Des gravures préhistoriques racontent l'apprentissage de l'être humain

Des gravures préhistoriques racontent une histoire cosmique

storymaker-cave-paintings-artists.jpg

Une partie de l'art ancien situé dans la carte du cosmos de l'humanité aux États-Unis est comme relié avec une ancienne religion. Une équipe de scientifiques a découvert une série de gravures et dessins placés stratégiquement en plein air et dans des grottes préhistoriques par des groupes de colons amérindiens qui dépeignent leur compréhension cosmologique du monde autour d'eux.

discover1.jpgCes dessins découverts en Alabama montrent des figures anthropomorphes et deux cercles, le tout teint en rouge. Credit : Jan Simek, Alan Cressler, Nicholas Herrmann and Sarah Sherwood / Antiquity Publications LTD.

" L'objet de cette œuvre, ce dont ils tiraient des dessins, nous savons depuis longtemps que c'était mythologique, cosmologique, " a dit Jan Simek, un archéologue à l'Université de Tennesseet. " Ils dessinaient des images d'hommes-oiseaux qui étaient des personnages importants dans l'histoire de leur origine et de leurs légendes de héros, et donc nous savions que c'était une chose religieuse et de ce fait, nous savions qu'il potentiellement cela se référait à cet univers multiniveaux qui était le fondement de leur cosmologie. "

discover2.jpg

Simek et son équipe ont étudié cet art à partir de 44 sites en plein air et 50 sites rupestres. La première représentation de ce type de stratification cosmologique remonte à environ 6000 ans, mais la plupart de l'art est plus récente, à partir autour du 11ème au 17ème siècles.

cave-art-cosmos-3.jpg

Les chercheurs ont remarqué que certains types de dessins et de gravures apparaissent uniquement dans des zones spécifiques du plateau. Par exemple, les gravures en plein air en haute altitude sont concernées par le travail du soleil et des interprétations artistiques du  " monde d'en haut " qui comprennent des représentations de forces météorologiques, des corps célestes et des personnages qui peuvent exercer une influence sur les humains.

discover4.jpg

Les dessins et gravures du " Monde inférieur "  se trouvent dans les zones sombres comme des grottes qui se cachent du soleil. Habituellement, cette couche du monde est associée à la mort, l'obscurité et le danger.

discover5.jpg

Le « monde intermédiaire » est représentatif de la réalité qui entourait l'homme préhistorique sur une base quotidienne. Ces dessins ont été trouvés dans les deux environnements en plein air et des grottes, mais pour la plupart, ils ont été trouvés dans les altitudes moyennes du plateau. " Cet univers en couches était une étape pour une variété d'acteurs qui comprenaient des héros, des monstres et créatures qui pouvaient traverser entre les niveaux ", a déclaré Simek dans un communiqué.

discover6.jpgLes scientifiques ont utilisés des scaners de façons non invasives pour révéler des dessins presque effacés. Credit : Jan Simek, Alan Cressler, Nicholas Herrmann et  Sarah Sherwood / Antiquity Publications LTD.

Bien que les représentations de la plupart des acteurs ont été trouvés dans des altitudes faibles, hautes et moyennes, leur coloration concerne la structure cosmologique globale de l'univers, dit Simek. Les personnages dessinés en rouge - la couleur de la vie - se retrouvent dans les sites d'altitude plus élevées, tandis que le noir a été utilisé pour dessiner des figures trouvées dans le monde inférieur.

discover7.jpg

L'image dessinée dans ce pictogramme au noir de charbon de bois a été trouvée dans une grotte du Tennessee où se trouvaient également des "artéfacts religieux" préhistoriques.
CREDIT: Jan Simek, Alan Cressler, Nicolas Herrmann et Sarah Sherwood / Antiquité Publications LTD.

" Les choses dominantes que nous voyons toutes ensembles sont des images de l'homme, ce que nous appelons anthropomorphes," dit Simek à LiveScience. " Ils ne sont pas tous des êtres humains, certains d'entre eux sont clairement un peuple mythologique ou un peuple qui a mélangé les caractéristiques animales et humaines."

discover8.jpg

Ces scorpions donnent un aperçu aux archéologues du "monde inférieur" dans la cosmologie des peuples indigènes.
CREDIT: Jan Simek, Alan Cressler, Nicolas Herrmann et Sarah Sherwood / Antiquité Publications LTD.

Ces représentations de l'univers peuvent également contribuer à éclairer la compréhension du monde moderne.

cave-art-cosmos-9.jpg

" C'est une conception humaine très fréquente de dire qu'il y a différents niveaux de l'être, différents niveaux de réflexion et différents niveaux de connection avec la condition humaine ", a déclaré Simek. " Je pense que tous les gens ont fait ça à un niveau ou à un autre."

discover10.jpg

Follow Miriam Kramer on Twitter and Google+. Follow us @livescience, Facebook & Google+. Original article on LiveScience.com.

storymaker-cave-paintings-art.jpg

storymaker-cave-paintings-art1.jpg

storymaker-cave-paintings-art2.jpg

storymaker-cave-paintings-art3.jpg

http://news.discovery.com/history/art-history/cave-paintings-artists-111116.htm  + http://www.livescience.com/37750-cave-art-cosmology-photos.html - Toutes photos : Credit :  Jan Simek,  Alan Cressler,  Nicholas Herrmann et Sarah Sherwood / Antiquity Publications LTD.

Yves Herbo : Les découvertes plus anciennes en Europe de l'art Cro-magnon notamment font également référence à ce type de vision cosmologique de l'environnement par l'homme préhistorique suivant notre raisonnement moderne, mais il y a ici et encore toujours une référence à une autre perception de la réalité par l'Humanité d'alors et qui, de toute évidence, s'est manifestée tout au long de l'Histoire de l'Humanité : les témoignages et preuves par les dessins et gravures d'un apprentissage et de contacts de l'Humanité avec un ou des peuples "venus du ciel", portant des ailes, pouvant voler ou étant en rapport avec le cosmos. Bien sûr, cela amène la connaissance et le progrès, mais aussi la peur pour ceux qui ne comprennent pas et un ascendant, un pouvoir pour ceux qui comprennent : tout comme dans le Pacifique pendant la guerre 39-45, des tribus isolées dans des îles ont commencé à adorer les "dieux-avions" américains ou japonais qui survolaient leurs îles et a en faire des totems, l'homme préhistorique a vénéré ce peuple éducateur venu du ciel, cet homme-oiseau que l'on trouve partout dans le monde pour cette période de -30 000 à - 5000 ans pour les gravures, juste après la disparition des néandertaliens (un hasard ?). Même les Sumériens ont représenté leurs anciens dieux avec des ailes, les textes hindous ne sont pas en reste sur le sujet et de nombreux auteurs n'hésitent pas à inclure les anges de l'ancien testament dans le même sujet commun évident... il y a une autre évidence qui transparaît également dans tous ces dessins et gravures préhistoriques, y compris dans des endroits très sombres de nos jours : la volonté de leurs auteurs de montrer la réalité de leur environnement dans toute sa simplicité, y compris et souvent à travers les animaux qu'ils côtoient : ces êtres-oiseaux ou peuple mythologique éducateur selon notre interprétation moderne ont bel et bien un fondement historique, comme toute mythologie et l'ignorer pour ne garder que la partie légende et religion est indigne d'une science réaliste.

Yves Herbo-Traductions et commentaires-SFH-07-2013

Yves Herbo sur Google+

mystère alien environnement archéologie prehistoire astronomie météo climat

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau