Des ancêtres de l'Homme vivaient en Chine il y a 1,7 millions d'années ?

Des ancêtres de l'Homme vivaient en Chine il y a 1,7 millions d'années ?

homo-erectus-skull.jpgCrane identifié comme Homo Erectus

Une espèce disparue Humaine qui fabriquait des outils a apparemment occupé une vaste région en Chine dès 1,7 million d'années avant maintenant, affirment les chercheurs.

La lignée humaine a évolué en Afrique, avec des espèces maintenant disparues d'hommes dispersés loin de leur continent d'origine il y a de plus de un million d'années avant que les humains modernes soient créés. Les scientifiques aimeraient en savoir plus sur quand et où les humains sont allés pour mieux comprendre ce qui a poussé l'évolution humaine.

Les chercheurs ont étudié le bassin de Nihewan, qui se trouve dans une région montagneuse à environ 90 miles (150 km) à l'ouest de Pékin. Il détient plus de 60 sites datés de l'âge de pierre, avec des milliers d'outils de pierre trouvés là depuis 1972 - des types relativement simples, tels que des éclats de pierre tout à fait connus sous le nom Oldowan. Les chercheurs soupçonnent que ces objets appartenaient à Homo Erectus, " pensés comme étant les ancêtres de Homo sapiens," dit Hong Ao, un paleomagnetiste à l'Académie des Sciences de Chine à Xi'an, à LiveScience.

L'âge exact de ces sites a été longtemps incertain. Pour le savoir, Ao et ses collègues ont analysé la terre au-dessus, en-dessous et dans laquelle des outils de pierre sur le site de Shangshazui dans le bassin du Nihewan ont été trouvés. Les outils en question étaient des lames de pierre potentiellement utilisées pour couper ou gratter.

Les scientifiques ont analysé la façon dont les échantillons de terre ont été magnétisés - puisque le champ magnétique de la Terre s'est régulièrement retourné plusieurs fois au cours des millions d'années, en regardant la façon dont les champs magnétiques des minéraux sont orientés, on peut faire la lumière sur leur âge. Les chercheurs ont découvert que ce site dans le nord de la Chine pourrait être âgé d'environ 1.6 à 1.7 million d'années, ce qui fait 600.000 ou 700.000 années plus tôt qu'on ne le pensait précédemment...

Os de cheval, d'éléphant et autres fossiles suggèrent que la zone environnante, lorsque les outils de pierre ont été faits, étaient principalement des prairies entrecoupées de zones boisées. Un lac entre les montagnes était probablement une attraction majeure pour les explorateurs hominidés, avec la fourniture d'eau et un éventail d'autres sources de nourriture, tandis que les montagnes auraient pu représenter une source de matériaux importants pour la fabrication d'outils de pierre. Les chercheurs suggèrent que les migrations d'hominidés vers l'Asie de l'Est au cours de l'âge de pierre étaient une conséquence de l'augmentation du refroidissement et de l'aridité en Afrique et en Eurasie.

Étant donné que des objets un peu plus âgés et des os appartenant à Homo Erectus ont déjà été découverts dans le sud de la Chine, à plus de 1.500 miles (2.500 km) de distance, ces nouveaux résultats suggèrent que l'espèce humaine du début et aujourd'hui disparue peuvait potentiellement avoir occupé un immense territoire en Chine.

" Homo Erectus occupait un vaste espace en Chine il y a 1.700.000 à 1.600.000 années", a dit Ao. Les scientifiques ont détaillé leurs résultats en ligne le 15 août 2013 dans les rapports de revues scientifiques.

Suivez LiveScience. Article original sur LiveScience. + 

VO : Early Humans Lived in China 1.7 Million Years Ago

An extinct species of tool-making humans apparently occupied a vast area in China as early as 1.7 million years ago, researchers say.

The human lineage evolved in Africa, with now-extinct species of humans dispersing away from their origin continent more than a million years before modern humans did. Scientists would like to learn more about when and where humans went to better understand what drove human evolution.

Researchers investigated the Nihewan Basin, which lies in a mountainous region about 90 miles (150 kilometers) west of Beijing. It holds more than 60 sites from the Stone Age, with thousands of stone tools found there since 1972 — relatively simple types, such as stone flakes altogether known as the Oldowan. Researchers suspect these artifacts belonged to Homo erectus, "thought to be ancestral to Homo sapiens," Hong Ao, a paleomagnetist at the Chinese Academy of Sciences in Xi'an, told LiveScience. [Photos: New Human Ancestors from Kenya]

The exact age of these sites was long uncertain. To find out, Ao and his colleagues analyzed the earth above, below and in which stone tools at the Shangshazui site in the Nihewan Basin were found. The tools in question were stone blades potentially used for cutting or scraping.

The scientists analyzed the way in which the samples of earth were magnetized — since the Earth's magnetic field has regularly flipped numerous times over millions of years, looking at the manner in which the magnetic fields of minerals are oriented can shed light on how old they are. The researchers discovered this site in northern China might be about 1.6 million to 1.7 million years old, making it 600,000 or 700,000 years older than previously thought.

Horse, elephant and other fossils suggest the area back when the stone tools were made was mainly grassland interspersed with patches of woodland. A lake between the mountains there was probably a major attraction for hominid explorers, providing water and a range of other food sources, while the mountains could have represented an important material source for making stone tools. The researchers suggest hominid migrations to East Asia during the early Stone Age were a consequence of increasing cooling and aridity in Africa and Eurasia.

Given that slightly older artifacts and bones belonging to Homo erectus were previously discovered in southern China more than 1,500 miles (2,500 km) away, these new findings suggest early and now-extinct human species may potentially have occupied a huge territory in China.

"Homo erectus occupied a vast area in China by 1.7 million to 1.6 million years ago," Ao said.

The scientists detailed their findings online Aug. 15 in the journal Scientific Reports.

Follow LiveScience @livescience, Facebook & Google+. Original article on LiveScience.

Yves Herbo : il y a tout de même une grosse contradiction génétique dans toutes ces affirmations. Si Homo Erectus est bien l'ancêtre direct de l'Homme Moderne et qu'il s'est répandu partout (ou presque) dans le monde il y a entre 2 et 1.5 millions d'années... l'homme moderne ne peut pas être né en Afrique spécifiquement mais partout où Homo Erectus était installé, puisqu'il en est issu d'après ces scientifiques... ah mais si on suit cet autre article très scientifique aussi et prouvé, les Erectus auraient plutôt donné une autre race d'hominidés inconnus mais bien découverte en Chine : http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/archeologie/une-nouvelle-espece-humaine-en-chine.html...  + http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0031918

Donc on en conclue que Homo Erectus n'a rien à voir avec Homo Sapiens finalement ?... puisque Homo Sapiens n'est (d'après d'autres scientifiques) né en Afrique qu'il y a environ 200.000 ans (voir OMO 1 et 2), puis se serait mis à migrer à son tour... où alors seuls les Erectus africains auraient "fabriqué" Homo Sapiens sur la longueur ? Et pas ceux d'Asie ou d'ailleurs (Erectus bien présent aussi en France et Europe !) ? Peu vraisemblable...

Yves Herbo-SFH-08-2013

Yves Herbo sur Google+

archéologie prehistoire économie alien environnement climat mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau