Bolivie : découvertes imprévues à Tiahuanaco

Bolivie : découvertes imprévues à Tiahuanaco

 

tiahuanaco14-poisson.jpg

L'une des têtes du mur de Tiahuanaco

 

Dans la citadelle de Tiahuanaco (ou Tiwanaku), à 70 km de la capitale de la Bolivie, La Paz, un consultant de l'Unesco avait commencé son travail auprès des autorités locales dans le but de dégager de nouvelles politiques de protection et soins du célèbre site archéologique. En fait, le travail promu par l'Unesco et par l'archéologue espagnol José Ignacio Gallegos a pris une tournure surprenante quand on a découvert à l'arpentage du site (le relevé complet de sa géographie cadastrale), et avec l'aide des technologies par satellite et par drone... que le complexe archéologique était plus grand que ce qui était connu jusqu'à présent.

Tiahuanaco, qui a précédé les Incas, est officiellement né comme un petit village autour de 1.580 Avant J.C, mais a grandi en un grand empire andin qui a connu son apogée autour de 724 Après J.C., avant de décliner et s'évanouir autour de 1187 Après J.C., selon les historiens.

 

Plano de tiahuanaco con coordenadas

« Le but du projet n'était pas une découverte scientifique. L'objectif est de fournir un ensemble d'outils qui nous permettront plus tard ... de créer des politiques appropriées pour le travail sur le site ", a déclaré M. Gallegos.

 

Tiahuanaco 1

Tiahuanaco

 

Néanmoins, huit vols de drone sur le complexe pour recueillir des images ont montré que le site englobe au moins 650 hectares (1 675 acres), dont 411 hectares sont inclus dans l'étude topographique connue.

Parmi les principales découvertes, c'est que la région de Puma Punku, l'une des parties les moins étudiées et les plus énigmatiques du complexe, car elle comprend des ruines étendues et un monticule en terre cuite avec des blocs de pierre, s'étend sur au moins 14 hectares.

Les archéologues ont constaté qu'il y a une grande place souterraine et deux plates-formes considérées comme faisant partie d'une pyramide, que les autorités boliviennes veulent fouiller.

 

bolivie-altiplano1.jpg

Puma Punku

 

C'est une découverte qui pourrait changer la vue du site archéologique, a déclaré le directeur du centre de recherche CIAAAT à Tiahuanaco, Julio Condori.

" Cela changera l'approche et de nombreuses théories seront enrichies ou complétées, mais surtout nous permettront de faire une ... réinterprétation de ce que Tiahuanaco a été ", a-t-il déclaré.

Le travail en cours conduit également les chercheurs à croire que, près du temple Kalasasaya, et des parties importantes de cette civilisation comme la Puerta del Sol (La fameuse Porte du soleil), il y a une autre construction en pierre enterrée, peut-être un autre temple.

 

tiahuanaco5.jpg

La Porte du Soleil à Tiwanaku (détail)

 

Condori a déclaré que le travail a également révélé des signes d'un réseau de canaux d'eau sur le site. " Il apparaît que la présence de l'eau a joué un rôle déterminant dans Tiahuanaco. Par exemple, il y a des pentes canalisées près de Pumapunku et avec la recherche et des fouilles, nous les connaîtrons plus ", dit-il. Selon Gallegos, près du site archéologique, il y a aussi des zones et des canaux inondables qui ont été localisés grâce à des recherches et des fouilles d'autres archéologues. " Tout cela nous en dit plus sur la culture de l'eau et comment est-ce domaine, non seulement pour boire, mais pour toutes les choses de la vie quotidienne et leur mode de vie, les circonstances religieuses, politiques ", a déclaré le chercheur espagnol.

De plus, des chercheurs ont détecté une centaine d' "unités domestiques" circulaires - ou des quartiers résidentiels, souterrains sur le site, et Condori a déclaré que des fouilles seraient éventuellement lancées en septembre pour vérifier les données topographiques.

 

Complejo arqueologico kantatallita

Kantatallita

 

Une autre découverte se trouve dans la région Kantatallita, situé à l'est du site archéologique, où il a été également détecté une pyramide souterraine qui pourrait apparemment avoir trois plates-formes souterraines comme en T.

« L'Unesco a référencé la zone Kantatallita, qui signifie "la lumière de l'aube", qui serait une petite pyramide, mais qui sera confirmée par les fouilles », a souligné le chef des communications du CIAAAT, Raúl Yujra.

Les enquêteurs du CIAAAT se coordonnent avec l'Unesco, chargé de mener ces fouilles, et qui va d'abord utiliser les outils du laboratoire d'archéologie qui a été inauguré ce mardi sur le site du musée.

Sources : http://larepublica.pe/cultural/875693-tiahuanaco-era-mas-grande-de-lo-que-se-pensaba

http://arqueologiamericana.blogspot.fr/2017/05/tiahuanaco-era-mas-grande-de-lo-que-se.html

http://www.laht.com/article.asp?ArticleId=2436357&CategoryId=14919

 

Inscription on the pokotia monument

inscriptions étranges sur le dos du monument Pokotia à Tiwanaku...

 

 

Yves Herbo et Traductions, Sciences et Fictions et Histoireshttp://herboyves.blogspot.com/, 24-05-2017

 

 

Yves Herbo sur Google+

archéologie échange séisme auteur lire mystère antiquité

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau