Des découvertes archéologiques bibliques en Israel

Des découvertes archéologiques bibliques en Israel

Cult complex 5

Ce n'est bien sûr pas la première fois que les anciennes villes citées dans les anciens textes hébraïques, ceux de la Thora et évidemment de l'Ancien Testament soient réellement découvertes archéologiquement. Les spécialistes parlent d'ailleurs maintenant de plus de 20.000 noms de villes et de personnages cités dans ces textes historico-religieux comme ayant été réellement découverts, pour la plupart ensevelis, mais avec des preuves indéniables de leurs correspondances avec ces écrits anciens. Ces dernières années ont été très riches en découvertes de ce type et il devient de plus en plus difficile pour les sceptiques de nier les intérêts immenses de tous ces textes, du simple point de vue historique et archéologique. Et les spécialistes ne désespèrent pas de trouver un jour l'objet ou la "pierre de rosette" qui permettrait de faire le lien avec les anciens noms de sites, de personnages et appellations oubliés, qui donnerait une correspondance avec les plus anciens récits, concernant David, Salomon et même, pourquoi pas, beaucoup plus anciens comme Moïse et fils, Joseph, et même, rêveurs jusqu'au bout, Noé, Loth ou encore Ezekiel...

Il y a presqu'un an, une découverte en Israël confortait en quelque sorte ces idées de découvertes futures, les progrès techniques et la ténacité des archéologues faisant...

Gezer

Des ruines brûlées et des murs effondrés, ainsi que des poteries brisées, révèlent la destruction au Bronze final de la ville (YH : Dans l'ancien testament, il est dit que Pharaon (lequel ?), apprenant la mort de David, a attaqué et détruit Gezer puis a tenté d'attaquer Salomon, mais, devant la puissance de ce dernier, a donné sa fille en mariage au roi d'Israel et Gezer en dot... qui resta à Israël par la suite). Sur la gauche se trouve la salle où plusieurs outillages de poterie, un scarabée d'Amenhotep III, un coffret de sceaux-cylindres, ainsi que des outils de pierre ont été trouvés.

(Photo: Samuel Wolff | Tel Gezer fouilles)

" Les archéologues, creusant les traces d'une ancienne ville en Israël ont trouvé des traces d'une civilisation humaine encore plus ancienne que le site même.

En creusant soigneusement l'ancienne ville cananéenne de Gezer, les archéologues ont déclaré avoir trouvé un coléoptère scarabée ou une amulette avec un marquage du grand-père du roi Toutankhamon, le roi Amenhotep III, et des débris de poterie Philistine. Alors que Gezer montre des vestiges remontant au huitième siècle avant JC, les nouveaux résultats peuvent être attribués au 14e siècle av JC.

" Elle a toujours changé de mains à travers l'histoire ", a déclaré Steven Ortiz, un expert biblique de la Theological Seminary Baptiste au Texas, et co-directeur de l'excavation, dans une interview. Ortiz a découvert les restes plus anciens de la ville avec un collègue de l'Israel Antiquities Authority, Samuel Wolff.

L'emplacement a été un lieu important pendant les temps antiques pour les commerçants, se dirigeant vers la Mésopotamie, l'Anatolie, l'Egypte, ou la Syrie. La ville a une longue histoire et les dirigeants ont changé tout au long de son histoire. Elle a été donnée au roi Salomon quand il a épousé la fille d'un pharaon égyptien, sur la base des textes bibliques, au dixième siècle. La ville a finalement perdu son importance lorsque la-dite route commerciale a été déplacée pendant la domination des Romains. Le site a été conquis, détruit, et ne fut jamais reconstruit complètement, selon les experts.

" Il n'est pas surprenant qu'une ville qui était d'une grande importance dans les royaumes bibliques d'Israël et de Juda aurait une histoire plus ancienne et aurait joué un rôle politique et militaire important avant cette date. Si vous ne contrôliez pas Gezer, vous ne contrôliez pas la route commerciale de l'est-ouest ", a opiné Andrew Vaughn, un bibliste, qui n'a pas participé à l'étude.

Gezer a été étudiée par les archéologues depuis une centaine d'années. Le site est également l'emplacement des anciens tunnels et puits d'eau qui ont été construits sous terre pour protéger l'approvisionnement en eau en temps de guerre, lorsque les ennemis pourraient l'utiliser pour empoisonner la population et finalement affaiblir la défense.

Source : http://www.techtimes.com/articles/1526/20131120/ancient-canaanite-city-in-israel-was-built-on-top-of-even-older-city-archaeologists.htm

Un ancien complexe de Temple de culte découvert en Israël : des sacrifices rituels pour Baal, le dieu de l'orage ?

Templedebaal israel 10 2014

Les chercheurs ont découvert un ancien complexe de culte en Israël. Le site a pu être utilisé pour faire des sacrifices religieux à Baal, le dieu de la tempête des Cananéens. Sur la photo, l'une des très grandes jarres pithoid trouvées sur le site.
(Photo: Itzhak Shai)

Un complexe religieux impressionnant de culte antique a été découvert récemment en Israël, versant un nouvel éclairage sur la façon dont les gens pratiquaient la religion il y a 3000 ans. Les archéologues pensent que cette découverte pourrait être un lieu où les anciens Cananéens auraient fait dans le passé des sacrifices religieux.

Le complexe de culte a été découvert à Tel Burna, le site d'un projet d'excavation en cours en Israël. Le projet archéologique de Tel Burna est dirigé par Itzhaq Shai, qui travaille à l'Université d'Ariel. Le site de fouilles est situé dans la région Shephelah d'Israël. L'équipe a commencé l'excavation du site en 2009.

L' excavation sur le complexe de culte nouvellement découvert ne fait que commencer, mais les archéologues ont révélé que la zone était très grande. La cour du complexe était de 52 pieds par 52 pieds (env. 16 m sur 16 m). L'équipe a publié une photo de la vue aérienne du complexe qui montre à quel point le site est grand.

Cult complex 6

Les archéologues ont trouvé trois coupes connectées (faisant partie du même service), qui venaient probablement de Chypre. Ils ont trouvé des pots qui ont à peu près la taille de l'homme. Les très grandes jarres que l'équipe a trouvé sont appelés des jarres pithoi.

" Les pithoi ont probablement été utilisées comme stockage pour les dîmes apportées au complexe cultuel, même si cela est également en cours d'analyse et précisé par des analyses des résidus», a déclaré Shai.

Ils ont également trouvé des restes d'os d'animaux brûlés qui semblent susceptibles d'avoir été utilisés dans les sacrifices religieux. La religion des gens qui adoraient ici est encore inconnue, mais Shai pari sur ​​Baal, le dieu de l'orage cananéen. Shai a déclaré que son équipe a trouvé des lettres dans le complexe à partir d'un langage appelé Ugarit, découvert dans un autre site antique en Syrie, ce qui suggère que les gens ont probablement adoré Baal.

Templedebaal israel 10 2014b

Les chercheurs ont également trouvé des fragments de masques dans le complexe.

« Les fragments de masques de Burna, tous des nez, sont très intéressants, car ils sont assez grands, mais comme on le voit sur cette photo, ils ont été clairement destinés à être portés. Il est difficile de déterminer exactement ce que les masques dépeignent et si c'est une image spécifique. Mais en général, les masques sont connus pour avoir été utilisés dans les cérémonies et processions cultuelles », a déclaré Shai.

Templedebaal israel mask 10 2014c

Fragments of face masks, like this one, were discovered in the 3,300-year-old cult complex at Tel Burna. YH : de très larges nez de masques en effet, digne de géants comme... Goliath, le philistin, adorateur de Baal...

Entre autres choses découvertes, l'équipe a également trouvé un objet avec l'écriture égyptienne en hiéroglyphes sur lui. Cela jette un peu de lumière sur les façons dont les gens anciens ont pu voyager et communiquer les uns avec les autres, ainsi que la façon dont ils négociaient... "

Sources : http://www.nbcnews.com/science/science-news/storm-gods-home-ancient-cult-complex-found-israel-n225371

http://www.livescience.com/48261-photos-ancient-cult-complex-in-israel.html

Cult complex 7

Yves Herbo traductions, Sciences, F, Histoires, 01-11-2014

Yves Herbo sur Google+

moyen-orient archéologie prehistoire mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau