ont dans le passé gravés, sculptés et modifiés des roches très solides naturelles, en ont même fait des temples... (toutes les constructions humaines ne sont pas "bâties" de A à Z par l'apport de matériaux (roches ou autres) : les habitations troglodytes ont sont un exemple évident, mais aussi de véritables temples taillés dans la roche... Je pense que les cités englouties comme Yonagumi ou en Inde, Bolivie ou ailleurs sont constituées de telles collines rocheuses naturelles taillées et creusées pour être habitées et utilisées... bon, ce n'est que l'une de mes théories (assez logique je trouve : nos ancêtres ont développés beaucoup plus loin leurs connaissances de la taille de la roche que ce que nous pensons encore... sortant des grottes, mineurs par nécessité, ils ont développé leurs savoir sur ce sujet au maximum et ont continué à créer des "grottes" même à l'air libre, se servant de leurs grandes connaissances pour modeler les petites montagnes...). Et là où il n'y avait pas de montagnes, ils ont construit des pyramides ou des temples par la suite).

Question longévité, on retrouve encore des roches datant de + de 3 milliards d'années, donc tout est possible à ce niveau !

Justement, J-O, il y a 3 anomalies dans les environs, donc peut-être d'autres vestiges... de plus, la trace laissée apparemment par l'objet (le sillon qui mène à lui), semble montrer que l'objet a été traîné sur le fond, ou à glissé suffisamment fort pour créer ce sillon et l'élévation à sa droite... la construction locale n'est pas évidente non plus !

Je vais ajouter quelques "constructions" d'images à partir des scans, mais le puzzle est obligatoirement incomplet :)... je rappelle aussi que la durée d'une plongée réelle (la présence des plongeurs au-dessus de l'objet) n’excède pas 15 minutes, et par une visibilité très médiocre...

J.o
  • 104. J.o | 03/09/2012

Bonjour Yves,
Alors supposons que ce soit un monument très ancien, réalisé par des hommes qui disposaient des moyens de tailler des couloirs et des escaliers dans un materiau que nos Indiana Jones d'Ocean X n'ont pas réussi à ébrécher.
Comment expliquer la température anormalement basse autour de l'objet?
Un tel monument (à moins d'etre une "cité" à lui tout seul...) devrait etre entouré d'autres vestiges (genre Gobbleki Tepe justement..), ou sont-ils?
Pourquoi l'avoir édifié "de travers"?
Pourquoi les appereils electroniques s'éteignaient à l'approche de l'objet?
bref..
Si l'hypothèse d'un monument édifié aux "temps anciens" peut apporter de" l'eau au moulin" des théories sur les civilisations légendaires, cette "eau" me parait trop froide et trop " éléctroniquement perturbatrice" pour que cette thèse tienne la route..
Assailli de question, Peter Lindberg, qui doit etre tenu par une clause de confidentialité avec la chaine qui va diffuser le reportage, a la tâche difficile de ne pas dire de contre-vérité tout en ne pouvant pas dire ce qu'il sait vraiment.
L'absence de matériau "moderne" est le seul élément qui plaide, il est vrai, en faveur d'une construction ancienne.
Est-ce suffisant?..

buzz
  • 105. buzz | 03/09/2012

bonjour
Toujours les même questions :
- un objet inerte ( maquette d'un OVNI sculptée par des chasseurs-cueilleurs qui brutalement sculpteraient le roc , des surfaces lisses à angle droit ) n'explique pas l'anomalie de température , les anomalies radio électriques supposées , l'émission sur la fréquence 40-50mHz confirmée sur le site thebalticanomaly

-un objet enseveli il y a des millions d'années -cf schéma au-dessus- et émergeant du fait de l'érosion aurait été sculpté par qui ? Ce matériau aurait résisté des millions d'années en conservant ces formes géométriques ? Les exemples de fossilisation ne manquent pas et ne ressemblent pas à cela . Les épaves recouvertes de concrétions sont méconnaissables dans les récifs .

Par conséquent il leur faut un fragment de la "coque" ou revêtement de surface , et naturellement l'exploration de "l'intérieur" ,si l'objet est creux ce qui n'est pas prouvé , permettrait de trancher entre "construit" ou "caprice de la nature"
Les images sonar faisant état d'un escalier descendant dans la structure font pencher pour la première solution .

Encore une fois il reste à expliquer la raison de la longévité supposée de cet objet , sa résistance aux éléments , à plus forte raison s'il fonctionne encore au ralenti ( émissions radio électriques ) . Quels matériaux utilisés ?

yvesh

Non, ils n'ont pu y aller que deux fois pour l'instant mais n'avaient pas le marteau assez puissant apparemment pour ébrécher cette solide roche ! Ils ont promis d'en avoir un pour la prochaine expédition ! Tout ceci ouvre aussi un peu les yeux de certains qui ne comprennent pas comment il se fait qu'un objet situé à 90 mètres de profondeur pose autant de problème alors que l'homme va sur la Lune ou à de bien plus grandes profondeurs... cela permet de voir que l'argent est le plus grand frein qu’ait créé l'homme à sa propre évolution...
Je suis en grande partie d'accord avec toi Jean-Olivier, mais n'oublie pas Gobbleki Tepe : peut-être pas que des hameçons et des silex, justement ;).

Mes propres recherches peuvent donner une explication supplémentaire, ou plutôt une autre théorie : celle des peuples influencés par ces visiteurs du passé et qui, après leur départ (ou destruction), ont continué un moment à les imiter (pour le pouvoir) et à construire des temples imitant leurs vaisseaux ou habitations (ainsi que des maquettes trouvées d'ailleurs)... En tout cas, même si l'objet n'est pas du tout d'origine humaine, il ressemble toujours pour l'instant à de la roche travaillée. La question est de savoir principalement maintenant si le travail en question a pu être fait par la déesse Nature et comment, ou par l'Homme et comment, ou encore par du non-humain et comment ?

Tout est donc encore possible et il ne s'agit pas encore d'une course à la logique tant qu'il manque autant de données ;)

Certains auraient vu dans les nouveaux scans présentés la présence de planches fossilisées en bois en profondeur (un escalier en colimaçon pris dans les sédiments ?)... difficile encore de se représenter les différentes strates que font les 4 mètres d'épaisseur de l'objet....

yvesh

Merci également Kryss. Il y a des bons côtés au niveau de l'ouverture sur les découvertes et les questions, relations avec une équipe sympathique de chercheurs de trésors, c'est indéniable. La contre-partie est le manque de moyens financiers et scientifiques, et de regards d'experts divers, de crédibilité aussi un peu nécessairement...
Il est indéniable que les temples trouvés en Turquie par exemple et probablement en Inde également, remontent à une période se situant immédiatement à la fin de la dernière grande période glaciaire... je dirai que tous les humains de l'époque n'avaient pas les mêmes avancées techniques et spirituelles, suivant les endroits, cela devient une certitude... que l'être humain de l'époque ait hérité de savoirs non-humains ou de civilisations inconnues (sous-marines, alienne, dimensionnelle...), tout est possible... qu'il y ait eu des visites ou des bases extra-terrestres (ou autres !) se faisant passer (ou non - ce sont les humains qui "comprennent" ce qu'ils peuvent !) pour des dieux, c'est également possible, et de plus en plus si on y réfléchit...

yvesh

Merci géïèl ! Je pense personnellement qu'il s'agit de perturbations issues d'un plongeur ou du ROV pour la vidéo, mais ça nous permet de vérifier qu'ils disent vrai quand on n'y voit plus grand chose à 50 cm de la cible ! En fait, l'histoire de ce trou m'a l'air assez complexe et fait partie (à mon humble avis !) des petites choses qui sont gardées de côté par l'équipe pour le reportage... la localisation précise de ce trou pose encore question d'ailleurs !

J.o
  • 109. J.o | 02/09/2012

Kriss, nous sommes en 2012 et il n'ont pas réussi à ôter un seul centimètre de cet objet en y retournant 3 fois!!...
C'est immergé à une profondeur ou les hommes qui ont pu y marcher au "sec" utilisaient de l'os pour leurs hameçons et des silex pour leurs flèches!...
Ça provoque des perturbations électromagnétiques et thermiques, ça a la taille d'un Airbus et rien ne peut sensément expliquer sa présence ici.
Alors à moins d'avoir des infos "vérifiables " sur l'existence de civilisations tres lointaines capables de réaliser de tels "engins" je pense qu'il est plus "sage" de lorgner vers un objet non-humain simplement échoué la ou il ne devrait peut être pas.
Et ce n'est pas par "ovniphilie" que je dis ça mais simplement parce qu'à ce jour c'est l'explication la plus logique....
Jusqu'à preuve du contraire!...
À bientôt!

Kryss
  • 110. Kryss | 02/09/2012

Je tiens également à vous féliciter pour ce travail et la précision avec laquelle vous traitez le sujet, malgré que le mystère demeure entier.
Je trouve que le fait que l'expédition soit menée par une société indépendante est une bonne nouvelle pour la connaissance, à contrario d'une expédition scientifique "d'État" qui à tous les coups verrouillerait les infos, tout en distillant des fadaises sur l'origine des anomalies.
Pour avoir vu plusieurs épisodes de "ancient Aliens" bien qu'il faille prendre pas mal de leur théories avec des pincettes, il n'en reste pas moins que beaucoup de structures réalisée dans le monde par d'ancienne civilisation, dont certaines sont immergées, donnent à réfléchir sur notre passé.

géïèl
  • 111. géïèl | 02/09/2012

tout d'abord mes félicitations et bravo pour tout ce travail!!! ensuite ton avis sur la différence de densité (qu'il me semble voir) de l'eau entre le flux et le reflux a niveau du trou quand t-on regarde la vidéo de se fameux "trou "? ne pas hésiter a me dire si c'est juste une impression que j'ai!!..

yvesh

Citation de Dennis Asberg : " So much false rumors ... but I'm getting used to it now. We have not been able to take samples from the object. --- So no one can know what it is. We have only taken samples from the rocks near the object. --- Which is examined. We have a lot of movie time where showing something new and unique. answers from researchers --- have never seen anything like it. What I think ... in my eyes it looks like it may be constructed but if it is I do not know ". Il rappelle ici qu'ils n'ont pu détacher de roches directement de l'objet, mais seulement à proximité. Il a délivré de nouveaux scans de l'objet, qui révèlent plusieurs structures très droites et des angles droits... bienvenue superfro.

superfro
  • 113. superfro | 28/08/2012

merci bien pour toutes ces infos passionnantes, j'attends les nouvelles avec impatience

david
  • 114. david | 27/08/2012

dernière news sur leur page facebook the ocean explorer
Dennis Åsberg
A new day, we are still waiting. there are some things left to fix before we can go. Note not a single company has been in touch with us regarding sponsorship. very very strange. what are we doing wrong? if companies can sponsor a boys team in football ... why is it that they are not interested in this? there are many millions who follow this adventure, and what we have found is 100% unique ... and may be something that changes. we are under pressure and want as you to know what it is.
just so you know ... it's not so easy to get everything to work.
We have already invested everything we own in this ... and everything costs money.
so I hope you understand ... but my goal is that we will solve all problems.

yvesh

Merci badboys... va falloir être patient tout de même à priori ;)

Une visite à faire et pas de connexions pendant quelques jours : pas de nouveaux articles pendant quelques jours donc, retour avant la fin de la semaine.

yvesh

Très récemment, juste pour vérifier certaines hypothèse, Peter Lindberg a demandé quelques calculs au public en précisant ceci (tout en disant que ce sont juste des hypothèses) : - le "sillon" n'en est pas un mais juste une élévation formée par les vagues de courants sous-marins : l'objet a éventuellement glissé dessus mais ne l'a pas formé (hypothèse). Cette élévation fait 1200 à 1500 mètres de longueur.
- ce n'est plus 90 mètres mais 85 mètres la profondeur
- l'objet fait bien 60 mètres de diamètre par 3 à 4 mètres de hauteur - 1 homme debout peut tenir dedans - il n'est pas totalement "plein" puisqu'il y a des ouvertures (le "disque" n'est pas complet), des creux et des fissures assez larges, des marches (8 marches qui font toutes 1 mètre ou 50 cm de hauteur à priori suivant les calculs).
- Il a demandé s'il était possible de connaître le poids de l'objet seul, ainsi que sa vitesse de chute s'il était tombé tout droit (donc à la verticale) dans la mer à cet endroit... en considérant bien sûr qu'il n'y a pas de cratère où il est mais qu'il a au contraire "atterrit" sur une élévation, peut-être brutalement. - - On peut essayer de considérer peut-être l'objet comme étant une coque à l'origine, pouvant flotter... : quel poids et quelle vitesse de chute s'il a coulé à la verticale ? et quel impact ?

Un mathématicien connu à la retraite a commencé à faire de gros calculs très savants auxquels très peu ont compris quelque chose, mais la possibilité d'une météorite semble avoir été écartée en tout cas (on a des exemples d'impacts avec des météorites assez grosses sur Terre - d'ailleurs un tel impact a été découvert il n'y a pas si longtemps il me semble dans cette partie de l'hémisphère nord), car un tel impact implique une désintégration pure (transformation en plasma) d'une grosse partie du matériel à l'impact, donc un cratère.

L'absence de métal visible n'est pas un critère en soi : juste une manière de voir une technologie humaine (ou non) plus ou moins moderne (je signale ici que l'être humain, logiquement, va de plus en plus utiliser d'autres matériaux que les métaux et alliages connus : certaines nouvelles matières (polymères, alliages nouveaux, plastiques s-conducteurs ou non, etc...) qui sont déjà et seront plus solides que les métaux...

La description pas Peter Lindberg affirme que l'objet est encore plus plat que ce que les dessins nous montrent, et il n'est pas sûr que l'objet ait le sommet plus large que la base : le "pillier" sur lequel il repose (en partie ?) ne fait pas obligatoirement partie de l'objet lui-même : on n'en sait rien, sauf qu'ils "semblent" être séparés. L'objet ressemblerait plus à un gros oeuf dont la partie supérieure a été aplanie ou érodée j'ai l'impression !
De plus, l'objet est penché apparemment, aussi bien d'avant en arrière que de gauche à droite (le pan à gauche serait plus près du fond que le bord droit, le pan "nord" serait plus élevé que le pan "sud"... l'objet n'est donc pas du tout "à plat " où il a atterrit...

Oui, comme tu dis, l'objet a l'air essentiellement fait de roches/minéraux : un galet géant ? de la céramique ? une chape de "béton" ou proche pour faire un "bouchon" ? - on ne peut pas s'empêcher de penser un peu à un bouchon de champagne sur un goulot !

Bon, je pense surtout qu'il n'est pas raisonnable de vouloir faire des calculs ou des hypothèses avec si peu de données et mesures scientifiques relevées... tant qu'on n'a pas un quadrillage précis de l'endroit avec des mesures précises, des relevés de températures, radioactivités, magnétismes, courants sûres, orientations sûres des différentes anomalies, et analyses des matériaux, tout n'est que spéculations...

"in a post from Facebook member Ryan Cramer, he posted the question “What would the initial velocity of an object need to be if an object with the density of concrete with a volume of 11300 cubic meters and a cross section of 240 square meters flew into water and decelerated to a velocity of zero after 1500 meters?” Peter Lindberg offered an alternative explanation to the term “ridge”, by stating “You can also look at it like the ridge is not a slid mark, it might be remains from the impact residues… It is just an other way of looking at the mystery.”

Les moteurs chauffent et la dernière expédition probable de l'année va partir - il semble que l'équipe ait déjà dit qu'il est probable qu'il faudra attendre l'année prochaine pour en savoir plus sur l'ensemble du problème : toutes les anomalies ne pourront être visitées correctement avant la mauvaise saison...

badboys
  • 117. badboys | 26/08/2012

Bonjour tout le monde, pour ma part je pense qu' on a encore beaucoups de choses a découvrire et peut être que nous avons trouver la preuve d' une civilisation plus vieilles que celle qu' on connait.Enfin je dirais même plus, ont a encore trouver une preuve d' une civilisation ancienne avancée inconnue.
Je comprend pas tout devrait être remis en question mais personne n' a l' aire de s' en préocupe,r peut être que certains mythe n' en sont pas et peut être qu' il faudrait regarder notre passer avec un tout nouveau regard.
Il serait interessant d' essayer de savoir ce qu' il y a en dessous de ca je veut dire sous le plancher il faudrait carrotter le fond et voir ce qu' on trouverait quoi qu' il en soit je suis impatient de savoir de quoi il s' agit...
PS: super blog merci pour ce travaille.

J.o
  • 118. J.o | 26/08/2012

Bien, alors mettons de côté tout ce qui n'est pas rigoureusement vérifié: la température anormale, la radioactivité et les perturbations electromagnétiques ainsi que le "lissage" des coursives.. Il n'en reste pas moins qu'un objet à la forme fortement aérodynamique repose par 90 metres de fond et qu'une sorte de "sillon" de plus d'un kilometre y arrive. (ou en part..)
Que cet objet est d'une extreme dureté et que ses bords inférieurs sont concaves.
Je ne suis pas un spécialiste des constructions de temples mayas ou de pyramides, mais de ce que j'en ai vu, nulle part ailleurs des hommes ont scuplté, dans de tels matériauxet de telles proportions, quoique ce soit dont le sommet soit plus large que la base..
(je parle de constructions anciennes bien entendu)
Dans notre cas, et en imaginant que l'obet ai été taillé et assemblé sur place, et si on occulte la quasi-impossibilité technique (pour une époque ancienne) d'obtenir un tel resultat, en toute logique les plongeurs auraient du trouver les vestiges d'autres "objets" à proximité.. des blocs, des murs, des restes de batiments... que sais-je..
Peu importe les perturbations et la temperature et tout ce qu'on veut, le seul problème dans cette histoire ne vient que d'un seul fait: l'absence de métal..
(ou de n'importe quoi qui n'ai pas l'air "minéral")

Alors en ce qui me concerne trois possibilités:
Dans tout les cas l'objet n'est pas de construction humaine.
- Soit il était (à l'origine) de nature "organique" et a subi un processus naturel de pétrification.
- Soit il a été recouvert de cette "matière" minérale afin d'etre protégé des intrusions.
- Soit il s'agit de son revêtement naturel

A ce jour, de toutes les tentatives pour trouver des explications rationnelles à sa présence au fond de la mer baltique, aucune ne me parait plus sensée..

et c'est tant mieux!. :-)

yvesh

Pour l'instant, on ne connaît pas le matériau et sa composition, mais c'est très dur, et ça peut être quand même de la roche. Les corridors ne sont pas si lisses à priori et ressemblent à la limite à de la roche taillée (y compris la photo d'un angle). La chute de température a été confirmée par les plongeurs mais il n'en est fait mention qu'une fois : sans mesures régulières ou un avis le confirmant, on ne peut que supposer pour l'instant que c'est une erreur des appareils de mesure...

J.o
  • 120. J.o | 25/08/2012

Tu écris que "les formes circulaires naturelles sont nombreuses sur terre", certes, mais celles qui font 60 metres de diamètre, sculptées dans un materiau plus dur que de la roche, avec des corridors lisses à l'interieur, pas de porte (visibles....) et qui ont la facheuse manie de faire chuter de plusieurs degrés la température de l'eau qui les environne... c'estquand même plus rare!.. :-))

buzz
  • 121. buzz | 25/08/2012

Discussion intéressante sur FB , de fil en aiguille il a été question d'aérodynamique .
Ceux qui se sont penché sur le mode de propulsion des UFO ont trouvé des solutions . J.P. Petit et sa magnétohydrodynamique par exemple .

Dans cet interview P. La Violette évoque des moyens alternatifs de propulsion ( électro gravité ) , l'opposition quasi religieuse des scientifiques à tout ce qui pourrait bouleverser les conceptions classiques malgré ( c'est un point important ) la crise de l'énergie que nous traversons .
http://www.youtube.com/watch?v=eBhsz3iXgGk&feature=relmfu
http://www.youtube.com/watch?v=ZolhwdRtumE&feature=relmfu
http://www.youtube.com/watch?v=8wGXWpqQOuw&feature=relmfu

Le point commun entre J.P. Petit et cette interview est qu'ils évoquent la probable utilisation secrète sur le bombardier B2 de moyens électromagnétiques pour supprimer le boom sonique , diminuer la signature radar et peut-être voler plus vite
http://www.youtube.com/watch?v=29N5bxHBRoM&feature=related

Donc on s'éloigne de l'aérodynamique classique et le problème est toujours le même : pour appliquer ces modes de propulsion alternatifs il faut une source d'énergie . D'où mes questions concernant l'objet sous la Baltique car si c'est un objet "exotique" sa source de propulsion est un véritable trésor pour nous autres esclaves de l'or noir ( ou même de l'atome) !!

yvesh

En ce qui concerne les reproductions d'artistes, la plus proche retenue pour l'instant est celle dans le premier tiers de cette page (c'est marqué en dessous), elle a d'ailleurs été reprise dans l'Expressen en suède dans un article cette semaine. Je suis désolé de devoir dire ça, mais pour l'instant, cette représentation artistique ne suffit pas pour être une preuve, tu t'en doutes bien... de plus, la plupart n'y voit pour l'instant, pour être honnête, qu'un objet assez semblable à ce qu'on peut trouver à Yonagumi au Japon par exemple... qui n'est pas reconnu comme étant artificiel depuis 20 ans minimum... même si le doute devient plus important avec le temps et avec d'autres découvertes asiatiques...

Impossible donc de se fier à ce qu'on voit seulement : les formes circulaires naturelles sont nombreuses sur terre. 100.000 épaves humaines dans la Mer Baltique, la théorie la plus vraisemblable serait que ce soit une épave humaine ;) En fait, il n'y a pas de théorie plus vraisemblable que l'autre, et c'est bien ça le problème !

Je le répète : une analyse ISO des prélèvements sur et autour de/des objets peut très facilement prouver s'il s'agit de matériel issue de la Terre ou de l'espace... on sait parfaitement faire la différence, pour n'importe quel matériel (un acier, n'importe quel alliage fabriqué sur Terre ou dans l'espace n'a pas le même ISO, c'est décelable facilement)...

Il paraît que CNN aurait tourné un reportage récemment aussi...

Ce qui est certain, c'est qu'ils en savent plus qu'ils ne veulent bien dire... pas des chasseurs de trésors pour rien !

J.o
  • 123. J.o | 24/08/2012

@ Yvesh! je reviens sur ton (trés bon) blog afin de voir s'il y a eu des nouveautés depuis ma dernière visite. Je constate que mon idée d'en parler à James Cameron n'était peut-etre pas si bête!.. :-))
Je trouve que les idées énoncées pour expliquer ce que l'on voit sont de façon rationelle sont quelques fois assez compliquées.. Les differentes reproductions d'artiste, si elles sont conformes, indiquent nettement un "objet" aux formes aérodynamique (aquadynamique??) d'origine non naturelle et probablement pas réalisé par la main de l'homme.
Vouloir démontrer le contraire c'est vouloir faire pousser des volcans ou ils ne sont pas, enisager que des astéroïdes puissent avoir été scupltés avant de s'écraser ou qu'à l'époque ou J.J. Cousteau inventait le détendeur pour les plongeurs autonomes certains pays étaient capables de prouesses sous-marine toujours inégalée..
Les matheux disent qu'une théorie est vraie tant que l'on a pas démontré le contraire..
La théorie la plus vraisemblable reste qu'il s'agit d'un objet "non humain" ( crashé ou non) qui repose tranquilement dans la baltique..
Plus qu'à nous apporter la preuve du contraire.. Même ceux qui y sont allés n'ont pas réussi..
Il est toujours agaçant de n'avoir qu'une partie des éléments en leur possession.
Vivement que la chaîne qui a les droits diffuse son reportage afin qu'on en sache davantage. Gageons que si des éléments concrets corroborrent la nature "non humaine" de la "chose" les sponsors ne manqueront pas!...
Même moi je viens! :-)
(après tout ils ont peut etre besoin d'infirmier hyperbariste mention C classe II..)
A bientot! et merci pour les infos que tu collectes..

yvesh

Oui, j'ai mis un message aussi à ce sujet et la question est toujours de savoir si ces mesures ont été prises à chaque fois, où; etc... pourquoi cette simple info n'est pas déjà un fait ?...

buzz
  • 125. buzz | 24/08/2012

Je me suis lancé dans une discussion infernale sur leur page facebook . Je suis tombé sur un matheux ce qui m'a obligé à revoir mes calculs ( tant mieux ).

De toute façon de quelque façon qu'on tourne l'affaire on tombe au moins deux problèmes :

-un impact qui ne ressemble pas à un météore mais à un crash contrôlé
avec une vitesse d'impact ( calculé par un membre FB) faramineuse bien au-dessus d'une vitesse terminale de météore , au-dessus de ce que nous faisons et au-dessus de la résistance actuelle de nos matériaux ( 15000km/h au niveau du sol ! )
-un volume d'eau ( quelque soit le volume concerné : le disque lui-même, une couche d'eau de 1 ou de 2m autour ) nécessitant une grosse quantité d'énergie pour être refroidi SI cet élément de la température est vérifié

yvesh

A vrai dire, en relisant les données, je m'aperçois qu'il n'est fait mention nulle part de la température de l'objet lui-même : on ne sait même pas s'il est chaud, froid, à température ambiante au toucher apparemment : le -1 °C est la température de l'eau seulement à priori...

Cette compagnie fançaise par exemple est en train d'essayer de déposer des brevets pour la production d'énergie grâce au photovoltaïque et à la céramique donc : http://certisolis.com/-Laboratoire-d-essais-#art12 : ces grands panneaux solaires produisent pile les 65Mw dont tu parles... céramique + soleil donc (sous la mer ce serait Céramique + ?)...
J'ai trouvé l'exemple de développement énergétique d'un village français de nos jours, avec de l'énergie "propre" -solaire-vent :
" Par sa situation géographique et son climat, Roquefort des Corbières bénéficie de conditions climatiques propices à la production d'énergies propres.
Depuis de nombreuses années, la Municipalité a donc œuvré pour tirer partie de ce potentiel ainsi ses efforts se sont récemment concrétisés.
L'année 2011 a été marquée par les inaugurations de deux réalisations importantes sur la commune pour la production d'énergie électrique:
· Implantation d'un parc éolien de 6 mats sur le plateau de CAMBOUISSET d'une puissance 14 MWc
· Implantation d'une centrale solaire d'une superficie de 11 hectares sur le PLA de la ROQUE, représentant 26 000 panneaux solaires et développant une puissance de 5 MWc.
Actuellement Roquefort des Corbières contribue grâce à ces installations à une production d'énergie électrique propre d'une capacité approchant 20 MW.
L'objectif pour les années à venir est fixé à une production de 65 MW soit une capacité électrique couvrant les besoins d'une population de 50 000 habitants. ( 50 fois la population actuelle du village) ...

Comme on voit, la puissance de 65MW mentionnée, permettant de couvrir les besoins de 50.000 habitants (seulement !!) est prévue pour dans quelques années... là ils en sont à 6 mats éoliens + une centrale solaire de 11 hectares (26000 panneaux solaires !) pour avoir leurs 20 MW actuels ^^

Donc oui, une production de 65 MW pour refroidir les environnements de cet objet peut être considérée comme une très bonne centrale même (surtout si elle fonctionne sous l'eau depuis longtemps en + !)...

buzz
  • 127. buzz | 24/08/2012

OK , de plus en plus complet , beaucoup de monde se pose des questions , eux les premiers . tant mieux s'ils ont pris en compte le risque radio actif .

Pour les calculs mea culpa je me suis planté , donc ça nous fait :
le volume du disque ( 60m*4m ) : 11304mcubes
l'énergie nécessaire pour chauffer ( ou refroidir) de +5°C cette masse :
11304*1000*4,18 kJ.kg-1.°C-1*5 soit 236253600 kJ soit 65626 kWh soit 65,626MW ... Ce qui n'est pas la même chose .
Corrige moi si je me trompe je ne suis pas un matheux

65megaW (si je ne me suis pas encore planté ) c'est une centrale d'énergie

yvesh

Bon, en écoutant une interview récente de Peter Lindberg, je relève les points suivants :
1 - tentatives d'explications d'un volcanisme ou d'un reste de flux volcanique antique repoussées par tous les géologues consultés : elles ne concordent pas avec le paradigme tectonique qui domine actuellement la plupart des analyses géologiques.
2 - une explication sur un anneau de pierre servant d'ancrage à un filet anti-sous-marins pendant la seconde guerre mondiale a été évoquée, mais la profondeur et les moyens techniques pour entreprendre une telle construction peu efficace à cet endroit à priori, en plus, laisse sceptique. (regardez sur une carte la situation de l'endroit : même un sous-marin est obligé de passer par le Danemark s'il vient de la mer du nord ou de l'atlantique : les pièges ont été construits ailleurs - j'ai d'ailleurs vu des documents sur ces pièges à sous-marins (réels), et ils ne sont pas là).
3 - Peter Lindberg explique qu'il y a de fortes difficultés à expliquer cet objet à cet endroit, car il ne peut être comparé à une construction des siècles récents. Si cet objet circulaire a été fait de main d'homme, est vraiment autre chose qu'un assemblage naturel de pierres, et il semble être vraiment délibérément construit, cet objet doit avoir été là très longtemps, depuis au moins un temps où il n'était pas englouti sous la mer.
4 - Il est un fait certain que si c'est une construction humaine qui remonte à une période précédant la création du lac, cela remet en cause, (pour de bon ou encore une fois ?) le paradigme classique retenu pour les constructions de la préhistoire... puisque le sommet de l'objet se trouve à environ 85 mètres de profondeur, cela voudrait dire que l'endroit à été sans glace et à l'air libre suffisamment longtemps pour qu'une construction (à priori sûre pour le constructeur) y soit nécessaire, puis que cette construction ait été engloutie par la montée des eaux, d'une hauteur de 90 mètres donc ici, consécutive au grand dernier dégel...
5 - un astéroïde tombé sur l'épais glacier (2000 mètres ?) recouvrant la Scandinavie au plus froid de l'âge de glace aurait créé un gros cratère dans la glace, mais n'aurait peut-être pas pénétré jusqu'au sol, d'où l'absence de cratère sur le même sol... la glace fondue aurait relâché la météorite (éclatée en plusieurs morceaux ?) qui aurait échouée et glissé à cet endroit très profond... j'ajoute : et la composition de la météorite serait proche d'un basalte de l'atlantique-Sud. On peut, je signale, déjà savoir si ce basalte est "extra-terrestre" ou non grâce à des analyses...
6 - la dernière théorie discutée est évidemment celle d'une activité extra-terrestre, mais le leader de l'expédition insiste sur le qu'il n'a jamais dit que c'était un ovni ou quoique ce soit de ce genre : il ne sait pas ce que c'est, mais voudrait le savoir.

L'équipe ne pousse donc absolument pas au sensationnel, d'autant plus que rien de concret pour l'instant n'amène ce sujet ovni sur les lieux, à part sa forme, ce qui est peu à mon sens... les éléments actuellement présentés n'interdisent pas encore un objet naturel ou un objet antique mal reconnu (les plongeurs ne sont pas spécialistes ni archéologues), et aussi bien Peter Lindberg que Dennis Asberg sont d'accord là-dessus. Et c'est bien pour ça qu'ils vont y retourner avant que les mauvaises conditions automnales arrivent (ce qui peut se produire très tôt là-haut !)...

J'ai découvert une nouvelle théorie sur la tectonique des plaques continentales qui me paraît intéressante et pourrait avoir un lien indirect avec l'objet, j'approfondi et en reparle si nécessaire...

yvesh

non, je parlais d'un éventuel dynamitage plus tardif que la fonte des pierres, ayant provoqué les fissures et le trou dans l'objet par exemple, mais ce n'est que spéculations sur une fouille déjà effectuée sur les anomalies par des services avec des moyens...

Plusieurs personnes se sont inquiétées de la radioactivité près de l'anomalie principale mais l'équipe a semblé rassurée par les mesures prises : je ne doute pas personnellement que les responsables de l'expédition aient pris ces mesures sur place : ils ont d'ailleurs refusé de laisser plonger leurs hommes sur la 2ème anomalie, en l'absence de données précises quant à leur sécurité, ce n'est pas pour rien je suppose. Pas de radioactivité supérieure à celles déjà enregistrées donc près de l'objet donc.

buzz
  • 130. buzz | 23/08/2012

J'ai fait une erreur : 18mW pour le volume du disque ( au moins )

buzz
  • 131. buzz | 23/08/2012

Ton dernier argument est tout à fait convainquant : il y a 20000 à 100000 épaves au fond de la Baltique en effet ... Quelque chose les attire là et ce n'est pas l'or .

J'ai lu ailleurs d'autres valeurs encore plus élevées pour les radiations :
" It turned out that the background radiation was measured to 0.3 millisieverts, mSv,
says Peter Lindberg. Normal radiation to be 0.01 mSv."

30 fois plus ...
Le problème est ce qu'il y a SUR la source car l'eau est un ralentisseur , un écran naturel .

Ils font aussi état de scories ( récits de pêcheurs qui en auraient remonté ) à rapprocher des pierres vitrifiées que notait le plongeur ou de sa remarque :" il a du faire très chaud ici" .
Un grenadage ou un dynamitage font ils fondre la pierre (700 à 1400°C) ? L'explosion est très brève et ne suffit pas (sauf explosion nucléaire )
La thermite produit de hautes températures , mais qu'est-ce qu'elle viendrait faire là ?
Du reste l'objet lui-même n'a pas fondu ;)

yvesh

Je pense qu'on peut se tutoyer ;) En ce qui concerne la radioactivité, elle a effectivement été mesurée sur les ancres, lorsqu'ils étaient à 2-3 km des anomalies, et il n'est même pas sûr qu'elles proviennent de l'endroit visé. Il me semble que si ils ont pu faire ces mesures sur leur retour, ils ont pu le faire plus proche de l'objet et sur l'objet lors de leur deuxième visite... ils n'en ont plus trop parlé en juillet et se sont contentés du fait que ce n'était pas dangereux pour les plongeurs...

Dans la mesure où la Scandinavie s'est soulevée et penchée lors du dégel, j'ai juste imaginé d'une grosse partie d'un glacier, recouvert par un éboulement de terrain, se soit retrouvé enseveli à cet endroit, dans l'impossibilité de refaire surface à cause du poids des roches supplémentaire sur lui, et dont une partie aurait subsisté après une très longue fonte de 12.000 ans, dûe aux conditions exceptionnelles à cet endroit (profondeur de 90 m - peut-être cent ou plus pour ce gros glaçon enfoui), net refroidissement chaque hiver (la surface est recouverte de glace en hiver), salinité peu élevée provoquant un semi-gel, pression...). Juste une idée peu probable et en effet unique à priori (à moins que sous l'antarctique le même phénomène soit possible).

Oui, l'hypothèse d'une source unique pour les brouillages au niveau des communications et de l'électricité du matériel (le ROV a dû être réparé) a été évidemment discutée, mais il semblait que des plongeurs incriminaient nettement des navires de l'Otan croisés lors de leur deuxième visite sur l'objet... pour mon avis, cette histoire n'est pas réglée et Peter Lindberg a dénié avoir accusé quiconque à ce sujet... mais pour lui, la responsabilité de l'anomalie n'est pas évidente du tout non plus, donc je dirai pour ma part que ces brouillages ont plusieurs origines possibles, et qu'ils ne se sont plus reproduits par la suite... temporaires donc et d'origine inconnue. A noter et à retenir, mais inanalysable...

L'entreprise Océan X existe depuis de nombreuses années et bénéficie d'une certaine notoriété. A l'heure actuelle, si vous suivez un peu l'actualité de ce qu'il se passe dans la Mer Baltique, il y a plusieurs navires de chercheur de trésors en ce moment même, et de nouvelles techniques de détections d'épaves y sont actuellement testées. Pas plus tard qu'il y a quelques jours, une épave contenant du métal, dont des tonnes d'argent a été retrouvée, une autres il y a quelques semaines, coulée par un sous-marin nazi avec une cargaison d'or... Croies-tu sérieusement que cette équipe aurait déjà perdu plusieurs mois sur ces anomalies si c'était un canular ? Pendant que leurs copains s'occupent des vrais trésors ? Je ne crois pas... je suis certain, comme eux, qu'il s'agit de quelque chose d'exceptionnel... mais ça peut très bien être une chose naturelle ou historique exceptionnelle pour l'instant...

buzz
  • 133. buzz | 23/08/2012

erratum :
d'après les informations que j'ai pu avoir une dose de 0.63mSv à 2km est synonyme de danger au contact de l'objet SI la source du rayonnement est l'objet car un écran d'eau de 80m sur 2km est considérable ( comparé aux 10 ou 20m des piscines de centrales nucléaires

buzz
  • 134. buzz | 23/08/2012

Bon ... reprenons :

-la radio activité :
we have measured the radiative value of the anchors we used. It’s quite intriguing, the normal level of radiation is 0,1 milli Sieverts and we get 0,63 when measuring on the anchors. It’s far from dangerous levels but still; it’s 6 times higher than a normal level of radiation.
The anchors have been on the bottom like 2-3 kilometers from the circle, so one can wonder if we will get higher values of radiation the closer we get of the circle?

le milli sivert est utilisé pour mesurer les effets biologiques des radiations ionisantes . ces valeurs sont elles mortelles , non , y a t-il de la radio activité au fond de la Baltique oui :
http://www.iaea.org/Publications/Magazines/Bulletin/Bull432/French/43205960915_fr.pdf

donc difficile de conclure à moins de mesurer les radiations autour de l'objet

- la température :
le permafrost concerne a priori les terres émergées , les glaciers sont habituellement en surface ( icebergs ) y a t-il des glacier au fond des mers ? Où ?
La température au fond des fosses du Pacifique est à 0°C , pas -1°C

Ensuite pour la quantité d'énergie nécessaire pour refroidir ces 750m3 ( au moins ) d'eau ; il faut tenir compte aussi de la pression ( 8 ou 9 atmosphères ) qui facilité les échanges de température puisque les fluides sont plus denses , toujours du plus chaud au plus froid impliquant un refroidissement permanent et actif , il faut aussi tenir compte de la dispersion ( c'est un milieu ouvert et non fermé comme une chambre frigorifique ) et des courants qui facilitent encore les échanges ...

Donc si cette température est avérée il y a nécessairement une petite centrale qui fonctionne pour assurer ces échanges thermiques ( à défaut de glace )

-le brouillage des téléphones satellites : c'est possible mais ce n'est pas naturel , ça nécessite un brouilleur
Vous avez ici une liste de brouilleurs , les plus puissants seulement permettant de brouiller à plus de 100m . Là encore il s'agit d'appareils consommant de l'énergie , pas de dispositifs inertes , il ne s'agit pas d'une masse de fer qui désoriente une boussole .
http://www.magnumtelecom.com/Pages/brouilleurs.htm

L'ensemble de ces faits ( s'il ne s'agit pas d'un canular) fait penser qu'il y a une source d'énergie qui brouille les téléphones et refroidit l'eau ambiante , pas une construction inerte

Si vous ( tu ?) communiquez avec eux vous pouvez peut-être leur poser la question histoire qu'ils fassent les mesures ad hoc . Ils ont du y penser .

yvesh

Si le moment est venu, oui... et l'idéal serait que ça soit fait par un "civil", pas par un gouvernement ou l'armée... tout est une question de psychologie.

Personnellement je ne suis pas convaincu encore qu'il s'agisse de quelque chose d'extérieur à notre planète... et je ne suis même pas certain à 100% que l'équipe soit vraiment les premiers visiteurs de ces objets sous l'eau : le manque de sédiment à certains endroits, ce trou semblant s'enfoncer à l'intérieur de l'objet me font penser à une fouille assez poussée déjà effectuée il y a longtemps... les marques de combustion ou de chaleur sont peut-être des traces de dynamite ou de produits testés pour "ouvrir" l'objet... il est même possible qu'il y ait eu un seul objet à l'origine et qu'il ait été bombardé (une cible pour des essais de tirs ?).
Maintenant, on sait aussi grâce à plusieurs témoignages se regroupant bien que différentes armées ont effectivement tiré sur des OVNIs dans le passé (l'armée de l'air US a même perdu plusieurs pilotes poursuivant des ovnis)... En 1946 et à d'autres occasions, les suédois, danois, allemands, finlandais et norvégiens ont tous vu des espèces de "fusées" ou des "sphères" lumineuses tomber dans la Baltique (et quelques-uns sur les côtes), alors que la guerre était bien finie depuis plusieurs mois : s'agissait-il d'une attaque sur un OVNI repéré et de son bombardement (par les russes vu la direction des "fusées"), ou d'essais des russes d'armes secrètes nazies capturées ? - les russes ont capturé au minimum deux bases allemandes de construction de V7 (et autres ?)... les américains aussi.
Rien n'est figé pour l'instant et l'hypothèse extra-terrestre n'est pas, à priori, la première à envisager pour l'instant, tant qu'il existe d'autres possibilités plus "terre à terre". Raisonner autrement ne ferait que discréditer rapidement le sujet à mon avis...

david
  • 136. david | 23/08/2012

bonjour,tous le monde attend cette phrase "oui c est bien un engin extraterrestre " croyais vous que si cette chose et bien extraterrestre ont leurs laisse dire cette découverte au monde entier.

yvesh

On a les mêmes idées ^^ mais une autre précision importante : le taux de salinité de la Baltique est très bas (c'est un ancien lac) et aussi du point de vue animalier d'ailleurs (pas de "destructeurs" microscopiques de coques et de bois...).

yvesh

oui, j'ai vu déjà plusieurs manifestations sceptiques de ce genre : certains s'imaginent que l'argent tombe du ciel pour ce genre de découverte ^^
Ils rentrent de vacances et ne comprennent pas que des fans et l'équipe ont mis des semaines à organiser des fabrications et ventes de vêtements pour financer les expéditions futures et payer des plongeurs qui ne vivent que de ça ^^ mais ils ne veulent pas devenir mécènes non plus et financer bien sûr ^^
Maintenant, je peux comprendre aussi : nous n'avons jusqu'à présent que quelques scans peu précis, quelques photos de détails et des dessins, des descriptions et mesures faites par les plongeurs... trop peu pour faire basculer ceux qui ne quittent pas la terre et leur petit monde local des yeux...

Je rejoints tes avis sur la température et l'éventualité d'une pompe à chaleur... mais je me pose des questions quant à une source d'eau douce provenant d'un reste de glacier vieux de 12.000 ans enfoui et mêlé de roches, ne parvenant pas à fondre : l'eau de mer ne gèle qu'à -2 °C, l'eau douce à 0°C : le -1 provoquerait-il une interaction spéciale eau-douce congelée en sous-sol et eau de mer à 4° en principe ? (l'objet se trouvant entre les deux ?). Le fait que cet endroit est possiblement aussi l'un des plus profonds de la Baltique pourrait en partie expliquer des températures plus froides aussi...

buzz
  • 139. buzz | 23/08/2012

Petite note supplémentaire à propos de la résurgence d'eau ( douce ?)

l'eau douce gèle à 0°
l'eau salée à -2°C

donc cette eau salée pourrait être refroidie par de la glace ( où est-elle ? ) ou "quelque chose" , mais pas par une résurgence d'eau douce à -1°C

buzz
  • 140. buzz | 23/08/2012

Cette histoire de différence de t° est très intéressante :

zone plus chaude : facile : source de chaleur ( magma volcanique ?)
plus froide : facile source d'eau froide : résurgence

mais zone plus froide sans résurgence ===> processus de réfrigération actif comme une pompe à chaleur , c'est à dire que l'objet pompe la chaleur extérieure pour se climatiser , comme nos pompes à chaleur géothermiques

Combien d'énergie faut-il en permanence pour prendre 5°C dans son milieu environnant sur un volume de 754 m3 d'eau ( thermodynamique ) ?

Ce serait un processus actif , non naturel et très couteux en énergie = source d'énergie interne .

Un adhérent FB conclue une fois de plus que c'est un hoax pour attirer des financements . C'est plus facile c'est sûr ça évite de se poser des questions ..

yvesh

Merci Buzz, toujours intéressant de voir ce que disent les suédois à ce sujet : ça sent le retour déjà et les hypothèses sont reparties de plus belle...

C'est déjà le deuxième article de l'Expressen sur le sujet (ils ont d'ailleurs conservé la même vidéo), mais ça reprend les mêmes infos sur les traces de radioactivité déjà connues... vais voir pour CNN car ils ont des moyens assez important pour avoir en effet financé en partie la prochaine expédition :)

Par contre il est bien confirmé qu'il y a une anormale température de -1 °C des eaux à cet endroit, alors que la moyenne ailleurs est de + 4°C... ce qui contredit déjà une hypothèse élaborée pour une cheminée hydrothermique bouillante sortant à cet endroit... (vais ajouter la photo de la théorie)...

yvesh

Il y aurait bien une longue période (le double ?) précédant les 100.000 ans en question, où il a fait plutôt chaud... c'est-à-dire une époque dont nous ne savons pas grand chose à part beaucoup d'hypothèses (rarement accordées avec les autres), à part qu'il y existait déjà des hominidés pas si bête que ça finalement... je ne serai pas surpris personnellement si l'Homo Sapiens Sapiens n'avait pas détruit, enseveli et englouti tout vestiges de constructions l'ayant précédé (les néandertaliens, vieux de 450.000 ans minimum, et considérés comme les plus "proches" de nous temporellement, ont utilisé le feu, la navigation, les arts et tout bien avant l'Homme Moderne...)... ce sont nos souvenirs des civilisations antédiluviennes et atlantes... c'est une de mes possibilités donc ! = ces objets au fond du Golfe de Bothie sont peut-être des uniques rescapés de cette chasse aux réalités préhistoriques, qui ont échappé à l'homme moderne grâce aux glaces puis à l'eau...

Oui, la situation précise des différentes descriptions données n'est pas aisée. Pour les gradins ou marches, dans la mesure où le disque est penché, je suppose pour l'instant qu'ils se trouvent du côté surélevé, permettant de descendre de l'objet sur le sillon et expliquant les huit mètres de dénivelés par rapport au sommet de l'objet...
L'intéressant serait de savoir si le disque et le "pilier" ou "tube" sont séparés ou pas, de la même matière ou pas...

yvesh

Bonjour David. Ces deux pages sont déjà une synthèse d'une partie de tout ce qui a pu se dire sur le sujet depuis plusieurs mois (et en fait, il manque quelques liens car j'avais déjà annoncé la découverte en juillet 2011). Les dernières nouvelles sont dans les dernières dates puisque je faits les MAJ par dates ;) pour un détail complet des faits et découvertes, regarde le fichier .doc où il y a tout - je vais le traduire intégralement et continuer à faire les mises à jour suivant ce qui EST retenu par l'équipe et donc le plus proche de la vérité.
Merci beaucoup pour les encouragements.

buzz
  • 144. buzz | 22/08/2012

Bon ... je ne sais pas si ça présente un intérêt mais le journal suédois Expressen se mouille et publie un article sur cette affaire ( que d'aucun qualifient de canular )
http://www.expressen.se/nyheter/dykarnas-illustration-sa-har-ser-cirkeln-ut/

Vous pouvez comme je l'ai fait traduire avec Google traduction l'article qui est en suédois .
Il y est à nouveau question de radio activité supérieure à la moyenne ambiante .CNN aurait consacré un reportage à cette affaire .

buzz
  • 145. buzz | 22/08/2012

En effet , les dates ne sont à peu près claires que pour ce qui concerne la proto mer Baltique ( le lac glaciaire ) mais pour ce qui est du glacier je n'ai trouvé que le glaciation du Würm ce qui n'est pas très précis . On nage dans les milliers d'années .

Par contre ce qu'on sait c'est ce qui se construisait officiellement à cette époque : dolmens , menhirs , grottes .
Le reste ( Grande pyramide , vestiges sous-marins en Inde , au Japon ) n'est pas inclus dans l'histoire officielle .
Leur prochaine expédition si elle ramène un fragment de la "coque" et des images précises du fragment/deuxième objet permettra de conclure .

Car s'il s'agit d'un temple comment expliquer le deuxième fragment et les deux sillages convergents ??

En revanche si le deuxième objet est indépendant on pourra supposer que les deux traces sont des sillages après un mouvement de glisse sur une pente .
Ceci n'explique pas pour autant la fissure décrite dans la petite montagne ni la curieuse forme le l'objet .

Pour les nouvelles illustrations :
-ils mentionnent des dessins de "lignes structurelles" sur la "meringue" .
-les dessins produits sur vos photos ne ressemblent pas à un bestiaire comme à Lascaux , ce ne sont pas des runes non plus .
-l'animation est très bien faite mais encore la même remarque : selon les illustrations la partie arrière gauche est manquante ou porte les huit gradins de 1m ( ce qui fait 8m , pas 4 m soit dit en passant ...) , l'escalier se situe soit à la partie avant gauche soit à la partie arrière gauche .

A suivre

david
  • 146. david | 22/08/2012

bonjour,yvesh peux tu me faire une synthèse des dernières nouvelles, j ai du mal a suivre cette histoire,par avance je te remercie et bravo pour le travail que tu fournie. ;)

yvesh

Les premiers résultats sont exploités par des centaines de gens mais il n'y a pas grand chose qui colle avec une hypothèse solide je dirai pour l'instant... En ce qui concerne les datations, il semble que plus je regarde de sites de géologie qui en parlent, plus je trouve des datations et hypothèses différentes ! De plus, les endroits précis du glacier semblent aussi sujet à caution : on sait que toute la Scandinavie s'est peu à peu soulevée lors du "dégel" : ce glacier s'est retiré à cet endroit précis quand au juste ? On n'en sait rien objectivement, on parle de milliers d'années...
Ce ou ces objets collent-ils aux dolmens des populations connues ? pas apparemment (mais on ne sait pas ce qu'il y a en-dessous vraiment, donc...) mais il semble ressembler tout de même à certains tumulus-tombes danois notamment...

L'emplacement des 3 anomalies constaté fait penser largement à un crash, ou à une explosion ayant éjecté deux gros débris plus loin, ou encore à un bombardement d'un objet sous-marin...

yvesh

Oui, le fichier .doc que j'ai mis il y a plusieurs jours (en VO) est fait par la même personne, merci de la part des lecteurs pour la traduction !
En tout cas ce week-end mon travail a été remarqué par la team car j'ai pu voir qu'ils avaient parlé de ce blog dans un des groupes principaux de facebook. Et qu'il leur a permis de détecter des "faussaires" qui ont même à priori inventé une fausse interview de Peter Lindberg (et des faux scans) : 1= le bateau n'a jamais été intercepté par un garde-côte et aucun matériel ou données n'ont été confisqué ou donné au gouvernement suédois. Peter n'aurait jamais accusé ou dit quoique ce soit non plus sur l'utilisation de "brouilleurs" ou autre faisant tomber en panne leur équipement... j'avais signalé déjà à l'époque les probables faux scans ajoutés à la fin d'une vidéo : c'est encore pire car même l'interview "téléphonique" était fausse : il s'agit d'une bonne partie des infos de la MAJ du 19/7/2012, et d'une vidéo du 11-7-2012 (à la fin). Le site fautif et l'annonceur : reporting for the Daily Constitutional: Investigative Journalist GA Anderson. (le lien de l'article mentionné est dans la MAJ en question).

buzz
  • 149. buzz | 18/08/2012

En attendant les résultats de leur troisième campagne nous pouvons exploiter les résultats qu'ils ont lâché
Au passage le site http://thebalticanomaly.se/ fait une excellente synthèse je trouve .

Concernant la date : la formation de la mer Baltique fait intervenir les variations glaciaires .
Pour trouver un glacier à cet endroit il faut remonter Würmien
(http://www.glaciers-climat.com/le-quaternaire.html ) , entre 100.000 et 10.000 ans , au paléolithique pour ce qui est des populations humaines , l'âge de la pierre taillée .
Cette construction "colle"t-elle à ce que faisaient ces populations ? Ce n'est pas un dolmen .

Ensuite il doit être possible au moyen de photoshop ou équivalent de déplacer le second objet pour vérifier s'il "s'emboite" sur la partie arrière gauche du premier objet par exemple , qui du coup deviendrait symétrique .
A vérifier .

Sur le site cité plus haut il expliquent certains détails concernant la répartition des trois "objets" :

ANOMALIE #2: Il y a une seconde anomalie à propos de laquelle Peter a dit qu'elle pourrait être encore plus intéressante que la première . Cette anomalie a la forme d'une fenêtre de style gothique, elle git à 200m de l'objet principal (il a été suggéré par certains membres ( FB?) que cette anomalie 2 sont un/des fragments qui pourraient s'assembler à l'objet 1, et compléter ainsi le cercle)

POSSIBLE ANOMALIE #3:Il y a une montagne sous marine escarpée , possiblement d'origine volcanique(?) , situées à 1500m , à la pointe de la convergence (des sillages liés aux ) deux anomalies . C'est haut d'à peu près 30m , a un diamètre de 300 m avec une grande faille qui la parcourt , qui donne l'impression qu'elle a été fracturée et séparée , faisant environ 35 à 50 m de large et 18m de profondeur . La direction de la faille est la même que celle des traces/sillons . Il est suggéré par ceux qui croient en l'hypothèse OVNI que ceci pourrait être le point d'impact , ou de séparation des objets 1 et 2 , si en fait ils formaient un tout . Une rumeur fait état d'une ligne marquant un côté de l'objet 1 témoignait de ce qui aurait pu être une marque d'impact à la suite de l'impact sur la montagne ( s'il vous plait notez que cette information n'a pas été confirmée officiellement )

LE SILLAGE/LA TRACE ET L'ARETE : un sillage , une trace de 1500m menant à l'objet peu profonde au début et devenant plus profonde jusqu'à une profondeur de 10m à la base de l'objet . La trace de 1500m elle-même peut être décrite comme une piste ou un chemin descendant dune colline aplatie au fond de la mer avec l'objet à son extrémité .Peter Lindberg croit que la piste ou la trace est une crête qui s'élève progressivement du fond jusqu'à une hauteur de 8m au-dessus du fond avoisinant . Il croit aussi que l'arête est faite d'un matériau plus meuble que le pilier et le cercle .

Et également sur la nature de la "coque" :

"La surface de l'objet est craquelée . Il y a dans ses craquelures un matériau apparaissant comme une poudre noire
Il semble que quelque chose ait été extrêmement chaud par là , de telle façon que la roche a fondu . Des pierres semblant avoir été brûlées sont couverte d'un film de suie noire sur la partie supérieure et autour de l'objet ( une pierre normale qui comporte du magma brûlé à sa surface a été envoyée pour analyse ) l'Université de Stockholm )

LA “MERINGUE”: L'objet a un dome circulaire en forme de meringue au sommet , situé sur le bord du côté droit par le sonar .Il fait 9m de diamètre , 1,5m de haut à son plus haut point . La surface de la meringue n'est pas entièrement lisse , en certains endroits le "ciment" est craquelé . La roche n'est pas couverte du tout de sédiments , ce qui devrait typiquement survenir au fond de la mer . IL semble qu'il soit recouvert d'une substance comme du ciment , d'un dépôt minéral . Après avoir été ébréché , l’intérieur de l'objet est noir , comme de la roche volcanique , presque pétrifié à l’intérieur . Le matériau est très dur , pas de la simple pierre , plutôt décrit comme de la "roche préservée" . Hogeborn décrit une impression de matériau carbonisé . La "meringue" comporte des dessins de lignes structurelles .

yvesh

Je pense que si l'équipage se prépare à nouveau pour dans une semaine, c'est qu'il y a eu au moins des bonnes nouvelles du côté financier, un apport scientifique serait pile le bien venu en effet...

J'ai ajouté quelques images des scans de la seconde anomalie...

buzz
  • 151. buzz | 18/08/2012

Je comprends .
Je ne suis même pas sûr qu'il existe des caméras thermiques étanches pour ces profondeurs .
Ils ont plusieurs fois appelé à la collaboration de scientifiques .

yvesh

Quelqu'un avait déjà demandé s'il était prévu de disposer des sondes autour de l'objet, pour étudier les données locales, températures, oscillations telluriques, courants, déplacements éventuels, gaz ou élément chimique, magnétisme, radioactivité... ils ont répondu qu'ils adoreraient le faire... mais qui leur donne tout ce matériel et leur explique comment il fonctionne ?...

buzz
  • 153. buzz | 17/08/2012

Excellente nouvelle en effet .
De plus la video que vous produisez dessus est impressionnante et naturellement évoque fortement un véhicule ayant glissé (Simon Josefsson)

Ils veulent explorer l’évent et le deuxième objet ? Super . On saura si cet objet est un fragment et alors ... fragmentation + sillages = impact donc machine volante ...
Quant à l'évent , s'ils les mènent dans les entrailles de ce monument nous saurons s'ils s'agit de pyramides ou d'un vaisseau , passionnant !

des mesures de la température et du magnétismes sont-ils aussi prévus ( je n'ai pas eu de réponse ) ?

yvesh

De bonnes nouvelles aujourd'hui du côté de Dennis Asberg : " if everything goes according to plan, we go out again in approximately one week.
investigation continues, we will take more samples, more photos and movies, and identify the object if we can.
before when we were there we saw only 30 cm.
We will also try to find the hole .... and if we do, we will bring down a kammera.
We will also look at object 2.
Now we hope that everything works and that the weather is good. "

L'équipage espère donc pouvoir repartir sur l'objet dans une semaine si tout va bien...

buzz
  • 155. buzz | 17/08/2012

C'est amusant , à la question "que feriez vous si vous trouviez une épave d'OVNI" de D. Asberg j'avais répondu "J'appellerai J. Cameron" ...
Si c'est vrai ils ont eu la même idée , mais aussi il doit y avoir du solide dessous car sinon ils se discréditeraient pour longtemps

yvesh

La dernière rumeur est que l'équipe aurait twitté avec Cameron et Spielberg...

buzz
  • 157. buzz | 16/08/2012

"La fosse des Mariannes est la fosse océanique la plus profonde actuellement connue, et l'endroit le plus profond de la croûte terrestre. Elle est située dans la partie nord-ouest de l'océan Pacifique, à l'est des Îles Mariannes, à proximité de l'île de Guam. Le point le plus bas se situe selon les relevés entre 11 000 et 11 500 mètres de profondeur. La pression est estimée à 1086 bars, soit plus de 1000 fois la pression existante au niveau de la mer, et la température qui y règne est de 0°C, dans une absence de lumière quasi-totale."

Donc voilà ; soit de la glace soit des profondeurs extrêmes soit un corps froid qui réfrigère l'eau mais il faut beaucoup d'énergie pour y parvenir car le volume d'eau est énorme .
Attendons qu'ils répondent sur ce point : il faut vérifier cette température . Ils doivent préparer leur prochaine campagne en ce moment .

yvesh

Oui oui, j'avais vu en effet que les conditions de conservations locales étaient très élevées, même pour le bois et les navires retrouvés.

Ce qui étrange au sujet de ce froid est que justement, il semble qu'il y ait des roches brûlées ou ayant subi de fortes températures sur place... assez contradictoire non ?

buzz
  • 159. buzz | 16/08/2012

In vino veritas
C'est leur champagne qui nous donne la solution :
«Grâce à la pression et à la température constante - entre 4 et 6 °C - au fond de la mer, ces trésors liquides ont conservé une qualité aromatique et gustative exceptionnelle»
http://www.lefigaro.fr/placement/2012/05/18/05006-20120518ARTFIG00488-s-offrir-un-champagne-hors-d-age.php


Les températures négatives se trouvent au voisinage des icebergs .
J'attends leur réponse ( s'ils m'en donnent une ) concernant l'imagerie thermique qui donnerait une idée de la température de l'objet .
S'il est plus froid que l'eau il faudra trouver une raison rationnelle .

yvesh

Je ne pense pas qu'un tel canular serait bien accueilli dans le monde des chasseurs de trésors (ils ont aussi une bonne réputation de 15 ans qui serait ruinée). Non, je ne pense pas.

Ce qui est étrange si j'ai bien compris, c'est qu'il fait partout + 4°C en moyenne au fond de la mer baltique (surtout en été !), sauf à cet endroit apparemment où il fait plus froid... mais c'est aussi l'un des plus bas point de la Baltique : - 90 m alors que la moyenne est plutôt de - 70 m... peut-être pas un hasard ?

buzz
  • 161. buzz | 16/08/2012

bonjour ,
C'est très volontiers car c'est passionnant ( espérons que ce n'est pas un canular très bien monté )
1 la chasse aux faussaires : sur ce lien vous retrouverez des images que vous avez reproduites et qui on été détournées , sur l'autre lien c'est un photoshop je leur ai signalé :
http://www.examiner.com/article/new-ufo-images-it-s-time-to-blow-your-mind
http://gaanderson.hubpages.com/hub/Baltic-Sea-UFO-UnIdentified-Submerged-Object

2 concernant les anomalies magnétiques les cartes correspondent à des anomalies géologiques , des failles etc... . L'anomalie est-elle particulière à cet endroit ? Difficile à dire
ftp://ftp.ngdc.noaa.gov/wdc/geomagnetism/docs/publications/1972/Riddihough_1972_531.pdf

3 ensuite je leur demande s'ils ont songé que la surface de l'objet pouvait être plus froide que l'eau environnate , la température de congélation de l'eau de mer étant -2°C , cette température de -1°C est possible . Une image thermique pourrait déterminer les températures respectives , mais si l'objet n'est pas de la glace pourquoi serait-il plus froid ?

yvesh

Peut-être quelques nouvelles du côté des analyses... sauf que je ne suis pas sûr qu'ils osent annoncer par exemple une matière inconnue s'il y en a une quelque part ! Pas sans de multiples vérifications en tout cas ^^... patience donc ;)

yvesh

Non, je pense que les orbs (et autres) peuvent réellement se matérialiser sur notre plan vibratoire et y agir s'il le faut, mais principalement sous forme de forces concentrées... pour agir plus précisément, il leur faut agir sur la conscience humaine (via les religions-sans distinctions-car la Foi aide) ou en passer (exceptionnel) par la naissance -mais sans oublier ses origines comme l'humain - afin de laisser un message marquant de longue durée (comme les "anciens dieux", Jésus en étant à priori le dernier exemple). C'est là mon avis sur la ou les entités qui semblent plus bénéfiques à notre encontre, depuis très longtemps. Maintenant, je pense aussi qu'il y a des entités provenant d'autres régions, peut-être moins évoluées, et qui ne sont pas obligatoirement bénéfiques (et peut-être plus proches de nous dans l'univers matériel question "vibrations" ou même déjà sur place)...

yvesh

Peter Lindberg a dit au début de l'une de ses réponses qu'il lui semblait que les deux objets semblaient séparés en tout cas sur tout le pourtour. Oui, les plongeurs ont bien confirmé que le disque était incliné, sa position étant à peu près bien représentée par ce dessin.

Il est dommage en effet (sauf s'ils le cachent encore) qu'ils n'aient pu aller sur la 2ème anomalie (c'était pourtant à priori l'un des objectifs annoncés).

Je cite : " L'énergie que l'on ressent sur certains lieux, et que la radiesthésie met en évidence, est intrigante et les scientifiques qui s'y intéressent cherchent à savoir quelle en est la nature physique. Plusieurs équipes (en-dehors des institutions officielles qui l'ignorent) se sont attelées à cette tâche. Les résultats montrent généralement des intensités magnétiques plus élevées que l'entourage, sans que l'on ait pu établir de règle fixe (John B. Carlson, Lodestone Compass: Chinese or Olmec Primacy? 1975).

Il est probable que les variations magnétiques ne soient qu'un effet secondaire d'un phénomène plus profond qui reste à préciser, probablement de nature électrique. Magnétisme et électricité sont intimement liés. Le magnétisme est l'effet environnant de courants électriques profonds. Le champ magnétique terrestre et le champ électrique terrestre sont donc modifiés chaque fois que des courants électriques additionnels sont présents. Les lignes de ley et les lignes du dragon sont formés de courants électriques qui circulent le long de conducteurs électriques naturels dans la terre. L'eau en mouvement (cascades, pluie, ressac des vagues), les tensions tectoniques, la friction des roches, l'activité des volcans, le vent, sont sources de charges électriques. Dans la terre, les métaux (fer, or, cuivre), les gisements de cristaux minéraux (contenant du quartz - voir article Cristaux et géométrie cristalline) sont également des facteurs de production de courants électriques.

Le géomagnétomètre est un appareil simple qui mesure la composante verticale du champ magnétique terrestre (alors que la boussole est sensible à la composante horizontale). La valeur ambiante est ordinairement de 50'000 nanoteslas, et on note des variations de 1 à 4% dans les flux des failles et des courants d'eau. Dans les lignes de leys, Devereux a mené un programme intitulé Dragon Project à partir de 1977 et pendant une dizaine d'années, dans lequel l'équipe a enregistré et mesuré ces énergies par les méthodes et appareillages de la science moderne, en parallèle avec les constatations des radiesthésistes. Les résultats ont été publiés dans l'ouvrage Places of power (Paul Devereux, 1990). Dans un cromlech, avec un équipement à ultrasons, l'équipe a mis en évidence des pulsations inhabituelles, différentes de ce qu'on mesure à l'extérieur du cercle. Le champ magnétique y était abaissé d'une valeur significative. Dans d'autres cromlechs, elle a remarqué des champs magnétiques élevés sur certaines pierres.

Dans une interview, Stéphane Cardinaux , auteur d'ouvrages sur la géométrie sacrée de hauts-lieux vibratoires, nous informe qu'il participe à une équipe de recherche sur les phénomènes énergétiques. Les résultats (à ma connaissance non publiés) montrent à nouveau des variations du champ magnétique vertical très nettes, qui permettent de localiser les flux de façon très précise.

Ce qui est troublant au sujet de la vase est que Asberg a dit que c'était comme si il y avait de l'activité sur l'objet (empêchant le sédiment de s'y coller ?)... un flux, courant ou vibration d'une certaine fréquence ?

il faudrait encore qu'ils puissent la lancer leur 3eme campagne avant qu'il soit trop tard...

Merci pour le coup de main sur les mises à jour et les interrogations partagées ;) Difficile de trouver des infos précises sur l'anomalie magnétique des iles Aland (comme de beaucoup d'ailleurs !)... sujet intéressant à creuser d'ailleurs.

wini2
  • 165. wini2 | 15/08/2012

La cristallisation minérale, n’est qu’un évènement qui transmute.
On perçoit des évènements qui s’emboitent les uns avec les autres, comme dans nos rêves nocturnes, sans pouvoir déterminer une notion de temps, parce qu’il n’y a n’a pas !
Cette notion de temps, n’est que de la perception conceptuelle, et là il me semble qu’il y a tromperie sur la marchandise^^
La présence perceptive d’un objet pétrifie ou pas, n’engage que l’analyse de l’observateur, et c’est valable aussi pour les orbs.

TR3A
  • 166. TR3A | 15/08/2012

C'est donc fini...nous n'apprendrons plus rien de spécial sur l'objet... merci pour vos réponses...

buzz
  • 167. buzz | 15/08/2012

bonsoir
Quelqu'un a affirmé sur leur page "nous savons que le disque et le pilier sont deux objets séparés" . Je ne sais pas d'où cette personne le tient .Le pilier peut-il être le résultat d'une érosion différentielle , le disque faisant écran?
Sur le schéma que vous reproduisez ( figures d'artiste ) le disque de profil est incliné , nez relevé comme après un atterrissage sur le ventre ( c'est un point de vue subjectif ) .

Les monuments de Turquie et du sud du Japon sont des monuments , avec mégalithes , pierre taillée , chemin , bref des bâtiments ou lieux de culte . Ici nous avons un disque parcouru de rainures , de degrés à un endroit , et peu-être un fragment distant de 200m ( il resterait à expliquer la cause de cette fragmentation si elle est démontrée )

Il existe au nord des iles Aland une anomalie magnétique qualifiée de "forte" . Est-ce en rapport avec cet objet ? Eux seuls le savent car ils connaissent la position de l'objet .

Concernant la texture de l'objet il existe diverses situations où un objet peut être pétrifié ( ou couvert de cendres volcaniques mais il n'y a pas de volcan dans cette région du moins pour la période concernée ) .
Cet objet serait-il assez vieux pour avoir été pétrifié ? Il n'est pas recouvert de vase et cela a étonné les plongeurs car un objet au fond est habituellement couvert de vase .
Mais il ressemble à un objet pétrifié .

Des analyses sont en cours sur les divers matériaux prélevés et lors de leur 3e campagne de plongée ils compte
-envoyer une caméra dans l'évent s'ils le retrouvent
-prélever un fragment de la "coque"
source :
http://truthfall.com/tag/baltic-sea-anomaly/

yvesh

Oui, la cristallisation minérale a sûrement encore beaucoup de choses à nous apprendre en effet. Je pense saisir que vous parlez éventuellement d'un orb pouvant faire la transition entre notre univers (matériel, dimensionnel et/ou spirituel) et un ou plusieurs autres univers, et qui se serait retrouvé "coincé" entre deux dimensions (en quelque sorte). Reconnaissez que ce cas de figure est tout de même assez improbable mais si c'est quelque chose de semblable qui est arrivé, et qu'il est toujours là, c'est qu'il y a été laissé volontairement à mon avis, pour éclairer un peu plus l'Humanité au bon moment...

yvesh

Non, l'exploration est rentrée depuis un moment, les plongeurs ont pu enfin prendre un peu de vacances en famille et Dennis Asberg a participé à une opération de nettoyage de plages suédoises... Le ROV était loué (cher par jour) et devait être rendu. Si j'ai bien compris, les 5 navires militaires n'ont pas entourés le navire explorateur très longtemps, pas plus de quelques heures en tout cas : ils passaient au ralenti en quelque sorte ^^

TR3A
  • 170. TR3A | 14/08/2012

J'ai une question concernant les navires qui ont entouré le petit bateau s'occupant de l'exploration...sont ils toujours autour de ce petit bateau?

wini2
  • 171. wini2 | 14/08/2012

Bonjour,
Et merci pour ce travail d’investigation.
Je tombe sur cet objet qui engendre vraiment la perplexité, peut-être qu’il est plus facile de se déplacer dans l’espace et le temps, pétrifié dans une phase minérale ?
Il me semble que l’énergie de l’univers, sauve garde sa mémoire sous cette apparence.
Il me semble encore, qu’une dématérialisation avortée concernant cet objet, se soit mise en stand-by, pour éviter une perte irrévocable, mais là je plonge dans les abysses de l’inconscient transpersonnel.

yvesh

Je ne peux malheureusement qu'être d'accord avec vous sur ce point, sauf miracle...

En ce qui concerne le "nettoyage", je ne peux m'empêcher de rebondir sur les preuves très tangibles de dissimulations volontaires, y compris dans un lointain passé : ensevelissement volontaire de Gobleki Tepe et de nombreux sites (les plus anciens), enlèvement de toute traces de métaux ou de technologies antiques, disparitions d'artefacts (contrariants principalement les théologies religieuses, curieusement)... je ne serai pas surpris personnellement qu'on découvre que des pièces archéologiques ennuyeuses aient été balancées là il y a des centaines d'années sur ordre d'un Pape ou d'un roi par exemple...

yvesh

Je ne peux malheureusement qu'être d'accord avec vous sur ce point, sauf miracle...

En ce qui concerne le "nettoyage", je ne peux m'empêcher de rebondir sur les preuves très tangibles de dissimulations volontaires, y compris dans un lointain passé : ensevelissement volontaire de Gobleki Tepe et de nombreux sites (les plus anciens), enlèvement de toute traces de métaux ou de technologies antiques, disparitions d'artefacts (contrariants principalement les théologies religieuses, curieusement)... je ne serai pas surpris personnellement qu'on découvre que des pièces archéologiques ennuyeuses aient été balancées là il y a des centaines d'années sur ordre d'un Pape ou d'un roi par exemple...

TR3A
  • 174. TR3A | 14/08/2012

Nous saurons la vérité si c'est un phénomene rare et naturel. Nous ne saurons rien de plus si c'est un vaisseau extra terrestre tombé dans les eaux il y a peu. De plus, si le vaisseau est bien d'origine extra terrestre, je suppose qu'ils l'ont "dématerialisé" pour éviter qu'il ne tombe entre de "mauvaises mains". Donc caché, avec une matiere le recouvrant naturelle a son emplacement. Beaucoup d'apparitions d'ovnis ont ete vues au dessus de la mer...peut etre pour justement nettoyer les traces de leur passage...simple hypothese. (voir ufo turquie)

yvesh

Tout est possible encore à ce niveau... la perplexité est bien le mot concernant cette découverte !

En ce qui concerne la matière en elle-même, faites des recherches sur les nouvelles matières découvertes et celles prévues : l'humain a déjà calculé le nombre de combinaisons possibles en alliages d'après les matières connues existantes (combinaisons qui augmentent évidemment avec chaque découverte d'une nouvelle matière)... il a aussi estimé le nombre de nouvelles matières à découvrir, et on en a encore des milliers à découvrir ^^

yvesh

Oui, il faudrait que la météorite ait une trajectoire presque parallèle à la surface de la mer, ait rebondi une ou plusieurs fois avant de s'enfoncer, un peu tiré par les cheveux mais toujours possible, surtout si la météorite (ou autre) ait plus ou moins la forme d'un disque ou d'un oeuf :)

Oui, Ocean X a aussitôt comparé avec la taille d'un gros transporteur d'ailleurs, ce qui confirme au moins qu'ils savent ce que ce n'est pas avec leurs expériences. Un phénomène géologique encore inconnu lié à la glaciation-déglaciation-forte chaleur est peut-être le responsable : nous n'arrêtons pas de découvrir des phénomènes ou applications même naturelles qui existent pourtant depuis toujours ! (voir la toute récente découverte de tourbillons de 1000 km² de convection de CO2 à l'intérieur des abysses de l'Océan antarctique !)...

Pour la Toungouska, si un énorme météorite a bien explosé a grande vitesse, de multiples débris, même gros, peuvent avoir été projetés très loin : certains ont vu que la trajectoire de cette éventuelle météorite (y compris avec la découverte de ce nouveau lac) aurait pu la mener jusque vers la Scandinavie... mais l'hypothèse est aussi peu probable : trop de sédiment sur l'objet à certains endroits...

bardo
  • 177. bardo | 14/08/2012

Bonjour,
Et merci pour ce travail d’investigation.
Je tombe sur cet objet qui engendre vraiment la perplexité, peut-être qu’il est plus facile de se déplacer dans l’espace et le temps pétrifié dans une phase minérale ?
Il me semble encore, selon mes intuitions, qu’une dématérialisation avortée, se soit mise en sauve garde dans cette structure qui risque d’étonner les spécialistes du décryptage.

buzz
  • 178. buzz | 14/08/2012

Merci
Pour les cratères d'impact de météorites , ils ont été bien étudiés et il existe même des formules pour déterminer le rapport entre la masse de l'objet et les dimensions du cratère . Pas de sillage .
http://fr.wikipedia.org/wiki/Crat%C3%A8re_d%27impact

Pour ce qui est du Titanic il existe de très belles images sonar :
http://bdnpull.bangorpublishing.netdna-cdn.com/wp-content/uploads/2012/03/Titanic-Map_003-600x916.jpg

Je ne distingue pas de sillage mais mon œil n'est peut être pas formé pour cela .
Par ailleurs le navire a sombré par 4000m de fond , la dynamique de la masse est un peu différente . Quoiqu'il en soit je ne distingue pas de sillage comme on peut le voir sur les images que vous reproduisez ( 8m de hauteur ).

Concernant les épaves d'avion , si j'ai bien compris les OceanX se sont fait connaitre par la découverte d'une épave de B-17 , ils sont donc bien placés pour savoir à quoi ressemble l'épave d'un aéronef qui se crashe .

Ce sillage fait penser à une faible incidence , un atterrissage de fortune et une glissade .Ou une pierre trainée par un glacier comme le suggère une géologue sur leur page facebook ( où pas mal de gens crient au canular pour faire vendre des T-shirts ) , mais alors une pierre bien bizarrement taillée .

Enfin pour la Toungouska l'affaire a récemment rebondi puisque des italiens ont détecté un lac qui n'existait sur aucune carte avant 1908 . Ce lac a été sondé et pourrait correspondre à un cratère d'impact mais ils n'en sont pas sûrs .

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/lenigme-de-la-tunguska-en-voie-detre-resolue_12222/

yvesh

Oui, j'ai mis cette page facts en fichier doc (vo) que vous pouvez ouvrir ou télécharger dans l'article, et je mets le fichier à jour, ça permet d'avoir les faits en permanence en mémoire ;)

Ces éléments sont apparus plus clairement récemment. Méfiance avec le poids et l'eau : il est prouvé que les deux parties du Titanic par exemple ont créées un assez gros impact et glissades là où elles sont tombées, les carcasses se sont tordues et vrillées, les ponts se sont effondrés les uns sur les autres comme des crêpes...
Oui, il y a peut-être moyen de calculer un impact provenant de la surface ou de plus haut en effet... la théorie du gros météorite (ou mon idée sur l'explosion sur la Tunguska en 1908 ?) revient aussi en force à ce niveau non ?

Et bien s'ils ont finalement trouvé un vaisseau spatial de plusieurs milliers d'années comme demande Dennis Asberg, la première chose à priori serait de vite prévenir le MUFON aux USA (la seule organisation ufologique qui possède vraiment des moyens financiers et scientifiques à priori que je connaisse), et pourquoi pas, demander une assistance aux quelques pays qui ont reconnus officiellement les OVNIs. Et aux quelques scientifiques officiels qui sont intéressés par le sujet... mais si c'est le cas, je pense à priori que la vente d'un tel objet à un conglomérat militaro-industriel sera plus rentable pour les découvreurs ^^

Je pense avoir trouvé (une inspiration étrange !) la photo originale d'où provient une photo (truquée d'après l'originale) mise en ligne par un certain Roberto Mura... je la mettrai en ligne pour comparaison dans la journée.

buzz
  • 180. buzz | 14/08/2012

bonjour ,
Je suis allé voir leur page Facebook ... plusieurs milliers de contacts naturellement et une page "facts"
Là-dessus j'ai glané quelques infos que je n'avais pas lues ou compris jusqu'à présent :
-le "sillage" est asymétrique et comporte une "ride" de 8m de haut sur un bord
-le sillage mesure 1500m
-à 2 km environ ( et dans l'axe de ce sillage d'après le schéma de Dennis Asberg que vous reproduisez ici il y a une sorte de "volcan" de 50 m de haut
-le second objet en forme de double vitrail gothique gisant à 200m de l'objet principal est lui aussi suivi ou précédé d'un sillage , les deux sillages convergent sur le "cratère/volcan" ( pas de volcanisme dans la région )

Alors quelques remarques : les dimensions de tout cela me paraissent énormes ( profondeur et longueur du sillage ) mais je pense qu'il doit être possible à un spécialiste de l'aéronautique de simuler un crash et de déterminer le poids et la vitesse de l'objet pour produire ce genre de figure

Manifestement lorsque cet objet est tombé il n'y avait pas d'eau car on a du mal à concevoir que 85m d'eau ne puisse pas amortir la chute au point de permettre un tel impact au sol .

Enfin l'objet doit être sacrément solide pour n'avoir perdu que ce fragment ( objet B d'une trentaine de mètres ) après ce crash .

Mais naturellement c'est dans l'hypothèse d'un crash ... Avant hier soir D. Asberg a lancé la question suivante

"Now seriously, the question to you all .... if we have found a space ship that is thousands of years old ... what do you do?"

Bonne question :)

yvesh

Aux dernières nouvelles, tous les derniers prélèvements sont arrivés dans les labos le 24 juillet 2012. Dennis Asberg espère que les premiers résultats arrivent avant la fin du mois d'août quand même.
- mise à jour du fichier doc des faits au 13 août 2012.

yvesh

Les prélèvements de la 1ère expédition de juin n'ont même pas encore été analysés sérieusement à priori : les vacances sont sacrées pour les suédois, comme dans beaucoup de pays ^^ Le documentaire est en cours de montage mais attendra aussi ces analyses pour être complet... patience donc car peu de nouvelles à prévoir avant la rentrée de septembre, voir un peu plus si les analyses ne commencent qu'en septembre... peut-être un peu de news dans les interviews futures...

yvesh

bonjour,
oui, vous avez tout bon. Le disque est trop solide pour les marteaux emportés lors de la 1ère plongée, mais en principe ils devaient emmener une masse spéciale pour tenter de prélever aussi sur le disque, donc je pense qu'il doit aussi y avoir des analyses prévues.
Les roches de basaltes ont été ramassées aussi bien sur le fond normal de la mer autour que sur l'objet.
Tout de même amusant, pour plaisanter (peut-être !), Dennis Asberg a demandé au groupe de réflexion sur facebook : " et que fait-on s'il s'agit bien d'un engin spatial datant de milliers d'années ? "
L'équipe a reçu des invitations et des demandes de participation dans des émissions dans beaucoup de pays (USA surtout) récemment, ce qui devrait refaire gonfler un peu le budget de l'expédition (qui a besoin de 60.000 euros par jour pour l'équipage de 14 personnes et le matériel !).

david
  • 184. david | 13/08/2012

bonjour,c'est quand ont auras les infos sur l'origine de la matière récupérer , nous sommes tous impatients cette histoire a étais trop loin pour nous laisser comme ça sans info

buzz
  • 185. buzz | 13/08/2012

bonjour ,
Je n'avais pas vu cette 2e page ...C'est passionnant .
Les reproductions artistiques ou modélisées ne font penser à rien de naturel mais plutôt ( c'est sans doute l'influence des films ) à un vaisseau spatial ...Ces dessins éclairent un peu cette affaire ( noyée en eaux troubles )

La "meringue" de 9m sur 1,50m concerne l'objet principal non ? Elle porterait des gravures à sa surface ?
Cette fois ils disent que la "meringue" comporte un trou oblong de 25 cm ( le fameux évent?) entrant dans l'objet .
Pourtant ils disaient ne pas avoir retrouvé ce "port hole"

Il détaille pas mal le revêtement qui lui semble minéral et très dur ( sans échantillon difficile de dire ) . Il le compare à un matériau carbonisé .
A quoi ressemblerait une coque en nanotubes de carbone ? Nous découvrons aujourd'hui la possibilité de nouveaux matériaux autres que métalliques , plus durs , plus conducteurs , alors attendons l'analyse d'un fragment de cette coque .

Le basalte concerne les rochers dispersés à la surface du disque puisqu'ils n'ont pas prélevé de fragment du disque lui-même ( sauf erreur ) .

yvesh

Il s'agit probablement en fait de l'un de cette équipe (ou l'équipe) : José Claudio Mura , Muriel Pinheiro , Rafael Rosa et João Roberto Moreira, spécialistes de la télédetection : La télédétection est l'acquisition d'informations sur un objet ou un phénomène, sans contact physique avec l'objet. Dans l'usage moderne, le terme fait généralement référence à l'utilisation des technologies de capteurs aériens pour détecter et classifier des objets sur la Terre (à la fois sur la surface, et dans l'atmosphère et les océans) au moyen de signaux propagés (rayonnement électromagnétique émis par exemple des avions ou des satellites) .

Le message a été effacé par les administrateurs parce que la photo avait été mise comme ça sans explications... les chasseurs de trésors ne perent pas de temps avec les éventuels trolls ^^... plusieurs 10aine de personnes ont été sorties du groupe pour cette cause... peut-être une erreur en ce qui concerne cette photo !!
http://www.mdpi.com/2072-4292/4/3/745/htm
Article: Un décalage de phase méthode d'estimation pour InSAR DEM génération basée sur décalage de phase Fonctions
À distance Sens 2012, 4 (3), 745-761 doi: 10.3390/rs4030745
Reçu: 9 Janvier 2012; sous une forme révisée: 5 Mars 2012 / Accepté: 6 Mars 2012 / Publié: 20 Mars 2012

david
  • 187. david | 09/08/2012

et ce mystérieux mr mura qui est ce ? pourquoi avoir effacé son commentaire !!

yvesh

Plus il est question d'argent, moins il y a d'enthousiasme dans ce monde ^^... le tsunami de 2004 a déterré de très antiques temples millénaires le long des côtes d'Inde et de la région... vous croyez que l'homme fait un effort pour les protéger et les sauvegarder d'un nouvel enfouissement ?... pas du tout, c'est pillé et détruit par les touristes et la nature car ça coûte de l'argent que personne ne veut utiliser pour ça ^^

david
  • 189. david | 09/08/2012

bonjour,et voila encore une fois ils faut attendre un document !!!!! si il avais vraiment quelque chose d énorme la dessous je pense qu il aurais plus d enthousiasme pour ca !!!!!!

J.o
  • 190. J.o | 07/08/2012

@Yvesh,
Il est exact que mes precedents propos n'étaient pas trés sérieux, mais bon, quelques poils de marmotte préhistorique sur un champignon géant fossile parcouru de coursives n'auraient pas paru si suspects!.. :-))
Quiqu'il en soit je suis d'accord avec le fait qu'ils en disent trop ou pas assez.
Alors attendons que "toute" la vérité soit dite et peut-etre qu'à ce moment là des mécènes seront prêts à monter une équipe avec des moyens appropriés qui nous donneront enfin des réponses claires...

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau