Des mystères toujours non résolus 2

Des mystères toujours non résolus 2

mexique-yucatan1.gifYucatan, Mexique

Suite de cet article : des-mysteres-toujours-non-resolus

Japon : des gravures étranges :

japon-jotuo.jpg

Il s'agit d'une reproduction artistique d'un relief trouvé dans un labyrinthe sur l'île Jotuo dans le lac Toengt'ing. Une expédition a eu lieu en 1957 (deux ans avant un tremblement de terre dans cette région). L'expédition a été menée par le professeur Tsj'i Pen-Lai. Ils ont constaté divers reliefs montrant "l'homme" dans des vêtements étranges qui ressemblaient à des costumes d'astronautes (tuyaux ainsi que des objets attachés aux vêtements). Ils ont également trouvé une peinture qui ressemblait apparemment au système solaire. Les troisième et quatrième cercle (les planètes) ont été reliés par une ligne. Il y avait aussi dix planètes (sauf si le soleil est une planète ici). Cela se connecte (un peu trop ?) facilement aux théories sur Nibiru, planète X, etc...

japon-grotte-5000ans.jpgCette gravure surprenante tant elle est évocatrice a été trouvée au fond d'une grotte au Japon, elle est estimée à avoir + de 5000 ans.

japon-900ac-roueflamboyante.jpgUne estampe japonaise de 900 après JC décrit une "roue flamboyante" - on sait que les japonais connaissaient et étudiaient les comètes et météorites depuis bien plus longtemps, mais ils ont bien décrits une roue céleste flamboyante...

estampekappajaponaise.jpgCette étrange personnage apparaît dans une très ancienne kappa japonaise (Nostra n°417 d'Avril 1980)


geantirlandais1-1895.jpggeantirlandais2-1895.jpg

En Irlande, deux géants irlandais fossilisés ont été déterrés en 1895 est de plus de 12 pieds de haut. Les géants ont été découverts lors d'une opération minière à Antrim, en Irlande.

Cette photo est une gracieuseté "le magazine britannique The Strand de Décembre 1895 " Hauteur, 12 pieds 2 pouces (3 m 70), la circonférence de la poitrine, 6 pieds 6 pouces, longueur de bras 4 pieds 6 pouces. Il y a six orteils sur le pied droit.

Les six doigts et les orteils rappellent certaines personnes décrites dans la Bible - Samuel 21:20 " Et il y avait encore une bataille à Gath, où se trouvait un homme de grande stature, qui avait six doigts aux mains et six orteils aux pieds, quatre (mètres) vingt en nombre, et lui aussi était né géant "


nevada-machoiregeante.jpg

Une légende indienne du Nevada, USA,  indique que des géants roux de 12 pieds (3m70)  vivaient dans la région quand ils sont arrivés. L'histoire de la légende des "Americains Natifs" (mais qui étaient aussi des colons à l'origine) dit qu'ils ont tué ces géants dans une grotte. Des extractions de guano en 1911 y ont trouvé la présence d'une mâchoire humaine. Ici, elle est comparée à l'empreinte de la mâchoire d'un homme normal... En 1931, deux squelettes ont été trouvés dans un ancien lit du lac. L'un avait 8 pieds (2m44) de hauteur, l'autre un peu moins de 10 pieds (3m05) de hauteur. (j'ai déjà parlé plus longuement de cette légende dans un autre article).



turquie-rocket1.jpgturquie-rocket.jpgturquie-rocket2.gif

Cet artéfact se trouve au Istanbul Archaeology Museum en Turquie et mesure 23 centimètres de long, 9,5 cm de haut, 8 cm de large, soit 5,7 cm de long, 3,8 cm de haut et 3,5 cm de large.

Le chercheur Sitchin a passé des années à traquer les artefacts, jusqu'à ce qu'il trouve cela au Musée d' Archéologie d'Istanbul. Il a été découvert à Toprakkale, une ville connue dans l'Antiquité comme Tuspa, où le royaume d'Ourartou régna brièvement il y a plus de 2500 ans. Les conservateurs du musée ont décidé que ce petit artefact devait être un faux, car il diffère du style de l'époque, et plus important encore, il ressemble à une capsule spatiale... Ils raisonnaient que puisqu'il n'y avait pas de capsules spatiales dans les temps anciens, ce devait être un faux moderne, une farce, faite de plâtre de Paris et de poudre de marbre...

turquie-rocket3.jpg

Cependant, lors de la visite de Sitchin à Istanbul et au musée en Septembre 1997, il a rencontré le directeur, le Dr Pasinli, qui a pris l'artefact dans un tiroir, et a permis à Sitchin de l'examiner et photographier. Il semblait à Sitchin être taillé dans une pierre de cendres volcaniques poreuses, avec des détails très précis.

Dr. Pasinli a demandé à Sitchin ce qu'il en pensait. Il n'est pas hors de son contexte, a dit Sitchin au directeur et ses collègues, lorsque vous comparez à des objets divers qui semblent également représenter une ancienne civilisation utilisant l'espace.

Dans " Les Royaumes Perdus " de Sitchin, vous trouverez des illustrations d'objets qui peuvent représenter des astronautes barbus et des navires-roquettes en provenance du Mexique et du Liban, ce qui pourrait être une fusée sur une plate-forme d'atterrissage.

Il a conseillé aux directeurs de musées de permettre aux spectateurs de décider eux-mêmes ce qu'il en est, tout en affirmant leur propre doute sur l'authenticité de l'objet. Ce fut suffisant pour convaincre les conservateurs de mettre enfin l'objet sur l'affichage public...

autrevaisseauancien.jpg "De Goden en de Broederschappen" - (utilisé dans "la confrérie des Dieux" ?)...

Mais les conclusions du ministère des Arts et du Mémorial de la culture et des analyses pétrographiques du département chimie du Musée auraient prouvé que ces théories ne sont pas en accord avec la réalité historique. " Il y a diverses informations contradictoires concernant la façon dont l'artefact est parvenu au musée.

L'une des théories est qu'un marchand d'antiquités l'a apporté au musée. Le directeur général du Musée, Ph. D. Alpay Pasinli dit que l'artefact ne pouvait pas avoir trois mille ans, mais plutôt environ 25 ans, au plus.

Pasinli dit que nous devons nous rappeler que la presse occidentale a convaincu son public que le module spatial était de trois mille ans d'âge, il a ajouté qu'ils ont confirmé que cet artefact a été fait de plâtre et de poussière de marbre à travers les résultats des analyses. (on note aussi qu'il est très étrange qu'il ait fallut attendre 20 ans et de multiples visites de scientifiques pour trouver du simple plâtre moderne... je soupçonne personnellement un échange de l'artéfact contre un faux...).

mexique-yucatan1.gifDécouverte vers le nord-ouest du Yucatan et sa côte, dans un endroit appelé Tzekelna, il y avait une sculpture très remarquable, à l'affiche aujourd'hui au musée de Merida. Sculptée à partir d'un gros bloc de pierre, la statue qui est toujours fixé par son arrière, représente un homme aux des traits du visage marqués, qui peut-être porte un casque.

Son corps est recouvert d'une robe moulante, squameuse ou des côtes. Sous le bras plié, tenant un objet que le musée identifie comme " la forme géométrique d'une étoile de cinq points " (à gauche). Sur le ventre, sanglé, est disposé d'un dispositif circulaire étrange, que les experts estiment, pour une raison quelconque, identifié comme étant ceux qui ont créés les dieux de l'eau.

Dans un endroit proche appelé Oxkintoc, ils ont trouvé de grandes sculptures de divinités qui faisaient parties d'énormes blocs de pierre. Les archéologues supposent qu'ils auraient servi sous forme de colonnes de soutien structurel dans les temples.

L'une d'elles (à droite) semble la femelle homologue du dieu décrit ci-dessus. Son costume écailleux apparaît également dans plusieurs statues et statuettes de Jaina, une île située près de la côte du nord-ouest du Yucatan, où s'éleva un temple très insolite.

L'île aurait servi de nécropole sacrée parce que, selon la légende, a été le lieu du dernier repos de Itzamma, le dieu de Itza - un grand ancien dieu qui viendrait sur les eaux pour y atterrir, dont le nom signifie " celui dont la maison est l'eau. "


A suivre

Yves Herbo-SFH-10-2013

Yves Herbo sur Google+

astronomie mystère auteur échange prehistoire archéologie alien

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau