Caraibes, Montserrat : premiers pétroglyphes découverts

Caraibes, Montserrat : premiers pétroglyphes découverts

Monteserrat glyphe3

Ce sont les premiers pétroglyphes découverts sur cette petite île britannique des Caraïbes, par des randonneurs qui effectuaient une balade sur l'île antillaise de Montserrat. Les pétroglyphes - qui semblent représenter des dessins géométriques ainsi que des êtres humains - ont été creusés dans le flanc d'un rocher moussu dans les collines densément boisées du nord de l'île. Les archéologues croient qu'ils pourraient offrir des informations précieuses sur l'histoire pré-coloniale de l'île.

Des pétroglyphes ont été laissés par les peuples autochtones des Caraïbes et ont été trouvés dans toute la région, mais jusqu'à présent, aucun n'avait jamais été vu sur Montserrat ou à proximité d'Antigua.

 

Monteserrat glyphe2

Photograph: mhmon

Les promeneurs ont trébuché sur les sculptures lors d'une randonnée à travers les collines densément boisées de l'île en janvier, mais les responsables ont retardé l'annonce de la découverte jusqu'à ce que l'authenticité des pétroglyphes pourrait être confirmée par les scientifiques.

" Nous avons des artefacts amérindiens sur l'île, mais on n'avait pas vu de pétroglyphes ", dit Sarita Francis, directeur de la National Trust Montserrat. " Ce sont les premiers que nous connaissons, qui ont été trouvés ici."

" L'analyse initiale suggère que les pétroglyphes de Montserrat peuvent avoir entre 1.000 et 1.500 ans, a dit Francis, " bien que la datation au carbone va peindre une image plus claire de l'origine de ces images ". (YH : c'est assez surréaliste cette affirmation, car comment dater une gravure ? : la pierre en elle-même a probablement des millions d'années (ou c'est une roche volcanique et son analyse donnera la date de l'éruption !), et la mousse se renouvelle assez fréquemment : on ne voit pas ce qu'une analyse au carbone 14 pourra donner sur des gravures inorganiques !)

Monteserrat glyphe

Photograph: Montserrat National Trust

Sur les médias sociaux, les Montserratiens ont commenté sur les similitudes des pétroglyphes avec ceux qui ont été trouvés sur St Kitts, une autre île voisine. George Mentore dit que des pétroglyphes des autochtones Arawaks et d'autres preuves de sites précolombiens ont été trouvés aussi loin au nord que Cuba, Puerto Rico et Hispaniola (Haïti/St Domingue).

Francis a dit qu'elle espérait que d'autres études révéleront les messages, le cas échéant, codés dans les sculptures. " Ils ajoutent vraiment à l'histoire unique de Montserrat " dit-elle. " Sur l'histoire des peuples se trouvant sur Montserrat, à travers le temps ".

Des preuves archéologiques suggèrent que des peuples anciens ont d'abord vécu à Montserrat - aujourd'hui un territoire d'outre-mer britannique - il y a entre 2500 et 4000 ans. Les Arawaks parlent de peuplades qui habitaient l'île auparavant, mais qui sont supposés avoir libéré les lieux vers la fin des années 1400, après des raids perpétués par un autre groupe d'autochtones, les Caraïbes. (Et question datations, ces Karabs (guerriers) et ces Arawaks (peuple pacifique) proviennent probablement également à l'origine d'amérindiens très anciens du Venezuela, probablement plusieurs milliers d'années avant JC - voir les migrations d'Amériques centrale et du Sud...)

Montserrat

Woodlands beach à Montserrat, près de l'endroit où les gravures ont été découvertes. Photograph: Bob Oliver/Getty Images

Montserrat, qui a environ 16 km (10 miles) de long et 11 km de large, est devenue sous contrôle britannique en 1632. Aujourd'hui, la majorité de la population sont des descendants de l'époque coloniale, mélange des colons irlandais et des esclaves africains.

George Mentore, un anthropologue de l'université de Virginie, qui étudie les cultures autochtones des Caraïbes et de l'Amazonie a dit que des gravures similaires avaient été trouvées le long des rivières dans le nord de l'Amérique du Sud où les Arawak, et les groupes Caribs francophones, vivent aujourd'hui.

« Ce sont des déclarations évidentes de la présence humaine ", a-t-il dit. " Je pense qu'il est assez évident qu'ils sont sacrés, d'une manière ou d'une autre ".

640px photographie art arawak guadeloupe

photographie art attribué aux arawak en Guadeloupe - la ressemblance n'est pas flagrante...

 

Source :  https://www.theguardian.com/world/2016/jun/03/montserrat-petroglyphs-ancient-stone-carvings-hikers

 

Yves Herbo, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.fr/, 19-06-2016

Yves Herbo sur Google+

antiquité auteur prehistoire archéologie lire échange mystère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau